Algérie-France : treize contrats signés

Treize accords de partenariat, dont six joint-ventures dans le domaine industriel, ont été signés aujourd’hui entre les entreprises françaises et algériennes sous l’égide du Forum des chefs d’entreprises (FCE) et du patronat français, Medef international. Contrairement aux cinq contrats signés par de grands groupes français, dont Renault et Sanofi dans le sillage de la visite de François Hollande en Algérie en décembre 2012, les contrats signés aujourd’hui sont le fait de PME privées françaises qui s’allient à des entreprises privées et publiques algériennes. Les joint-ventures ont été signées en accord avec la règle de partage de parts de 49/51et concernent les secteurs des TIC, des travaux publics de l’agroalimentaire, les énergies renouvelables et la pêche notamment. Deux entreprises publiques, Giplait et l’entreprise de travaux publics Sapta, figurent parmi les signataires des accords de partenariat aux côtés de trois entreprises privées dont Net Skills, spécialisée en solutions informatiques qui a signé un accord pour la distribution de cartes de téléphonie prépayées et «Aurès solaire», qui s’allie à la française «Vincent Industries» pour la fabrication de 100 000 panneaux solaires. 7 accords dans le domaine de la formation professionnelle et de la métrologie et de la certification ont été par ailleurs signés hier. La création de plusieurs écoles de formation est notamment prévue dans le cadre de partenariat avec des écoles françaises renommées. En plus de ces contrats, 9 accords de coopération dans divers domaines ont été signés aujourd’hui entre l’Algérie et la France à l’occasion de la tenue de la première réunion du comité intergouvernemental de haut niveau, coprésidé par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son homologue français, Jean-Marc Ayrault, en visite officielle de trois jours en Algérie. Il s'agit d'une convention sur le dialogue politique et le fonctionnement du comité intergouvernemental de haut niveau et d'un accord sur la suppression réciproque des visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques et de services. Une convention de partenariat sur l’assistance technique dans le domaine des transports, une déclaration d’intention dans le domaine de l’urbanisme et un accord sur un programme d’échanges culturels pour la période 2014-2016 ont été également signés. Outre un accord dans le domaine de la communication, un mémorandum d’entente et de coopération entre l’établissement public de radiodiffusion sonore et France-Médias monde, un protocole de collaboration entre la Télévision algérienne et France-Médias monde, les deux parties ont procédé, par la même occasion, à la signature d'une déclaration d’intention pour la mise en place d’un centre d’excellence des métiers de l’énergie et de l’électricité.
Meriem Sassi
 

Comment (18)

    Safiya
    17 décembre 2013 - 17 h 49 min

    Pour se donner du coeur au
    Pour se donner du coeur au ventre et retrouver l’estime de soi, voici quelques vidéos du Ra7hel Boumediene :

    http://www.youtube.com/watch?v=pZQx2DgYNgA

    http://www.youtube.com/watch?v=U_NN3yXCKw

    Et en hommage ces mots de moi à lui dédié :

    J’ai mal à toi Ya Djazayer
    Ya watani al 7habib
    Hier, enivré d’indépendance
    De haute lutte reconquise
    Etalon fougueux, destrier intrépide
    Tu allais guerroyant pour un équilibre plus juste
    Noble chantre des peuples laissés pour compte
    Preux adolescent aveugle aux roueries des grands
    Tu ruais des quatre fers dans l’ordre plusieurs fois séculaire bien établi
    Ignorant qu’il avait ses soudards dans ton ombre tapis
    Ton fer de lance Houari Boumediene fut brisé
    Et ton peuple dans les traverses entravé
    Ce fut la débandade, il ne restait plus qu’à sonner l’hallali




    0



    0
    Safiya
    17 décembre 2013 - 15 h 45 min

    Correction du post à 11:29 :
    Correction du post à 11:29 : auprès des consommateurs nationalistes et non nationales, la différence est de poids !




    0



    0
    Adlane
    17 décembre 2013 - 12 h 00 min

    On peut être fier des
    On peut être fier des investissement en Algérie que lorsque notre potentiel humain et matériel soient mis en contribution pour lancer le processus de développement durable. Sinon les sociétés étrangères investissant en Algérie ne font que les choses à moitié puisque le processus de construction des usines est gardé la chasse gardée de ces investisseurs du moment que pour une panne mineure, on fait appel aux techniciens étranger, pour une pièce de rechange même minime, on fait appel au fournisseur étranger. Ainsi, on reste toujours à la merci de ces investisseurs étrangers. On peut être fier du Tram si il est fabriqué en Algérie. On peut être fier du bâtiment si il est construit par des algériens. On peut être fier du bâtiment si il est construit par des algériens. On peut être fier de l’auto-route si il est réalisée par des algériens. On peut être fier de la raffinerie si il est conçue par des algériens. On peut être fier intercommunications si elles sont pensées par des algériens. Bref, la clé en main est une procédure qui avantage beaucoup p^lus l »étranger que l »algérien qui reste toujours contrôlé par le savoir faire étranger. Nos responsable doivent donner l »opportunité aux intellectuels algériens de faire valoir leur génie de conception et il n »ya qu »à voir la matière grise exploitée à outrance par les firmes étrangères.




    0



    0
    koko
    17 décembre 2013 - 11 h 53 min

    Ca me fait rire de voir
    Ca me fait rire de voir comment la gande CHINE fait courrir Flamby and Co. Fumons notre thé et attendons ????

    La chine en l’occurrence qui n’investit pas 1 dinar en Algérie. La chine qui emploie uniquement de la main d’œuvre chinoise. La chine qui importe nourriture vêtements….pour sa main d’œuvre de mauvaise qualité.

    La Chine qui construit en Algérie des bâtiments minables, sans confort, sans aucune finition, et qui ne répondent pas le moi,ns du monde aux normes internationales. La chine qui ne fait aucun transfert de technologie en Algérie…
    La Chine qui se contente de déverser des millions de containers en Algérie, la chine qui pille l’Afrique, ses richesses, ses matières premières…

    Et la France premier investisseur en Algérie, dont ses entreprises implantées en Algérie emploient 100 000 algériens.

    Et la France encore qui ne sait comment établir des relation d’adultes, durables, honnêtes, transparentes avec les mafias militaro politico islamistes algérienne qui se comportent comme des adolescents prépuberts, plus préocupés par le 10 %, par la rapine, que par les intérêts du peuple algérien en souffrance depuis 1962.




    0



    0
    decal
    17 décembre 2013 - 10 h 58 min

    le chiffre 13 ,,y a qui
    le chiffre 13 ,,y a qui disent que ,,,peut être !! non ?




    0



    0
    Safiya
    17 décembre 2013 - 10 h 35 min

    Ils nous mènent en bateau.
    Ils nous mènent en bateau. Là, c’est sous l’aval du gouvernement et la complicité des syndicats que sont signées tous ces joints ventures.

    Pour ce qui de Sanofi : le marché pharmaceutique poursuit sa récession
    Perte de plusieurs brevets majeurs
    Scandale du prix des médicaments en France
    Scandale du vaccin anti-cancer de l’utérus
    Suspend ses essais cliniques et ses demandes d’homologation du Fédratinib.
    Le vaccin Gardasil de Sanofi visé par une plainte

    http://www.usinenouvelle.com/sanofi

    Comment Sanofi se soustrait à l’impôt et tout un dossier sur cette entreprise sur : http://www.humanité.fr/mot-cle/sanofi

    Que signifie une déclaration d’intention dans le domaine de l’urbanisme ?




    0



    0
    Safiya
    17 décembre 2013 - 10 h 29 min

    Ils nous prennent pour des
    Ils nous prennent pour des canards sauvages ou pour des Algériens pas encore entrés dans l’histoire pour paraphraser Sarkozy et son discours de Dakar.

    La joint venture est 50/50 et d’une.
    Fabrication de produits par le biais de l’exploitation d’une licence octroyée par une ou plusieurs maisons mères ;

    Assemblage de produits issus des maisons mères

    Sous-traitance d’une partie de la production des maisons mères

    Avantages : pénétration des marchés plus facile et plus rapide. Diminution des risques financiers et des coûts qui sont théoriquement partagés.

    La joint venture n’étant pas perçue comme une entreprise étrangère, elle permet d’établir de meilleures relations avec le gouvernement local et les syndicats (…). De plus elle véhicule une image locale plus forte (…)ce qui peut constituer un facteur clé de succès commercial auprès des consommateurs nationales.

    http://www.eur-export.com/français/apptheo/marketing/distribution/jointventure.htm




    0



    0
    Anonyme
    17 décembre 2013 - 9 h 53 min

    Si vous pensiez un tant soit
    Si vous pensiez un tant soit peu aux citoyens Algériens dans ces relations,au lieu de demander la supréssion du visa uniquement pour les passeports diplomatiques et autre cadre supérieurs,pensez aussi un peu au peuple et négiciez aussi la supréssion des visas.




    0



    0
    selecto
    17 décembre 2013 - 7 h 49 min

    @ zarzor, en effet cher
    @ zarzor, en effet cher zarzor car il y a une similitude entre le débarquement de Sidi Fredj où la première des choses qu’avaient fait les Français c’est de voler le trésor d’Alger, en 2013 ils sont de retour pour rafler les centaines de milliards de $, la seule différence c’est qu’en 2013 ils ne seront pas obligés d’utiliser la canonnade pour faire main basse sur le trésor public car ils ont assez de moyens de pressions et de chantages sur nos responsables pour avoir le code du coffre fort…




    0



    0
    barode
    17 décembre 2013 - 4 h 48 min

    J’appel cela de l’Escroquerie
    J’appel cela de l’Escroquerie a ciel ouvert 52 années sont passé certain décideurs continus a ce prosterner devant nos bourreaux bon dieu ouine rah ennif dialkoum . un patron français disait devant moi dans un aéroport je vais a Alger me faire de l’argent cela résume pour moi leurs état d’esprits quand il parle affaire pour le cas Algérie. Un esprit sain devrait dire je vais a Alger travailler pour gagner de l’argent .
    52 an de mépris et d’humiliation, sans rentré dans les détails, avec votre cervelle de fourmis C comme cela que vous réagissez âpres leurs positions avec le voisin ouest ? ya dine esma ouine rahoum redjalas .
    Edkhoul ya embarak behmarak ou Zidoulhoum l’emfatah




    0



    0
    Arezki
    16 décembre 2013 - 21 h 30 min

    Aucun commentaire ds la
    Aucun commentaire ds la presse française même pas par l’AFP au sujet de cette relation d’exception!!!! POURQUOI????




    0



    0
    zarzor
    16 décembre 2013 - 19 h 01 min

    C’est le débarquement de Sidi
    C’est le débarquement de Sidi Fredj version 2013 ????
    absolument comme tu le dis selecto… par des accords cette fois … de plus ils parlent tous le francais !!




    0



    0
    zarzor
    16 décembre 2013 - 18 h 28 min

    Le jour ou le gouvernement
    Le jour ou le gouvernement Algerien montent les prix, qui sera plus probablement la deuxieme étape « cachée » ,ce jour lá dites la messe !!




    0



    0
    Mansour
    16 décembre 2013 - 18 h 10 min

    Ca me fait rire de voir
    Ca me fait rire de voir comment la gande CHINE fait courrir Flamby and Co. Fumons notre thé et attendons




    0



    0
    Elies
    16 décembre 2013 - 18 h 07 min

    Tant que la France continue a
    Tant que la France continue a voir le peuple algérien qu’a travers les 40 millions de tubes digestifs et a persister a ne pas respecter le droit international particulierement sur les dossiers du Sahara Occidental, de la Palestine et de la Syrie, rien ne se fera de facon durable et mutuellement profitable pour les deux peuples.




    0



    0
    selecto
    16 décembre 2013 - 18 h 06 min

    C’est le débarquement de Sidi
    C’est le débarquement de Sidi Fredj version 2013.




    0



    0
    Makhloufi
    16 décembre 2013 - 18 h 02 min

    On doit dire Merci a la Chine
    On doit dire Merci a la Chine d’avoir donner a réflechir a la France meme si je continue a croire que la Chine reste le partenaire le plus sérieux pour l’Algérie tant sur le plan économique que sur le plan politique.
    N’oublions pas que la Chine est, 1/-membre permanent du CS/ONU, 2/- la 2eme économique mondiale apres les USA, 3/- la locomotive des 5 pays du BRICS.
    Espérant que cette fois-ci nos responsables sauront défendre les intérets de nos pays au lieu et place de leurs intérets étroits et par conséquent égoistes




    0



    0
    elhadj
    16 décembre 2013 - 17 h 09 min

    si c’est des accords comme
    si c’est des accords comme ceux de l’obsolète symbol de Renault ce n’est pas avantageux pour le pays si ce n’est que permettre de financer des entreprises françaises en difficulté.maintenant toutes les manœuvres d’intelligence vont aller bon train.a quand un changement générationnel pour que le pays soit doté de gestionnaires intègres,compétents,créateurs et défenseurs acharnés pour combattre la corruption, le vol, la rapine;les dilapidations par des audits réguliers de tous les comptes publics et mettre un terme à ces fonds gérés dans le secret alors que la majorité du peuple vit dans la paupérisation.le transfert de technologie c’est du pipo seuls les cadres honnêtes respectés peuvent créer de la richesse et transférer sans assistance de dont on a besoin à l’instar des japonais,coréens et autres.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.