Indics et chair à canon

Par M. Aït Amara – C’est qu’ils sont culottés nos voisins marocains ! Pays misérable, vivant de la mendicité auprès des monarchies du Golfe et de l’Union européenne à qui il tend la main et d’autres parties du corps, Etat voyou qui pille les richesses de territoires qu’il occupe en flagrante violation du droit international, le Maroc se découvre un nouveau «déguisement», en poussant l’outrecuidance jusqu’à se mettre dans l’habit d’une puissance régionale. On apprend, en effet, par le truchement des médias du Makhzen, que Rabat est «disposé à aider militairement le Bahreïn» après avoir «aidé» (donc) les Emirats et l’Arabie Saoudite. «Le grand frère égyptien a désormais d’autres chats à fouetter à l’intérieur de son pays et sur ses frontières avec la Libye et Israël, peinant à assurer la sécurité des Etats du Golfe. Le Maroc est déterminé à combler ce vide et se porte volontaire. Après l’Arabie Saoudite et les Emirats, Rabat pourrait envoyer des unités de son armée et des équipes de ses services de renseignements assurer la protection de la petite monarchie du Bahreïn contre les menaces de Daech», lit-on dans un de ces nombreux sites marocains travestis, qui révèle maladroitement que cette «coopération militaire» ne concerne pas la lutte antiterroriste, puisqu’elle a «un cadre juridique qui la régit depuis 2012» ; c’est-à-dire qu’elle est antérieure à l’apparition de ce mouvement terroriste volontairement surmédiatisé. Qu’une monarchie vole au secours d’une autre, cela n’a rien d’étonnant. Mais de là à faire croire aux citoyens marocains que leur royaume dispose des moyens nécessaires pour aider des pays dont les armées occupent les premiers rangs dans les classements mondiaux, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Le Makhzen n’aura, bien sûr, pas le courage d’avouer à ses concitoyens que, d’abord, cette «coopération» n’a aucun rapport avec une quelconque supposée «aide» marocaine, mais qu’elle représente, en réalité, un retour d’ascenseur obligatoire vu les forts crédits accordés par les monarchies du Golfe à ce pays aux caisses vides, pour éviter que le richissime Mohammed VI ne se fasse renverser par ses sujets affamés. Il ne lui avouera pas, non plus, que cette «aide» ne consiste, en fait, qu’en l’envoi d’effectifs dont ces pays manquent cruellement. Des effectifs qui, comme l’indiquent les médias marocains qui parlent de «coopération dans le domaine des renseignements», serviront d’indics à la police et à l’armée, là où ils seront déployés. Hormis cette tâche avilissante, le Maroc est incapable d’offrir grand-chose en retour à ses bienfaiteurs.
M. A.-A.

Comment (32)

    Anonyme1
    2 novembre 2014 - 23 h 46 min

    LA PROSTITUTION AU MAROC
    Le

    LA PROSTITUTION AU MAROC
    Le plus vieux métier du monde prospère dans toutes les villes du Maroc. La pauvreté continue d’être le facteur dominant de la prostitution, mais, société de consommation oblige, le goût du luxe pousse nombre de femmes à vendre leurs corps.

    Le plus vieux métier du monde a encore de beaux jours devant lui. Le commerce du sexe fleurit toujours dans toutes les villes du pays. «Durant les années 1970, il n’existait pas de quartier où il n’y avait pas une maison close, sous la houlette d’une entremetteuse, pour accueillir les clients à longueur de journée. La passe ne coûtait pas plus de dix dirhams, et les jeunes y venaient vivre leur première expérience sexuelle. Les hôtels avaient aussi leur lot de prostituées, jeunes, belles et moins belles, l’entremetteuse les présentait au client, qui faisait son choix. On y proposait même des garçons». La loi interdisait, comme d’ailleurs de nos jours, la prostitution, mais, comme à l’époque, elle était pratiquée à grande échelle, pauvreté et précarité obligent. Mais pas seulement.
    La nouveauté en effet en ce début de XXIe siècle est que le plus vieux métier du monde devient un business lucratif et une voie facile et rapide d’enrichissement, pour celles et ceux qui offrent leur corps comme marchandise, sur un marché de plus en plus demandeur. Ceci dit, la pratique de la prostitution comme on le sait est condamnée par les mœurs, abhorrée par la religion, interdite par la loi. La prostituée et le client sont théoriquement punis selon la loi Les monographies préparées par les étudiants sur le sujet montrent que la prostitution est pratiquée partout au Maroc. Nouveauté : elle a changé de forme. La précarité et la pauvreté constituent toujours la cause principale, mais les choses ont évolué ces dernières années avec une société de consommation qui crée de plus en plus de frustrations. Le phénomène touche désormais toutes les catégories sociales, milieu estudiantin compris, et la misère n’en est plus le principal moteur. Des études que le principal facteur de propagation du sida est la prostitution. Sur 500 travailleuses du sexe 32,6% ont eu leur premier rapport sexuel entre 6 et 15 ans, 59,4% ont été payées pour la première fois entre l’âge de 9 et 15 ans, et 90% des interrogées déclarent avoir intégré le monde de la prostitution avant l’âge de 20 ans. Ensuite, sur la manière dont des enfants sont exploités sexuellement : 13% sont des petites filles vierges qui proposent sodomie, fellation ou encore «coups de pinceaux» à la va-vite.
    Centre-ville de Casablanca, un quartier de la prostitution bas de gamme
    La population qui vend son corps pour gagner sa vie, on la trouve dans toutes les villes du Maroc. «La grande majorité des prostituées ne l’est pas devenue par choix, ni par goût de luxe. Elles y ont échoué après une longue dérive et n’ont que leur corps comme source de revenus
    -La prostitution dite «bon marché» : Casablanca, Boulevard Mohammed V. Sur l’artère principale mais également dans les ruelles adjacentes, vers Mers Sultan, le centre-ville historique et ses multiples cafés sont les endroits du business de la chair. «A la terrasse des cafés, une clientèle normale vient s’attabler. Pour le reste et à l’étage, ce sont des lieux de marchandage pour des passes. Le prix d’une passe est de 100 DH et les ébats se déroulent en majorité dans des appartement à proximité du café. Dans chaque quartier, c’est une entremetteuse qui assure le bon fonctionnement de ce système et qui se fait payer également pour la transaction sexuelle. «C’est
    Mais, d’où viennent ces femmes qui se prostituent pour moins de 100 DH la passe ? Qui les a poussées à devenir des professionnelles de la prostitution ? En fait, on trouve de tout dans ce marché de la chair. Notamment des quadragénaires, voire des quinquagénaires, qui travaillaient, plus jeunes, dans des bars, mais que la flétrissure de l’âge a fait dégringoler au bas de l’échelle. Une marchandise usée, à prix bas. On y retrouve également des mères célibataires, des filles violées et abandonnées par leurs familles… Les prostituées qui exercent au centre-ville vivent en général dans les quartiers périphériques de Casablanca, souvent à plusieurs sous un même toit. Elles choisissent également de vivre dans les zones surpeuplées, une façon de se noyer dans la masse et passer inaperçues.
    Au centre de Casablanca, tout près du Marché central, les femmes viennent chaque jour chercher du «travail» (el ghassalate) : «Si c’est pour le ménage, c’est tant mieux. Mais si c’est pour une passe, je ne dis jamais non», lance l’une d’elle qui est de mèche avec une entremetteuse du quartier qui lui assure le gîte pour la passe. Cette dernière «arrose» les policiers et ces derniers ferment les yeux. Le lieu de la passe ? Chez l’entremetteuse, chez le client, ou encore dans certaines salles de cinéma. Les séances de l’après-midi servent à accueillir les ébats sexuels de ceux qui ne peuvent se payer une chambre chez l’entremetteuse. Une bonne partie des salles de cinéma, du moins celles encore ouvertes, sont concernées par ce business. D’ailleurs, il n’est pas rare de trouver à proximité de ces salles des femmes reconnaissables à leurs regards aguichants et à leur démarche provocante.
    Les filles de joie, on les trouve aussi, la nuit, du côté du boulevard d’Anfa, à l’affût de clients potentiels. Le racolage bat son plein : des voitures s’arrêtent et disparaissent dans le noir à la recherche d’une «planque» où pratiquer, si ce n’est dans les voitures mêmes, ou dans les taxis en contrepartie d’un pécule pour le chauffeur. Parmi ces prostituées, quelques-unes sont des SDF. Là, l’ambiance est glauque, et, parfois, elles se contentent de montants dérisoires pour une passe (15 ou 20 DH), pour se procurer de quoi s’acheter de la drogue, ou leur bouteille de vin. Il leur arrive d’être brutalement agressées et poursuivies par la police.
    D’autres, un peu plus «préservées», se placent près des hôtels longeant le boulevard d’Anfa où elles se querellent constamment pour un meilleur emplacement. Ce même type de prostitution est répandu dans les quartiers populaires. A Sidi Bernoussi extension, là où de nouveaux immeubles poussent chaque jour, des prostituées vivant dans les bidonvilles avoisinants se rabattent sur les maçons et autres ouvriers des chantiers; la passe va de 20 à 50 DH et l’acte est consommé sur le chantier même.
    La prostitution masculine, aussi, est en expansion
    Cette prostitution bon marché n’est pas exclusivement féminine. Des hommes se travestissent et essaient de de se faire une place dans le milieu. Mais la clientèle n’est pas la même. «Ce sont des hommes ayant un goût affiché pour leurs semblables, et qui aiment ressembler aux femmes. Parmi leurs clients, on trouve bisexuels et hétérosexuels amateurs de ces homos travestis, mais on y trouve également «des personnes tellement ivres qui ne font plus la différence entre un homme et une femme. La passe dépend du client, de 50 DH à 200 DH selon le physique du travesti et le portefeuille du client. Les travestis du parc de la Ligue arabe et des boulevards font les passes ont lieu là où l’on peut le faire, à l’abri des regards : dans un jardin, le bas d’un immeuble, dans le noir d’une ruelle ou d’une impasse.
    Direction Tanger. La ville du détroit, la nuit tombée, vit au rythme de visiteurs venus goûter aux délices d’une chair, pas trop chère, assez attirante, abondante à satiété. Lieu : un hôtel trois étoiles, sur la corniche, face à la mer. Les passes y sont quotidiennes, dans un cadre plus feutré, plus confortable. A proximité : une discothèque. Une clientèle masculine diversifiée : nationaux, Espagnols, Français, Hollandais, MRE, ressortissants de pays du Golfe. De l’alcool à profusion, on s’amuse. La clientèle féminine : des prostituées, de 18 à 30 ans, venues en majorité d’autres villes.
    Là encore, c’est la misère qui pousse la fille à vendre son corps, mais ce n’est pas la seule raison. Il y a même des filles qui ont fait des études, certaines ayant des diplômes universitaires. Certaines sont mariées à des Saoudiens. Pas pour longtemps. Juste ce qu’il fallait à ce dernier pour profiter d’une chair fraîche, et pour elles de se faire offrir quelques bijoux. La discothèque n’est qu’un lieu de rencontres, et la soirée qui dure jusqu’à trois heures du matin est égrenée par des passes dans l’hôtel d’à côté, ou dans d’autres. La passe coûte de 400 à 1 000 dirhams, c’est en fonction de l’heure de la nuit à laquelle elle a lieu, et selon sa durée. La moisson journalière de la fille peut atteindre jusqu’à 1 500 DH par jour, mais il y a des jours où elle ne gagne pas le moindre sou.
    «Les filles ont des charges liées à leur activité, raconte un client habitué du lieu. Les intermédiaires sont nombreux, et pour continuer à fréquenter cette boîte elle se doit de s’acquitter des pourboires au serveur, à la préposée au vestiaire, au videur, au chauffeur de taxi et au réceptionniste de l’hôtel. A chacun d’eux elle donne entre 50 et 100 DH. Mais les clients mettent souvent la main à la poche pour les aider. Ici, les filles préfèrent l’hôtel à l’appartement, elles se méfient de clients agressifs et brutaux, elles y sont plus à l’aise. Il faut ajouter à ces charges la dîme de la police quand la fille est arrêtée lors d’une rafle, c’est pourquoi elles préfèrent ne jamais s’afficher dans la rue avec un client, mais que ce dernier les rejoint à l’hôtel». La prostitution de ce niveau bat son plein dans toutes les grandes villes. La clientèle est souvent constituée de cadres de sociétés, de fonctionnaires, de commerçants plus ou moins fortunés, et d’étrangers qui font miroiter leurs devises en échange de jeunes filles à peine pubères. Elle se pratique dans des hôtels moyenne gamme, ou dans des appartements appartenant à des entremetteuses.
    Quant à la prostitution de luxe, c’est une autre affaire. Là, on passe à une autre catégorie sociale, à un autre standing, où le métier devient très rentable, et où beaucoup de filles ne s’avouent pas prostituées.




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2014 - 11 h 01 min

    m 6, suit les traces de son
    m 6, suit les traces de son papa chéri♡ le tristement célèbre H dos : déjà à l’époque de l’invasion de l’Irak par le régime étasunien, du psychopathe G Bush, et sa bandes de brigands, puis après c’est son alcoolique de fils, qui pris le relais, avec ses complices les dalton, et leur soldatesque, suivi par la même occasion dans cette aventure, par T Blair, et pendant cette période de massacre, le sanguinaire roitelet H Dos, du royaume de la honte, pour faire plaisir à l’alcoolique Bush, et l’ État virtuel d’Israël, il { H dos} à envoyée 1500 soldats mexicaine { marocains} pour  » libéré l’Irak » de sa liberté, résultats des courses, aucun soldat marocain n’es revenu vivant de la bas, et maintenant c’est sa fille chérie, m 6, qu’elle veut envoyer son armée mexicaine, jouer au gendarme, la bas. ..chez ses cousins bédouins et chameliers du golfe, qu’ils portent des titres d’ Émirs, et Rois des déserts arides d’Arabie. M 6, la pauvre cloche, n’arrive même pas à nourrir ses { sujets} criquets, et il veut faire des guerres, mais! Avec quoi au juste? ??? Ah j’ai compris maintenant. .peut être la guerre du nikah




    0



    0
    Anonyme
    1 novembre 2014 - 10 h 01 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 22:48

    « je comprends que vous ayez honte d’être marocains » ?

    Il faut savoir que dans tous les pays du Moyen Orient et du Golf, prononcer en famille le mot « marocaine » est une honte tellement ce mot est synonyme de « prostitution » et « sorcelerie ».




    0



    0
    Anonymes16
    1 novembre 2014 - 9 h 56 min

    Un pays qui ne survit que
    Un pays qui ne survit que grace a la charité des autres ne suscitera jamais de respect meme si a sa tete il y’a la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.




    0



    0
    fi el mirssade
    1 novembre 2014 - 5 h 27 min

    pourquoi les pseudos rois du
    pourquoi les pseudos rois du maroc sont tous moches ? aucun charme , aucune prestance . notre prophète était beau . quand la 8ème B.B n’est pas là , les F.A.R dansent et à leur tete BEN F(K)IRANE .




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 22 h 57 min

    Le Mekhzène, les roitelets du

    Le Mekhzène, les roitelets du Maroc qui se prétendent musulmans mais sont en réalité des juifs et des franc maçons ont détruit le RID, ils se sont mis du côté des espagnoles et des français pour écraser la république du RIF, c’est exactement ce qu’ont fait ces mêmes criminels marocains traitres envers l’Émir Abdelkader qu’ils ont livré pieds et poings liés aux colonisateurs français, comme ils ont trahi la révolution algérienne, qui s’est déclenchée un 1er novembre 1954 contre la France coloniale, le drapeau algérien a été souillé même dans le consulat algérien un 1er novembre 2013, ce qui nous confirme la trahison légendaire marocaine contre l’Algérie, le RIF et tous les autres voisins du Maroc.

    http://www.freebladi.com/Home/Article/0/1093




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 55 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 21:48
    La fierté des marocains elle se remarque dans le baise main, le baise babouche, la soumission à un narcotrafiquant de drogue honteux. Voilà où se situe la fierté des marocains et surtout à se soumettre aux sionistes, aux français.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 48 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 22:04

    @

    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 15:41

    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 21:48

    Par Mère-patrie (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 21:29

    Et si vous interveniez sur ce site sous votre véritable identité mekhzéniste marocaine, je comprends que vous ayez honte d’être marocains, mais votre imposteur montre aussi votre malveillance et votre volonté de vous infiltrer sous une fausse identité algérienne pour défendre votre Maroc de la honte.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 45 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 21:48
    La fierté des marocains on la voit dans les marché de Marakech où des milliers de rabatteurs marocains vendent des enfants et des enfants marocains aux pédophiles étrangers, on la voit aussi quand les marocains envoient leurs femmes se prostituer à travers le monde, cela fait rentrer des devises au Maroc, n’en parlons pas du tourisme sexuel, le Maroc est la destination par excellence du tourisme sexuel, les marocains sont les plus gros producteurs de drogue une drogue qui tue la jeunesse algérienne, comme elle a détruit les rifains, voilà où se trouve la fierté marocaine, elle se trouve aussi dans l’invasion infâme du Sahara Occidental.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 42 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 22:04

    @

    Parles donc sous ta vraie identité marocaine, tu traines ta carcasse de marocains mekhzéniste pour dévier le débat sur ta narcomonarchie. Les tabors marocains sont des mercenaires au service de l’immpérialisme, du sionisme des bédouins ces derniers ont recruté des milliers de marocains pour détruire la Syrie, l’Algérie mon pays sait que le Maroc a trahi sa révolution, le Maroc s’est rangé du côté de la France pour trahir l’Émir Abddelkader, et la révolution algérienne, la preuve en est que les marocains sont des traitres, ils occupent les pays qui obtiennent leur indépendance pour ensuite les envahir, l’Algérie en sait quelque chose de la traitrise marocaine si tu veux des preuves je vais te les fournir pour fermer le clapet du mekhzéniste marocain que tu es et que je dénonce à chaque fois.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 37 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 21:48

    Allez donc sur les forums des esc…. marocains vous y verrez la haine gratuite, mais les marocains comme toi si prompte à faire des remarques aux autres, ne se regardent pas dans le miroir non les marocains ne sont pas nos frères se sont nos ennemis puisqu’ils se soumettent à leur narcomonarchie sioniste et causent du tort à l’Algérie, avec ses tonnes de drogues. Les marocains sont des serpents incultes dont l’identité la culture, l’histoire, la religion, la soumission, et j’en passe sont associées à leur narcomonarchie. peuple frère les marocains TOZ pour le marocain que tu es à vanter ses comparses.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 21 h 04 min

    @
    Par Anonyme (non vérifié) |

    @

    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 15:41

    Beaucoup d’allégations qui traduisent juste un agacement profond. Tout le monde a compris que tu détestes le Maroc et les marocains. Il faut tout de même que cette haine ne pousse jusqu’à perdre ton bon sens. Tu écris des choses dénotent ton ignorance de la coopération militaire internationale. Ce n’est pas parce que notre armée n’a pas le droit d’intervenir à l’étranger qu’on peut dénigrer ceux qui s’engagent dans des projets militaires. Vivre en autarcie n’est plus de mise et la coopération militaire est à mettre au même niveau que la coopération économiques.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 20 h 48 min

    C’est de la haine gratuite
    C’est de la haine gratuite contre un peuple frére que je connais trés bien et où j’ai beaucoup d’amis. Les marocains sont un peuple aussi fiers que nous. A notre différence ils sont moins impétueux donc plus sages. Ils sont conscients que toute révolution doit être tranquille car c’est un peuple qui craint l’anarchie. Pour preuve lagestion du printemps arabe par le peuple marocain et par le régime est un coup de maître. Non?




    0



    0
    Mère-patrie
    31 octobre 2014 - 20 h 29 min

    Sans trop de commentaires !
    Sans trop de commentaires ! Ne soyons pas aussi naïfs ! Vous dites : « Pays misérable, vivant de la mendicité auprès des monarchies du Golfe et de l’Union européenne à qui ils tendent la main… ». Et pourtant la valeur de la monnaie algérienne est toujours plus modique – politiquement – que la leur malgré cette prétention que l’Algérie est un pays plus riche que la Maroc et la Tunisie.
    Si le Maroc et la Tunisie sont pauvres ou moins riches naturellement que l’Algérie ne sont-ils pas politiquement et économiquement plus compétents que l’Algérie ? Cela ne valorise-t-il pas leur monnaie et dévalue la nôtre. N’essayons pas d’inverser les rôles par ce que le résultat serait catastrophique dans la mesure où les politiques économiques et financières des uns et des autres ne changeront pas.
    Il suffirait de citer cet exemple : l’Algérie n’a-t-telle dernièrement octroyé une aide financière à la Tunisie ? La Tunisie n’a-t-elle pas en guise de remerciement décidé d’imposer à chaque voyageur algérien une taxe d’entrée de plusieurs dinars tunisiens ? Peu importe si cette taxe a été ou non annulée ! L’essentiel dans quel cadre économique a-t-elle été décidée. D’autre part, le Maroc n’a-t-il pas le droit, à son tour de profiter lui aussi et demander sa part du gâteau ? Etc…
    Alors pourquoi cette disparité monétaire immobile sans aucune raison économiquement valable ? Pourquoi laisse-t-on le dinar algérien toujours dévalorisé. A l’époque ou le Dinar algérien était plus cher que le franc français n’a-t-on prétendu qu’il s’agissait d’une politique ?
    Qu’elle le soit encore aujourd’hui s’il le faut ne serait-ce que pour se faire valoir en tant que tel auprès des nations qui se respectent, et permettre par la même occasion aux algériens de voyager tête haute et d’échanger leurs propres devises algériennes contre le Dirham, ou le dinar tunisien, et autres monnaies étrangères sans être obligé de les « dollariser ou de les euroaniser ».
    C’est aussi simple ! Il suffit pour cela d’être un simple algérien jaloux de son algérianité qui sait parfaitement exploiter les richesses de son pays, et œuvrer pour l’avenir de son pays même s’il faut de temps à autre se remplir les poches mais pas au détriment du futur algérien. Que les prédateurs d’une Algérie soumise jusqu’à mort s’ensuive nous épargnent leurs discours creux !
    Ne dit-on pas dans les cercles économiques que le maintien de la dépréciation de la monnaie nationale profite aux pickpockets de la haute sphère pour noyer le poisson dans l’eau et faire passer inaperçues toutes les mains basses sur les richesses du pays. Que la valorisation du Dinar algérien obligerait un remodelage financier qui n’arrangerait pas les intérêts des prestidigitateurs de la monnaie nationale. Car tout petit dinar qu’il soit, dans ces conditions financières rigoureuses, s’il venait à être détourné, dénoncerait lui-même son propre voleur.
    L’Algérie n’épargnera-t-elle pas alors aisément dans une caisse véritablement souveraine tous ces milliards pour son propre développement et au profit des générations futures algériennes. Tout cet argent algérien – sans parler des autres richesses – ne prend-il pas de nos jours la fuite plutôt au profit des générations d’autres pays. Quel diagnostic Quel résultat peut-on obtenir ! Peut-on le supporter sans attraper un infarctus du myocarde ! Et dire que lorsqu’on sera enterré six pieds sous terre à quoi toutes ces tours de passe-passe auraient servies !
    ا فاعمل ليومك ان تكون إذا بكو في يوم موتك ضاحكا مسرورا » « ولدتك أمك يأبن آدم بـــــــــاكيا والناس حولك يضحكون سرور




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 20 h 17 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 19:29
    Naïveté quand tu nous tiens, il est difficile de dissocier les marocains de leur narcomonarchie, il est difficile de nous convaincre que les marocains sont contre l’occupation marocaine au Sahara Occidental, ils sont tous derrière cette occupation au Sahara Occidental, si les marocains sont incultes et se laissent guider par leur narcomonarchie qu’ils vénèrent comme un Dieu. J’ignore qui sont les marocains qui se font miroiter qu’ils sont contre leur roitelet, mais je peux te dire et tous les intevenants algériens sont unanimes à dire que les marocains qu’ils connaissent sont tous derrière leur roitelet sur la question sahraouie et prétendent même que les territoires algériens de l’Ouest appartiennent au Maroc, avec de telles stupidités et mensonges qui émanent des marocains, je crains qu’ils soient majoritairement derrière leur roitelet. Je veux croire qu’il y a quand même des marocains qui sont contre leur roitelet et sa poliltique criminelle, mais ils sont minoritaires. Même les berbères marocains comme le rifains se sont majoritairement soumis à la monarchie marocaine. Garde ta naïveté pour toi, mais ce qui me réconforte c’est que la majorité des algériens pensent comme moi. Assez de victimiser une peuplade soumise qui se complait dans cette situation misérable.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 18 h 29 min

    Reponse a
    Par Anonyme (non

    Reponse a

    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 17:47

    Héééé Arrêtes tes vociférations hitlérienne,j’ai l’impression que si j’etais devant toi,tu m’aurais mordu (ha!ha!ha!)..calmos..et si tu as une rancune « particulière » avec les marocains c’est ton problème,mais n’essayes pas d’inoculer ta haine aveugle a tout le monde..ne joue pas a l’apprenti dictateur..ceci-dit..je te signale que je connais assez le Maroc et les marocains..et j’affirme que dans leur grande majorité,ils détestent momo6,et ils voudraient bien s’en débarrasser,mais…vue l’emprise et le contrôle qu’effectue le makhnez sur ces populations,ils ne peuvent meme pas le penser.

    Quant aux ecrits sur le net (resaux sociaux et autres)..c’est des mercenaires,des agents du makhnez qui sont payés pour insulter l’Algerie et les Algeriens,et entretenir un etat de tension a la limite de la rupture,soit une guerre ouverte avec l’Algerie,cela fait parti de la politique du palais du Glaoui,pour faire oublier leurs misères a son peuple asservie et mis en esclavage.

    Alors nous les Algeriens ne tombant pas dans le piege,en jetant le bébé avec l’eau du bain..et essayant au moins d’etre lucide,en identifiant clairement notre ennemie,c’est a dire le Roi homo6 ..en épargnant dans nos commentaires la misérable population Marocaine.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 16 h 47 min

    Benmhidi l’avocat honteux des
    Benmhidi l’avocat honteux des esc ……….. soumis marocains
    demande donc à tes protégés esclaves marocains qu’Est-ce qu’ils pensent du Sahara Occidental, ils pensent comme leurs criminels qui sont au pouvoir et leur narcotrafiquant de drogue «sahara marocain». Si tu es vraiment algérien je prie Dieu que la raison te revienne pour que tu puisses voir claire en toi et aux ennemis du peuple algériens : les marocains dans leur majorité et leur roitelet en attendant va lire un peu ce document sur la gazage du RIF par les marocains leur roitelet, la France et l’Espagne.
    Pour ton info les rifains étaient algériens jusqu’au jour où l’Espagne et la France en ont décidé autrement. Les marocains récidive avec le Sahara Occidental, la barbarie marocaine au Sahara Occidental est soutenue par tous les marocains, sans oublier les tonnes de drogue qui se déversent sur l’Algérie avec la complicité du simple esclave marocain. Benmhidi le marocain l’avocat des esclaves marocains, parce que le vrai BenM’hdi ne pensait aucunement comme toi, il a été trahi par les marocains au service de l’impérialisme français au sujets des esclaves marocains soumis à la France et au service de la France. Les marocains ont massacré des milliers d’Algérie à Sétif au côté des Français.

    http://www.freebladi.com/Home/Article/0/1093




    0



    0
    Barroud
    31 octobre 2014 - 16 h 23 min

    Presse
    Presse Pronostic
    CanalTurf.com 3 – 12 – 10 – 13 – 7 – 11 – 4 – 9 – 8
    Equidia 10 – 12 – 3 – 13 – 11 – 7
    Geny 3 – 10 – 13 – 12 – 11 – 7
    Le Rep. Lorrain 6 – 9 – 8 – 10 – 12 – 13 – 2 – 4
    Ouest France 12 – 3 – 13 – 10 – 9 – 5
    Paris-Turf.com 12 – 3 – 13 – 10 – 9 – 5
    TurfoMania 12 – 9 – 13 – 8 – 4 – 5
    TurfPronos.fr 6 – 12 – 10 – 13 – 8 – 7
    ZEturf.com 12 – 10 – 9 – 8 – 13 – 7
    Zone-Turf.fr 12 – 10 – 13 – 9 – 3 – 7 – 11
    SYNTHESE 12 – 10 – 13 – 3 – 9 – 8 – 6 – 7

    2 – 4 – 13 -3 – 1
    Voix du Nord 6 – 8 – 10 – 12 – 13 – 2 – 4
    Le Diplomate 10 8 12 7 11 4 5
    Totof 3 – 10 – 11 – 12 – 8 – 9 – 5 – 13 Regret: 2
    Bilto 12 13 3 5 1 10 2 4
    RTL 10 9 8 3 13 12 7 4

    10-13-9-7-12-8-11-2-6-1-5-3

    @benmhidi —- Tu ne connais pas la race et la mentalité marocaines.
    – Les marocains sont un peuple servile soumis à ses maîtres. LE NATIONALISME MAROKIEN SE RESUME EN LA SOUMISSION TOTALE A SIDHOUM ET A SES MENSONGES.
    – Les marocains ont été façonnés par le régime de Hassan Ben el Glaoui à coup de mythes, de mensonges et de folie des grandeurs.
    – chez les sujets marrokis la folie des grandeurs leur permet d’oublier leur servilité et leur bassesse.
    – Pour se convaincre à quel point les sujets marocains sont serviles, lobotomisés et sans conscience nationale, il faut regarder l’histoire du RIF, Région martyrisée par le makhzen qui a exterminé des milliers de rifis pendant les guerres coloniales, et ensuite Hassan Ben el Glaoui a fait massacrer des milliers de rifis.
    Et de nos jours les rifis par enchantement ont tout oublié et se sont complètement soumis à leurs bourreaux, ils ont subi un lavage de cerveau total si bien qu’ils ignorent leur histoire et n’évoquent jamais les milliers de pauvres rifis massacrés par le régime, ils ne commémorent même pas la mémoire de leurs morts….en contrepartie, le régime leur a autorisé de vivoter par la drogue!!!!!
    – A partir de 1975, Pour faire oublier ses crimes, ses traitrises et ses bassesses le régime makhzenien abjecte a inventé pour ses sujets esclaves un nationalisme bidon de rechange au sahara occidental orienté contre l’Algérie.
    – le sujet marroki répète aveuglement l’histoire que lui inculque ses maîtres : depuis 1975, le sujet marroki lit l’histoire falsifiée du sahara occidental fabriquée par siyadou et répète comme un robot programmé : Sahara marocain,….et ne lit jamais la vraie histoire du Rif pour prendre connaissance des massacres de siyadou qui l’ont réduit en esclavage.
    – En inculquant à ses sujets que l’ennemi est l’Algérie, Hassan ben Glaoui, qui était sous la menace constante des coups d’états, a créé une diversion et a sauvé sa peau et son trône.




    0



    0
    Anonymemo
    31 octobre 2014 - 15 h 52 min

    URGENT
    bouteflika se trouve

    URGENT
    bouteflika se trouve actuellement au maroc d’aprés des sources sur




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 15 h 18 min

    Par benmhidi (non vérifié) |
    Par benmhidi (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 15:56
    Je t’invite à allez lire la haine des marocains envers l’Algérie sur les sites marocains auxquels les algériens n’ont pas accès, tu veux jouer l’avocat des marocains, demande leur d’abord d’avoir un peu de dignité en cessant de vendre leurs enfants aux pédophiles étrangers, prostituer leurs femmes elles sont des dizaines de milliers de marocaines à envahir plusieurs pays pour faire le plus vieux métier du monde, même la misère ne justifie pas ces actes indignes qui émanent de la société marocaine soumise et très fière de sa narcomonarchie. Seul le RIF ancien a quelque chose à voir avec l’Algérie, le reste du Maroc n’a rien à voir avec le peuple algérien. à force de défendre les marocains tu défends et cautionnent aussi leur indignité leur soumission, ils sont majoritaires à être derrière leur roitelet auquel ils sont soumis. Le marocain est plus proche du sioniste du juif des bédouins que du peuple algérien envers lequel il exprime une animosité sans borgne par soumission et par inculture.




    0



    0
    Aghris
    31 octobre 2014 - 15 h 09 min

    Les relations militaires du
    Les relations militaires du Makhzenistan avec les pays africains comme le Zaïre et le Gabon ne sont que DE LA SOUS-TRAITANCE pour le compte des impérialistes.
    Les relations maroco-zaïroises attestent que les marocains ne sont que des suppôts des ex puissances coloniales.
    L’abominable Hassan Ben El Glaoui était le grand ami des tous les dictateurs africains, soutenus par les impérialistes suceurs de sang qui utilisent le Makhzenistan comme « agent local ».
    Pour ce qui est des pays du Golf….comme toujours les serviles marrokis aiment faire la figuration et se donner le beau rôle. Ils se précipitent au golf où il y a un soupçon de menaces terroristes (lesquels terroristes de Daech sont des marrokis d’ailleurs, pour s’attirer les bons points de leurs bienfaiteurs golfiens.
    Les golfiens n’ont nullement besoin de l’aide chétive des marrokis impuissants, puisqu’ils sont entourés de 5 bases américaines qui veillent sur leur sécurité, et ils paient pour cela.
    QUAND J’AI ENVIE DE RIGOLER JE REVOIS COMMENT LES MILITAIRES MARROKIS ONT ETE CHASSéS COMME DES IMPUISSANTS MALPROPRES PAR LES ESPAGNOLS DES ILOTS PERSILS QUI SONT JUSTE A 200M DES CÔTES MAROCAINES, ET CE SONT CES MILITAIRES DE FIGURATION ET IMPUISSANTS QUI VEULENT « PROTEGER » LES EMIRATS..HAHAHAHAHAHAHA

    les marrokis aiment se prostituer pour le compte de siyadhoum: français, Saoudiens, émiratis, israeliens…..ils me font penser à un chien qui va chercher la balle pour son maître pour recevoir une caresse.
    QUELLE SERA LA CARRESSE DES MAROKIS?????




    0



    0
    benmhidi
    31 octobre 2014 - 14 h 56 min

    Arrêtez vos insultes,ayez un
    Arrêtez vos insultes,ayez un peu de retenue,le peuple Marocain n’a rien a voir avec les lâchetés du Glaoui momo6..ne crachez pas sur l’avenir..le peuple Marocain est assez écrasé et humilié par les sbires du makhnez..soyons humble et ne rajoutons pas a ses malheurs..c’est nos frères..qu’on le veuille ou pas..c’est dans leur majorité des Amazigh..et c’est un cancrelat,un reste de bedouin Arabe qui les persécute et qui cherche a nuire a l’Algérie..ne tombons pas dans le piege..et ne nourrissons pas la haine que ce glaoui veut faire naitre,entre des freres..car c’est les peuples qui pâtiront a la fin..




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 14 h 41 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 31. octobre 2014 – 14:20
    Un coopération de mercenariat marocain c’est connu, nous avons eu même durant la révolution algérienne des milliers de tabors mercenaires marocains au service de la France, ces tabors marocains ont participé aux massacres des 45 000 algériens à Sétif. Les mercenaires marocains sont connus mondialement pour leur barbarie, leur lâcheté, leur traitrise. Ils sont incapables de sévir seuls, ils sont parrainés par les armés colonialistes, sionistes, bédouines, les marocains font de la sous traitance du crimes contre les peuples qui veulent s’affranchir du colonialisme, de la dictature, voilà le rôle des FAR tabors marocains des supplétifs et non une armée digne de ce nom.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 14 h 37 min

    connaissant le sens de
    connaissant le sens de l’honneur des braves marocains,ils ne vont certainement pas tarder à se révolter massivement contre cet esclavagiste des temps modernes!!!




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 13 h 20 min

    Je ne vois pas pourquoi votre
    Je ne vois pas pourquoi votre article évoque ces choses maintenant. La coopération militaire entre le Maroc et les pays du Golf ne date pas d’aujourd’hui mais des années 70. D’ailleurs, le Maroc a également des accords de coopération militaire avec des pays africains et cela n’est pas nouveau. Les troupes marocaines sont intervenues à deux reprises au Zaïre et au Gabon. L’armée marocaine a participé à des actions de formation et à des exercices militaires en Arabie saoudite et aux EAU. EN réalité, les accords concernent tous les pays du CCG et la Jordanie. La coopération des services de renseignements s’est toujours faite depuis très longtemps et de manière continue.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    31 octobre 2014 - 12 h 19 min

    Et qui dit que ces tres
    Et qui dit que ces tres jeunes soldats marocains envoyes aux feodales monarchies du golfe, ne l’ont pas ete pour servir les pedophiles de ces monarchies pervers ???????

    Aux journalistes investigateurs de nous repondre puisque ma piste n’est pas fortuite.




    0



    0
    Mouloudeen
    31 octobre 2014 - 12 h 09 min

    C’est ce qu’on appelle la
    C’est ce qu’on appelle la danse du ventre ……
    Vendre du charme pour tromper la faim d’un peuple affamé releve de ces stratégies diaboliques dont seules la narco-monarchie et « israel » connaissent les secrets.




    0



    0
    Anonyme
    31 octobre 2014 - 12 h 07 min

    Les marocains sont dans leur
    Les marocains sont dans leur rôle légendaire de traitres, de mercenaires, de tabors, au service de l’impérialisme et du sionisme, ils ont trahi notre révolution, vendu l’Émir Abdelkader aux français, de la haute trahison de mercenaires marocains que ces derniers ont transformé en «aide à la révolution algérienne» la trahison est historique, les roitelets marocains sont des juifs francs maçons et n’ont rien à voir avec l’islam. Le Maroc est la prostituée de la France qui a fabriqué le Maroc de toute pièces et couronné les roitelet du Maroc. Une vraie honte cette entité marocaine, toujours prête à trahir ses voisins tout comme les traitres arabes de la péninsule arabique pour qui ils sous traitent. Quelle raca….. ces marocains.




    0



    0
    Fouedz
    31 octobre 2014 - 12 h 05 min

    Voici résumé pour les
    Voici résumé pour les forumistes de AP, Les dix (10) COMMANDEMENTS de la Loi des finances 2015 de la narco-monarchie présentée actuellement au Parlement du makhzen par Mohamed Boussaid, ministre des Finances de Benkirane pour débat et enrichissement. Ce projet de Loi représente un montant global de recettes de l’ordre de 41,6 Milliards de $ (soit environ 330 Milliards de DH)et dont les détails par chapitre et ordre d’importance sont comme suite

    1/- 12 Milliards de $ pour les activités liées au tourisme sexuel telles que la prostitution, la pédophilie et autres recettes annexes.
    2/-10 Milliards de $ pour le programme national d’exportation du Hashich en direction de l’UE, de l’Algérie, du Moyen Orient et de l’ Afrique Sahelienne….
    3/- 6 Milliards de $ représentant les intentions de Dons de pays dit « amis » (Golfe. UE, etc…) et les prets a contracter aupres des Institutions financieres (FMI-BM-BIRD-BAD etc….),
    4/- 4 Milliards de $ représentant les gains induits par les produits de la contrebande en provenance de l’Algérie (carburant-produits alimentaires et autres articles de ménages subventionnés par le Gouvernement algérien),
    5/-2,5 Milliards de $ représentant les envois des 900.000 filles marocaines exercant le plus vieux métier du monde a l’étranger (pays du Golfe- Moyen Orient – UE – Afrique etc…),
    6/-2 Milliards de $ générés par les nouvelles augentations de la fiscalités sur les produits de premieres nécessité que doivent subir exclusivement les ménages marocains en difficulté, contre lesquelles une greve générale a été déclenchée le 29 Octobre 2014 et suivi par plus de 90% du peuple marocain selon certains média.
    7/-1,5 Milliards de $ représentant les envois de salaires des trois (03) millions de MRE ( Marocains Résidents a l’Etranger (MRE) a partir des Pays Bas-Belgique-France en particulier.
    8/-1,2 Milliards de $ générées par les nouvelles ponctions financieres sur la caisse de compensations et la caisse de retraites objets en 2014 de réformes drastiques a l’effet de rendre encore plus vulnérables les ménages fragiles, soit 80% de la population globale.
    9/- 1 Milliard de $ environ représentant les rapatriements d’argents des 450.000 clandestins marocains se trouvant actuellement en Algérie et qui se déplacent en Tunisie chaque trois mois pour se servir discretement de Western Union mais aussi pour composter leur passeport a la PAF.
    10/- 0,9 Milliard de $ représentant les pillages et la vente des richesse du Sahara Occidental (0,4 Milliard de $ pour le Phosphate-0,4 Milliard pour les produits halieutiques et 0,1 Milliard de $ pour les droits de peche accordés a l’UE et au Japon) .
    10 »/ -0,5 Milliard de $ représentant les recettes du programme d’exportation vers l’UE de primeurs marocaines (fruits et légumes) en provenance des fermes agricoles appartenant au Palais,




    0



    0
    Kahina
    31 octobre 2014 - 11 h 08 min

    Le mekhzen a la corde au
    Le mekhzen a la corde au coup, il n’a pas le choix. Les marocains sont obligés de jouer aux body guards, c’est la seule façon qui leur reste pour rembourser la charité obtenue de leurs mains nourricières, les chouyoukhs d’arabie.
    Comme ces chouyoukhs sont connus pour leurs perversions sexuelles, les princes seront évidemment bien servis sur ce plan aussi. Un service varié sera offert.

    C’est toujours le peuple qui paye la facture.




    0



    0
    Sprinkler
    31 octobre 2014 - 10 h 15 min

    Cette  » aide  » déguisée n’est
    Cette  » aide  » déguisée n’est qu’une des nombreuses clauses dont sont assortis les crédits contractés pas Glaoui de Baudruche qui, paradoxe bien marocain, est l’un des monarques les plus riches de la planètes qui règne sur l’un des peuples les plus pauvres…Ces  » cohortes  » armées du Palais de sa Piteuse Majesté iront gonfler ses légions de  » mercenaires  » du charme qui exercent depuis longtemps leur  » art  » (nikah vénal) dans cette  » partie du monde  » sous le sceau du Commandeur des Croyants…




    0



    0
    Anonyme1
    31 octobre 2014 - 9 h 28 min

    Encore un aspect hideux de
    Encore un aspect hideux de cette monarchie marocaine dont l’abjection n’a aucune limite. S’il faut suggérer un autre titre à l’article, je proposerais:
    == INDICES POUR CHAIR FRAICHE =




    0



    0

Les commentaires sont fermés.