Le cadeau empoisonné d’Amar Ghoul à son successeur

Appelé à diriger le département des Travaux publics, Farouk Chiali doit faire face à un héritage qui n’est pas facile à gérer. S’il ne s’agit pas ici de s’étaler sur le scandale de la corruption qui a touché le projet de réalisation de l’autoroute Est-Ouest et dont le dossier reste entre les mains de la justice, il faut dire que le successeur d’Amar Ghoul n’aura visiblement pas la tâche facile. Et pour cause. Le legs est lourd à porter lorsqu’on sait qu’au lieu d’examiner les éventuels chantiers à lancer afin de renforcer l’infrastructure de base du pays, M. Chiali s’attelle à réparer les défaillances de son prédécesseur. Un chantier, et pas des moindres, commence déjà à «s’allonger» : celui de l’autoroute Est-Ouest dont des tronçons entiers, ouverts à la circulation depuis quelques années seulement, font l’objet de travaux de réhabilitation, tant les ouvrages ont vite montré des signes de vieillissement prématuré. Le cas du tronçon Lakhdaria-Bouira est symptomatique de cette gestion à la hussarde, voire douteuse, de l’ancien détenteur du portefeuille des Travaux publics. Le chantier, conjugué à l’opération d’installation tardive des équipements de sécurité au niveau des fameux tunnels autoroutiers de Bouzegza, concentre déjà l’essentiel du programme de visites et d’intervention du ministre. Il a ainsi évoqué le sujet alors qu’il était en déplacement dans la wilaya de Tipasa ! Le tronçon en question se trouve actuellement dans un état de délabrement très avancé, notamment au niveau de certaines portions. Un phénomène qui n’est pas normal pour un ouvrage mis en circulation il y a seulement quelques années. Il est donc évident que cela est dû à des malfaçons et des anomalies dans la réalisation elle-même, les techniques et les matériaux utilisés. Maintenant que la réfection des tronçons à réhabiliter est engagée, il reste à savoir si des opérations similaires au niveau de certaines portions de l’autoroute ne seront pas nécessaires pour remettre à niveau l’ouvrage qui, contrairement à tout ce qui a été dit, est loin des normes internationales en la matière. Passé le cérémonial d’installation, le successeur de Ghoul comprend peut-être mieux l’engrenage dans lequel il est pris.
Amine Sadek
 

Comment (16)

    Fennec Blanc
    12 novembre 2013 - 14 h 15 min

    POUR LE NENUPHAR, l’argent du

    POUR LE NENUPHAR, l’argent du petrole est hallal wa rasoulouhou, par contre l’argent du Mekhzen de M666 est un riba, tous les investissements et les dépenses sont issus de la drogue et du tourisme sexuel et la contre bande, c’est pour ça que vous avez plus de baraka et de reussite.




    0



    0
    Mabrouk
    12 novembre 2013 - 5 h 45 min

    Ghoul s’accroche contre vent
    Ghoul s’accroche contre vent et marée à Bouteflika.
    Il doit se reprocher beaucoup de choses du fait de vénérer
    ( YOUKADIS)une personne comme un Dieu.
    Il dit je cite  » NOUS SOMMES AVEC BOUTEFLIKA GALB OURAB »
    Pour une piètre réalisation et ou plus de 30 % du projet n’est pas encore achevée et 2014 pointe son nez.De 7 millards de dollars à +……….je vous laisse deviner.




    0



    0
    RAIS
    12 novembre 2013 - 4 h 47 min

    €€€€€€€. TA AS VU JUSTE Y’A
    €€€€€€€. TA AS VU JUSTE Y’A SI IDRISS€€€€€
    Voilà ce que c’est devenu un Algérien ,un assiste eternel !avec comme avocat les personne derrière leur clavier et sans courage pour remplir leur devoir.




    0



    0
    Mabrouk
    11 novembre 2013 - 23 h 00 min

    Le tronçon Zeralda-Boudouaou
    Le tronçon Zeralda-Boudouaou inauguré en grande pompe malheureusement il est en réhabilitation sur plusieurs endroits et notamment entre le carrefour de Meftah et Hamadi .
    DU JAMAIS VU UN MARCHE DE 7 Milliards de Dollars passe au double avec une piètre réalisation.




    0



    0
    barra
    11 novembre 2013 - 21 h 14 min

    c’est facile d’ouvrir sa
    c’est facile d’ouvrir sa grande gueule quand on fait rien.




    0



    0
    Anonyme
    11 novembre 2013 - 20 h 38 min

    juste une précision, le
    juste une précision, le tronçon Bouira-Lakhdaria à était réalisé pas le groupement Génie-Sider ou si vous voulais par Cosider, donc par nos compatriotes et ce bien avant le lancement du projet de l’autoroute Est-Ouest…………




    0



    0
    decal
    11 novembre 2013 - 19 h 08 min

    le remaniement ministériel ne
    le remaniement ministériel ne fait que déplacer et amplifier les problemes mais pas les résoudre,pour beaucoup par manque de compétence et corruption ,y aura pas de solution définitive




    0



    0
    Anonyme
    11 novembre 2013 - 19 h 07 min

    mission accomplie pour Ghoul
    mission accomplie pour Ghoul ;son seul souci c’est de bénéficier encore de la protection qui l’a préservée jusque là;




    0



    0
    Amine
    11 novembre 2013 - 17 h 22 min

    Pour avoir accepté de
    Pour avoir accepté de succéder à Ghoul avec tous les scandales qui minent le secteur du MTP, Chiali va chialer tout le restant de sa vie.
    Ne dit-on pas que « El hachma tjib el kaboul ».
    Alors qu’il assume !




    0



    0
    Chikh
    11 novembre 2013 - 16 h 41 min

    La réalisation de l’autoroute
    La réalisation de l’autoroute Est-Ouest est un acquis important en tant qu’infrastructure de base.Les défections constatées ça et là sont d’importance moins grave que les réalisations connexes qui auraient être réalisées en parallèle avec l’autoroute. Comment les concepteurs de ce projet n’ont pas pensé aux infrastructures qui vont avec l’autoroute et ce n’est qu’à ce moment qu’on se rend compte de ces insuffisances, ces messieurs doivent rendre compte de ces manquements. Un projet qui va durer encore pour réaliser les pénétrantes, les bretelles de sortie, les aires de repos, les stations d’essence, la sécurisation tels que les forces de l’ordre, la protection civile, les services de dépannage et j’en passe, des prestations de service et des facilités de mouvement pour les utilisateurs. Tous ces structures d’accompagnement vont encore doubler la facture pour cause de carence de gestion des grands projets de nos responsables. Au fait, ils ont réaliser un long serpent noir sans âme. Par ailleurs ces infrastructures vont générer des milliers d’emploi et booster et l’économie et le tourisme.




    0



    0
    hadj
    11 novembre 2013 - 16 h 23 min

    Tous les ex.ministres ont
    Tous les ex.ministres ont légué un cadeau empoisonné,dont le plus dur et le plus long à consommer est celui de l’enseignement.On a des ingénieurs,des médecins,des architectes,des licenciés dans tous les domaines….etc en chômage et sans aucune capacité à exercer.Il se basait sur le pourcentage de réussite comme durant la révolution agraire au lieu de la qualité de l’enseignement.Il a saboté trois générations.




    0



    0
    Anonyme
    11 novembre 2013 - 15 h 36 min

    GHOUL doit certainement étre
    GHOUL doit certainement étre atteint du diabète vue son visage , car tout le monde sait que le diabète frappe après une grande frayeur et vous savez pourquoi il a eu peur.




    0



    0
    Nenuphar
    11 novembre 2013 - 15 h 01 min

    La malédiction du pétrole
    La malédiction du pétrole continue.

    .

    Avec tout l’argent mis dans les divers programmes d’infrastructures de base rien n’est conforme aux normes les plus élémentaires. Tout part en vrille, rien ne fonctionne correctement et lorsque quelque chose semble donner satisfaction, au bout d’un certain laps de temps, les dommages apparaissent sans explication.

    .

    L’argent maudit du pétrole produit des investissements maudits. Oui, oui, vous allez dire que je crois à la sorcellerie. Pas vraiment, mais il est un fait certain qui confirme l’approche est que même les gestionnaires de ces chantiers et de pratiquement toute l’Algérie y compris sa politique étrangère ne produit rien, nada, que dalle, en pure perte et les incompétents sont légions, c’est dire que même l’éducation payée avec l’argent du pétrole ne produit que des analphabètes.




    0



    0
    idriss
    11 novembre 2013 - 14 h 13 min

    il ne faut pas trops pousser
    il ne faut pas trops pousser le bouchon non plus.les routes et les autoroutes ne sont pas eternelles.et des travaux de refection apres 4.5 ans c’est tout a fait normal.j’habite dans une region montagneuse en france et les routes toutes neuves ne passent pas deux ans sans avoir des trous et des deteriorations meme l’autoroute est refaite tout les 4 ans.la difference c’est que c’est assez cheros pour les prendre.8 euros pour 70 km.
    alors quand les algeriens payeront leur essence et nourriture a son juste prix il peuvent la ramener pour le moment ni ghoul ni sidi ezekri.n’arrivera a persude ce peuple d’assiste de se remuer le derriere.et dire qu’est ce je peuxx faire pour mon pays et non quand est ce que l’etat v me remplir la panse gratos.




    0



    0
    Abou Stroff
    11 novembre 2013 - 13 h 50 min

    « Le cadeau empoisonné d’Amar
    « Le cadeau empoisonné d’Amar Ghoul à son successeur » peut être considéré comme quasiment inoffensif si on le compare aux cadeaux empoisonnés que vont nous léguer notre bienaimé fakhamatouhou et national et la clique de prédateurs qui lui sert de cour. j’espère que les algériens lambda n’ont pas la mémoire courte et jugeront, le moment venu, tous ces prédateurs qui se pavanent à l’ombre protectrice de boutef (le prénom n’a pas d’importance).




    0



    0
    Anonyme
    11 novembre 2013 - 13 h 15 min

    Dans d’autres pays qui se
    Dans d’autres pays qui se respectent, ces malfacons auraient fait l’objet d’une enquete qui aurait situe les responsabilites des uns et des autres pour que des sanctions les plus severes soient prises. Quelles sont les garanties prises le Ministere des Travaux Publics pour justement prendre les mesures qui s’imposent dans le cas d’espece? La est toute la question.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.