Quitte à nous répéter

Par M. Aït Amara – «On a recensé, entre juin 2013 et juin 2014, presque 1 605 articles hostiles au Maroc, soit une moyenne de 4 à 5 articles par jour.» C’est le ministre marocain de la Communication qui annonce ce chiffre dans une conférence de presse conjointe avec le ministre de l'Intérieur et le ministre délégué à l'Intérieur. Mohammed VI a donc mobilisé trois membres de son gouvernement – pas moins – pour compter le nombre d’articles hostiles à sa personne et à sa monarchie. On ne sait pas si les préposés à la comptabilité ont également compté le nombre de signes que comportent ces articles, mais on apprend que, contrairement à nous autres journalistes algériens, nos confrères marocains sont «libres et indépendants», dixit donc leurs ministres. Chacun affirme que ce sont ses fèves qui cuisent le mieux, dit un dicton algérien. Pour ce commis marocain délégué à l’ensorcellement des populations marocaines opprimées et au nom desquelles un roi et sa famille accaparent les trois quarts des richesses du pays, «la campagne médiatique haineuse menée par certains médias algériens s'inscrit dans le cadre des surenchères et reflète une tentative de dissimuler le rôle négatif et provocateur que joue l'Algérie et qui prend des fois un aspect nettement hostile, en particulier à propos de l'affaire du Sahara (marocain)». Et de trancher : «Le Maroc, lorsqu'il veut exprimer ses positions, le fait d'une manière claire et directe.» On ne peut pas nier, à dire vrai, que ceci n’est pas totalement faux. Quand le Makhzen agit par rapport à son voisin algérien, il est mû par une espèce d’instinct animal qui le fait s’agiter dans tous les sens, telle une bête blessée, arrachant sur son passage le drapeau algérien du haut du consulat d’Algérie à Casablanca, soulevant des tornades médiatiques, diplomatiques et politiques dont la force du vent est mesurée à l’aune des tonnes de cannabis qui parviennent jusqu’à nos frontières et s’accrochant à la plume à l’encre périmée de gratte-papier occidentaux – généralement pro-sionistes – pour jurer par tous les dieux que le Maroc officiel est une monarchie fréquentable et sans… histoire.
M. A.-A.

Comment (24)

    Anonyme
    17 août 2014 - 15 h 32 min

    l’ONU dément les rumeurs
    l’ONU dément les rumeurs marocaines sur la démission de Christopher Ross.

    La rumeur devenant insistante dans les médias marocains, l’Organisation des Nations Unies a souhaité mettre les choses au clair. Le porte-parole de l’institution a confirmé que l’envoyé spécial pour le Sahara occidental, Christopher Ross, conservait bien son poste et ne comptait pas démissionner.

    Ces rumeurs sont « de pures inventions sans aucun fondement. Avec l’aide du Secrétaire général et du Conseil de sécurité, l’envoyé spécial, M. Christopher Ross, continue à consulter les différents parties et prépare le timing de sa prochaine visite dans la région », explique le porte-parole dans un communiqué.

    L’ONU précise que cette mise au point s’adresse particulièrement à l’agence de presse marocaine MAP. Cette agence a reçu la mise au point de l’ONU le 23 juillet, mais n’a jamais publié cette information.




    0



    0
    Anonyme
    17 août 2014 - 15 h 31 min

    l’ONU dément les rumeurs
    l’ONU dément les rumeurs marocaines sur la démission de Christopher Ross.

    La rumeur devenant insistante dans les médias marocains, l’Organisation des Nations Unies a souhaité mettre les choses au clair. Le porte-parole de l’institution a confirmé que l’envoyé spécial pour le Sahara occidental, Christopher Ross, conservait bien son poste et ne comptait pas démissionner.

    Ces rumeurs sont « de pures inventions sans aucun fondement. Avec l’aide du Secrétaire général et du Conseil de sécurité, l’envoyé spécial, M. Christopher Ross, continue à consulter les différents parties et prépare le timing de sa prochaine visite dans la région », explique le porte-parole dans un communiqué.

    L’ONU précise que cette mise au point s’adresse particulièrement à l’agence de presse marocaine MAP. Cette agence a reçu la mise au point de l’ONU le 23 juillet, mais n’a jamais publié cette information.




    0



    0
    RAMO
    16 août 2014 - 23 h 11 min

    n’est on pas en droit de
    n’est on pas en droit de détruire leur culture de cannabis au Maroc même, du moment qu’ il transite et inonde notre pays de son poison car c est un acte de guerre et qu’ il fauta tout prix répondre de manière très forte a la mesure de leur acte.




    0



    0
    Idir
    16 août 2014 - 20 h 26 min

    « presque 1605 articles
    « presque 1605 articles hostiles au Maroc, soit une moyenne de 4 à 5 articles par jour », je trouve que ce n’est pas assez, il faut au moins 10 articles par jour, pour donner aux aboyeurs marocains une « soupe » en contrepartie de l’os à ranger quotidien que leur donne leur médias.




    0



    0
    Patriote
    16 août 2014 - 17 h 05 min

    Il serait intéressant de
    Il serait intéressant de connaitre le nombre d’articles « hostiles » au manarco-pédalo-sexuel royaume, publiés par notre site préféré Algérie Patriotique….




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2014 - 16 h 33 min

    @ Sprinkler (non vérifié) |
    @ Sprinkler (non vérifié) | 16. août 2014 – 16:07
    Une piste (une de plus) de réflexion. Quand on sait que:
    1- la principale source de financement de la drogue marocaine est la fuite des quantités faramineuses de carburant algérien (demandez aux services de Naftal de vous indiquez les quantités livrées par wilaya: vous verrez que la wilaya de Tlemcen dépasse Alger et Blida, dont les parcs automobiles sont plus importants);
    2- le prix du litre de carburant est resté le même depuis 1999, continuanant à être soutenu par l’Etat, alors que tout a augmenté dans l’intervalle;
    3- la mmarge « bénéficiaire » des trafiquants (ici et là-bas) ne fait qu’augmenter donc ne fait que rendre la « denrée » marocaine plus qu’attractive, produisant des bénéfices astronomiques aux barons




    0



    0
    Zohra
    16 août 2014 - 16 h 01 min

    Nous sommes fiers de ces
    Nous sommes fiers de ces journalistes qui s’engagent de remettre les choses en l’ordre. Ca fait longtemps que le maroc a engagé une vrai campagne de propagande mensongère contre l’Algérie sans que les algériens ont réagit. C’est devenu insupportable. Alors enfin…




    0



    0
    Rouichedz
    16 août 2014 - 15 h 55 min

    @Par Sprinkler (non vérifié)
    @Par Sprinkler (non vérifié) | 16. août 2014 – 16:10

    Entierement d’accord avec vous.
    J’ai eu plusieurs fois l’occasion de dire qu’il faut réviser le Code Penal en érigeant le crime lié a la drogue au niveau des crimes liés au terrorisme et au kidnapping d’enfants. A savoir la potence.




    0



    0
    Sprinkler
    16 août 2014 - 15 h 10 min

    Correction : Les autorités
    Correction : Les autorités algériennes s’épuisent à trouver un antidote à la déferlante de cannabis qui empoisonne notre jeunesse alors qu’il faut tout simplement s’inspirer des pays – comme l’Iran – qui vouent au poteau d’exécution tout trafiquant convaincu de ce  » commerce  » létal…La presse nationale parle d’une centaine de tonnes de résine de cannabis saisies en six mois sans commune mesure, évidemment, avec les quantités qui ont passé les mailles du filet sécuritaire…Un filet sécuritaire qui coûte cher au contribuable algérien. Il faut monter d’un cran dans la répression de ce fléau et déclarer une guerre implacable à ce narco-état annexionniste qui se pare de respectabilité…Il faut donner carte blanche à nos GGF et aux unités de gendarmerie engagées dans cette lutte de longue haleine. Il faut que les trafiquants marocains aient pleine conscience qu’ils engagent leur vie en franchissant la frontière algérienne. Passons-nous des tirs de sommation.




    0



    0
    Djamel
    16 août 2014 - 15 h 08 min

    Je me suis inscrit une fois à
    Je me suis inscrit une fois à un forum marocain spécialisé dans le dénigrement de l’Algérie afin de rétablir la vérité, au bout de 3 réponses de ma part, j’ai été banni de ce nid de guêpes: les marocains n’aiment pas la vérité qui les dérange, ils préfèrent mariner entre eux afin de cultiver leur haine et leurs délires anti-algériens sans contradicteurs. Dans ce forum marocain j’ai compris que les insultes de l’Algérie ont un goût de miel pour les hyènes du makhzen.
    Les articles algériens qui ripostent à la pensée nauséabonde des marocains doivent leur faire très mal ce qui explique ce comptage.




    0



    0
    Sprinkler
    16 août 2014 - 15 h 07 min

    Les autorités algériennes
    Les autorités algériennes s’épuisent à trouver un antidote à la déferlante de cannabis qui empoisonne notre jeunesse alors qu’il faut tout simplement s’inspirer des pays – comme l’Iran – qui vouent au poteau d’exécution tout trafiquant convaincu de ce  » commerce  » létal…La presse nationale parle d’une centaine de tonnes de résine de cannabis saisies en six mois sans commune mesure, évidemment, avec ce qui les quantités qui ont passé à travers les mailles du filet sécuritaire…Un filet sécuritaire qui coûte cher au contribuable algérien. Il faut monter d’un cran dans la répression de ce fléau et déclarer une guerre implacable à ce narco-état annexionniste qui se pare de respectabilité…Il faut donner carte blanche à nos GGF et aux unités de gendarmerie engagées dans cette lutte de longue haleine. Il faut que les trafiquants marocains aient pleine conscience qu’ils engagent leur vie en franchissant la frontière algérienne. Passons des tirs de sommation.




    0



    0
    Azzi
    16 août 2014 - 14 h 42 min

    Les marocains me font penser
    Les marocains me font penser à des gamins qui pleurnichent dans leur coin si longtemps qu’ils ont oublié pourquoi ils se sont mis à pleurnicher.
    Si les préposés au comptage des articles algériens étaient sincères et impartiales ils nous auraient donné en même temps le chiffre des articles marocains et agissements anti-algériens qui ont motivé les articles algériens.
    « Qui s’y frotte s’y pique » dit le dicton, Si les marrakchis ne veulent pas que les algériens s’étalent sur eux dans leurs médias, ils n’ont qu’à fermer leurs clapets et oublier l’existence de l’Algérie.
    Dernière Nouvelle: les marocains sont hyper contrariés car l’Algérie dans ses médias les pointe du doigt en tant que pays narcotique dangereux qui vit de la culture du cannabis, cela les dérange, ils trouvent que les algériens sont injustes avec eux!!!!!
    Autrement dit, pour que les marocains soient satisfaits de nous, il faut que nous acceptions leur merde et leur mort à bras ouvert et que nous leur disions marhaba bikoum, zidouna encore.
    Ce comptage des articles algériens hostiles aux marocains est l’illustration de l’hypocrisie maladive des marocains qui n’admettent pas que l’Algérie riposte à leurs méfaits.




    0



    0
    Anonymus
    16 août 2014 - 14 h 40 min

    Les raisons du laisser faire
    Les raisons du laisser faire marocain face à la culture de cannabis : AGGRAVATION DU CHÔMAGE ET SOUMISSION AU FMI .

    À chaque échéance dans le dossier de décolonisation du Sahara occidental, les dirigeants marocains abreuvent leurs concitoyens de propos anti-algériens. Les échecs économiques, malgré le soutien de la France, sont démontrés par le recours incessant à l’aide du Fonds monétaire international. Attac Maroc, une ONG reconnue, s’élève contre les décisions politiques qui libéralisent encore plus l’économie et appauvrissent la population. De son côté, le Haut Commissariat au Plan marocain (HCP) a révélé, mardi 5 août, une hausse du chômage entre le deuxième trimestre de l’année 2013 et le deuxième trimestre de l’année 2014, particulièrement chez les jeunes.

    La situation économique et politique au Maroc n’est pas bonne, d’autres vous diront qu’elle est tres mauvaise. Les chiffres et les échéances montrent que la fin de l’année risque d’être explosive pour les dirigeants du Royaume Chérifien.

    De son côté Attac Maroc, estime que les accords de leur pays avec le FMI ne servent pas l’économie marocaine mais plutot la famille royale et les courtisans du Makhzen. L’ONG affirme que le renouvellement de la ligne de précaution et de liquidité (LPL) de 5 milliards de dollars au profit du Maroc, pour les 24 mois à venir, à partir d’août 2014, est un mauvais accord. «Le Maroc a dû recourir à cet instrument une première fois en août 2012 pour un montant de 6,2 milliards de dollars.

    Au regard de ces constats fait par des Marocains, une ONG et une institution officielle et non pas les agences specialisees du systeme Onusien, il est facile de déduire que les dirigeants de notre voisin de l’Ouest ne sont pas prêts de combattre de manière efficace le trafic transfrontalier de tous genres avec l’Algerie.




    0



    0
    ALI
    16 août 2014 - 13 h 50 min

    VOICI LA SEULE EXPLICATION DE
    VOICI LA SEULE EXPLICATION DE L’EXCITATION DU ROITELET, SES MINISTRES ISLAMISTES ET SES GREMISTES DU MAKHNEZ AVEC OBLIGATION DE TENIR CE REFERENDUM AVANT AVRIL 2015.

    La principale mission de la Minurso : organiser un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui (AFP – Reuter).

    La principale mission de la Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara Occidental (Minurso), était l’organisation d’un référendum sur l’autodétermination du peuple sahraoui, a rappelé à New York, le Représentant du Front Polisario à l’ONU, Ahmed Boukhari, cité samedi, par l’agence de presse sahraouie SPS.

    Le diplomate sahraoui répondait aux « déclarations étranges » du Représentant permanent du Maroc à l’ONU, qui appelait à « ne pas modifier » les prérogatives de la Minurso, a précisé l’agence.

    Selon l’interprétation du Représentant marocain, les prérogatives de cette Mission se déclinaient en trois points : « Surveiller le cessez-le-feu, réduire les risques d’explosion de mines et autres restes d’explosifs de guerre et soutenir les mesures de confiance avec l’appui du HCR en particulier, dans le cadre des visites familiales », a ajouté le diplomate sahraoui.

    « Nous voulons rappeler à la partie marocaine que la seule mission de la Minurso est l’organisation d’un référendum pour accélérer le processus de décolonisation du Sahara occidental », a-t-il dit.

    Il a également, rappelé que le référendum, « accepté et signé par le Maroc et le Front Polisario », visait à « ouvrir la voie » à l’application du Plan de règlement de 1991 et des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara Occidental.

    « L’obstruction des efforts de la communauté internationale par le Maroc, et la poursuite de son occupation militaire, de ses actes de répression barbares contre le peuple sahraoui et du pillage de ses ressources, nécessitent que l’ONU assume ses responsabilités avec plus de sincérité et de crédibilité, pour mettre fin à l’occupation illégale de notre pays et garantir les droits de notre peuple », a-t-il ajouté.

    M. Boukhari a en outre, indiqué que « les déclarations du Représentant permanent du régime marocain d’occupation », reflètaient « l’irresponsabilité et le mépris de la légalité internationale, dont seul le Maroc assume les conséquences graves ».




    0



    0
    Anonyme
    16 août 2014 - 13 h 46 min

    @ BabElOuedAchouhadas (non
    @ BabElOuedAchouhadas (non vérifié) | 16. août 2014 – 11:23
    Menasra n’a jamais été un « terroriste ». Ceci dit je partage tout à fait votre point de vue. J’ajoute et et précise que ce Maenasra, comme Soltani sont des khobzistes opportunistes (pléonasme) que d’aucuns disent infiltrés dans le mouvement Hamas de Nahnah le chantre de la « chouracratie » surnommé le barbu à l’alpaga ». L’adjoint de ce dernier, Bouslimani, plus radical donc plus sincère quant à ses intentions, commençait à se poser des questions sur ce beau monde. mal lui en prit: il fut assissiné dans d’horribles condtions sous les yeux de sa propre famille. La suite on la connait: Nahnah participe au pouvoir ern plçant Menasra et Sotani dans le gouvernement. L’appétit venant en mangeant et avec la disparition de Nahnah, des dissidences en chaîne sont fomentées dans ce mouvement avec l’infiltraion et l’éclosion d’autres talents: Ghoul, Mokri…




    0



    0
    Khaldoun
    16 août 2014 - 13 h 45 min

    En 2001 le ministre marocain
    En 2001 le ministre marocain de l’information de l’époque a exhorté les médias et la société civile du Makhzen a utiliser l’internet et les TIC pour combattre l' »ennemi » algérien. « La lutte doit se faire par tous les moyens » il leur a dit. Alors on a vu fleurir des sites internet et des médias marocains et « algériens » (sites marrokis qui se font passer pour des sites algériens) dédiés à la désinformation et le dénigrement de l’Algérie et à la promotion de la politique expansionniste au Sahara. ces sites haineux marocains ont contribué d’un côté à former une génération de sujets marocains chargés de haine, de mythes et de mensonges et de l’autre côté une génération d’algériens qui ne ressentent que mépris pour les marocains pour tous leurs méfaits et mensonges.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    16 août 2014 - 13 h 38 min

    [email protected]
    Également comme

    [email protected]

    Également comme vous, mais je suis devenue plus virulent depuis que le drapeau Algérien a été déchiré et je ne leur pardonnerais jamais.




    0



    0
    Rachidz
    16 août 2014 - 13 h 26 min

    @Par Mohamed el Maadi (non
    @Par Mohamed el Maadi (non vérifié) | 16. août 2014 – 14:09

    Effectivement et a titre d’exemple, meme si j’ai toujours été sensible aux miseres du peuple Sahraoui et de la nécéssité de respecter le droit internationale dans le dossier de decolonisation du Sahara Occidental, je ne faisait pas trop attention a ce qui se passait au Maroc.

    Mon interet a cette narco-monarchie a effectivement pris naissance avec l’emprisonnement du jeune sportif Islam, puis l’évenement du 1er Nov 2013 au Consulat algérien a Casabordel et enfin aux gros risques qu’encoure notre jeunesse vis a vis de cette guerre narcotique que lui mene le roitelet (je suis pere de famille).

    Sans etre pro-pouvoir de Boutef (loin de la d’ailleurs) je suis viscéralement anti monarchiste et particulierement contre cette monarchie féodale allaouite venue du Khalidj et qui humilie au quotidien le peuple marocain berbere.




    0



    0
    ALI
    16 août 2014 - 13 h 14 min

    L’IMPLOSION DE LA
    L’IMPLOSION DE LA NARCO-MONARCHIE EST POUR TRES BIENTOT SELON LES 8.000 DJIHADISTES MAROCAINS DE RETOUR DE SYRIE ET D’IRAK APRES LA DECISION DE OBAMA DE FAIRE INTERVENIR SES DRONES.

    Exclusif. Menace terroriste: 70.000 militaires mobilisés.

    Forte mobilisation des Forces armées royales (FAR) pour faire face aux menaces terroristes en provenance de Libye et d’Irak.

    Les Forces armées royales (FAR) ont mobilisé quelques 70.000 hommes pour faire face aux menaces terroristes en provenance de Libye et d’Irak, a appris, samedi, Le360 de sources bien informées. En concertation avec les alliés occidentaux et arabes, le Maroc a placé une partie de ses troupes en « état de mobilisation et d’alerte sérieuse. Le royaume, toujours prudent, ne badine pas avec les menaces, surtout quand on sait que 20 millions d’armes ont disparu dans la nature après la chute du régime libyen », selon les mêmes sources. Et de rappeler que l’armée a déployé de nombreuses unités dans le nord du pays, dans le centre et dans les provinces du sud. Les congés ont été suspendus et une partie de l’armée est aussi mobilisée dans les casernes. « Des missiles anti-aériens ont été déployés à travers les régions du pays et aucun avion ne doit aborder l’espace aérien national sans l’autorisation des Forces armées royales », précisent nos sources.




    0



    0
    Khaldoun
    16 août 2014 - 13 h 13 min

    IL N Y A PAS DE FUMEE SANS
    IL N Y A PAS DE FUMEE SANS FEU….s’il y a eu 1605 articles anti-Maroc dans la presse algérienne c’est qu’il y a eu au moins autant d’articles anti-algériens dans la presse minable du Makhzen.
    Les makhzenis qui s’acharnent à dénigrer El Djazaïr s’offusquent sournoisement de voir l’Algérie répondre aux aboiements de la racaille anti-algérienne.
    – Quand une crapule (chabat) appelle dans la TV makhznienne à l’invasion de Tindouf, ils s’imaginent que les algériens vont leur dire : « wakha hader sidi!! »
    – Idem Quand ils nous inondent de leur drogue ou quand ils déversent des torrents de mensonges sur El Djazaïr ils s’imaginent qu’on va leur répondre « Allah Ibarek »
    – Quand ils pleurnichent et font des pressions pour que l’Algérie ouvre ses frontières ils pensent que l’Algérie va leur donner raison.
    Si les algériens haïssent les makhzenis c’est à cause de leurs agissements et leur perfidie.
    Se méfier des marocains et mépriser leur idéologie et leur perception de l’Algérie EST UN ACTE PATRIOTIQUE SAINT et une hygiène morale nécessaire.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    16 août 2014 - 13 h 09 min

    [email protected]
    Je suis d’accord

    [email protected]

    Je suis d’accord avec vous et les commentaires des Algériens qui sont de plus, en plus virulents contre le Maroc a une source et une seule le drapeau algérien déchiré que nos politiques ont camouflé ! Car quelque semaine après le drapeau algérien déchiré les gens sont bien descendus dans la rue, mais quel était leur slogan à l’époque ? « Oui pour un quatrième mandat » et savez-vous comment on s’amuse à faire descendre les gens au pays pour boutef ? Et bien 400 dinar pour la journée des vieux des ignorants et des enfants qui ne sont aucunement la conscience de ce pays, mais la majorité silencieuse a pris les devants et les Algériens sur les réseaux ne font aucun cadeau au Maroc et il faut lire les commentaires pour s’en rendre compte. La guerre médiatique est en cours et le peuple algérien a choisi son camp celui de la défense de son pays. Le Maroc est confronté maintenant à la colère du peuple Algérien et nous ferons plus de cadeaux s’est fini « mon frère, le Maghreb Unie, l’ouverture des frontières « qui est rejetée d’après un sondage a plus de 80 % de la population Algérienne. Le Maroc a été trop loin le point de non-retour a été atteint




    0



    0
    Laetizia
    16 août 2014 - 11 h 28 min

    Par BabElOuedAchouhadas (non
    Par BabElOuedAchouhadas (non vérifié) | 16. août 2014 – 11:23
    îich tchouf! la justice va frapper et elle frappera très très très fort !!!
    Au sujet du glaoui et de ses compteurs « d’articles hostiles » sur pattes (à 4 pattes), je leur propose un exercice plus amusant encore et plus flatteur pour leurs egos malsains : allez donc compter les insultes commises par vos con-patriotes contre le peuple algérien.
    Je suis sûre que là vous pourrez inscrire un record Guinness !




    0



    0
    Rachidz
    16 août 2014 - 10 h 37 min

    Le sieur Mustapha El Khalfi,
    Le sieur Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication du roitelet et porte-parole du Gvt islamiste de Benkaka, a omis volontairement de préciser les grands nombres de commentaires des algerien(e)s se focalisennt exclusivement sur les articles traitant du Marokistan, le roitelet, les islamistes de son Gvt ainsi que les gremistes du Makhnez ( environ une centaine de commentaires pour chaque article) et que les réactions massives des citoyens algériens sont une preuve irréfutable pour dire que le conflit concerne plutot le peuple algérien et la prédatrice famille allaouite allochtone et que par conséquent, le Pouvoir algérien en place n’a rien a voir.

    Mieux que ca, sans cette pression populaire. le pouvoir en place aurait certainement ouvert ces maudites frontieres et peut etre meme abandonné la cause Sahraoui.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    16 août 2014 - 10 h 23 min

    Sans etre hors-sujet je
    Sans etre hors-sujet je dirais que j’étais choqué d’apprendre que le terroriste salafiste MENASRA, un ex Ministre de la RADP, était présent au Maroc la semaine derniere pour assister a la Conférence de ses autres amis terroristes du PJD et de son chef mais néanmoins esclave Benkika.

    Le plus grave reste ses déclarations au Maroc concernant,

    1/- son avis favorable pour la réouverture des frontieres du moment que ses enfants vivants a Londre et par conséquent, ne risquent rien dans cette guerre narcotique que mene le roitelet contre notre jeunesse.
    2/- sa position favorable pour la large « autonomie du Sahara » et son opposition au Référendum conformement au droit international.

    D’aileurs, il n’a pas cité une seule fois le mot « Sahara Occidental » dans l’interview.

    Franchement je n’arrive pas a comprendre comment un ex terroriste puisse devenir Ministre dans le pays du Million et demi de Martyrs ?

    Moralité la reprise en ordre de la maison ALGERIE passe par l’élimination de ces traitres a la patrie.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.