Que deviennent les dix-neuf harraga algériens détenus au Maroc ?

Dans une lettre adressée à sa famille et dont des extraits ont été publiés par la section de Chlef de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), un des 19 harraga issus de cette région et détenus, depuis une année, au Maroc a livré un récit de ce que peut être une expédition qui ne tarde pas à tourner au cauchemar. Le jeune Chélifien raconte dans le détail et avec une certaine innocence les préparatifs et l’organisation de la traversée clandestine, le voyage en mer, l’interception de l’embarcation par la marine royale marocaine, les conditions de détention, les mauvais traitements auxquels sont soumis lui et ses copains d’infortune et l’absence de procès. C’est le 9 décembre 2012 que les 19 jeunes ont choisi de prendre la mer à bord d’une embarcation dotée d’un moteur de 130 CV, achetée pour un montant estimé à 1,8 million de DA, et d’un système GPS, acquis pour 29 000 DA. «Nous avions caché tout ça dans une plage de Ténès jusqu’à ce que les conditions météorologiques que nous suivions à travers l’internet se soient calmées. Munis de nos sacs à dos et après avoir réglé le GPS sur notre destination, nous sommes montés dans ce bateau de la mort à 22h pour ne démarrer qu’aux environs de 23h30 avec comme objectif d’atteindre la côte espagnole à Palma de Majorque», témoigne ce jeune qui se souvient de «ces moments tristes» de séparation avec le pays et la famille lorsque l’embarcation commençait à s’éloigner de la côte de Ténès. «Je voyais de très loin les lumières de la ville de Ténès et je m’accrochais à cet espoir de pouvoir rejoindre le paradis», raconte l’auteur de la lettre qui se souvient aussi de ces moments où «il n’y avait que l'eau et le ciel», ce qui a eu pour effet de déclencher le mal de mer chez certains de ses compagnons dont un a failli mourir. «Nous avons navigué dans les ténèbres et nous nous servions des lumières rouges et vertes des navires pour éviter la collision. Des heures après, le jour a commencé à se lever et à ce moment-là nous rencontrons des groupes de tortues de mer géantes qui tentaient de nous attaquer. Nous avons dû les canarder avec des oranges pour les faire fuir et continuer notre chemin», écrit dans sa lettre le jeune Chélifien, dans un récit qui ressemble à un scénario de film, quoique parfois décousu. «Il était 21h, et nous ne voyons aucune lumière à l’horizon ; c’est là qu’on a compris qu’on était complètement perdus», précise-t-il, indiquant que c’est aux environs de minuit qu’ils ont été «encerclés» par les gardes-côtes marocains qui les ont mis aux arrêts dans une région de l’est du royaume. Ils ont ensuite été transférés dans une prison à Oujda, dans l’Est marocain, non loin de la frontière avec l’Algérie. Le jeune évoque une «violence physique et verbale incessante» et dénonce l’absence de procès pour leur permettre de retrouver leur liberté. Cela fait donc une année que ces jeunes, qui n’ont commis aucun crime, se trouvent dans les geôles de sa majesté au mépris de toutes les conventions. C’est pour cela d’ailleurs que le bureau local de la LADDH à Chlef demande aux autorités algériennes, particulièrement au ministère des Affaires étrangères et à l’ambassadeur d’Algérie au Maroc, «de trouver une solution à ces détenus qui s’ajoutent à des centaines d’autres éparpillés dans les centres de détention».
Amine Sadek
 

Comment (18)

    Kamel moussouni
    25 décembre 2016 - 22 h 38 min

    Svp je cherche apres le fils
    Svp je cherche apres le fils de Kamel Moussouni qui a embarquet en 2009 haraga vert l’espagne ou IL a etait atraper pat les force maretime de melilia depuis IL na pas Donna signe da manman est dans un etat elementable d’apres CES Amis qui ėtait Avec lui il en prison de melilia ce jeunne Moussouni est d’Alger de Ben Aknoune Svp svp pour L’Amour de dieu si vous connaissais quelque chose sur ce jeunne aplės nous svp meme si on doit payė en paye sa maman va etre aveugle par CES crise De larme




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    25 novembre 2013 - 8 h 37 min

    La meilleure solution c’est
    La meilleure solution c’est effectivement l’échange: 01 Algérien contre 10 Marocains;cela permettra aussi de nettoyer l’Ouest du pays. Quand aux trafiquants de drogue, je ne suis pas d’accord pour les utiliser comme monaie d’échange: pour cela le chatiment c »est la PENDAISON.




    0



    0
    SIDI MAKHLOUF
    25 novembre 2013 - 8 h 37 min

    La meilleure solution c’est
    La meilleure solution c’est effectivement l’échange: 01 Algérien contre 10 Marocains;cela permettra aussi de nettoyer l’Ouest du pays. Quand aux trafiquants de drogue, je ne suis pas d’accord pour les utiliser comme monaie d’échange: pour cela le chatiment c »est la PENDAISON.




    0



    0
    Aguelidh modeste
    25 novembre 2013 - 6 h 59 min

    KOULOU TRAB BLADKOUM veut
    KOULOU TRAB BLADKOUM veut dire vivre et mourir debout.




    0



    0
    Aguelidh modeste
    25 novembre 2013 - 6 h 59 min

    KOULOU TRAB BLADKOUM veut
    KOULOU TRAB BLADKOUM veut dire vivre et mourir debout.




    0



    0
    idriss
    24 novembre 2013 - 17 h 59 min

    ce n’est pas les clandestins
    ce n’est pas les clandestins marocains qui manquent en algerie.arreter quelqu’un et faire l’echange c’est aussi simple que ça.je m’adresse aux flics algerien soyez patriote et faites une descente dans les chantiers la chasse sera tres tres fructueuse.




    0



    0
    idriss
    24 novembre 2013 - 17 h 59 min

    ce n’est pas les clandestins
    ce n’est pas les clandestins marocains qui manquent en algerie.arreter quelqu’un et faire l’echange c’est aussi simple que ça.je m’adresse aux flics algerien soyez patriote et faites une descente dans les chantiers la chasse sera tres tres fructueuse.




    0



    0
    memona
    24 novembre 2013 - 17 h 27 min

    l’autre jour il y avait un
    l’autre jour il y avait un reportage sur une chaine française

    la 5 ou arte ou on voyait les pauvres africains (nous aussi nous sommes des africains) traité cruellement il y en avait qui avait perdu les yeux ,il y en avait qui étaient estropiées parcequ’ils ont été battus par les forces marocaines qui brulaient leurs campement de fortune et les déléstaient de leurs maigres biens c’était l’horreur !!




    0



    0
    memona
    24 novembre 2013 - 17 h 27 min

    l’autre jour il y avait un
    l’autre jour il y avait un reportage sur une chaine française

    la 5 ou arte ou on voyait les pauvres africains (nous aussi nous sommes des africains) traité cruellement il y en avait qui avait perdu les yeux ,il y en avait qui étaient estropiées parcequ’ils ont été battus par les forces marocaines qui brulaient leurs campement de fortune et les déléstaient de leurs maigres biens c’était l’horreur !!




    0



    0
    Dr Sali
    24 novembre 2013 - 17 h 27 min

    LAlgerie devraie faire des
    LAlgerie devraie faire des echanges avec les marocains trafiquand de drogues 1 Algeriens contre 10 marocains car nos prisons elle son pleine de narco trafiquants marocains et cela nous coute une fortune il son mieux qua l hotel Chez nous .




    0



    0
    Dr Sali
    24 novembre 2013 - 17 h 27 min

    LAlgerie devraie faire des
    LAlgerie devraie faire des echanges avec les marocains trafiquand de drogues 1 Algeriens contre 10 marocains car nos prisons elle son pleine de narco trafiquants marocains et cela nous coute une fortune il son mieux qua l hotel Chez nous .




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    24 novembre 2013 - 16 h 53 min

    Les Marocains sont des
    Les Marocains sont des fumiers quant au mauvais traitement dont sont victimes les Harragas algérien au Maroc ne vous inquiétez pas il y a encore des hommes dans nos services de sécurité qui savent rendre coup pour coup et je sais de quoi je parle. Enfin un « Algérien » qui offre du travail à un clandestin Marocain en Algérie et qui le dénonce pas aux autorités est un enfant de p…pour ma part .Préparez-vous à une guerre contre le Maroc qu’on gagnera et les collabos seront tondus .Votez Bouteflika est une trahison en ces temps-là ….




    0



    0
    Mohamed eel Maadi
    24 novembre 2013 - 16 h 53 min

    Les Marocains sont des
    Les Marocains sont des fumiers quant au mauvais traitement dont sont victimes les Harragas algérien au Maroc ne vous inquiétez pas il y a encore des hommes dans nos services de sécurité qui savent rendre coup pour coup et je sais de quoi je parle. Enfin un « Algérien » qui offre du travail à un clandestin Marocain en Algérie et qui le dénonce pas aux autorités est un enfant de p…pour ma part .Préparez-vous à une guerre contre le Maroc qu’on gagnera et les collabos seront tondus .Votez Bouteflika est une trahison en ces temps-là ….




    0



    0
    selecto
    24 novembre 2013 - 13 h 34 min

    Qu’attend ce pouvoir pour
    Qu’attend ce pouvoir pour payer des cautions pour les libérer comme l’a fait pour le repris de justice Mohamed Khelifati dit Cheb Mami qui vit depuis sa libération au Maroc a côté de son clone Cheb Khaled.




    0



    0
    selecto
    24 novembre 2013 - 13 h 34 min

    Qu’attend ce pouvoir pour
    Qu’attend ce pouvoir pour payer des cautions pour les libérer comme l’a fait pour le repris de justice Mohamed Khelifati dit Cheb Mami qui vit depuis sa libération au Maroc a côté de son clone Cheb Khaled.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 13 h 26 min

    Il faut juste qu’ils soient
    Il faut juste qu’ils soient jugés. Ils ont été arrêtés dans les eaux territoriales marocaines et sans documents ni autorisation de naviguer.




    0



    0
    Anonyme
    24 novembre 2013 - 13 h 26 min

    Il faut juste qu’ils soient
    Il faut juste qu’ils soient jugés. Ils ont été arrêtés dans les eaux territoriales marocaines et sans documents ni autorisation de naviguer.




    0



    0
    Fouadz
    24 novembre 2013 - 12 h 35 min

    Il faut aller poser cette
    Il faut aller poser cette question a ceux qui nous gouvernent et qui ne ratent jamais l’occasion de se bousculer au portillon de momo6 pour lui presenter les meilleurs voeux meme en un certain 1er Novembre 2013.

    Une vraie honte wallah el adime

    Vivment cette 2eme Republique Algerienne dirigee par d’authentiques algeriens et algeriennes




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.