Mobilisés malgré tout

Par Kamel Moulfi – Finalement, la jeunesse algérienne n’est pas aussi «perdue» que certains veulent le faire croire. Ses repères fondamentaux, le drapeau et l’hymne, chargés de symboles, sont intacts, portés par d’autres jeunes Algériens, les footballeurs de l’équipe nationale, qui, faute de mieux, c'est-à-dire un logement, un emploi, l’espoir d’une vie décente dans son pays, offrent la joie et la fierté que procure la présence de l’Algérie parmi les grands au Brésil, pour la Coupe du monde. Les tentatives de récupération politicienne des uns et le défaitisme, tout aussi politicien, distillé par les autres, n’ont pas réussi à démobiliser la jeunesse et n’ont pas eu d’influence sur l’enthousiasme des Algériens motivé par leur patriotisme. Les jeunes ont «dansé et chanté» – quel sacrilège ! – avant et après la victoire, et dans la mixité, en de très rares cas encore, mais c’est sans doute le «pire» à venir pour ceux qui cultivent toujours l’illusion que l’histoire peut faire marche arrière. En tout cas, il est heureux de constater qu’à la tombée de la nuit, malgré le froid et la pluie, des femmes sont sorties, à la fin du match, seules, dans la rue, pour participer à la fête, dans une sécurité complète. Et c’était partout, dans le pays, la même ambiance. Tout cela pour dire qu’il y un potentiel extraordinaire de progrès qui peut se réaliser quand les circonstances le permettent. Mais les exigences légitimes des jeunes sont également intactes, personne n’en doute. Les étudiants qui ont jeté des pierres sur le cortège du Premier ministre en visite dernièrement à Khenchela et Oum El-Bouaghi et les jeunes du pré-emploi qui se font tabasser et ramasser à chacune de leurs manifestations ont été les premiers à brandir le drapeau national, et à entourer les Verts du soutien dont ils avaient besoin pour qualifier l’Algérie. Les jours prochains nous diront s’il était juste de penser que cette qualification au Mondial aurait une incidence sur la vie politique nationale en donnant un répit au pouvoir.
K. M.
 

Comment (8)

    Abou Stroff
    21 novembre 2013 - 9 h 47 min

    dommage que cette
    dommage que cette « déferlante » ne soit pas canalisée vers l’objectif VITAL qui n’est autre que l’exigence de départ de la marabunta qui nous gouverne dont le parrain actuel est notre bienaimé fakhamatouhou national, dont le consigliere est le frangin chéri du premier et dont les bouffons, qui servent à amuser la galerie, sont sellal, saadani, ghoul, benyounès, sidhoum saïd, tata louiza,….. en effet, reconnaissons que le potentiel pour une métamorphose radicale de la société algérienne est bel et bien présent. reconnaissons que le jeunesse (filles et garçons) est prête à déplacer les montagnes pourvu que les montagnes lui soient désignées. reconnaissons enfin que les patriotes, qui peuvent éclairer la jeunesse, ont, jusqu’à présent, failli à leur devoir d’éclairer le commun des mortels en général et la jeunesse en particulier sur les enjeux du moment et sur la politique suicidaire (pour la société) de boutef et de la clique qui lui sert de cour et de serpillère. moralité de l’histoire: les patriotes sont plus que jamais sollicités pour assumer leurs responsabilités devant la nation car derrière la victoire de l’équipe de foot (composée en majorité d’émigrés) se cache la déchéance effective du foot en algérie et de l’algérie en tant qu’Etat et Nation.




    0



    0
    memona
    21 novembre 2013 - 6 h 31 min

    bof!!ce n’est pas le foot qui
    bof!!ce n’est pas le foot qui fera avancer l’algérie et les algériens dépenser des milliards pour un ballon alors que les hopitaux sont dans un état lamentable et que les émiratis fabriquent des drones où est donc la satisfaction je n’en vois pas car la corruption et l’incivilité sont toujours là et que fait-on pour y remédier??????????ALORS que khalil se pavane avec l’argent de l’algérie aux usa ainsi que consorts au canada
    khalil qui a offert 47 milliards de dollars aux australiens au sujet des soit-disant mine d’or à TAM




    0



    0
    RAMO
    20 novembre 2013 - 19 h 26 min

    QUI ARRÊTERA CETTE JEUNESSE
    QUI ARRÊTERA CETTE JEUNESSE SI UN JOUR ELLE SE RÉVOLTERA CONTRE TOUTE CETTE HOGRA ET DE CES MANDATS A RÉPÉTITION ,LES GENS VEULENT UN RÉEL CHANGEMENT.




    0



    0
    chawi pure laine
    20 novembre 2013 - 18 h 37 min

    elle a commencé au stade va
    elle a commencé au stade va voir l’image ou 4 personnes détiennent une grande banderole sur la pelouse avec la photo de ALI BABA et ou c’est écris le peuple du MCA veut un quatrième mandat pour Bouteflika, je dis bien le peuple de la MCA donc la mouloudia d’Alger n’est pas un club de foot comme on pense mais un peuple, un état une nation quoi, après les aviculteurs et les Zawyas maintenant c’est le foot qui décide de l’avenir du pays, excusez moi si je suis méchant mais wallah wallah wallah ghir tahet bina taa sah




    0



    0
    Anonyme
    20 novembre 2013 - 16 h 02 min

    Vive les Immigrés et leurs
    Vive les Immigrés et leurs fils !




    0



    0
    Amine
    20 novembre 2013 - 12 h 41 min

    @00213.Ces ennemis et leurs
    @00213.Ces ennemis et leurs relais de l’intérieur font tout pour que cette magie soit étouffée en Avril 2014, avec la reconduction de leur maitre.
    La déferlante du Drapeau qui submerge actuellement notre pays, va les emporter inchallah !




    0



    0
    selecto
    20 novembre 2013 - 11 h 39 min

    J’ai lu un commentaire d’un
    J’ai lu un commentaire d’un charognard , certainement un traitre, sur un site algérien que c’est grâce à Boutelika que l’Algérie s’est qualifiée et qu’on aura besoin de lui pour un quatrième mandat! La récupération a déjà commencée.




    0



    0
    00213
    20 novembre 2013 - 11 h 23 min

    L’Algérie c’est unique au
    L’Algérie c’est unique au monde comme :
    Un stade rempli 6 heures avant un match.
    48 heures de fiesta avant une victoire et autant après.
    Prés de 25 millions de drapeaux arborés dans tous les recoins du pays.
    Des touaregs qui font 250 km à dos de chameaux dans le désert, pour regarder un simple match de football à Adrar et profiter de la liesse.
    Paris , Montréal, Londres, Alicante, Rome, Bruxelles, Hambourg, Genève, Boston submergés par des flots de supporters.
    25000 kamikazes au Soudan alors que celui-ci est en guerre.
    1,5 MILLIONS DE MARTYRS POUR CE DRAPEAU.
    .
    C’est la magie algérienne et c’est celle que nos ennemis craignent quand elle se réveille.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.