Souscripteurs LPP : «Les prix des logements sont trop élevés»

Le collectif des souscripteurs au logement promotionnel public (LPP) estime que le prix d’acquisition et le mode de financement de cette nouvelle formule d’acquisition de logement destinée à la classe moyenne, sont incompatibles avec les moyens des prochains bénéficiaires. Le collectif a adressé une lettre ouverte à Abdelmalek Sellal pour demander «la révision à la baisse des prix des logements», en tenant compte des capacités financières et «l’octroi de crédits sans intérêt pour le financement des futurs logements LPP». Le collectif espère que la classe moyenne dont le revenu se situe entre 108 000 DA et 216 000 DA, et qui a appris avec beaucoup d’enthousiasme et d’espoir le lancement d’une nouvelle formule d’acquisition de logement destinée spécialement à cette catégorie, soit entendue par Abdelmalek Sellal. Le collectif estime que sans l’intervention espérée de la part du Premier ministre, les modalités qui seront appliquées «risquent de menacer sérieusement l’aboutissement et la réussite de cette opération, «la détournant ainsi de son aspect promotionnel public initial vers un aspect purement commercial». Les souscripteurs se disent «très satisfaits de cette initiative», mais regrettent certains points contenus dans les dernières déclarations officielles sur «le prix des logements LPP, qui oscille entre 7,5 et 10 millions de dinars, conjugué à un mode de financement basé sur un taux d’intérêt de 3%», estimant que «la majorité des souscripteurs LPP seront dans l'incapacité de répondre positivement à ces conditions d'acquisition». Au sens du collectif qui a adressé une copie de la lettre ouverte à la rédaction d’Algeriepatriotique, «ces deux conditions réunies affecteront sans nul doute le pouvoir d’achat de cette classe dite moyenne, sachant que la pérennité de la situation financière actuelle de ces derniers n’est pas garantie dans le temps, vu que nombre d’entre eux exercent dans le secteur privé et ont un revenu principalement composé de primes, liées à des postes de responsabilité, pas forcément définitifs. Sans oublier aussi le taux d’inflation qui ne cesse d’augmenter ces dernières années», précise encore le collectif des souscripteurs. Ces derniers soulignent, par ailleurs, qu’ils ont introduit une demande auprès du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales pour la création d’une association, souhaitant la concrétisation dans un futur très proche, afin que l’association soit l’unique représentant et permette une meilleure communication a l’égard de tous les acteurs de ce projet.
Meriem Sassi
 

Comment (14)

    armiss
    21 juin 2016 - 0 h 35 min

    les prix des logts sont
    les prix des logts sont plutot salés saturés.




    0



    0
    Anonyme
    21 janvier 2014 - 12 h 37 min

    svp comment faire pour adérer
    svp comment faire pour adérer a l’association LPP




    0



    0
    abdellah
    20 janvier 2014 - 16 h 38 min

    mais on es pas des riche hna
    mais on es pas des riche hna on es des gens simples qui travaille a deux




    0



    0
    abdellah
    20 janvier 2014 - 16 h 36 min

    c grave
    c grave




    0



    0
    sofiane
    20 janvier 2014 - 13 h 46 min

    C fous c’est prix la,vous
    C fous c’est prix la,vous voyer l’arnaque:prix trés chere,deux tranches 100 et 100 dans un l’abse de temps,les prix sont les meme dans les 48 wilaya(vivre alger ou adrar kifkif),credit immobilier à 3 pourcent chez CPA mais les banque privé credit à 1 pourcent,la difference en le prix des appatement F3.4.5 = 200 million centimes c trop.Ils veulent nous découragé et détourner LPP pour leurs fils.rabi wekilkouuum




    0



    0
    SALAH
    20 janvier 2014 - 8 h 48 min

    JE VOUS DEMANDE PAR LA VOIE
    JE VOUS DEMANDE PAR LA VOIE DE CE MESSAGE DE FAIRE STOP AU LOGEMENT LPP VU SON PRIX ET LES INTERETS QUE NOUS SOUHAITONS QUE LE CHEF DU GOUVERNEMENT REPOND POSITIVEMENT AUX COLLECTIFS UNE CHOSE EST CERTAINE LA CLASSE MOYENNE CE N EST DES GENS MILLIARDAIRES OU DES COMMERCANTS C EST DES ALGERIENS AVANT TOUT ALORS POURQUOI CES PRIX, VOUS CROYEZ QUE CELUI QUI TOUCHE 10 OU 11 OU 12 MILLIONS RAHOU FEL KHIR NON VOUS VOUS TREMPEZ LA PLUPART DE CETTE CLASSE SOUFFRENT AU SUD ET LES AUTRES C EST GRACE A 2 SALAIRES LUI ET SON EPOUSE, SANS PARLER DE LA CHERTE DE LA VIE, ALORS POURQUOI CETTE DISTINCTION SOYEZ VIGILANTS MES CHERS ET NE VOUS PRECIPITEZ PAS ATTENDRE LA REACTION DE MR. LE CHEF DU GOUVERNEMENT NOUS SOMMES DES ALGERIENS COMME TOUS LES ALGERIENS QUI ONT BENEFICIER DU SOCIAL PEUT ETRE 2 FOIS ET AUSSI LES ALGERIENS QUI ONT BENEFICIER DE AADL AVEC L AIDE DE L ETAT DONC METTEZ LA MAIN DANS LA MAIN MERCI A TOUS ET A TOUTES




    0



    0
    Yac
    19 janvier 2014 - 16 h 03 min

    Effectivement nous algériens
    Effectivement nous algériens nous ne savons que nous plaindre . Montrer moi svp un appartement habitable pour 10 millions de dinars même dans les cités dortoir les prix commence à partir de 11 millions et c’est quoi encore ces histoire de crédit sans intérêts . Non mieux que ça l’état doit les offrire ???? L’état algériens nous pourris et nous rendus assisté mais réveillez vous un peu et je suis pour l’incessibilité des logement sociaux et leurs réaffectation après une période
    Mes concitoyen vous avez oublié un principe fondamental : rien n’est gratuit et c’est par le travail qu’on arrive a faire notre avenir pas en pleurnichant « fakhamatouhou » pour qu’il nous donne logement et travail et pourquoi pas la fakhamatou d’après finira peut être par nous marier




    0



    0
      Rafik
      11 septembre 2016 - 10 h 35 min

      1/ Tu juge normal un
      1/ Tu juge normal un appartement à Adrar à 10.000.000. Ce n’est pas de notre faute si nos gouverneurs sont en panne d’idées mais la formule et le prix sont inacceptables
      2/ L’usure est illicite: 3% ou 1% ou même moins, c’est haram!!!
      3/ LES PERSONNES qui ne travaillent pas n’existent presque pas, il y’à une grande partie qui volent et qui travaillent au noir sans déclarer leurs revenues à qui on offre le social (Pas tous!!) et il y’à les citoyens qui paie 30% de leurs revenus en impots à qui on n’a pas de solutions!!!! Tu trouves ça normal!!!




      0



      0
    LPPiste mecontent!!!!!
    19 janvier 2014 - 7 h 13 min

    chers internautes ,s’il vous
    chers internautes ,s’il vous plait envoyez nous une adresse ou un lien correspondant a cette initiative pour qu’on puisse se joindre a eu merci.




    0



    0
    bouzegza
    18 janvier 2014 - 20 h 52 min

    ils ont dit que les resultats
    ils ont dit que les resultats vont apparaitre a partir du 15 janvier mais ou sur le net , le journal ou adressé par courrier? merci de merepondre.




    0



    0
    lamia
    18 janvier 2014 - 18 h 10 min

    si en moins nous somme en
    si en moins nous somme en avril , en va dire que c poison d’avril , mais en est en janvier , arrêter cette folie , ni la logique ni le bonne sens dit que ces prix sont raisonnable




    0



    0
    Anonyme
    18 janvier 2014 - 12 h 42 min

    KHAF RABI YA SELLL
    KHAF RABI YA SELLL OSKOUUUUUUUUUUUUUUUUUUU WACH HAD ehram a3lihom




    0



    0
    zahouri
    17 janvier 2014 - 10 h 53 min

    Pour quoi n’établira pas la
    Pour quoi n’établira pas la même formule que l’AADL sauf que le remboursement soit un peu court : 15 ans au lieu de 20 ans , quelle est la différence entre une personne qui touche 107.000 DA et une autre qui touche 109.000 DA. c’est logique ? non ?
    Chers LPPist soyez Fhola et pas de versement!




    0



    0
    aza
    17 janvier 2014 - 7 h 09 min

    KHAFOU RABI, KHAFOU RABI,
    KHAFOU RABI, KHAFOU RABI, KHAFOU RABI les prix de LPP pour les riches????




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.