Embouteillages : Alger sera dotée d’une autoroute à étages en 2014

La nouvelle est de nature à mettre du baume au cœur des Algérois. Alger sera dotée d’une autoroute à étages à partir de 2014 pour juguler la circulation automobile. Un gros chantier pour lequel de grands moyens humains et matériels seront dégagés. Cette option, qui semble séduire le nouveau ministre des Travaux publics, est défendue depuis des années par des spécialistes car, en plus de développer les transports en commun, elle constitue une bonne alternative pour la densification du réseau routier, totalement saturé. Bien sûr, la concrétisation d’un tel projet se fera avec le concours des entreprises de dimension internationale. En priorité, ce projet va concerner l’axe autoroutier reliant El-Harrach à Ben Aknoun via Kouba, ainsi que l’axe reliant Dely Brahim au complexe sportif Mohamed-Boudiaf. Ce projet, mûrement réfléchi, permettra de hisser la capitale aux normes routières appliquées dans les grands centres urbains du monde. Le réseau routier d’Alger est totalement saturé, avec des bouchons interminables. Et au rythme où vont les choses, si rien n’est fait rapidement, dans quelques années, il ne serait plus possible de rouler dans la capitale. D’où donc ce méga-projet, présenté comme la solution idoine à ce sérieux problème qui rend la vie difficile aux Algérois.
Sonia B.

Comment (29)

    The BOSS
    24 novembre 2013 - 21 h 45 min

    Effectivement plusieurs
    Effectivement plusieurs projets peuvent soulagé ALGER cela dit si un algérien sur 2 utilise son véhicule c’est par rapport au manque flagrant de moyen de transport qui est quasiment absent et dire que nous somme en plein développement….

    Nous avons ni transports en communs convenable et adéquat ni la logique des TAXI qui reste très exorbitant une course de 10 KM a 400 DA c’est de la folie au même titre de la location ou du leasing pour les véhicule sans oublier le faite de recourir à circuler en groupe ou en famille

    les mentalité ont beaucoup changé chaque algerien souhaite d’avoir son propre véhicule voir plus ?

    somme nous tous des multie milliardaire a ce point?certe un véhicule en algérie c’est tellement démoctratisé avec l’arrivée de loute les marques les facilités et autres avantages mais si les compétences voulais éffectivement remettre de l’ordre dans la gestion d’offrire aux algérien sur les 48 wilaya des moyens de transports convenable et logique car avec le SMIG ont peut pas se permettre de loué un véhicule contrairement aux pays très très développé ou le SMIG est de 1200 EU et la location de véhicule peut avoisiné peine 15 EU/jr ou le ticket annuel est de 300 EU en illimité soit mois de 01 EURO symbolique par jour en illimité

    la mettre en service de moyens convenable comme les métro /RER /TGV tramway (à l’exception de ALGER avec ses 08 KM seulement en METRO qui a durée 25 ans) ou est passé les autres communes limitrophe de ALGER (BAB el OUED) EL BIAR , EL MOURADIA – EL MADANIA,HYDRA,KOUBA,BMR,……..

    Comment expliquez vous ce genre de manque dans un pays aussi riche que l’Algérie.

    A cause de tout sa nous avons le taux de mortalité le plus élevé par rapport a nos voisins dans nos auto route et nos route sont toujours bloqué l’état de nos véhicule sont catastrophique nos pars choc sont tous repeint des véhicule neuf qui sont soit chez le tôlier a longueur de journée soit immobilisé embouteillage… effraction,vole vandalisme…..

    7000 X 7 mettre de longueur (faite le calcule) Cous qui circule en plein ALGER c’est TROP de kilomètre de COUS……

    The BOSS
    24 novembre 2013 - 21 h 45 min

    Effectivement plusieurs
    Effectivement plusieurs projets peuvent soulagé ALGER cela dit si un algérien sur 2 utilise son véhicule c’est par rapport au manque flagrant de moyen de transport qui est quasiment absent et dire que nous somme en plein développement….

    Nous avons ni transports en communs convenable et adéquat ni la logique des TAXI qui reste très exorbitant une course de 10 KM a 400 DA c’est de la folie au même titre de la location ou du leasing pour les véhicule sans oublier le faite de recourir à circuler en groupe ou en famille

    les mentalité ont beaucoup changé chaque algerien souhaite d’avoir son propre véhicule voir plus ?

    somme nous tous des multie milliardaire a ce point?certe un véhicule en algérie c’est tellement démoctratisé avec l’arrivée de loute les marques les facilités et autres avantages mais si les compétences voulais éffectivement remettre de l’ordre dans la gestion d’offrire aux algérien sur les 48 wilaya des moyens de transports convenable et logique car avec le SMIG ont peut pas se permettre de loué un véhicule contrairement aux pays très très développé ou le SMIG est de 1200 EU et la location de véhicule peut avoisiné peine 15 EU/jr ou le ticket annuel est de 300 EU en illimité soit mois de 01 EURO symbolique par jour en illimité

    la mettre en service de moyens convenable comme les métro /RER /TGV tramway (à l’exception de ALGER avec ses 08 KM seulement en METRO qui a durée 25 ans) ou est passé les autres communes limitrophe de ALGER (BAB el OUED) EL BIAR , EL MOURADIA – EL MADANIA,HYDRA,KOUBA,BMR,……..

    Comment expliquez vous ce genre de manque dans un pays aussi riche que l’Algérie.

    A cause de tout sa nous avons le taux de mortalité le plus élevé par rapport a nos voisins dans nos auto route et nos route sont toujours bloqué l’état de nos véhicule sont catastrophique nos pars choc sont tous repeint des véhicule neuf qui sont soit chez le tôlier a longueur de journée soit immobilisé embouteillage… effraction,vole vandalisme…..

    7000 X 7 mettre de longueur (faite le calcule) Cous qui circule en plein ALGER c’est TROP de kilomètre de COUS……

    Algérois
    15 novembre 2013 - 10 h 13 min

    Ce projet d’autoroute a
    Ce projet d’autoroute a étages n’est pas une solution, au contraire ça augmenterai le flux des véhicules ce qui va engorger d’avantage les rue et ruelles de la capitale.Tout d’abord, il faut arreter de constuire dans la capitale,comme les édifices publics(facs,immeubles,etc..),délocaliser les administrations et les sociétés(creation d’antennes dans les communes),démolir les vielles batisses pour éliminer les ruelles et créer des boulevards.A ce train là,dans moins de cinq ans,Alger sera paralysé.ALGER ETOUFFE

    beuby
    15 novembre 2013 - 8 h 34 min

    Mais pourquoi on prendrait
    Mais pourquoi on prendrait pas pour modèle les Sud-Coréen ? En 1953 leurs pays était en ruine, et aujourd’hui c’est un fleuron de l’économie mondiale! Bref à leur image, comme ils ont vu que leur capital Séoul est plus que saturée (10M d’habitants), ils ont décidé tout simplement de…créer une nouvelle ville plus au sud! Pourquoi le gouvernement ne crée pas une ville-capital plus au sud! Cela désenclaverai cette région du pays, créerait des emplois, une urbanisation à refaire etc…Alger restera la capital économique du pays à l’image de Casablanca au Maroc, mais déléguerait le rôle judiciaire et politique à une nouvelle entité comme La Haye au Pays Bas ou Pretoria en Afrique du Sud!
    Bref comme toujours l’algériens peut rêver sa réalité sera tout autre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.