Le corbeau est de retour

Par Karim Bouali – Il ose se la ramener encore ! Ali Benhadj, l’énergumène et, dans son sillage, le parti et la mouvance extrémiste, qui ont fait retarder le pays d'au moins cinquante ans, inoculé le virus de la violence aux Algériens, donné lieu à un terrorisme qui a fait près de 100 000 morts et fait perdre à la société tous ses repères en important et implantant leur fanatisme appuyé sur le wahhabisme rétrograde importé d’Arabie Saoudite, revient en force. Depuis quelques années, Ali Belhadj a bénéficié de la rahma (clémence) du peuple algérien, lui et nombre de ses acolytes, et il est libre, tellement libre, qu’il en abuse à coups de vidéos enregistrées dans des mosquées qui, heureusement, ne présentent plus d’intérêt pour personne en dehors de ses quelques inconditionnels qui ne sont pas sortis de leur fanatisme. Il lui arrive encore, dans des propos qui s’apparentent à l’apologie du terrorisme, de qualifier des terroristes de «frères» même lorsqu’ils s’attaquent avec une lâcheté évidente à des gens paisibles et sans armes. Il multiplie ses tentatives de manifestations publiques à la moindre occasion ; là aussi, heureusement, sans être suivi. Il oublie que ses troupes sont apparues, par leurs actes, sous leur véritable nature, et que la population, progressivement et par pans entiers, s’en est distancé de façon irréversible, jusqu’à l’isoler totalement. Mais souvenons-nous des années 1990, s’il n’y avait pas eu la ferme riposte de l'ANP et des services de sécurité, mais aussi de tous ces patriotes traités au départ de «laïcs» et d’«assimilationnistes» quand ils n’étaient qu’une minorité à s’opposer, ouvertement et activement, et au péril de leur vie, aux hordes obscurantistes, que serait l’Algérie aujourd’hui ? Elle serait ce qu’Ali Belhadj voulait dans ses appels incendiaires lancés des minarets des mosquées occupées par ses troupes. Un pays sans aucune liberté, au contraire, avec de ridicules restrictions d’ordre strictement vestimentaire touchant les apparences et d’autres à contenu faussement «moral», sur fond de bazar chaotisé.
K. M.

Comment (9)

    Raselkhit
    9 novembre 2013 - 9 h 14 min

    Effectivement l’ANP a
    Effectivement l’ANP a remporté une très grande victoire contre le terrorisme malheureusement notre société reste rongée par l’intégrisme et le Wahhabisme . L’école algérienne continue à distiller une idéologie nocive et nuisible Nos médias sous couvert de liberté d’expression ou plutôt profitant de cette liberté diffuse une idéologie de négation de l’ETAT algérien pour faire croire que seul le chaos est devant nous et que c’est l’avenir de notre pays . Convaincre que le pays n’a plus d’avenir pour faire venir le printemps qui n’arrive toujours pas .Une certaine presse en accord avec ses commanditaires occidentaux ou orientaux ne se lasse pas de nous faire douter de notre pays de notre avenir et de nous même




    0



    0
    Mohamed EMaadi
    8 novembre 2013 - 18 h 02 min

    bouain [email protected]
    Parce que

    bouain [email protected]

    Parce que l’Algérie est un pays où chacun peut dire ce qu’il veut tout simplement c’est comme cela et cela date depuis 50 ans! le type a déjà été condamner et le remettre en prison c’est de faire de lui « un martyr » de la cause on ne lui donnera pas cette occasion ! On connaît le bonhomme et sa façon de fonctionner lui et tous ses acolytes.




    0



    0
    Nassima
    8 novembre 2013 - 15 h 54 min

    bouain lynda (non vérifié) |
    bouain lynda (non vérifié) | 8. novembre 2013 – 13:41

    Tous les groupes extrémistes en Europe qui propagent et défendent des idéologies contraires a la démocratie ,aux droits de l´homme sont libre linda , pour mieux les contrôler y compris jamaat akhyina .




    0



    0
    Antisioniste
    8 novembre 2013 - 15 h 40 min

    Salamou 3alikoum
    Monsieur

    Salamou 3alikoum

    Monsieur Karim Bouali, en quoi les propos de cet ignare confirmé sont ils digne d’être relayer? Ne croyez vous pas que vous êtes en train de faire de se macaque un gorille en lui donnant cette importance?




    0



    0
    AL
    8 novembre 2013 - 14 h 51 min

    Mais souvenons-nous des
    Mais souvenons-nous des années 1990, s’il n’y avait pas eu la ferme riposte de l’ANP et des services de sécurité, mais aussi de tous ces patriotes traités (…)
    …sans oublier ceux qui ont été oubliés et lassés en cours de route sans aucune raison ni explication (à force de le dire quelqu’un entendra peut être et fera quelque chose pour prendre en considération objectivement et légitimement leur cas ! depuis des officiers simples sont devenus des officiers supérieurs ! )
    (…)Depuis quelques années, Ali Belhadj a bénéficié de la rahma (clémence) du peuple algérien, lui et nombre de ses acolytes, et il est libre, tellement libre, qu’il en abuse(…)
    c’est la scène visible alors que la précédente est occultée !
    Mes respects quand même à Nos Valeureux hauts responsables concernés !




    0



    0
    khadija
    8 novembre 2013 - 14 h 23 min

    il est tout simplement
    il est tout simplement protégé comme tous les autres terroristes ( dixit hatab et consorts )par notre fakhamatouhou qui a fait du pays la risée de la planète….




    0



    0
    bouain lynda
    8 novembre 2013 - 12 h 41 min

    à savoir pour quoi il est
    à savoir pour quoi il est permi a cette personne de circuler librement.pour quel objectif et au profit de qui cette foi ci.




    0



    0
    sonia noor
    8 novembre 2013 - 10 h 19 min

    MORT A CE CHYTANE A L ENFER
    MORT A CE CHYTANE A L ENFER YA MOUJREM RETOURNE CHEZ TOI TA KALEB (( HACHAKOUM))




    0



    0
    Abou Stroff
    8 novembre 2013 - 9 h 52 min

    simple question: cet
    simple question: cet énergumène inculte qui fait l’apologie du terrorisme, n’est il pas tenu par la loi, à l’observation d’un silence absolu? si la réponse est positive, qu’attend notre justice impartiale pour l’envoyer en prison? ou alors faut il attendre que notre bienaimé fakhamatouhou national, aussi infaillible que le Pape, prenne la décision qui s’impose?




    0



    0

Les commentaires sont fermés.