Lévy à la CPI !

Par Karim Bouali – Comparé au véritable criminel qu’est Bernard-Henry Lévy, instigateur de la guerre civile qui a plongé la Libye dans le chaos, que peut-on reprocher au président ivoirien Laurent Gbagbo qui puisse lui valoir le traitement cruel et inhumain qu’il a subi dans les geôles de son pays avant d’être transféré à la Cour pénale internationale (CPI) ? A ce jour, ses ennemis n’arrivent pas encore à établir les faits qui fondent leurs accusations. Pourtant, Gbagbo est maintenu dans une prison où, comme dans toutes les prisons, il subit les vexations qui aggravent son état de santé, déjà préoccupant. Par contre, Bernard-Henry Lévy, qui, lui, doit être traîné devant les tribunaux internationaux pour incitation au crime contre l'humanité, n’est pas du tout inquiété. C'est lui qui a poussé Sarkozy à provoquer une guerre civile en Libye, dont le dernier effet, en date, s’est traduit hier (vendredi), à Tripoli, par des affrontements armés entre Libyens qui ont fait, en quelques heures, au moins quinze personnes tuées et 95 autres blessées. La Libye est installée dans une situation de confusion totale et personne ne peut en prédire la fin. Chaque tribu a constitué sa propre armée et là où il y a du pétrole et du gaz, comme en Cyrénaïque, le pouvoir central perd son autorité. Les experts pétroliers font remarquer que la production qui atteignait 1,6 million de barils par jour à l'époque de Mouammar Kadhafi ne dépasse pas 300 000 barils aujourd'hui. Dans ce secteur, la corruption connaît une prospérité sans précédent. Pis, les conséquences de l’ingérence occidentale en Libye, déclenchée par l’activisme irresponsable de Bernard-Henry Lévy, dépassent les frontières de ce pays et touchent toute la région. La dernière fois que cet individu a refait surface, c’était pour tenter de peser sur la décision des puissances occidentales, Etats-Unis et France principalement, qui hésitaient à entrer en guerre contre la Syrie. Il ne faut pas attendre de ces puissances qu’elles actionnent la CPI pour le jeter en prison et le juger pour crime contre l’humanité. Mais quel autre pays oserait ce geste ?
K. B.
 

Comment (8)

    zyriab
    17 novembre 2013 - 9 h 19 min

    Comprendre les processus
    Comprendre les processus actuellement mis en place pour réviser la politique néocoloniale .Cinquante ans après la décolonisation et soutien à des marionnettes pour continuer à écraser les forces de progrès .Ils ont compris qu’il fallait créer de nouvelles forces pour y installer de nouvelles marionnettes Alors c’est les nouveaux concept de démocratie alors que c’est un échec total en occident faire croire aux nouveaux messies .Les autistes y croient




    0



    0
    Anonyme
    16 novembre 2013 - 19 h 12 min

    on n’est pas bien placé pour
    on n’est pas bien placé pour défendre GBAGBO et il n’est pas le seul injustement sanctionné ;tout est relatif !
    des Bhl , il y en a partout mais ils défendent d’autres intérêts qui ne sont pas forcément ceux des peuples ;




    0



    0
    Chemlal
    16 novembre 2013 - 17 h 58 min

    B H L ne sera jamais traduit
    B H L ne sera jamais traduit devant la C P I,ce philosophe de
    malheur est sous la protection de la France, s’il doit étre jugé,il doit l’Être avec Sarkozy ,lequel l’avait chargé de la mission de destruction de la Libye pour se venger de Khadafi.
    Quant a la C P I, elle a été crée spécialement pour les chefs d’état Africains et arabes, a cause de leurs comportements envers leurs peuples.Quant aux américains en particulier ou les occidentaux en général,il faut arrêter de rêver, car eux, se sont les maitres du monde quoi qu’ils fassent, se sont des puissants intouchables.




    0



    0
    chawi pure laine
    16 novembre 2013 - 14 h 40 min

    pour une fois que l’Afrique
    pour une fois que l’Afrique fait quelque chose de bon, plusieurs pays ont signé une motion qu’ils reconnaissent plus cette cours et bravo, comme les ONG qui travaillent les intérêts des sionistes and co, TRIAL qui poursuit le valeureux Nezzar a dans sa liste des mohamed, des gbagbos, des ricardo mais quand elle est arrivée à Georges Bush elle a mentionnée en bas non compétente donc elle est compétente juste pour nous et il faut dire qu’on est trop passifs avec ce pouvoir de traitres qui ont envoyé souaidia, samraoui and co pour manigancer contre les patriotes, si on été solidaires on aurait pu se porter partie civile contre TRIAL pour ingérence et la juger en Algérie aussi mais hélas il faut que cela soit lié à MAAK YA EL KHADRA




    0



    0
    Mémoire
    16 novembre 2013 - 14 h 22 min

    sarko cameron bhl bush Obama
    sarko cameron bhl bush Obama cheney rumsfeld le qatari le saoudien et le turque sont tous condamnables. Message spécial à bhl: Madame Zohra Drif est un ange comparée aux millions de jeunes et fières algériennes qui savent et n’oublient pas…




    0



    0
    Badri 90
    16 novembre 2013 - 14 h 05 min

    Merci Abou Stroff!
    Merci Abou Stroff!




    0



    0
    hami moh
    16 novembre 2013 - 14 h 05 min

    je ne suis pas la pour frimer
    je ne suis pas la pour frimer ou me pavaner loing de la mais l un des avocat qui a defendu Gbagbo est mon neveu ..comme j habite en holland depuis des lustres il venait me voir a la maison a amsterdam ,il m a tout racontes et on discuter ensemble politique et surtout a propos de sa carriere d avocat je lui es conseille de ne plus faire partie de cette cour des singes ou c est toujours les memes qui sont ramener et enchainer au poteau d execution les memes sont les bougnoules et les negres et le mieux pour lui est d ouvrir son propre cabinet d avocat international dans d autres domaine que la politique et comme sela il aurait la conscience et les mains propre et ne pas salit notre honneur et le non de notre famille .. regarder le president de serbie milosevic qui est mort dans des circonstances douteuses pendant son incarseration a la cour penal international …pour les brimades les hollandais ont une longue nuit d horreurs je veux dire une longue histoire et un empire des plus redouter ils ont coloniser le surinam l indonesie et l afrique du sud de mandela ou ils ont pratiquer un des plus abominable sisteme au monde qu on apelle l apartheid ou l etre humain est ecraser comme une vermine le non apartheid c est un non hollandais c est plus que ignoble que d avoir choisi la hollande pour y installer la cour penal internationnal pour juger les criminelles de guerre et de genosides….. what a jok…… quelle plaisanterie…. pour mon neveu dieux merci il est revenue a la raison et il a ouvert son propre cabinet a paris il ne fait plus partie de cette soi disant cour qui est juste une mascarade ou un coup de pipo




    0



    0
    Abou Stroff
    16 novembre 2013 - 10 h 50 min

    Laurent Gbagbo croupit en
    Laurent Gbagbo croupit en prison parce que, depuis son élection en 2000, en tant que président de la côte d’ivoire, il commençait à remettre en cause les intérêts de l’ancienne puissance coloniale (c’est à dire fafa). fafa ne pouvait permettre à aucun dirigeant de remettre en cause la structure (rénovée et actualisée?) de la « franc-afrique » qui lui permettait de piller les économies africaines avec le concours certain de clowns indigènes. c’est ainsi qu’un dénommé ouattara a été « élu » (comme le sont beaucoup de « dirigeants » africains) par la france et soutenu par cette dernière pour éliminer Gbagbo de la scène ivoirienne. quant à BHL, en tant que sioniste notoire, il n’agit qu’en fonction des intérêts de l’entité sioniste. et les intérêts de cette dernière requièrent qu’elle soit, entre autres, une puissance impériale entourée de micro-états à sa merci. il nous faut, cependant, admettre que les mouvements qui ont lieu dans le monde dit arabe doivent être appréhendés et compris en tant que processus générés par des forces internes sur lequel des forces externes peuvent, sous certaines conditions, agir. en d’autres termes, avant d’accuser les « autres », remettons nous d’abord en question. quant au TPI, ce dernier, jusqu’à preuve du contraire, ne s’intéresse qu’aux petits criminels de guerre (des africains, entre autres). quant au grands criminels (les impérialistes yankees et les sionistes, entre autres), ils sont hors de portée, bien évidemment.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.