Veille patriotique

Par Karim Bouali – Les lecteurs qui ont réagi aux informations publiées par Algeriepatriotique sur les biens détenus par Saïdani en France ne se limitent pas à poster des commentaires qui expriment leur indignation et colère légitimes devant de tels faits révoltants. Dans le scandale Saïdani, beaucoup de lecteurs ont voulu aller plus loin en participant à la divulgation de ses biens et ses affaires cachés en France. En fait, ces lecteurs, écœurés, ont créé une véritable veille patriotique pour dénoncer tous ces ripoux du système impliqués dans des affaires sales et qui se gargarisent de nationalisme et d'amour pour la patrie, cependant qu'ils pillent le pays. Du coup, Algeriepatriotique a été destinataire d'un certain nombre d'informations que nous sommes en train de recouper et de vérifier pour les rendre publiques une fois confirmées. On ne peut pas révéler maintenant le contenu de ces nombreux messages, mais nous le ferons le moment venu et nous tiendrons notre promesse comme pour les affaires Saïdani et Khelil. Pour l’heure, Algeriepatriotique tient à saluer ce réflexe – qui, au demeurant, ne nous surprend pas – de nos concitoyens qui se sentent entièrement concernés par la lutte contre la corruption et sont prêts à y contribuer à travers cette veille patriotique qu’ils ont constituée spontanément et qui, nous n’en doutons pas aussi, va s’élargir pour nous faire parvenir des données sur toutes les pratiques mafieuses en cours dans notre pays. Les messages que nous recevons fournissent la preuve qu’en la matière, tout se sait et qu’il est vain d’essayer de «cacher le soleil avec un tamis». Aujourd’hui, les technologies de la communication permettent aux informations dites «sensibles», telles que celles qui touchent aux affaires de corruption en Algérie, de circuler en dehors de toute censure et, en plus, garantissent la discrétion et la protection des citoyens-enquêteurs grâce à l’anonymat s’ils le souhaitent. Quant à nous, quitte à donner l’impression de faire du «réchauffé», comme semblent le reprocher certains lecteurs, nous continuerons de rappeler les faits aussi souvent que nécessaire pour que ces affaires ne soient pas étouffées.
K. B.

Comment (24)

    Anonyme
    25 avril 2014 - 23 h 04 min

    antisioniste, Malheureusement
    antisioniste, Malheureusement nos compatriotes au pays manquent d´information. Ce clan mafieux de trabendistes au sommet de l´etat a privé sa population de tout acces au savoir……

    Jimmy Guieu – Bilderberg, CFR, Trilateral, Nouvel Ordre Mondial.

    http://www.youtube.com/watch?v=VXt68UFtGtE

    l´algerie est pleine de ces symboles sataniques
    Illuminatis Le ministère de la ZAOUIA les francs maçons en Algérie FM
    http://www.youtube.com/watch?v=_yKQcgNHAkk

    j´espere que ce n´est pas trop tard




    0



    0
    Anonyme
    25 avril 2014 - 22 h 23 min

    Antisioniste, juste pour
    Antisioniste, juste pour completer

    JFK dénonce le Nouvel Ordre Mondial en 1961 10 jours avant sa mort !!

    http://www.youtube.com/watch?v=ziqPQf9zAYI

    Kennedy et la Franc Maconnerie socialiste et laïque d’Israel

    http://www.youtube.com/watch?v=O3jtr6GL54s

    FRANCAFRIQUE: Incroyables révélations de Bokassa avant sa mort 1

    http://www.youtube.com/watch?v=mYWYQHz_vMs

    [Reportage/Documentaire] Les Francs Maçons à visage découvert
    http://www.youtube.com/watch?v=DTlsyNhEG5k




    0



    0
    Anonyme
    25 avril 2014 - 21 h 04 min

    Un jour très proche nous
    Un jour très proche nous jugerons les juges de ce pouvoir et nous mettrons sur le brasier.




    0



    0
    ammmar
    25 avril 2014 - 20 h 32 min

    ROBIN DES BOIS A SEVIT DANS
    ROBIN DES BOIS A SEVIT DANS UNE EPOQUE PLUS DIFFICILE QUE LA NOTRE?OU RICHARD COEUR DE LION FAISAIT TROMBLER TT LE MONDE JUSTE EN ENTENDANT PRONONCER SES INITIALES et ça n’& jamais dissuader robin et ses hommes a defendre les interets des pauvres en dehors de la loi ,meme de nos jours de braves juges italiens continuent a defier l’omerta de la mafia locale en les traquant pour appliquer sur eux la loi et beaucoup d’entre eux finissent etrangler,la bravoure est une vertue qui est né avec l’intelligence humaine et seul le dernier humain la fera disparaitre apres son suicide,c’est la loi divine accouplé a c’elle de la nature et l’humain ne pourra qu’observer,alors continuez les humains de AP a faire votre boulot,a quelque part la reconnaissance de vos oeuvres charitables vous seront reconnues et tant pis aux materialistes,hypocrites et surtout les amnesiques




    0



    0
    mafia
    25 avril 2014 - 20 h 17 min

    Je viens de voir « Wach galou
    Je viens de voir « Wach galou fel djounan ». Bravo Ghani tu es une star montante!




    0



    0
    Antisioniste
    25 avril 2014 - 19 h 59 min

    Salamou 3alikoum
    @ Karim

    Salamou 3alikoum

    @ Karim Bouali et tous le staff d’Algérie Patriotique, ainsi que tous les patriotes femmes et hommes algériens. Je partage avec vous cette petite vidéo toujours d’actualité, que certains connaissent, mais pas tout le monde dans notre pays.

    https://www.youtube.com/watch?v=do4Gu2d4EP4




    0



    0
    Anonyme
    25 avril 2014 - 19 h 06 min

    merci á selecto et SNASCO
    merci á selecto et SNASCO d´avoir répondu á ce Hocine Mellah….. sa lettre m´a rendue curieuse…. donc comme vous deux, je viens de faire une petite investigation de quelques secondes et voici ma question: Gouvernement Sellal……cela vous dit quelque chose????
    Quelle est votre relation avec un certain Secrétaire d’État auprès du ministre de la jeunesse et des sports, chargé de la jeunesse : Belkacem Mellah

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Sellal_I

    verifier en bas de liste..

    Je crois que vous continuez á prendre le peuple algerien pour un imbécile!!! Avez-vous oublié la bibliotheque internationale, gratuite, Internet?? non seulement, en fraction de secondes, vous pouvez avoir toutes les informations que vous voulez mais en plus, vous pouvez meme verifier si l´info est vraie ou fausse……
    Je suis une anonyme qui envoie régulierement des liens malgres le manque de temps, je ne suis ni journaliste, ni quoi que ce soit mais une pure scientifique, citoyenne algerienne, tres patriotique qui aide volontier son pays á sortir de cette crise causée par un clan mafieux qui ne represente pas la personalité algerienne.
    Merci á Karim Bouali d´avoir pris nos informations (FI SABIL ALDJAZAIR) et je comprend parfaitement que vous etes journalistes mais nous, on est de simples algeriens intellectuels et nous forgeons lá ou nous trouvrons une part de vérité sur ces escrocs qui continuent á vider notre Algerie de ses richesses…….




    0



    0
    Anonyme
    25 avril 2014 - 18 h 18 min

    Le problème en Algérie, c’est
    Le problème en Algérie, c’est que les corrompus et les voleurs ne se cachent plus. Au contraire ils exhibent fièrement leurs butins.
    Nul ne les inquiète malgré les preuves souvent accablantes contre eux.
    La justice est sous les ordres et elle est instrumentalisée.
    Qui juge qui, quand on sait que le pourrissement est en train de dévorer cette justice. Sinon comment expliquer que toutes les dénonciations restent sans effet.
    Mais l’initiative d’Algérie Patriotique est très louable. Elle permettra de compléter les dossiers de ceux qui seront tenus un jour de rendre compte.
    Le peuple dans sa majorité est actuellement chloroformé et accepte sa condition misérable imposée par le chantage des pilleurs et des voleurs.
    Mais il se réveillera et gare à ceux qui auront des comptes à rendre.




    0



    0
    Anonyme kelam
    25 avril 2014 - 17 h 53 min

    ON PARTAGE UN BEAU PAYS
    ON PARTAGE UN BEAU PAYS SACHANT QUE LE D2FENDRE .NOUS PRESEVANT L AVENIR ….

    nos virus qui veulent detruire la racine,nous avons le deoir de les étrangler.




    0



    0
    Antisioniste
    25 avril 2014 - 17 h 26 min

    Salamou 3alikoum
    @ Par

    Salamou 3alikoum

    @ Par mellah hocine (non vérifié) | 25. avril 2014 – 13:50

    Vous auriez du préciser des le début de votre commentaire que vous ne faite que retranscrire une lettre ou un commentaire d’un certain DJAMELEDDINE B. que certains vous ont attribuer en passant à coté du fond de se témoignage aussi intéressant que révélateur que vous avez partager avec nous.




    0



    0
    SNASCO
    25 avril 2014 - 17 h 07 min

    @Par mellah hocine (non
    @Par mellah hocine (non vérifié) | 25. avril 2014 – 13:50

    Vous écrivez : « Je suis Médecin biologiste, et je dirige mon propre laboratoire d’analyses, à Paris. »

    petite recherche sur internet et hop, vous n’êtes ni medecin, ni biologiste, mais un MAçON.

    http://www.societe.com/societe/hocine-mellah-533027884.html

    alors si vous ^tes bien sur Paris, j’espère que vous n’allez pas dire que c’est une autre personne parce que en faisant une recherche pour vous trouvez dans l’annuaire, vous n y êtes pas!

    On est pas obligé de se mentir, vous êtes bourgeois, tant mieux pour vous, mais une chose est sure les gens qui soit disons se la jouent bourgeois, en cherchons un peu la source de leur fortune, soit la drogue ou les marchés publiques, en gros la magouille.




    0



    0
    selecto
    25 avril 2014 - 16 h 54 min

    @Par salim (non vérifié) |
    @Par salim (non vérifié) | 25. avril 2014 – 16:29

    Un conseil d’ami: Ne déposez JAMAIS de plaintes contre ces gens là en Algérie car c’est vous qui serez condamner.




    0



    0
    Anonyme
    25 avril 2014 - 16 h 16 min

    @Par mellah hocine (non
    @Par mellah hocine (non vérifié) | 25. avril 2014 – 13:50 Si votre famille est riche par son travail et si votre pere a amassé sa fortune a la sueur de son front alors grand bien vous fasse . Par contre si vous avez des remords par rapport a des indus avantages pris par votre pere au detriment du peuple, alors sachez que c’est exactement le contenu du message qu’a adressé Benflis aux walis et ou il a invoqué leurs enfants et leurs familles et que tous ont biens compris tout en faisant semblant de ne pas comprendre .




    0



    0
    salim
    25 avril 2014 - 15 h 29 min

    affaire saidani pourqoui la
    affaire saidani pourqoui la justice ne s ausaisie pas pour declencer une enquete .et si un groupe d algeriens depose plainte officielement en algerie et en france .




    0



    0
    Mohand
    25 avril 2014 - 14 h 53 min

    Pour sortir du sujet il n’y a
    Pour sortir du sujet il n’y a pas mieux comme diversion. Vous voulez ainsi qu’on s’égare et on abandonne…ce n’est pas ce qui est sollicité des Algériens.
    En outre les Algériens même riches ne font pas étalage de leur esclavagisme. Les bonnes on ne sait pas ce que c’est sauf dans les cas dignes d’intérêts c’est à dire pour les personnes agées et les gens trop pris par leur travail…Nous sommes des gens normaux et c’est pourquoi nous dénonçons les gens anormaux.




    0



    0
    Sun Tse
    25 avril 2014 - 13 h 04 min

    A quoi bon puisque chakib.
    A quoi bon puisque chakib. Khalil bjaoui kouidri et reda hemche courent toujours…
    A quoi bon puisque la loi du plus fort règne en Algérie .
    A quoi bon puisque nous n’avons pas d’Etat de droit.
    Résistance citoyenne et pacifique me diriez vous , la caravane est passé à quoi bon continuer d’aboyer?
    Avec tout mon respect aux compatriotes idéalistes .




    0



    0
    mellah hocine
    25 avril 2014 - 12 h 50 min

    Je suis FRANCO ALGERIEN,

    Je suis FRANCO ALGERIEN,
    Je vis seul à Paris dans un grand appartement qui appartient à mon père, mais même si je ne vais pas souvent en Algérie, que je connais si peu, elle est pourtant ma grande addiction.
    Je suis Médecin biologiste, et je dirige mon propre laboratoire d’analyses, à Paris.
    Je suis né, comme on dit, avec une cuillère d’argent dans la bouche. Et une armée de serviteurs pour assurer mon train de vie et ma protection.
    J’ai appris, depuis ma petite enfance, de façon toute naturelle, à considérer ce pays comme une propriété familiale, et les gens qui le peuplent comme autant de serviteurs à notre dévotion. Je pèse mes mots. Les gens qui ne connaissent pas notre monde ne pourront jamais l’imaginer tel qu’il est vraiment !
    La caste à laquelle j’appartiens a pris le pouvoir, tout le pouvoir, et elle a fait en sorte, en sauvegardant les apparences néanmoins, que le pays devienne sien, que les gens qui l’habitent lui soient totalement soumis.
    J’ai mon idée sur le besoin, sans jamais l’avoir vraiment ressenti.
    J’ai longtemps pensé, en observant mon propre entourage, que le besoin réside dans l’aspiration sourde à vouloir plus, éperdument plus, à amasser des biens, même s’ils ne doivent pas être utilisés, même si d’autres ont en un manque cruel.
    Je savais, sans vraiment le savoir, que des populations entières vivaient l’angoisse de ne pouvoir satisfaire leurs besoins les plus vitaux, comme de nourrir leurs familles ou avoir un toit. Mais cela restait vague pour moi, sans vraie perception. Parce que l’influence de notre milieu, la puissance illimitée dont nous jouissions, et la fortune dont nous étions abondamment pourvus, ont colmaté des ouvertures en moi.
    Ma mère n’était pourtant pas comme les autres dames de notre milieu. Elle refusait de leur ressembler. Contrairement à elles, qui écrasaient leurs domestiques de leur morgue, et même de leur haine, elle leur témoignait de la considération, du respect. Du moins aux femmes qui nous servaient.
    Elle les invitait à partager ses repas. Elle s’asseyait par terre, pour manger comme le font les gens des couches populaires. Elle discutait avec elles de tout et de rien, se rendait à leurs fêtes, où elle ne manquait jamais de m’emmener, quand j’étais encore petit. Elle n’était jamais condescendante, comme certaines dames de notre milieu qui cherchent, de temps à temps, à s’acoquiner avec les gueux, en se risquant à prendre un café avec eux, du bout des lèvres.
    Je percevais, autour de moi, la présence d’une multitude, qui donnait des signes d’infinie détresse, mais cela restait une sensation confuse.Les seules personnes de ce monde inquiétant que j’ai pu approcher étaient celles qui s’occupaient de moi. Elles étaient affables, rassurantes, et même aimantes.Peut être ne m’ont-elles témoigné de la bienveillance que parce que je les aimais aussi, que je les respectais, à l’inverse des enfants et des jeunes hommes de ma caste qui les brimaient, et les traitaient en esclaves.J’ai tenu celà de ma mère et non de mon père.
    Rares sont les gens, y compris en Algérie, qui savent que le pays tout entier est entre les mains d’une seule et même famille. Une famille dont les liens ont été renforcés par ceux de la rapine, du crime et de la dissimulation. Une complicité pétrie dans le même sang.
    DJAMELEDDINE B.




    0



    0
    Mohand
    25 avril 2014 - 12 h 15 min

    Nous autres Algériens, on a
    Nous autres Algériens, on a une habitude,bonne ou mauvaise qui consiste à dire « ce qu’il faut faire », il faut cela , il faut ça etc… d’accord tout cela, mais le mieux serait de participer chacun avec ses connaissances des faits et des hommes avec toute la rigueur qui sied. C’est par hasard que j’ai découvert AP , on dit que le site est de tel et tel, mais qu’à cela ne tienne! quel mal il y a tous les Algériens sont pareils, ils ont tous les droits de travailler et quand ils font du bon travail on ne peut que s’en orgueillir. Pour ma part je suis tout à fait en phase avec cette démarche , elle est efficace et elle permet de s’atteler à l’essentiel.Les privilèges indus sont la cause de la démoralisation du peuple, s’attaquer à cela c’est participer à poser un vrai diagnostic pour lui administrer le remede. Les menteurs et les voleurs doivent être dénudés pour qu’ils retournent à leur condition de départ et qu’ils découvrent qu’en fait rien ne vaut le vrai et que le faux est source de souçis majeurs pour eux et les leurs.
    Le découragement des citoyens vient de la situation vécu dans beaucoup de cas, celle qui qui tend à montrer que les dénonciations ne servent à rien, qu’il n’y a personne pour leur donner la suite qu’il convient, qu’il n y a personnes dans les corps constitués et les organes de l’état et de la presse populaire pour y donner la suite qu’il convient.On arrive à la situation de ce découragement total et cet abandon nocif pour tous. Des dizaines d’affaires scabreuses ont été dénoncées et les preuves fournies, aucune n’a aboutie aux tribunaux par exemple, on constate même parfois des promotions. Avec le travail du service de police judiciaire rattaché au drs, beaucoup de dossiers ont été déterrés puis classés, et comble de malheur cette structure , la seule qui faisait peur aux escros a été dissoute par le Président des Algériens , dans ces conditions que peut faire un citoyen rien si ce n’est de prier pour qu’enfin les gens se réveillent pour dire assez en commençant par le plus haut niveau de la pyramide. En ce qui me concerne je participerai et je ne manquerai pas de dénoncer les cas dont j’ai une connaissance précise et particulièrement ceux qui ont introduit le virus de l’argent facile dans l’administration et les organismes publics. Ils sont nombreux mais ciblons les un à un et par ricochet on aura aussi leurs vis à vis Algériens. Bon courage à AP, je suis convaincu de l’utilité stratégique et bénéfique de votre démarche que j’approuve et à laquelle je participerai bien volontier.




    0



    0
    lyes2913
    25 avril 2014 - 11 h 57 min

    Je trépigne d’impatience de
    Je trépigne d’impatience de voir ces noms qui sont à la fois juge et partie au sommet de l’Etat et de plus pavoise en moraliste !!! Il est temps qu’un peu de transparence et des lignes rouges s’instaurent au sommet de l’Etat algérien !




    0



    0
    Lemdigouti
    25 avril 2014 - 11 h 24 min

    IL NE FAUT LAISSER PERSONNE
    IL NE FAUT LAISSER PERSONNE PASSER AU TRAVERS DES MAILLES DU FILET.
    JE PENSE QUE NOS « PAUVRES ÉTUDIANTS » (qui veilleur de nuit, qui commis aux tâches pénibles)en difficultés financières pour terminer leurs études en Europe…. ces étudiants permettront de donner des informations sur les enfants nés avec une cuillère en or dans la bouche, ces rejetons des décideurs qui bénéficient de bourses, de couverture médicale payante et onéreuse, d’appartements assez vastes pour accueillir une famille nombreuse mais partiellement occupés.
    Ces injustices aussi doivent être dénoncées.L’Algérie n’est pas le bien particulier des décideurs : l’argent ne va que dans une direction donnée ; les fils du peuple en sont exclus, même si au départ il y a un petit pécule par ci, une bourse française par là (mais limité dans la durée).




    0



    0
    fawzi harpon
    25 avril 2014 - 11 h 09 min

    Celles & Ceux qui « l’ouvrent »
    Celles & Ceux qui « l’ouvrent » pour dire que c’est du « Réchauffé » , font partie de cette frange satisfaite « pour le moment » (!) par Boutef et sa clique . ça s’appelle des « pantouflards(es) » .Cette catégorie – Hélas majoritaire(pour le moment !)- est penchée à son balcon et regarde en spectatrice. MERCI pour les renseignements reçus par ALGERIE PATRIOTIQUE , mais A-TTEN-TION à ……la délation !




    0



    0
    AL-Pat
    25 avril 2014 - 11 h 04 min

    c’est pour cela qu’on ne
    c’est pour cela qu’on ne vient pas sur AP…par hasard!
    vous devriez devenir un e forme de réseau Twitter Algérien.
    ou beaucoup en deviendront « les observateurs »
    vous ne manquez pas de solides et sures compétences à la volonté affirmée ,de clairvoyance et de courage mais il faut peut être faire plus se méfier de « faux amis » véritables charognards déguisés ou lâches que des « vrais ennemis » qui agissement à visage découvert !
    considération




    0



    0
    mafia
    25 avril 2014 - 10 h 28 min

    Si vous continuez comme ca,
    Si vous continuez comme ca, vous allez finir par mettre la moitie de l Algerie en prison. Chose qui ne me derange pas du tout. Bon courage!




    0



    0
    Abou Stroff
    25 avril 2014 - 10 h 16 min

    la veille patriotique est un
    la veille patriotique est un élément essentiel dans la lutte pour l’avènement d’une république (en ce moment nous sommes face à une ripou-blik et il est tout à fait incongru de parler de 2ème république). et pour assoir cette veille patriotique, paraphrasant Marx et avançons ce qui suit: «Il faut décrire chaque sphère de la société algérienne comme la partie honteuse de la société algérienne, il faut contraindre cet état de choses pétrifié à entrer dans la danse en lui chantant sa propre chanson! Il faut apprendre au peuple à avoir peur de lui-même, afin de lui donner du courage. » dans cette optique, il faut dénoncer tous les dépassements de la pourriture qui nous gouverne. il faut noyer la pourriture qui nous gouverne dans nos dénonciations, il ne faut laisser aucun répit à la pourriture qui nous gouverne, en la ridiculisant. il faut que la pourriture qui nous gouverne remplisse ces couches-culottes pour adultes de matières fécales nauséabondes. il faut que la pourriture qui nous gouverne se mette à avoir peur pour qu’elle prenne la poudre d’escampette et aille se faire voir « ailleurs » (aux « invalides », par exemple). voilà ce à quoi nous devons nous atteler. le reste, tout le reste viendra surement et inévitablement.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.