Là-bas, ils démissionnent

Par Kamel Moulfi – Chung Hong-won est – ou plutôt était – Premier ministre de la Corée du Sud. Son geste devrait servir d’exemple à nos dirigeants. Chung Hong-won a démissionné ce dimanche 27 avril de son poste à la tête du gouvernement, à cause de son échec dans la gestion du naufrage d’un ferry, Sewol, qui a entraîné la mort ou la disparition de près de 300 personnes, le 16 avril dernier. Il n’a pas cherché à temporiser en attendant qu’une commission d’enquête soit mise sur pied, que les experts travaillent dans l’opacité et rendent leurs conclusions dans une discrétion totale, avec l’espoir que «d’ici là» tout serait rentré dans l’ordre et l’oubli ferait le reste. Il a suffi à Chung Hong-won d’être hué et d’être touché par une bouteille d'eau lancée par les familles des victimes lorsqu'il leur a rendu visite au lendemain de la catastrophe, pour comprendre que ses excuses présentées au nom du gouvernement pour le naufrage et le manque d'efficacité de la gestion de la situation ne suffisaient pas, voire ne servaient à rien. Les proches des victimes, révoltés par la lenteur des opérations de secours et choqués par la désinformation et la confusion dans les communiqués du gouvernement sur leur déroulement, ont également accueilli avec des insultes la présidente Park Geun-hye. Les critiques de l'opposition et du parti au pouvoir en Corée du Sud, qui ont réclamé la démission du gouvernement pour son incapacité à faire face à cette situation d’urgence, ont fini par convaincre le Premier ministre qui a choisi d’écouter ses concitoyens, de prendre en considération leur sentiment de colère et de partir. C’est le sens que l’on retient de sa démission et c’est en cela que son geste est exemplaire pour nos dirigeants qui devraient méditer longuement sur les paroles du Premier ministre sud-coréen : «J’ai été incapable d’empêcher cet accident et incapable d’en gérer correctement les suites. J’ai estimé en tant que Premier ministre que je devais assumer mes responsabilités et démissionner.» Depuis les inondations meurtrières de Bab El-Oued jusqu’au terrible accident de l’Hercules C130 qui a coûté la vie à plus de cent de nos concitoyens, aucun responsable n’a jamais démissionné. C’est la faute de l’orage et de la carlingue.
K. M.

Comment (11)

    spartacus
    29 avril 2014 - 4 h 19 min

    Benbella,boumediene,bendjedid
    Benbella,boumediene,bendjedid,bouteflika,boussouf,bentobal, je vous maudits vous et vos enfants




    0



    0
    Anonyme
    28 avril 2014 - 19 h 16 min

    COMPARER LA COREE DU SUD à L
    COMPARER LA COREE DU SUD à L ‘ALGERIE et surtout les dirigeants algeriens à ceux de ce pays lointain est une folie ;
    depuis quand la vie des « sujets » avait une valeur aux yeux des maitres?




    0



    0
    mellah hocine
    28 avril 2014 - 17 h 10 min

    Moi Algérien,j’ai fouillé, en
    Moi Algérien,j’ai fouillé, en vain, tous les recoins de mon imagination, à la recherche d’un laboratoire daignant fabriqué ce chevalier .
    Il ne me reste que deux solutions: Soit je me présente aux élections et comme serment, je fais au peuple Algérien, le «moi, président»de François Hollande mais c’est une solution qu’envisage certainement bon nombre d’Algériens,
    ou bien demander à Bouteflika de marquer l’histoire et de laisser quelques séquelles de ses trois mandats en prenant des décisions, à l’instar de celles prises par ce Premier Ministre Sud Coréen, de chambouler la composante, d’insuffler une nouvelle dynamique en virant tout le sérail, remplaçant ainsi les ministres actuels par des ministres Sud Coréens, le temps de former des «chevaliers nouveaux» ou «expulser» tout simplement ce peuple méprisé en négociant son transfert et payer juste le montant du visa avec l’argent du pétrole.




    0



    0
    abdel
    28 avril 2014 - 16 h 24 min

    le pays leur appartient et
    le pays leur appartient et s’ils pouvaient ils changeraient de peuple!ce peuple qui regarde toute cette mascarade,cette humiliation qu’on lui inflige sans réagir,n’est- il pas un peu coupable de cette situation ?




    0



    0
    algerarguez
    28 avril 2014 - 15 h 55 min

    Beaucoup de monde parle de ce
    Beaucoup de monde parle de ce qui attend les algériens……
    Chacun à sa manière et sous son angle de vision balance des analyses sans fondements.A part vouloir s’enrichir à la vitesse grand V n’importe comment,qu’avons nous fait pour notre état?
    Tous les pays du monde arabe se ressemblent.Incultes ils le sont.Incompétents,voleurs,sales,assoiffés de pouvoir,làches,miteux,piteux,calamiteux ….Ils ont tous les défauts de la planète terre.C’est notre grande faiblesse qui fait la forces de nos ennemis.Tous les arabes dépendent du reste du monde.Il nous reste que la langue pareillement au »BOUZELOUF » alors critiquer comme bon vous semble,notre destin ne nous appartient plus depuis la nuit des temps.




    0



    0
    Zoulou
    28 avril 2014 - 11 h 10 min

    Je viens de voir le serment
    Je viens de voir le serment c’est piteux et ces généreux qui le saluent c’est un vrai gâchis ce pays avec ce ghachi!

    J’ai HONTE!!

    Il faut vite réformer l’école des zombies une école qui a formé des sous hommes. c’est la priorité du moment le peuple est anesthésié une fatalité! Revoir l’école de A à Z!




    0



    0
    memona
    28 avril 2014 - 10 h 19 min

    je viens de voir boutef
    je viens de voir boutef preter serment il a été bien requinqué par le val de grace bien que parfois il fatiguait et sa voix faiblissait et le regard un peu hagard j’ai eu meme l’impression qu’à un certain moment le monsieur qui s’est penché sur lui a du lui refiler une dose (bon je suis peut etre mauvaise langue là ) mais nous avons besoin de changement quoi qu’il en soit il y en marre de tous ces vieux et du fln




    0



    0
    Lemdigouti
    28 avril 2014 - 9 h 00 min

    Les sangsues….ces GRADATES
    Les sangsues….ces GRADATES (comme appelés chez nous) …s’accrochent jusqu’à leur dernier souffle….espèces hermaphrodites ils se reproduisent pour effectuer des saignées interminables;;;;
    Les algériens nés en 1980, aujourd’hui âges de 35 ans n’ont pas arrêté d’avoir à faire aux mêmes énergumènes….ces héritiers de droit divin.




    0



    0
    salim
    28 avril 2014 - 8 h 30 min

    Quand c’est la médiocrité et
    Quand c’est la médiocrité et l’incompétence qui priment.
    Il faut s’attendre à des pénuries. De la mauvaise gestion.
    Des mensonges pour justifier les fiascos.
    Et promesses données pour calmer, et invoquer d’autres pamamètres qui gênent ou bloquent, pour cacher ses propres insuffisances.

    Ces gens ne démissionnent pas pour la simple raison, qu’ils se croient être l’élite de la société. Alors que résultat de leur travail les ramène au plus bas de l’échelle des valeurs.

    Un maçon à qui vous donnez les meilleurs outils, les meilleurs matériaux, et qui érige un mur tordu . Il ne faut pas en vouloir au niveau, à la truelle, ou à la qualité du ciment. C’est le maçon qui doit mit dehors.

    Quand un marché est lancé, ils ne cherchent pas le meilleur le plus compétent. Ils cherchent le moins disant. Donc le plus médiocre parmi les soumissionnaires. Et ce moins disant sera celui qui emportera le marché. Il sait qu’il ne mérite pas ce marché et pour le garder et ne pas subir de pénalités soit pour non conformité ou retards,doit corrompre et distribuer à gauche et à droite. Et dans ce domaine plusieurs de nos responsables sont très compétents. Ils savent très bien compter.




    0



    0
    No Pasaran
    28 avril 2014 - 8 h 00 min

    Les journaleux de AP feraient
    Les journaleux de AP feraient mieux de donner l’exemple.
    Dans les vrais organes de presse, celui qui publie des mensonges comme vous le faites démissionne.

    Mais a AP, celui qui écrit des mensonges recoit une enveloppe de dinars du fils de général voleur de deniers publics qui vous sert de maquereau.




    0



    0
    selecto
    28 avril 2014 - 7 h 00 min

    Chez nous plus on a un CV
    Chez nous plus on a un CV sale plus on la chance d’avoir une responsabilité, bref, il faut être escroc, voleur ou faussaire.
    Si par hasard vous êtes compétents, honnêtes et nationalistes vous resterez bloquer dans un placard jusqu’à la retraite comme le cas de nombreux diplomates aux ministère des affaires étrangères.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.