Abdelmalek Sellal bousculé par des étudiants à Khenchela

La visite du Premier ministre dans la wilaya de Khenchela a été chahutée. Abdelmalek Sellal a été confronté à la colère des étudiants de l’université Abbès-Laghrour, révoltés et révulsés par les conditions intenables dans lesquels ils suivent leurs études. L’humour du Premier ministre n’a pas suffi pour calmer ce groupe d’étudiants en furie. Ces étudiants, qui critiquent vertement la gestion de l’université, ont vivement interpellé Sellal qui a tendu une oreille attentive à leurs doléances. Ces étudiants, visiblement à bout, ont appelé à démettre de ses fonctions le recteur de l’université qui est responsable, selon eux, de la situation catastrophique dans laquelle se trouve ce haut lieu de savoir et d’études supérieures de la wilaya. Ces étudiants, qui scandaient «irhal !» (dégage !) à l’adresse du recteur de l’université, ont demandé à Sellal de leur permettre l’accès au magistère. Le Premier ministre s’est engagé à prendre en charge les problèmes posés par les étudiants et à améliorer les conditions de leur prise en charge. «L’Etat va vous aider en améliorant vos conditions d’études et est disposé également à vous aider au sujet de l’accès au magistère, mais à condition que vous ayez obtenu les moyennes nécessaires», a répondu le Premier ministre aux étudiants protestataires. En dehors de ce groupe d’étudiants, Abdelmalek Sellal a poursuivi sa visite dans la wilaya de Khenchela sans couac.
Sonia B.
 

Comment (12)

    Anonyme
    13 novembre 2013 - 10 h 42 min

    sellal la voix de son maitre
    sellal la voix de son maitre bouteflika s’adresse au peuple pour tranformer le bilan desastreux de son roi l’impotent sellal est un populiste ces discours son la copie onforme de son maitre des mensonges des fausses promesses ce que je deplore c’est que les hommes et les femmes (durant la decenie noir )se sont mobiliser dans la souffrance la peur des bombes les menaces ont tenus tete aux hordes inhumains afin que notre pays reste debout chose reussiele grand president honnete integre ZEROUAL a oser lancer le dialoguer ces barbares se sont rendus et deposer les armes ces hommes et femmes ont preparer un copieux festin avec l’aide de certains mafieux il est venu et a profiter de ce festin sans avoir participer de loin ou de pres le pire c’est qu’il s’est approprier de tout c’est moi la paix c’est moi le sauveur n’est ce pas sellal le prix du petrole c’est moi les cadres les diplomates les hommes et les femmes interes competents maginaliser ou emprisoner c’est moi sellal un peut de rajla et de reconnaissance envers ZEROUAL




    0



    0
    samir
    13 novembre 2013 - 8 h 19 min

    Gueules plus fort mon fils et
    Gueules plus fort mon fils et tu auras ton diplôme de Douctour honoris tauza!




    0



    0
    samir
    13 novembre 2013 - 8 h 13 min

    Ne criez pas fort, ne me
    Ne criez pas fort, ne me chahutez pas … je vous donne tout ce que vous désirez! Oui mon fils tu seras douctour… mais au fait douctour en quoi?




    0



    0
    BENKALFATE
    12 novembre 2013 - 20 h 41 min

    A M.Houar D ancien diplomate
    A M.Houar D ancien diplomate à la retraite

    Ayez S.V.P l’amabilité de nous éclairer sur cette histoire de chèque.




    0



    0
    MACIZEL
    12 novembre 2013 - 20 h 22 min

    @Abou Schtrounf: bien vu
    @Abou Schtrounf: bien vu frère, c’est comme le nombre de gens qui n’ont pas tiré une balle mais qui ont tous un diplôme d’ancien Chahid vivant.

    50 Ans après l’indépendance, on est encore à recenser les gens qui ont fait à l’Algérie, que dirais-je c’est magistral!




    0



    0
    Mourad
    12 novembre 2013 - 19 h 01 min

    Mr Houar vous ne mentionné
    Mr Houar vous ne mentionné pas bouteflika dans votre critique des candidats potentiels. ..est ce un oubli?
    Enfin vous parlez de votre ex statut j’imagine que vous en avez bien profité et fait profiter les votres…si vous avez des preuves de ce que vous insinuez alors dites les ou taisez vous. ..sinon c’est juste du commérage de bas niveau qui ne vous honore pas..montrez que vous n’êtes pas un de ses ex privilégiés aigris qui passent leur temps à crachereur venin dans un relatif anonymat dans un salon feutré depuis l’étranger. ..

    chiche?




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    12 novembre 2013 - 17 h 08 min

    l’état de nos université est
    l’état de nos université est une HONTE




    0



    0
    Ben.
    12 novembre 2013 - 16 h 15 min

    Il doit s’estimer heureux car
    Il doit s’estimer heureux car ces étudiants avaient suivi ce qu’il a dit lui même : « Si nous mentons lapidez-nous ».
    Il aurait été lapidé et caillassé par ces étudiants.




    0



    0
    00213
    12 novembre 2013 - 15 h 45 min

    Ils veulent réduire les
    Ils veulent réduire les importations.
    Ils veulent une armée forte.
    Ils veulent attirer les investisseurs.
    Ils veulent diminuer notre dépendance aux hydrocarbures.
    Ils veulent relancer l’industrie nationale.
    Ils veulent une sécurité alimentaire.
    Ils veulent une autonomie sanitaire.
    Ils veulent créer des emplois.
    Ils veulent exploiter des ressources alternatives.
    Et pour tout cela, ils veulent payer des étrangers alors que nous avons un vivier de jeunes talents massacré par des petits chefs, qui n’ont même pas leurs places à la tête d’une crèche.
    .
    Khenchela n’est qu’un exemple parmi tellement d’autres à l’échelle nationale.
    L’Algérie indépendante n’est qu’une utopie, car elle est en réalité dépendante du savoir de la moitié de la planète.
    Aux yeux du monde entier, nous ne représentons qu’un marché d’incapables où l’on peut tout refourguer.
    Aucune perspective économique n’est envisageable sans une société savante, dont l’université est l’incubateur de la compétence.
    .
    Ils ont dit que Sellal est partisan de l’Action-Réaction ?
    Voici l’occasion de le nous démontrer et de faire le ménage chez les recteurs, les directeurs de département et les responsables universitaires du ministère de l’Enseignement supérieur.
    Ils ont failli à leurs missions !
    Ils sont responsables et payés en tant que tel !
    Ils doivent donc assumer leurs responsabilités !
    .
    Là haut, ils doivent aussi se réveiller, car ce n’est pas la première fois qu’un cortège officiel d’une haute personnalité est émaillé d’incidents.
    Hors ces jeunes gens savent très bien ce qu’ils risquent et cela ne leur fait apparemment plus peur.
    C’est tout simplement le résultat d’un manque total d’espoir en l’avenir.
    Savez-vous ce que c’est qu’un jeune qui ne voit plus d’avenir et qui sent que tout le monde s’en fout ?
    Une excellente recrue pour les réseaux terroristes…




    0



    0
    KSEL
    12 novembre 2013 - 15 h 33 min

    Ce n’est plus un pays,c’est
    Ce n’est plus un pays,c’est une ménagerie..!




    0



    0
    Abou Stroff
    12 novembre 2013 - 15 h 28 min

    en algérie, tout le monde
    en algérie, tout le monde veut se pavaner avec un diplôme de douktour sur le front! dans quelques années, le nombre de douktours algériens (sans compter amar el drabki) sera supérieur au nombre d’habitants de l’entité sioniste. l’algérie sera alors un vaste chantiers où chacun individu sera « chef d’équipe ». quant à l’équipe, mieux vaut ne pas en parler.




    0



    0
    Houar D.
    12 novembre 2013 - 15 h 14 min

    Avec les présidentielles qui
    Avec les présidentielles qui arrivent, j’espere qu’un Algérien compétent, honnête et stratège sera élu pour nous sauver de ces requins grabataires sans aucunes compétences, mais pleins de ruses et de machiavélisme pour déplumer, voler et saboter le pays des 2 millions de martyrs!

    Mr Benflis ayez honte, et faites vous oublier, vous avez sali la mémoire de votre père.

    Mr Yasmina Khadra restez dans vos écrits, remercier vos nègres et hachettes. Et surtout si vous aimez l’Algérie… Rendez lui son cheque à cette nation Algérienne? (Avec lesquels vous aviez la mission de créer plusieurs écoles privés, comme l’a fait la communauté Juive en France.)

    Allez chiche?

    Vous ne l’avez pas perdu j’espere?

    Houari D.
    (Ancien diplomate Algérien à la retraite, avec pleins de preuves solides et d’enregistrements pour plus tard..)




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.