Les imams de la peur

Par Kamel Moulfi – Sur une chaîne de télévision privée algérienne, dont il importe peu de connaître le nom, le plus important étant le fait, l’émission religieuse est livrée à un imam (barbu bien sûr) qui explique à des enfants terrorisés, ils ont 7 ou 8 ans au maximum, ce qui les attend dans leur… tombe. Incroyable : parler de la mort à des enfants, et de cette manière ! Certes, ce n’est pas nouveau, et les plus surpris n’ont peut-être pas connu ou vécu la période de la fin des années 1980, quand les islamistes avaient inauguré leur campagne de propagande par des affiches posées dans les écoles et autres établissements scolaires pour «promettre» les pires châtiments dans leur tombe à des enfants et adolescents, à peine entrés dans la vie et encore innocents, s’ils ne se conduisaient pas selon une interprétation extrémiste, totalement étrangère à notre façon traditionnelle de vivre l’islam, en réalité selon des préceptes tirés de «leur religion». Il y a sans doute des spécialistes qui analysent le contenu de ces prêches extrémistes que l’on entend habituellement dans certaines mosquées et qui tentent maintenant d’occuper une place dans le nouveau système audiovisuel qui émerge avec l’éclosion de nombreuses chaînes de télévision privées. Le contenu des prédications non seulement n’a rien d’éducatif, en enseignant par exemple le civisme et le bon comportement en société avec les autres, mais est tout simplement dangereux. Le faux prétexte que ces imams de la peur et de la haine saisissent, ils le trouvent dans les habitudes que prennent les enfants et les jeunes, assimilées à des pratiques étrangères, voire aux mauvaises mœurs venues de l’Occident. Il ne s’agit pas de la bidâa (hérésie) qui vaut à son auteur l’enfer, parce qu’il s’est rasé ou ne porte pas le kamis, ou porte un pantalon qui dépasse la cheville, mais de gestes de tous les jours qui relèvent de la liberté de chacun, s’habiller comme bon lui semble ou mâcher un chewing-gum. Les fonctionnaires du ministère des Affaires religieuses qui ont l’œil sur les mosquées devraient suivre de près le contenu de ce qui se dit au nom de l’islam, à destination des enfants, sur les chaînes de télévision privées.
K. M.
 

Comment (20)

    abdel
    2 juillet 2014 - 16 h 38 min

    fait-il une révolution
    fait-il une révolution culturelle cz les arabes et particulierement en algerie,pour que la réligion soit sécularisée? pourquoi la totalité des pays arabes sont condamnés au sous développement?pourquoi des individus autoproclamés immams,incultes veulent absolument soumettre le reste de la societé a des comportements régressifs et tribaux du moyen age? les sociologues devraient se pencher sur ces questions,avant que l vague qui est entrain d’engloutir le moyen orient n ‘arrive en afrique du nord!




    0



    0
    qu'importe
    2 juillet 2014 - 6 h 24 min

    C’est pas avec la classe
    C’est pas avec la classe politique actuelle ( ils ont tous le trouillomètre à zéro dès qu’il s’agit de religion car leur culture a façonné leur esprit irrémédiablement ). Tant que la république ne se vengera pas de ce que les religieux lui ont infligé ils ont continueront jusqu’à notre extinction totale ou la leur .




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 juillet 2014 - 22 h 34 min

    [email protected]
    Il ne fallait pas

    [email protected]

    Il ne fallait pas pardonner à ces salauds, c’est notre faute.On aurais du tous les liquider et c’était possible je sais de quoi je parle. Quant au banlieue Française, je peux vous assurez que des services étrangers avec l’accord de la France y trouvent leur compte malheureusement beaucoup d’immigrée ou d’enfant d’immigrées se font manipuler.D’ailleurs Mohamed merrah a voulu venir en Algerie mais d’après ses propos les services secret algérien avait les yeux grand ouvert (il est vrai que nos services font un travail remarquable)
    Pourquoi a votre avis il a voulu aller en Algerie et qui lui a donné l’ordre ? Je sais que l’Etat Algérien doit se méfier de nous et je le comprend car trop de traite et misérable dans la communauté algérienne de France
    Il faut défendre l’Algérie et avant tous se sentir algérien en premier lieu la foi vient après !!




    0



    0
    MégaPatriotDZ
    1 juillet 2014 - 22 h 34 min

    J’espère que ce n’est pas le
    J’espère que ce n’est pas le scénario des années 9O qui va se reproduire. Dans les années 80 il y avait un imam étranger El Ghozali qui faisait des prêches sur la chaîne nationale. Si ça continue comme ça l’Algérie va devenir comme les monarchies du Golfe que certains admirent tant.




    0



    0
    Benmhidi
    1 juillet 2014 - 22 h 24 min

    Ces immams prpagandistes du
    Ces immams prpagandistes du salafisme wahabite representent un réel danger pour l’epanouissement intellectuel et social de nos enfants,par leurs discours nihiliste et mortifére ils cassent l’ambition,la reflexion,l’espoir,la joie de vivre,l’amour,le reve chez nos enfants,particulierement les enfants du petit peuple,il faut les combattre en ne laissant pas nos enfants leur preter l’oreille,il faut eteindre sa télé ou changer de chaine a chacune de leurs apparition,c’est des mercenaires zombies,chargés par les gardiens du systeme d’abrutir la jeunesse Algerienne,afin de les faire desinterresser de leurs sorts et du sort du pays,leur seul souci se reduisant a un seul objectif..echapper au feux de la gehenne et gagner une place au paradis..attention ces bonimenteurs sans foi,risquent de conduire le pays,a la meme situation que la syrie,egypte,libye ect…c’est un réel danger!




    0



    0
    Anonyme
    1 juillet 2014 - 21 h 58 min

    A mohamed el madi,
    les vrais

    A mohamed el madi,
    les vrais algeriens vous demandent d apporter à l Algerie votre ouverture d esprit, votre dynamisme, votre savoir faire pas d imiter les faux dévots qui ont fait le malheur du pays d origine de vos parents.
    Soyez forts et ne vous laissez pas manipulez pour des questions de religion.Vous êtes libres de pratiquer ou pas votre religion , vous avez eu la chance de vivre dans un pays laique contrairement aux enfants du pays qui n ont pas eu le choix .
    On a besoin de vous , vous êtes toujours les enfants du pays mais ne ramenaient pas la fitna car le salafisme a trouvé un terreau dans certaines banlieux françaises et il faut le combattre




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    1 juillet 2014 - 20 h 43 min

    Beaucoup ont été surpris de
    Beaucoup ont été surpris de voir les joueurs algériens se prosterner après le but contre la Russie ou la Corée du Nord. Pourquoi ? Car vous avez en Algérie une mauvaise habitude de nous demander si nous faisons la prière, le ramadan si on parle arabe et puis a force pour ne pas se faire jeter par la communauté nationale ont fait ce que vous nous demandez de faire, c’est tout simple… Je dis également au Algérien au pays que ma vie, mon corps, ma foi, ne vous regardent pas !! Lâchez, nous les baskets




    0



    0
    Laetizia
    1 juillet 2014 - 19 h 08 min

    Le laisser-aller profite aux
    Le laisser-aller profite aux intégristes, aux égorgeurs, à ceux qui dissertent sur les tourments de la tombe face à des âmes innocentes !
    Il est grand temps de les arrêter, ces terroristes, il ne faut pas fléchir devant eux, ce ne sont pas de bons musulmans, réveillez vous! Il faut que chaque citoyen se mobilise et alerte systématiquement le ministère concerné pour chaque dépassement, comme ici. Le nouveau ministre est un type bien, parfaitement bilingue et apparemment empreint de religiosité traditionnelle.
    Le peuple a un besoin pressant d’éducation et d’ouverture, nous devons nous entraider pour nous sortir de ce chaos et nous donner de l’espoir mutuellement!




    0



    0
    karimdz
    1 juillet 2014 - 17 h 48 min

    Il faut raison garder, et ne
    Il faut raison garder, et ne pas faire de généralités. J ai moi meme vu des émissions consacrés aux enfants sur une chaine nationale musulmane, qui étaient très pedagogique comme quoi.

    Parler des tourments de la tombe à de si jeunes enfants, c est déplacé, il faut au contraire, au moment j allais dire de leur éclosion dans la vie, leur apprendre les bonne manières, le respect d autrui, le civisme, le bon comportement, l instruction etc.




    0



    0
    zyriab
    1 juillet 2014 - 15 h 26 min

    Vouloir par tous les moyens
    Vouloir par tous les moyens nous appliquer les pensées et autres dires de Marx relève tout simplement de l’ignorance la plus totale Marx s’adressé à la population européenne et non aux autres peuples puisqu’il n’a jamais condamné le colonialisme bien au contraire il le bénissait .Quand aux TV privés si jamais les pouvoirs publics s’amusaient à leur interdire quoi que ce soi ce serait la levée des boucliers en invoquant la liberté d’expression et tous ceux qui ici sont entrain de condamner les pouvoirs publics se mettraient immédiatement du coté de ces privés en invoquant la LIBERTE D’EXPRESSION ET LA DEMOCRATIE .Apprenons d’abord à réfléchir avant de condamner Oui certaine TV se prennent pour des relais aux salafistes c’est au téléspectateur d’être vigilant et de savoir faire son choix .




    0



    0
    mohamed
    1 juillet 2014 - 14 h 54 min

    Helas ; pas seulement les
    Helas ; pas seulement les chaines privées meme la chaine nationale avec son emission FATAWA ALA EL HAWA. Ces fetawa sont a l’oppose des textes de lois algeriens.les cheikhs conseillent vivement aux hommes de frapper leurs femmes pour les rendre sur le droit chemin;de prendre 4 epouses ;d’obliger les femmes a mettre le hidjab islamique. du talibanisme a l’etat pur.




    0



    0
    mellah hocine
    1 juillet 2014 - 14 h 52 min

    Et voilà que ça sent le
    Et voilà que ça sent le roussi, quand on commence ce genre de comportement, voulu et programmé, c’est que le pouvoir voit la fin du tunnel.
    Les mêmes pratiques en 1989, début d’une longue ligne ensanglantée, avec l’apparition de ce type d’Imams et de ce type de discours dans les mosqués et les écoles.
    Les prêches d’une qualification « royale » islamiste, discours propagandistes, où des forces occultes piochent et veulent mettre ce peuple à la portée d’un précipice.
    Le vide laissé par l’école Algérienne expose notre jeune génération à des actes odieux, mais la tolérance et le pardon sont des natures propres à l’ALGERIEN, on ne se fera pas avoir par deux fois.




    0



    0
    Adel
    1 juillet 2014 - 13 h 50 min

    L’imam de la peur c’est le
    L’imam de la peur c’est le pendant du journaleuxd’une presse nauséabonde qui diffuse quoditiènnement des insanités sur l’état algérien, et ses institutions, qui ne voit en algérie rien de bon, avec des titres tapageurs, des mensonges à longueur de colonnes.
    Souvenez-vous cette presse a osé titrer « boutef est mort »
    Les journaleux et les imams verreux à la poubelle.




    0



    0
    Zerrouk
    1 juillet 2014 - 13 h 46 min

    Quand on voit un représentant
    Quand on voit un représentant de la république qui reçoit un terroriste connu pour avoir égorgé cet tué des innocents, et ce dans le cadre des consultations sur le projet de révision de la Constitution, on n’a qu’a attendre la fin de nos jours, pour les Immams c’est une catastrophhe, on leurs fournis un logement, une voiture, nos enfants dont, certains parents par inconscience les laissent à la portée de cet ignorant, on a déjà entendu parler d’un Immam qui a violenter ou violer un enfant, oui c’est déjà arrivé, un Immam agé qui se marie avec une jeune fille de 18 ans ou avec 4 femmes, oui c’est ça la république, on amadoue les islamistes et gare aux démocrates, on construit des prisons, et des mosquées, la course a commencé….




    0



    0
    New Kid
    1 juillet 2014 - 13 h 04 min

    La gouvernance attribue des
    La gouvernance attribue des licences a leur amis. voila la liberte des medias en Algerie.
    Au lieu de libere et surveiller moyennant un pourcentage , elle vous laisse tranquille.
    Adieu l’ouverture, bonjour les degats!




    0



    0
    Anonyme
    1 juillet 2014 - 12 h 55 min

    Les Immams « bouvelle
    Les Immams « bouvelle generation »
    En discutant l’autre jour avec un jeune immam, parlant de la science et de l’histoir, j’ai fait allusion a noble Ghandi.
    Avec horreur et surprise, il n’avait aucun clou de quoi je parlait.
    L’islam est entre les mains d’ignorants
    A vous de juger




    0



    0
    awaghlis2014
    1 juillet 2014 - 12 h 27 min

    La triste realite est là :
    La triste realite est là : les fonctionnaires du ministère des Affaires religieuses n’ont aucun œil sur les mosquées, bien au contraire : par leur laxisme, ils encouragent beaucoup d' »imams » a enfoncer le clou, a nous endormir avec « leur » religion, et a nous laisser eveilles suite a leurs cris-appels a la priere.
    Religion de tolerance, dites-vous ?




    0



    0
    Saleh
    1 juillet 2014 - 12 h 05 min

    De nos jours les voyous et

    De nos jours les voyous et les ratés de la sociétés deviennent des IMMAMS en Algérie…Alors qu’ils ne comprennent même pas ce qu’ils lisent.

    Le coran est entre les mains des ignorants et des djouhalas au vrai sense du mot. L’ignorance des immams est le milieu de culture pour le développemnet l’intégrisme religieux…




    0



    0
    Tanino Tano
    1 juillet 2014 - 10 h 50 min

    Ce sont justement ces
    Ce sont justement ces prêcheurs du vendredi soir ,qui donnent cette mauvaise image de l’islam ,dont ils font une religion de peur ,de haine. De sang ,de guerres ,de vengeance,d’ intolérance ,de mépris de l’autre ,de crainte ,ce que le saint Coran ne nous enseigne pas ,alors quand il s’agit d’enfants terrorisés par ces propos ,je crois qu’il y a urgence ,à mettre fin a ce genre de prêches enflammés d’illuminés qui ternissent l’image de l’islam . A entendre certains appels à la prière ,avec augmentation hors normes des décibels et des cris ,plutôt que d’appels ,on comprend la volonté de nuire de ces imams qui veulent nous terroriser , sous l’œil laxiste des autorités .Ces imams hurlent au micro exprès ,sans aucun respect des bébés qui dorment ,des personnes malades des personnes qui souffrent. Des personnes âgées mais aussi des personnes qui ne sont pas forcément pratiquantes .L’islam n’est t il pas une religion de tolérance ?




    0



    0
    Abou Stroff
    1 juillet 2014 - 10 h 37 min

    K. Marx a avancé ce qui suit:
    K. Marx a avancé ce qui suit: « La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclu. Elle est l’opium du peuple. » nous (la société algérienne et les algériens) sommes parfaitement dans le cas de figure où la religion (dans son interprétation islamiste) sert à abrutir la plèbe. en effet, un système basé sur la distribution de la rente et la prédation et non sur le travail doit nécessairement abrutir la plèbe pour que cette dernière accepte son sort comme une donnée divine. et la plèbe acceptera encore plus son sort si ceux qui la gouverne la divertisse avec des histoires de « torture de la tombe », « Dieu enrichit qui il veut », etc. pendant que la pourriture qui la gouverne se remplit les poches et d’autres besaces. moralité de l’histoire: l’interprétation islamiste de la religion fait fonction d’opium du peuple et sert aussi bien la marabunta qui nous gouverne que les puissances impérialistes et sionistes qui ont tout intérêt à ce que nous continuons à « dormir » et la religion continuera à servir de drogue dure tant qu’un système basé sur le travail, la production et l’innovation ne dominera pas la formation sociale algérienne.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.