Regret amer mais tardif à Londres ?

Kamel Moulfi – A Londres, des responsables doivent se mordre les doigts d’avoir fait montre d’une puérile complaisance à l’égard des groupes islamistes, en particulier lorsqu’ils développaient au vu et au su de tous leur activité publique débordante destinée au soutien logistique aux tueurs opérant en Algérie. L’essentiel pour ces responsables était que leur agitation ne prenne pas pour cible les Britanniques. Cette façon de jouer avec le feu, en pensant que les ravages de l’incendie ne toucheraient que nos pays, n’a pas été propre à la Grande-Bretagne, mais a concerné d’autres pays occidentaux également, comme la France, l’Allemagne, la Belgique ou les Etats-Unis.

Malgré l’absence de revendication immédiate de l’attentat d’hier, la piste très vite privilégiée par la police britannique est celle du terrorisme islamiste, qui a déjà frappé Londres et d’autres capitales et villes en Europe et aux Etats-Unis. Si les attaques-suicides du 7 juillet 2005, dans le métro et un autobus de Londres (56 morts, 700 blessés), ont été l’œuvre d’Al-Qaïda, les spécialistes évoquent cette fois Daech, sur la base du «mode opératoire» employé par le terroriste. Cette «piste» a été sérieusement envisagée depuis plus de deux ans quand les services de renseignement intérieur britannique avaient mis en garde contre une forte menace d’attaques terroristes.

Comme le souligne notre correspondant à Londres (voir article AP), tout indique que l’attaque a été minutieusement planifiée, «car elle s’est déroulée le jour de la session hebdomadaire au Parlement, où les membres du gouvernement étaient au complet autour de la Première ministre, Theresa May». Durant des décennies d’impunité, les extrémistes islamistes installés en Grande-Bretagne ont eu tout le temps de s’organiser, mais surtout de se «radicaliser» encore plus. Ils ont fini par se tourner contre leurs «bienfaiteurs» inconscients. Il ne faut pas oublier que le nombre de Britanniques partis rejoindre les rangs de Daech et autres groupes terroristes en Syrie se compte en plusieurs centaines.

K. M.

Comment (6)

    mehdi mountather
    26 mars 2017 - 9 h 26 min

    Crime
    L’attentat de Londres complot comme les attentats le 11.9 Paris Bruxelles Nice Alger Daech et Qaeda fabriquer par Mc Cain Bush Henry Levy les franc maçons sionistes pour exterminer les musulmans avec la complicité de leurs chiens dans le monde arabe donc la guerre contre le terrorisme la guerre contre l’islam pour satisfaire satan pour ces criminels satan est mort c’est la fin du monde donc aux non musulmans de se convertir a l’islam pour éviter l’enfer et pour éviter ces criminels a l’enfer thadaz thafraz.




    0



    0
    Kassaman
    24 mars 2017 - 13 h 33 min

    puéril….?
    Vous dites: « A Londres, des responsables doivent se mordre les doigts d’avoir fait montre d’une puérile complaisance à l’égard des groupes islamistes, … » J’espère que c’est une vaste plaisanterie!!! Les anglais ne sont absolument pas naïfs et encore moins puéril, je parle des gouvernants, ce sont les plus tordus des manipulateurs. Si un attentat les frappe c’est que leur élite, soit l’a commandité soit la laisser faire car d’une manière ou d’une autre il leur serait profitable.




    0



    0
    Arezki
    24 mars 2017 - 9 h 22 min

    VOUS SAVEZ MIEUX QUE MOI QUE
    VOUS SAVEZ MIEUX QUE MOI QUE CES GENS SONT DES CRIMINELS QUI N,ONT RIEN AVOIR AVEC L,ISLAM LA PREUVE ILS BOIVENT DE L,ALCOOL PRENNENT DE LA DROGUE ET C,EST HARAM EN ISLAM DONC C,EST DES CRIMINELS DE DROITS COMMUN APPELER LES COMME VOUS VOULEZ MAIS PAS ISLAMISTES SVP AZUL SALAM.




    0



    0
    Anonymous
    23 mars 2017 - 15 h 20 min

    Bon article ; si t’as assisté
    Bon article ; si t’as assisté hier le débat de FRANCE24 OH MY GOD? LEURS INVIT2S D2SIGNE LES ISLAMISTES PLUS QUE SÜR DE FORCE? DES ACCUSATIONS GRAVE EN L4ABSENCE DE PI7CES LITORALES? comme en gare en France dernièrement le mec s’est avéré un Drogué prenant sans cesse de la coc incroyable! ils sont maudit et bête…




    0



    0
    Dine-el-beqq
    23 mars 2017 - 11 h 21 min

    Tout ça est bien vrai, et
    Tout ça est bien vrai, et bien beau aussi, les britanniques doivent se mordre les doigts et ce n’est moi qui me priverais de leur dire “chah fikoum”, mais hélas, il ne faut pas oublier une chose ou deux : le pouvoir algérien a ramené l’islamisme en Algérie de façon délibérée pour abrutir le peuple algérien, et aujourd’hui encore il lui laisse le champ libre idéologiquement et culturellement alors que militairement il avait été anéanti. Le pouvoir algérien non plus ne veut pas la disparition de l’islamisme, il veut simplement le contenir juste assez pour se maintenir au pouvoir.




    0



    0
    muhand
    23 mars 2017 - 11 h 13 min

    terroristes dites vous?
    Le monstre qui hier s’est rué sur de paisibles passants ne peut pas nous pousser à douter comme doutaient ces occidentaux lorsque cette même matrice revendiquait les assassinats en Algérie et lançait même des appels aux crimes. Au nom d’une idiote liberté de parole, le pouvoir anglais laisser faire les islamistes aux mains souillés de sang de milliers d ‘ algériens. Ces anglais et leurs alliés Français, surtout français, menait une vraie campagne contre l’armee algérienne la désignant même responsables de tous les crimes blanchissant ainsi les islamistes. C’était la premiere fois depuis que l’humanité existe que des imbéciles lavaient les terroristes de crimes qu’ils revendiquaient, rien que cela! Nous étions les seuls contre tous à mener la guerre aux terroristes. La question qui a poussé le ridicule jusqu’au sommet de la bêtise humaine était « qui tue qui  » nous qui avons souffert plus que tout le monde savons , nous ne poserons jamais la question de qui tue, nous nous le savons. Nous savons même que ceux qui les manipulent sont américains (CIA) ceux qui les financent sont L’Arabie saoudite et le Qatar.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.