Non-sens franco-marocain

Par Karim Bouali – Les zones déclarées «rouges» et formellement déconseillées par le Quai d'Orsay aux Français, «du fait du risque terroriste et du risque d'enlèvement», se multiplient et s’étendent. Moins de deux semaines après l’enlèvement et l’assassinat de deux journalistes par les terroristes d’Al-Qaïda, à Kidal, au Nord-Mali, c’est un prêtre qui a été enlevé, cette fois au nord du Cameroun, près de la frontière avec le Nigeria, par un groupe de Boko Haram, dit-on. Ces deux actes criminels, intervenus après la libération à la fin du mois dernier des quatre ex-otages français qui avaient été enlevés il y a plus de trois ans au Niger, prouvent que le paiement par la France, d’une façon ou d’une autre, de rançons aux terroristes ne fait que les encourager à poursuivre leurs actes, c'est-à-dire enlever encore plus de Français et exiger encore d’autres rançons pour les libérer. Le rapprochement est inévitable avec la réunion qui se tient actuellement à Rabat sur la sécurité des frontières dans la région du Sahel, officiellement à l’initiative du Maroc, mais sans doute sur instigation de la France. Deux pays dont les inconséquences flagrantes dans la lutte antiterroriste devraient les disqualifier pour l’organisation d’une telle rencontre : la France qui paye les terroristes et le Maroc qui les héberge – on se souvient de l’épisode Abdelhak Layada qui avait été finalement ramené de force après des menaces d'Alger. Une aberration ! C’est certainement ce qui justifie le peu d'intérêt accordé par l'Algérie à cette rencontre. Ramtane Lamamra n’y prend pas part. Sans l’Algérie, dont le rôle-clé dans la région concernée est reconnu et souligné par tous, quelle crédibilité peut avoir cette réunion ? «On ne peut pacifier ces zones si l’on ne peut pas s’appuyer sur l’Algérie. Les Français doivent être assez réalistes pour le comprendre.» C’est le co-président du groupe de travail Sahel de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat français qui l’a déclaré tout récemment. Il est vrai qu’il s’agit de l’ancien ministre français de la Défense, Jean-Pierre Chevènement, et il a une tout autre vision des intérêts de la France.
K. B.

Comment (9)

    chaoui67
    15 novembre 2013 - 23 h 51 min

    Ce n’est qu’un piètre piège
    Ce n’est qu’un piètre piège qui est tendu avec cette envie de matriser les frontieres..une tentative de faire admettre implicitement que les frontieres du maroc s etendent jusqu au sahel et inclues le sahara occidental…




    0



    0
    ammmar
    15 novembre 2013 - 22 h 14 min

    Nous sommes face au mur,toute
    Nous sommes face au mur,toute la strategie de la politique exterieure de ce royaume marocain est basé sur une animosité viscerale envers l’algerie qui va crescendo ou tous les moyens sont bons pour lui nuire,une veritable obsession s’empare ces derniers temps de ce regime inamical et hostile a l’algerie et qui n’a comme objectif que son affaiblissement Par tous les moyens en s’alliant meme avec le diable en plus de la france et des sionistes les alliés de toujouts et meme le roitelet de ce pays a recement designé dans son discours l’algerie comme l’ennemi du maroc,alors que reste il de l’ espoir de voir un de ces jours les 2 pays vivre dans l’entraide et la confiance mutuelle,la monarchie aalmaouite a depassé les limitesdans so, comportement envers l’algerie,ou chaque jour nous constatons un regain de tension alimenté deliberement par ce royaume qui ne cesse de pourrir et envenimer la situation qui devient desormais intenablence regime a definitivement prouvé quz son seul credo,est naviguer seul au commande et assoir sa domination sur toute la region nord africaine exactement comme il le faisait avec les marocains encanaillés par la zatla et asservis a non plus relever les tetes,ce royaume pourri est devenu une nuisance chronique empechant les etats de la region a s’entraider et un veritable cancer pour la santé de tous,un regime en declain permanent et irrecuperable a faire disparaitre le plutot sera le mieux pour le bien de tous,y comptis pour le bien des pauvres marocains,apres toutes ces attentes et toute cette parience de voir ce regime crapuleux revenir a la raisons,j’approuverais sans rechigner ni hesiter,l’usage de la force contre cette monarchie du mal,a travers une guerre que j’ai jamais souhaité et qui fera surement des degats,mais finira sans aucun doute par irradiquer cette gangrene qui risque a l’allure ou elle va par tout detruireet debarasser toute la oumma arabo-musulmabe d’une enorme source de trahison




    0



    0
    Anonyme
    15 novembre 2013 - 20 h 25 min

    la France mène un combat d
    la France mène un combat d arriérè garde dans toutes ses relations internationales et particulièrement avec le nouveau monde issu de la deuxième mondialisation de l histoire contemporaine.CE décalage est perceptible depuis l avènement
    des nouveaux dirigeants français totalement déconnectes de la réalité qu est la nouvelle configuration mondiale D ÉTATS
    nouveaux naguère asservis par l Europe des lumières et des droits de homme.CES ÉTATS présentent les caractéristiques
    et les dessins de l avènement de nouvelles puissances montantes conscientes de leurs rôles bannissant les désirs d hégémonies de discrimination et d asservissement de leur semblables.LE PRÉSIDENT AMÉRICAIN LORS DE SA première investiture a mis ses en garde SES compatriotes de ne plus rêver de la
    super puissance américaine en déclin. LA FRANCE CARESSE TOUJOURS le rêve enfoui de la grandeur de Rome C EST TOTALEMENT INQUIÉTANT ET DÉBILE.




    0



    0
    janot
    15 novembre 2013 - 19 h 57 min

    Pourquoi la Direction de
    Pourquoi la Direction de l’holocauste avec ses antennes,particuliérement l’antenne de l’Elysée veulent impliquer la Diplomatie Française dans les conflits imposés aux peuples Maghrebins?Mauritanie pays allié de la France avait subi 3 incursions de l’holocauste dont une contre l’Armée Mauritanienne.L’actuel Ministre des Affaires Etrangéres Mr Fabius prépare par ses déclarations la France aux terrorismes selon la strétegie de son chef du Haut Conseil de sécurité le Général David Hallevy qui a transéfér une partie de son Etat Major de la ville Sahraoui ElAyoun vers le KIDAL.Le lieutenant biragardier Fabius compléte Sarkozy dans l’application de cette strétégie Israelienne.Bouteflika a bien nommé Medelci pour appliquer la meme politique que la France ou toute une équipe de Diplomates Algeriens est entre les mains des terroristes et leur chef le Général SNEH.Aucune démarche n’a été entamé par le Ministre Medelci ni par son Beau pére le Conseiller Diplomatique Rahal, ni par le délégué Messahel l’homme de Bouteflika au MAE chargé des Affaires Africaines.Plus d’une année et demi que les familles attendent des nouvelles de leurs enfants.Une Diplomatie qui a disparue depuis 1988.




    0



    0
    algerienmeskine
    15 novembre 2013 - 13 h 05 min

    comment voulez vous que
    comment voulez vous que laamamra se rende dans un pays qui ne peut meme pas assurer la protection de sa representation consulaire!!!




    0



    0
    zyriab
    15 novembre 2013 - 12 h 03 min

    La France n’ayant plus aucun
    La France n’ayant plus aucun poids ni économique ni politique depuis son éviction du dossier Syrien et du dossier Iranien veut par tous les moyens essayer de préserver sa position de grande puissance Alors il ne lui reste que ses petits satellites en Afrique tel que le Maroc ou la Cote d’Ivoire pour essayer de garder un strapontin au conseil de sécurité Glaner quelques marché pour échapper à la faillite économique totale (aujourd’hui pays en récession – 2% de croissance négative )Un taux de chômage des plus élevé en Europe une armée en pleine déliquescence et surtout une élite scientifique en pleine déroute




    0



    0
    Raselkhit
    15 novembre 2013 - 11 h 45 min

    En plus de toute l’opération
    En plus de toute l’opération trafic de drogue et accointance avec le terrorisme le royaume est là pour faire capoter tout projet de libération des peuples (Construction de l’UMA réalisation de l’ensemble Maghreb-sahel indépendance et développement de l’Afrique .Tout ce qui peut donner ne serait ce qu’un semblant de développement et de liberté de l’Afrique




    0



    0
    Abou Stroff
    15 novembre 2013 - 10 h 31 min

    il ne faut jamais oublier que
    il ne faut jamais oublier que le parti socialiste français a toujours eu une attitude conciliante envers les tangos (rappelez vous de la position de mittérand concernant les tangos algériens en 1991, il ne faut jamais oublié que le ps français est un parti pro-sioniste et qu’enfin l’actuel ministre des affaires étrangères français est un sioniste notoire (il a fait capoté les discussions sur le nucléaire iranien parce qu’il défendait, d’abord et avant tout l’entité sioniste dont il possède très probablement la nationalité).
    PS: il est évidemment inutile de souligner que la monarchie marocaine est un allié indéfectible de l’impérialisme, en général et du sionisme, en particulier.




    0



    0
    Mokhtar
    15 novembre 2013 - 8 h 13 min

    Je suis heureux de savoir que
    Je suis heureux de savoir que Mr Ramtane Lamamra ne prend pas part à cette pseudo-réunion sur la sécurité des frontières dans la région du Sahel.
    C’est a se demander à quoi sert de se mettre autour d’une table avec des pays comme la France qui retribue gracement les terroristes en leur payant des rançons et le Maroc qui les héberge royalement (MUJUO- Layada and Co).




    0



    0

Les commentaires sont fermés.