Près de 13 chaînes de télévision pourront diffuser à travers la TDA

Près de 13 chaînes de télévision pourront diffuser leurs programmes à travers l’entreprise de télédiffusion algérienne (TDA), après l’entrée en vigueur de la loi sur l’audiovisuel, a indiqué, aujourd’hui lundi, le ministre de la Communication, Abdelkader Messahel, soulignant que les chaînes concernées «doivent être de droit algérien». «Les chaînes de télévision peuvent utiliser la diffusion par la TDA, qui a des chaînes disponibles et dont le nombre tourne autour de 13 chaînes, dès qu’elles seront de droit algérien», a indiqué M. Messahel sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. Il a ajouté que les chaînes de télévision pourront émettre à partir de la TDA par satellite ou par télévision numérique terrestre (TNT) «dès qu’elles seront en conformité avec la nouvelle loi sur l’audiovisuel qui sera adoptée». M. Messahel a, par ailleurs, rappelé que les autorisations attribuées aux chaînes de télévision privées émettant en offshore ont été prorogées dans l’attente de l’entrée en vigueur de la loi sur l’audiovisuel et de la mise en place de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel, qui sera composée de neuf membres.
R. N.

Comment (2)

    Laetizia
    7 janvier 2014 - 21 h 47 min

    Sabotage du paquebot Algérie,
    Sabotage du paquebot Algérie, la phase finale ?
    « les autorisations attribuées aux chaînes de télévision privées émettant en offshore ont été prorogées dans l’attente de l’entrée en vigueur de la loi sur l’audiovisuel et de la mise en place de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel »
    La haoula oula qouata ila bilah !
    « Autorisations prorogées dans l’attente d’un conseil », non pas suspendues dans l’attente de, mais PROROGÉES, ça défie le bon sens, le discernement et tout ce qui s’y apparente !
    L’Algérie, avant même de s’être dotée d’un panel de chaînes TV percutant, efficient, capable et surtout missionné pour répondre aux attaques subies silencieusement par notre pays se lance dans la libéralisation des ondes A partir de ses PROPRES infrastructures !!!
    Dorénavant, ce sera à qui mieux mieux, entre les immondes larves d’el nahhhhar et consorts, les correspondants naïfs ou transfuges et les TV arabes ! Tout cela à demeure, mesdames et messieurs et sans aucun organisme de régulation !!!
    S’il existe encore une once de bon sens dans ce peuple (pas dans ses « dirigeants », c’est sûr on a déjà vérifié) que tout le monde jette sa TV et s’apprête à livrer la bataille de la dignité retrouvée ! Tahya El Djazaïr !




    0



    0
    SidAhmed
    7 janvier 2014 - 13 h 01 min

    Monsieur le Président,
    Monsieur le Président, comment pouvez-vous garder une telle nullité aux commandes d’un secteur aussi stratégique? Depuis quand une loi est un texte d’application d’un autre texte législatif? Pourquoi l’ouverture audiovisuelle est-elle irrémédiable? Est-ce un désastre pour les fondements de la république? Ou bien y a t’il confusion dans la signification des termes. A mon humble il a dû confondre entre irréversible ou inéluctable et irrémédiable. Il s’agit d’une médiocrité irréfragable et avérée, n’est-ce pas Monsieur le Président.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.