Quand le RCD se rapproche du FIS dissous et de ses médias pour se replacer sur la scène politique

Drôle d'époque : le RCD se coltine avec le FIS. Son président, Mohcine Belabbas, a été invité par la chaîne de télévision Al-Magharibia. Au RCD, tous ceux qui ont eu à suivre cette chaîne ont pu constater que, malgré ses tentatives de camoufler sa véritable mission, Al-Magharibia prouve, à travers ses émissions, débats et autres programmes d’information, qu’elle a été créée pour servir de porte-voix au FIS. Et au RCD, personne, encore moins son président, n’ignore ce qu’a représenté le FIS en Algérie et sa responsabilité dans la décennie sanglante qui a endeuillé notre pays. La présence, parmi les fondateurs de cette chaîne, du fils d’Abassi Madani et d’autres actionnaires inféodés à la diaspora du FIS à l’étranger, était déjà un indice probant sur la «ligne éditoriale» de cette chaîne, algérienne à capitaux qataris et qui diffuse à partir de Londres. Jouant à fond la carte de la démagogie, comme le faisait le FIS, avec le résultat tragique que l’on sait, Al-Magharibia s’emploie – avec, pour sa part, plus de subtilité pour mieux tromper – à encourager en Algérie un soulèvement populaire, au nom de la lutte contre l’autoritarisme et l’injustice. Elle oriente vers ce but tous ses programmes et surtout les débats à sens unique qu’elle organise avec des invités, recrutés surtout parmi les affidés du FIS. Il y a quelques jours, le RCD déclarait, et c’est son droit le plus absolu, s’interdire de «communiquer avec des organes dont les conditions de création et la pratique journalistique sont à l’opposé des valeurs qui fondent son combat». Doit-on croire que le RCD partage une quelconque valeur avec le fils d’Abassi Madani, qui s’est converti en homme d’affaires pour lancer une chaîne de télévision et poursuivre, par ce moyen, le combat contre la culture et la démocratie commencé par son père il y a plus de vingt ans? Les archives du RCD ont certainement conservé l’enregistrement vidéo de l’émission de l’ENTV «Face à face» entre Saïd Sadi et Abassi Madani, au cours de laquelle l’ex-chef du FIS avait tenté par tous les moyens de discréditer le n°1 du RCD. C’est une vidéo à revoir.
Karim Bouali
 

Comment (2)

    Kamal slimani
    23 juillet 2016 - 11 h 20 min

    Le RCD et le Fis

    Le RCD et le Fis

    Cet chaîne oui ,elle appartient au fils du Fis ,mais avant que le RCD ne cherche à se rapprocher cette chaîne a gagné.oui elle a gagné dans sa propaconde elle a ses téléspectateurs et c est la majorité des algériens sortent convaincu de la teneur des orientations de cette chaîne.
    Les dégâts de 90 reviennent ,ce qui me dérange ce n est pas Sadi ou son rapprochement. Voilà clairement mon désarroi, sur la scène public on est contre ce parti , on le critique il n est pas majoritaire ,il peut pas nuire ni au pouvoir ni ses adversaires, on se tient contre ses initiatives mais il subit toutes les foudres de la critique.




    0



    0
    Kamal slimani
    23 juillet 2016 - 11 h 20 min

    Le RCD et le Fis

    Le RCD et le Fis

    Cet chaîne oui ,elle appartient au fils du Fis ,mais avant que le RCD ne cherche à se rapprocher cette chaîne a gagné.oui elle a gagné dans sa propaconde elle a ses téléspectateurs et c est la majorité des algériens sortent convaincu de la teneur des orientations de cette chaîne.
    Les dégâts de 90 reviennent ,ce qui me dérange ce n est pas Sadi ou son rapprochement. Voilà clairement mon désarroi, sur la scène public on est contre ce parti , on le critique il n est pas majoritaire ,il peut pas nuire ni au pouvoir ni ses adversaires, on se tient contre ses initiatives mais il subit toutes les foudres de la critique.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.