Ils s’alarment pour nous

Par R. Mahmoudi – La presse marocaine est depuis toujours à l’affût du moindre rapport ou publication occidentale défavorable à l’Algérie. A telle enseigne qu’il n’est pas rare que ses journalistes en rendent compte parfois avant même leurs collègues algériens. C’est ainsi que certains organes à la solde du Makhzen ont repris, avec autant de délectation, un article alarmiste sur la situation économique en Algérie, paru ce jeudi dans le journal français Le Monde. L’auteur de cet article, intitulé «Les grands perdants de la chute des cours de pétrole», classe l’Algérie parmi les pays les plus durement touchés par la baisse actuelle du prix du brut, aux côtés du Nigeria, du Venezuela, de l’Iran ou encore de la Russie, arguant du fait que ces pays sont «tous affectés par des situations politiques et sociales explosives». L’article anticipe peut-être sur les conséquences de la conjoncture actuelle liée aux fluctuations du marché du Brent sur les économies de ces pays, mais pour les journaux de propagande marocaine, c’est l’occasion de noircir davantage l’image de notre pays et de lui prédire des lendemains incertains, voire une bourrasque de type «printemps arabe». Ces thuriféraires du Palais sont, en fait, ici, tout à fait dans leur rôle lorsqu’on sait que le roi Mohammed VI lui-même envie l’Algérie – il l’a dit franchement dans un récent discours – pour ses «milliards de dollars». Donc, son rêve et celui de ses scribes sont que l’Algérie soit réduite à l’indigence et rejoigne aussitôt son royaume dans le cercle des pays vivant de l’aumône internationale. Est-ce à ce prix seul que doit se réaliser «l’équilibre régional» ? Pour lui, une Algérie affaiblie économiquement serait plus susceptible d’abdiquer sur certaines questions litigieuses qui l’opposent au Maroc, et aussi de renoncer à son offensive diplomatique au niveau régional. Or, les «frères» Marocains doivent se rappeler que c’est en pleine période de crise – économique et politique – que l’Algérie a décidé de fermer ses frontières avec son voisin de l’Ouest.
R. M.

Comment (39)

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 12 h 44 min

    Et le clan de oujda dans tout
    Et le clan de oujda dans tout ça!




    0



    0
    Angost
    6 décembre 2014 - 11 h 50 min

    Moi je suis un homme
    Moi je suis un homme pacifiste, je n’aime pas la guerre, mais je crois qu’une bonne guerre contre la vermine makhzenienne sera salutaire, il faudra bien qu’on mette fin aux agissements des sujets esclaves du makhzen un jour.
    PAR MOMENT LA GUERRE EST UTILE POUR REMMETTRE LES COMPTEURS ET LES ESPRITS A ZERO.
    les voisins de l’ouest sont une malédiction pour l’Algérie? les larbins marrokiens ne nous laisseront jamais tranquilles, ils garderont toujours sur nous leur regards maléfiques et ils pointeront toujours sur nous leurs doigts accusateurs, La race makhzenienne ne nous veut aucun bien.
    Si on veut la paix et la sérénité, il faudra dégager de notre espace l’idéologie maléfique du makhzenistan et la perfidie de ses sujets esclaves consentants.




    0



    0
    Sprinkler
    6 décembre 2014 - 9 h 56 min

    Parler de  » presse  » au
    Parler de  » presse  » au royaume des  » miracles  » fait offense à l’intelligence…La profession de journaliste au pays du Glaoui III s’exerce dans la servitude et la reptation. Autiste, la presse marocaine n’a rien à envier à celle de la Corée du Nord.




    0



    0
    BENNANI
    6 décembre 2014 - 9 h 47 min

    VOICI LA FACE CACHEE DE LA
    VOICI LA FACE CACHEE DE LA NARCO-MONARCHIE ALORS QUE LA PRESSE PROPAGANDISTE DU ROITELET PASSE SON TEMPS A PARLER DE LA JET7 ET AUTRES FIESTAS DU PALAIS PAYES AVEC L’ARGENT DU PEUPLE MAROCAINS.

    N’ayant rien à manger, deux familles marocaines demandent à être emprisonnées
    (Bladinet du 5 décembre 2014 – 21h39).

    Des familles marocaines ont envoyé une lettre au procureur du Roi de la ville de Bouarfa, dans le sud-est du pays, demandant à être emprisonnées à cause de la situation difficile qu’ils disent vivre au quotidien.

    La lettre dont une copie a été publiée par le journal Akbar Al Yaoum, a été signée par des Chefs de familles et leurs enfants et envoyée au procureur du Roi auprès du tribunal de première instance de Bouarfa.

    « Cher monsieur, nous vous informons par la présente que nous avons divers problèmes et des dettes et que nous n’avons plus rien à manger. Pour cette raison, nous vous prions de bien vouloir nous trouver une solution et dans le cas contraire, nous insistons auprès de vous pour entrer avec notre famille en prison pour pouvoir manger, boire et disposer un toit. », écrivent ces familles.

    Interrogé par le journal, l’un de signataires de la lettre, H. Belataris, a déclaré ne pas avoir reçu de réponse de la part du Procureur du Roi. Du moins, pour l’instant.




    0



    0
    Tilili
    6 décembre 2014 - 8 h 43 min

    @ Lyès,
    J’ai oublié de

    @ Lyès,

    J’ai oublié de signer, je suis l’auteur du commentaire de 16 h 57
    Lorsque je lis  » Reporters DZ » et « Algérie Focus », j’ai l’impression de lire « François de Souche ». Je ne parle pas d’articles qui critiquent le pouvoir, ce qui est tout à fait sain et normal et dont personne ne se prive sur AP; non, je pense à des articles qui dégradent l’Algérie en tant que telle et son peuple.
    Comme ces images du Marocain sioniste La Fouine qui vient tourner son clip à Alger pour y conforter les pires clichés des télévisions françaises à chaque reportage sur l’Algérie lors des élections présidentielles: ce sont toujours les éternelles et mêmes images de la Casbah en ruines, de bidonvilles, de poubelles en fond d’interview, de trottoirs défoncés, de gens disgracieux comme si l’Algérie n’était que ça et rien d’autre.
    Avez vous vu la photo répugnante d’ « Algérie Focus », site racheté par un Beur, à propos de la naissance d’un magazine algérien prônant l’homosexualité? Si j' »en étais » je ne serais pas du tout d’accord pour que l’on me réduise à une image pornographique. Ce que je mets en cause dans cette histoire c’est la volonté de ce site de nous mettre au pas occidental, sachant que la dissolution des mœurs fait partie du massacre des identités chrétiennes orchestré par le projet juif bien avant la choua.
    Maintenant il faut croire que notre tour est venu, et ce qu’il faut bien appeler des »voix de leur maitre » utilisent désormais sur nous les mêmes ficelles qui ont si bien réussi à détruire l’identité européenne: à commencer par encourager l’invasion de notre pays par des millions de Subsahariens par le mensonge et le discours lacrymogène, ce qui pour moi est la preuve de leur profonde malveillance envers ce qui de toute évidence n’est pas leur pays.




    0



    0
    Mouatène
    5 décembre 2014 - 20 h 49 min

    ne vous inquiétez pas, dans
    ne vous inquiétez pas, dans le RIF MAROCAIN il y a des HOMMES et tot ou tard la République du Rif sera proclamée. en 1978, le défunt président Boumédienne l’a dit et cela arrivera sans faute meme dans 10 ans encore. le palais du neuveu de la négresse est en ébulition et ça ne dors pas tranquille.




    0



    0
    karim B
    5 décembre 2014 - 20 h 29 min

    à tous ces oiseaux de mauvais
    à tous ces oiseaux de mauvais augure , juste une piqure de rappel: un baril à 9 dollars, une dette à l’époque qui avoisinait les 30 milliards de dollars, un service de la dette qui nous a valu un rééchelonnement la cerise sur le gâteau le terrorisme au summum de sa criminalité sanguinaire et l’Algerie est resté debout ! l’Algerie el youm et ghadwa vivra ! Gloire à nos martyres !




    0



    0
    Faouzi
    5 décembre 2014 - 20 h 20 min

    Ils s’alarment pour nous ?
    Ils s’alarment pour nous ? C’est ce qu’on appelle « le Syndrome algerien « .

    Pour preuve les TV du roitelet qui ne critiquent pas l’Algerie dans ses JT/20h sont considerees comme des traitres par les gremistes du roitelet d’ou la course au quotidien vers celui qui fait mieux dans la fabulation.

    D’ailleurs moi maintenant je suis regulierement ces JT/20h pour m’eclater la rate de rire.




    0



    0
    Moh62
    5 décembre 2014 - 18 h 41 min

    G rien contre cet article! C
    G rien contre cet article! C la vérité et c bon pour nous secouer et nous réveiller! Oublier ce pétrole et produire ce que nous importons!! Garder le pétrole pour n’importer que ce que le pays ne peut pas produire!! Réduire nos importations immédiatement! C très possible: on importe du ciment,alors qu’en 70 on a construit 12 cimenteries!! Etc.etc..!




    0



    0
    lyes2913
    5 décembre 2014 - 17 h 05 min

    @ Anonyme (non vérifié) | 5.
    @ Anonyme (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 16:57

    Assez d’accord avec toi. Je completerai la liste : algérie-focus, algérie-dz, TSA-Tous Sur l’algérie, Le Matin-dz, Maghreb Emergent, … des sites qui se nourrissent d’une haine aveugle de l’Etat algérien et en oublie que les calomnies et insinuations malsaines impactent nous autres le peuple et salissent notre image, voire mettent même en péril la sécurité de nos compatriotes dans le monde !




    0



    0
    Anonymeomar
    5 décembre 2014 - 16 h 26 min

    autre chose,
    au lieu que ces

    autre chose,

    au lieu que ces journalistes leches babouches de leur amir
    el At……informent et surveillent le cours du petrole, tout en souhaitant l apocalypse en Algerie !
    je leur conseille d ecrire et d informer leur sujets soumis de
    ce qui se passe a guelmin, autres villages et bourgades innondes sous les dernieres innondations..des victimes, des dégâts matériels, maisons innondes et détruites..des villages entiers sous les eaux !!
    tandis que le roitelet amir el At…. se pavane en EAU !!

    L Algerie a survrcu durant la deceenie noire ou,le baril avait atteint le seul de 9 dollars le baril .

    alors ya klebs occupez vous de votre royaume des depraves !




    0



    0
    Anonymeomar
    5 décembre 2014 - 16 h 12 min

    YA SI MAHMOUDI,
    c est

    YA SI MAHMOUDI,
    c est perfides et laches journalistes du marokistan, sont informes par certains journalistes algériens de la presse ecrite et TV prives…en informant en qualite de correspondants ou pigistes d echourouk, el watan…. certains TV, a limage France 24, Medi1, BBC et autres chaines etrangeres.
    CES PSEUDOS CORRESPONDANTS ALGERIENS RAPPORTENT ET INFORMENT TOUT CE QUI SE PASSE EN ALGERIE.
    tous les evenements douloureux de ghardaia, Ouargla, Touggourt, kabylie….
    comme on dit: ON RAJOUTE DE L EAU A LA MER.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 15 h 57 min

    Nous avons pire que les sites
    Nous avons pire que les sites marocains, nous avons des médias algériens qui s’empressent de reprendre tels quels des communiqués d’agences étrangères très négatifs sur l’Algérie sans se référer au son de cloche algérien, ni même à leurs propres informations rapportées dans leurs colonnes quelques jours auparavant et qui vont dans le sens contraire!
    Par exemple, j’ai remarqué que ces médias et sites Internet algériens se sont jetés comme des chiens sur un os sur la fable de l’expulsion massive des femmes et enfants réfugiés nigériens sans ressources, oubliant sciemment, volontairement, délibérément qu’il n’y avait ni expulsion ni décision unilatérale de l’Algérie mais rapatriement concerté à la demande du gouvernement nigérien dont eux mêmes avaient fait état noir sur blanc trois semaines auparavant.
    But: salir l’Algérie et les Algériens  » racistes  » auprès du monde entier, susciter la haine anti Algériens alors que le pouvoir algérien au contraire et une grande partie de la population font preuve d’une incroyable générosité, complaisance, laxisme et lâcheté à l’égard des imposteurs nigériens. Pour une fois le pouvoir était irréprochable.
    Ce sont ces médias par ailleurs adeptes des  » printemps arabes  » qui fournissent des munitions aux médias ennemis de l’Algérie. Ces derniers tous crocs dehors se font un plaisir de reprendre les articles de nos sournois médiatiques, comme Francois de Souche tirant d’ « Algérie Focus » sa pâture pour enfoncer les Algériens c’est à dire vous et moi; car ce qui est insulté, diffamé, calomnié bien souvent ce n’est pas le pouvoir algérien, la hogra et tout le toutim, mais toute l’Algérie.
    Ce n’est pas de leur part de la critique politique, c’est juste de la calomnie basse et méchante contre un peuple, un jeu de massacre révélateur quant à la capacité de nuisance et d’obéissance de ces médias à la voix de leurs maitres: au dessus, c’est le soleil.




    0



    0
    Wikileaks_ma
    5 décembre 2014 - 15 h 43 min

    L’ONU aurait commencé à
    L’ONU aurait commencé à surveiller les droits de l’homme au Sahara occidental et à Tindouf.

    Les Nations unies auraient décidé de commencer à surveiller le respect des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de réfugiés de Tindouf.

    Pour cela, elles auraient recruté deux marocains pour le Sahara occidental et deux sahraouis dans les camps de réfugiés de Tindouf.

    C’est ce que nous révèle le dernier document de « Chris Coleman », le hacker marocain qui a provoqué une grave crise de nerfs chez les journalistes ripoux, les diplomates, marocains et étrangers, les services secrets marocains et le Palais.

    L’inénarrable représentant permanent marocain auprès de l’ONU Omar Hilale, avec un « e » à la fin, et qui écrit souvent le « p » de « polisario » en minuscule, comme pour exorciser ce mot maudit, et l’adjectif de « Question Nationale » en majuscule, raconte dans un message confidentiel daté du 5 septembre que le DPR (représentant permanent adjoint) russe Illichev Petr l’a informé de la décision de la MINURSO (Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental), de recruter ces quatre personnes. Et lui a signalé que les Marocains avaient été informés de cette mesure.

    Pourtant dans le même document, Hilale s’insurge contre cette « pratique du fait accompli » qui aurait été décidée « sans l’autorisation du Conseil de sécurité » et demande des informations à Rabat pour savoir si « les personnes recrutées ne sont pas des activistes pro-polisario ».

    Franchement, si le Maroc respecte réellement les droits de l’homme au Sahara, de quoi aurait-il peur ? Si le royaume enchanté est une démocratie comme le disait l’Arab Reform Initiative (ARI), nous devrions tous nous féliciter pour cette avancée superbe.

    N’est-ce pas Messieurs du Conseil national des droits de l’homme ?




    0



    0
    Idir
    5 décembre 2014 - 15 h 24 min

    @Par BENNANI (non vérifié) |
    @Par BENNANI (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 12:57

    Cela prouve au moins une chose, que les arabes représentés par ce pseudo Arab Reform Initiative (ARI) n’ont pas encore compris que veut dire la DEMOCRATIE.

    Enfin, rien d’etonnant quand on sait que ces arabes ont leurs neurones entre leurs cuisses et pour qui le Maroc est le pays ideal pour donner libre cours a leurs impulsions pervers.




    0



    0
    Idir
    5 décembre 2014 - 15 h 17 min

    @Par BENNANI (non vérifié) |
    @Par BENNANI (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 12:57

    Cela prouve au moins une chose, que les arabes représentés par ce pseudo Arab Reform Initiative (ARI) n’ont pas encore compris que veut dire la DEMOCRATIE.

    Enfin, rien d’etonnant quand on sait que ces arabes ont leurs neurones entre leurs cuisses et pour qui le Maroc est le pays ideal pour donner libre cours a leurs impulsions pervers.




    0



    0
    Mohamedz
    5 décembre 2014 - 14 h 50 min

    Le vrai probleme de M6 est de
    Le vrai probleme de M6 est de savoir comment faire pour eviter le retour de ses 3.500 terroristes marocains de Daech qui sont en train de revenir de Syrie pour instaurer une Khalifa au Maroc et le renvoi de la famille allaouite allochtone chez elle au Golfe.




    0



    0
    Rouichedz
    5 décembre 2014 - 14 h 43 min

    Avec tout ce que nous lisons
    Avec tout ce que nous lisons sur le Maroc ces derniers mois (pauvrete/prostitution/Hashich-libertes individuelles et collective-soumission forcee/ consequences socio-economique apres un orage/risques securitaires en raison du retour des 3.000 terroristes marocains de DAECH/ rerpise de la lutte armee du peuple du Sahara occidental etc…)je peux affirmer sans risque de me tromper que le roitelet est assis sur une poudriere qui va imploser plus tot que le pensent les specialistes.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 14 h 36 min

    Le drame de la femme
    Le drame de la femme marocaine ou 85% des femmes des douars ciblés mariées avant 16 ans.

    La Fondation Ytto pour l’hébergement et la réhabilitation des femmes victimes de la violence a présenté, mardi soir à Casablanca, le rapport général de la caravane sociale «Zainaba 2014», placé sous le thème «Non à toute législation permettant le viol de l’enfance: Ensemble contre le mariage des mineures».


    Le rapport, présenté lors d’une conférence de presse, fait ressortir que 85% des femmes des douars ciblés par la caravane se sont mariées avant l’âge de 16 ans, notant que 95% des mariages sont coutumiers et non authentifiés.


    Un mariage non authentifié signifie que la femme n’aura pas droit à sa pension en cas de divorce, ni à l’héritage en cas de décès du conjoint et que ses enfants ne seront pas considérés comme légitimes de même qu’ils seront privés de leur droit à la scolarisation du fait qu’ils ne sont pas enregistrés à l’état civil, a expliqué la présidente de la commission juridique de la caravane. 


    D’après la commission médicale de la caravane, la majorité des femmes et filles interrogées présente des symptômes de pathologies articulaires en raison de l’effort physique dû aux travaux dans les champs. 

Mais d’autres malaises d’ordre gynécologique ont été également constatées chez ces femmes en raison de leur mariage à un âge précoce, selon le rapport qui souligne que des jeunes filles parfois de 12, 13 ou 14 ans tombent enceintes dès leur puberté tandis que d’autres souffrent de violences sexuelles.

    Toutes les filles accueillies lors de cette caravane, y compris celles mariées, ont revendiqué leur droit à l’éducation, a ajouté cette militante associative.
    Organisée du 19 au 31 août dernier en collaboration avec l’UNICEF Maroc, L’ONUFEMMES et l’ambassade de Finlande au Maroc, cette caravane a ciblé 5 douars dans la région de Midelt en raison de son taux très élevé de mariage des mineures.

    4/12/2014




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 14 h 26 min

    Un exemple de l’image
    Un exemple de l’image carte-postale du marokistan version « sidna » apres une averse ordinaire.

    Une grande colère a gagné, ce jeudi 4 décembre, les populations de «Arsat Lamdina» dans la Médina de Casablanca. Et pour cause, une opération «Buldozer» a été menée par les autorités pour la démolition de 35 bâtisses menaçant ruine.

    Jeudi 4 décembre. Il est 7 heures du matin et il y a déjà foule à « Arsate Lamdina ». Dans ce quartier de l’ancienne médina de Casablanca, les autorités sont dépêchées là où se sont effondrées quatre constructions le 2 décembre. La tension est à son comble entre autorités et habitants du quartier. La raison, les populations s’opposent fortement à l’opération de démolition de 35 logements menaçant ruine. Certains crient, d’autres menacent de se jeter du haut des toits… Bref, plusieurs fois, les engins ont dû arrêté leur moteur.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 14 h 10 min

    le voisin de l’ouest
    le voisin de l’ouest intéresse beaucoup son voisin de l’est ;
    la liberté de la presse n’est assurée que si elle s’applique partout et tout le temps ;
    cette situation gagnerait à être expliquée davantage objectivement et aux deux peuples ;




    0



    0
    Anonymus
    5 décembre 2014 - 13 h 58 min

    @Par BENNANI (non vérifié) |
    @Par BENNANI (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 14:00

    Pourtant les experts disent tout a fait le contraire sur le Maroc au point de soulever l’ire de la presse propagandiste du roitelet. Lisez pour comprendre.

    Quand Attali s’érige en donneur de leçons.

    Décidément, l’establishment français n’arrête pas de multiplier les impairs dans un jeu où il semble exceller depuis quelque temps qui consiste à s’ériger en donneur de leçons.

    Tout cela alors que ces deux dernières années, de scandale en scandale, une partie de l’élite et de la classe politique françaises renvoient une piètre image d’elles-mêmes.
    Il n’y a pas si longtemps, on se rappelle encore la grosse maladresse du Quai d’Orsay quand il avait sorti son warning injustifié sur le Maroc avant de devoir le rectifier.
    Plus récemment encore, c’était au tour de celui à qui on prête d’être une des éminences grises de l’Elysée, Jacques Attali, de profiter d’une interview télévisée sur un sujet éminemment économique pour coller à tort et gratuitement des étiquettes au Maroc.

    En parlant du développement de la microfinance dans le monde, et alors que la réussite de l’expérience marocaine a depuis très longtemps été et à plusieurs reprises primée à travers le monde y compris chez l’ONU, le conseiller du président a, lui aussi, distribué ses petites notes, à la française, sur sa propre échelle des Etats de droit estimant que le Maroc accusait du retard en matière de démocratie et d’instauration d’un Etat de droit.

    Mais faut-il vraiment prendre au sérieux ce que disent certains en France, y compris les responsables, quand on sait, par exemple, qu’au moment de déconseiller le voyage au Maroc l’administration française a considéré un pays comme l’Afghanistan comme étant très sûr…




    0



    0
    Moulay
    5 décembre 2014 - 13 h 51 min

    Moi je sais que les articles
    Moi je sais que les articles virulents contre l’Algerie d’un certain gremiste du Makhzen dit Ziad Alami sur MA360 sont en train de rendre notre pays et son peuple tres synpathique au yeux du peuple marocain.

    C’est ici des toimoignages vivants de la part de mes amis Marocains.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 13 h 32 min

    En réponse a @Par BENNANI
    En réponse a @Par BENNANI (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 14:00

    Droits de l’homme au Maroc : Jusqu’à prison tout va bien.

    Opinion. Il y a quelques années, le Parlement marocain organisa une « journée d’études » sur la problématique de la culture du cannabis (kif) dans le Nord du Maroc. Les partis politiques marocains ainsi que des experts, nationaux et internationaux, furent invités à proposer des solutions pour remédier à ce fléau qui fait du Maroc l’un des premiers exportateurs de drogue douce dans le monde.

    Et c’est ce que fit ce beau monde. Tout au long de cette journée, les experts égrenèrent une série de propositions qui furent prises au sérieux par les législateurs marocains qui, bien entendu !, jurèrent de tout faire pour les prendre en considération et les mettre en application.

    La « journée d’études » s’acheva avec un sentiment de « mission accomplie ». A joint prochain ! se saluèrent les participants au conclave.

    Mais le lendemain de cette mémorable et fructueuse journée, les parlementaires retournèrent à leur longue et ronflante sieste et oublièrent totalement les recommandations qu’ils avaient applaudies auparavant.

    En fait, le Makhzen s’était approprié de cette « journée d’études » pour donner, en direction de l’étranger, inquiet de la production toujours en hausse de la culture de cannabis, la sensation qu’il était conscient de la nocivité de ce fléau et qu’il cherchait à le combattre.

    Dans cette même logique, il y a quelques jours s’est ouvert à Marrakech le Forum mondial des droits de l’homme. Et encore une fois, le régime a profité de l’occasion non pas pour améliorer les droits de l’homme des Marocains, mais plutôt pour retaper sa propre image.

    L’idée est de faire de ce faux-rum, organisé par le très officiel Conseil national des droits de l’homme (CNDH), un leurre dont le but est de faire oublier pour un week-end que le Maroc viole systématiquement et de manière réitérée les libertés fondamentales, que la torture est toujours là, que le droit d’association n’existe que dans les textes, que la liberté d’expression est un vain mot et que la justice se couche toujours devant les instructions venues d’en haut.

    Et c’est ainsi que pendant ces quelques jours de « fête », le Makhzen a pu mettre en avant ses « réformes » et ses « acquis » en cherchant à vendre l’image d’un pays stable alors que la seule stabilité réelle au Maroc c’est la crise et l’injustice. Il a fait étalage des « libertés » obtenues par les Marocains alors que la seule vraie liberté qui existe est la sienne. Particulièrement quand il s’agit de manier la matraque, de fermer des journaux, d’emprisonner journalistes et rapeurs, de réprimer les manifestations des associations de droits de l’homme et d’interdire à vie les artistes.

    A Marrakech, les annonces publicitaires que l’on voit exhibées sur les panneaux publicitaires des grandes avenues et qui vantent la tenue du Forum mondial ne sont que des slogans mensongers. Une contrefaçon caractérisée qui ne semble pas intéresser la police ou la justice, les seules institutions habilitées à sévir contre les bonimenteurs.

    Au contraire, dans la ville ocre, les forces d’intervention rapide se sont montrées promptes au moment de bâtonner une manifestation d’aveugles venus réclamer leurs droits et qui n’ont obtenu que le droit à une répression aveugle.

    On aurait souhaité que ces forces d’intervention rapide fassent montre du même empressement au moment de secourir les victimes des inondations du sud du Maroc dont les victimes ont dû attendre plusieurs jours avant de bénéficier d’un droit au secours.

    C’est ça notre cher Maroc. Ces inondations n’ont pas empêché notre pays de subir une sécheresse endémique de droits de l’homme.

    Alors un forum mondial des droits de l’homme au Maroc, pourquoi pas ? Mais pourquoi ne pas organiser également un forum mondial sur la glace au Sahara ?

    Les participants à cette grande supercherie vont repartir chez eux, mais nous, Marocains, qui allons rester, nous devrions méditer la devise d’Etienne de la Boétie qui disait : « Soyez résolus à ne plus servir, et vous serez libres ».




    0



    0
    Mouloudeen
    5 décembre 2014 - 13 h 20 min

    Mr Mahmoudi devrait nous
    Mr Mahmoudi devrait nous expliquer grace aux nombreuses références et études sérieuses notamment celles des agences spécialisées du systeme Onusien pourquoi le sujet marocain est aujourd’hui le citoyen le plus endetté dans la Région MENA apres le libanais dont le pays a connu deux guerres destructricse en 20 ans.

    Ca permettrait au moins au sujets marocains qui consultent ce site de comprendre ou va le Maroc dirigé par la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique.

    Oui Mr Mahmoudi on doit contribuer a l’éveil de ce peuple voisin qui a fait de sa misere quotidienne une fatalité et de son statut de soumis-consentant l’exclusif critere de citoyenneté.




    0



    0
    lyes2913
    5 décembre 2014 - 13 h 05 min

    Je pense que cette baisse des
    Je pense que cette baisse des revenus des exportations de pétrole est une superbe opportunité pour l’économie algérienne et les décisionnaires : elle devrait enfin permettre d’évaluer réellement la robustesse de la structure actuelle de l’économie et de prendre conscience des décisions stratégiques à prendre pour diversifier et décupler la production hors hydrocarbures.
    Même si cela ne représente que 35% du PIB algérien, cela réprésente au moins 97% des exportations et donc une sacrée bonne partie du revenu en devises nécessaires à l’économie algérienne !!!
    Notre diplomatie devrait négocier impérativement des contreparties avec nos amis du golfe notamment avec l’Arabie Saoudite pour cette baisse du prix du baril (voulus par eux pour des fins encore inavoués !) : du type investissement direct ou partage d’interets sur des affaires qui sont de leur ressort !!!
    « Pas d’amis dans le business que des interets ! »




    0



    0
    BENNANI
    5 décembre 2014 - 13 h 00 min

    HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE
    HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS ENCORE SINON LE MAROKISTAN SERAIT AUJOURD’HUI UN VASTE CIMETIERE. LE DRAME EST QUE LES SUJETS DU ROITELET DOPES AU HASHICH CROIENT TOUT CE QUE RACONTE LA PROPAGANDE MAKHZENISTE

    Le Maroc en tête de l’Indice de démocratie arabe (MA360 le 05/12/2014).

    Réformes de la justice et du code de la presse, nouvelle constitution et séparation des pouvoirs… Le Maroc occupe la première place de l’Indice de démocratie arabe publié par l’Arab Reform Initiative.

    Le Maroc occupe la première place dans l’Indice de démocratie arabe 2014, publié par l’Arab Reform Initiative (ARI), qui évalue le niveau de démocratie et de liberté d’expression dans le monde arabe. Selon un sondage effectué par l’ARI, 55,9% des sondés estiment que le Maroc a entrepris des réformes politiques importantes, alors que 62,3% pensent qu’il est possible de critiquer la gestion de la chose publique au Maroc en toute liberté, indique un communiqué du ministère de la Communication. Le sondage prend en considération des indices portant sur le niveau d’application de la loi et le degré de la transparence de l’action des institutions gouvernementales.

    D’après le rapport réalisé par le réseau de l’Initiative Arabe de Réforme, qui comprend des centres de recherches arabes, européens et américains, le Maroc s’est engagé dans un processus de réformes qui connaît une évolution constante, ce qui a permis d’éviter d’éventuelles conséquences négatives telles l’absence de la sécurité et des ressources économiques. Le Maroc vient en tête du classement de l’indice de démocratie arabe, devant la Jordanie et l’Algérie.

    Selon le rapport, aucune violation de la constitution de la part les autorités gouvernementales n’a été enregistrée au Maroc, d’autant que le Royaume a connu une évolution importante dans les législations relatives à la séparation des pouvoirs avec l’adoption de la Constitution de 2011. Le Rapport a aussi mis en avant la mise en place de plusieurs dispositions portant sur la consolidation de la transparence des élections à travers une instance supérieure indépendante et la définition des rôles des pouvoirs exécutifs dans les textes de la constitution de 2011.




    0



    0
    Anonyme
    5 décembre 2014 - 12 h 55 min

    CE QUE LE MAROC A OMIS DE
    CE QUE LE MAROC A OMIS DE SOULIGNER,C’EST LE FAIT INDÉNIABLE QUE L’ALGÉRIE NOURRIT QUOTIDIENNEMENT PLUS DU TIERS DU PEUPLE MAROCAIN ASSERVI PAR LE BIAIS DE LA CONTREBANDE ET CONNAISSANT LE BON CŒUR ET LA GÉNÉROSITÉ DU PEUPLE ALGÉRIEN ,DES MILLIERS DE MAROCAINS FUIENT LE MAROC POUR VENIR SE RÉFUGIER DANS NOTRE PAYS.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    5 décembre 2014 - 12 h 52 min

    @Par BENNANI (non vérifié) |
    @Par BENNANI (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 12:56

    Ce qui est triste dans tout cela est que le petit maroki de vieux « Cheb Khaled » a ete chanter recemment pour le mariage de moulay rachid (frere du roitelet) et a fredonner avec l’assistance le « tube » relatif a l’envahissement du Sahara occidental de 1975.
    Ce petit maroki de vieux « Cheb Khaled » a meme promis d’aller chanter au Sahara occidental colonise si son ami le roitelet le lui demandais.

    Le drame de tout cela est que ce petit maroki de vieux « Cheb Khaled » va se produire ce soir a Alger (5 decembre 2014) a Sidi Ferruche (tout un symbole) sur invitation de l’autre marokia a savoir la Minsitre de la Culture.

    Quel paradoxe diriez-vous.




    0



    0
    Algérien pur et dur, kabyle quoi
    5 décembre 2014 - 12 h 26 min

    Franchement, qu’est-ce que ça
    Franchement, qu’est-ce que ça peut nous f…tre de savoir ce que les journaux d’un pays comme le Maroc disent de nous? Nous sommes des algériens, nom d’un chien, et nous ne devrons pas nous rabaisser à leur niveau!




    0



    0
    Boualem
    5 décembre 2014 - 12 h 25 min

    La face cachée de la carte
    La face cachée de la carte postale marocaine.

    De centaines jeunes militants distribuent, sous une pluie fine, des dossiers de presse. Cela se passe devant les chapitraux abritant le 2e Forum mondial des droits de l’homme (FMDH), qui s’est tenu à Marrakech du 27 au 30 novembre dernier.

    Cinquante interdictions d’activité en l’espace de trois mois», est l’intitulé du document de l’Association marocaine des droits humains (AMDH). Elle a décidé de boycotter de manière «active» ce forum, selon les organisateurs. «Nous sommes contre le message officiel que l’on essaie de faire passer en organisant ce forum et qui veut dire que le Maroc est un pays de libertés et de démocratie. Ce message nous ne voulons pas le cautionner», déclare Khadidja Riadi, ex-présidente de l’Amdh.




    0



    0
    BENNANI
    5 décembre 2014 - 11 h 57 min

    VOILA ENFIN L’ALGERIE DE MON
    VOILA ENFIN L’ALGERIE DE MON COEUR QUE JE RETROUVE. MERCI A Mr LAMAMRA ET MERCI A NOTRE AMBASSADEUR AU MAROC. DE VRAIS ET DIGNES ENFANTS DU PAYS DU MILLION ET DEMI DE MARTYRS.

    « Nidae Al Hassan »: Et l’ambassadeur algérien quitte la salle (Par Ziad Alami de MA360 du 05/12/2014).

    L’ambassadeur d’Alger au Maroc s’est retiré d’une cérémonie organisée à Rabat aussitôt après le lancement du serment de la Marche verte, «Nidae Al Hassan». Une attitude diplomatiquement incorrecte mais défendue par Alger.

    L’ambassadeur d’Alger au Maroc, Ahmed Benyamina, n’aime pas entendre le serment de la Marche verte. Invité par l’Association de défense de la lutte palestinienne, il a grillé la politesse à ses hôtes marocains dès que l’artiste Mohamed Al Ghaoui a commencé à fredonner «Nidae Al Hassan», lancé le 6 novembre 1975 lors de la Marche verte pour la récupération des provinces sahariennes. Dans un geste incompréhensible, il s’est retiré sans rendre la politesse à ses hôtes, à la surprise, voire la stupéfaction d’une assistance médusée. Réagissant à cette attitude, le président de l’Association marocaine de défense de la lutte palestinienne, Ahmed Benjelloun Andaloussi, a précisé à nos confrères de Hespress : «Le diplomate algérien a été accueilli dans les meilleures conditions mais il a préféré se retirer et cela n’engage que sa personne». «Sa personne» ? A l’évidence, ce n’est pas le cas. Ahmed Benyamina n’a pas agi de son propre chef. A preuve, Alger n’a pas tardé à lui exprimer son «soutien» en qualifiant son geste de «rationnel» !

    Alger entre en ligne !

    Une source autorisée au ministère algérien des Affaires étrangères a estimé, dans une déclaration à la presse, que «l’attitude de l’ambassadeur, Ahmed Benyamina, reflète la position de l’Algérie sur la question du Sahara» !




    0



    0
    karimdjazair
    5 décembre 2014 - 11 h 45 min

    Sa mediocrité moumou 6
    Sa mediocrité moumou 6 devrait plus se soucier de la dette énorme de son g r a n d b o r d e l, près de 30 milliards de dollars.

    L Algérie hamdoulilAh a largement plus de revenus que son pays meme avec un baril à 30 dollars. Elle n a surtout aucune dette.

    Ceci dit, notre pays doit s engager des maintenant dans une politique d investissement productif, pour nous procurer d autres ressources de revenus, et faire l economie d importations tres couteuses.

    Je ne crois pas à l effondrement des prix du baril de petrole pour plusieurs raisons, les lobbys petroliers en occident sont puissants, et tiennent à leurs interets, mais aussi le fait que l exploitation du gaz et petrole de schiste a ses limites, cela coute enormement cher, sans compter les degats sur l environnment. D ailleurs il y a une levée de boucliers en amérique du nord à cause de son exploitation.




    0



    0
    Mahfoud
    5 décembre 2014 - 11 h 35 min

    Pour dire a Mr Mahmoudi que
    Pour dire a Mr Mahmoudi que si le roitelet et ses grémistes s’alarment pour nous c’est tres simplement pour détourner l’attention de ses sujets des conditions misérabilistes qu’ils subissent au quotidien.
    A l’opposé et en tant que citoyen ordinaire, moi je ne m’alarme pas pour le peuple marocain du moment qu’il se satisfait de sa condition d’esclave consentant.

    C’est la ou se situe toute la différence entre les deux pays.




    0



    0
    Wikileaks_ma
    5 décembre 2014 - 11 h 28 min

    Selon le site français
    Selon le site français Maghreb confidentiel, une plainte pour « séquestration » a été déposée mardi 2 décembre auprès du Tribunal de Grande instance de Paris à l’encontre des « services de sécurité marocains ».

    « Les procès marocains s’empilent », titre le site. Une procédure judiciaire qui va peser encore plus lourd dans les mauvaises relations franco-marocaines.

    Par « services de sécurité marocains », veut dire sûrement « services secrets marocains ». Il est peut-être question de la DST, (Direction de la sûreté du territoire, la police politique marocaine), qui a un lourd passé fait de séquestrations et de tortures.

    D’ailleurs, Abdellatif Hammouchi, le patron de la DST, qui a changé ses sigles en DGST (Direction générale de la sûreté du territoire), pour tenter d’effacer son sulfureux passé, est poursuivi dans plusieurs affaires de séquestration et de tortures par des citoyens franco-marocains, dont l’ex-champion du monde de boxe thaïe, Zakaria Moumni.

    Au début de l’année, il s’est enfui de la résidence de l’ambassadeur du Maroc à Neuilly, après une descente de la police judiciaire de Paris venue lui remettre une convocation d’un juge français.

    Avec cette énième plainte, la présidence de la république française va piquer une grosse crise de nerfs. Elle est face à un dilemme. Soit elle intervient auprès de la magistrature (qui possède les ficelles nécessaires pour bloquer un dossier ou le noyer sous les procédures), comme l’on fait souvent les prédécesseurs de l’actuel président de la république, et c’est un scandale d’Etat, puisque François Hollande a promis de ne plus intervenir dans les affaires de justice. Soit, elle laisse la justice faire son travail et Abdellatif Hammouchi devra tôt ou tard se décider à aller déclarer à Paris. Un geste qu’il considère, et le Palais avec lui, comme une grande humiliation.

    Affaire donc à suivre…




    0



    0
    Antisioniste
    5 décembre 2014 - 10 h 20 min

    Salamou 3alikoum
    A coté de

    Salamou 3alikoum

    A coté de leur classification number ONE à l’échelle mondial concernant la drogue, et number TWO question tout se qui à trait au sexe dans ses plus bas aspects immoraux et animal. Il est aussi de notoriété international que leur réputation n’est plus à faire en ce qui concerne la sorcellerie, et autres pratiques du même genre que sa mocheté m6(pour paraphraser un patriote de notre site)tolère et pratique à la fois.
    Alors oui, nous sommes vraiment aussi jaloux qu’envieux envers se royaume de la permissivité totale. Et nous avons de quoi nous inquiéter sérieusement quant au multiples « articles » publier par/dans les torchons sionistes dont le siège se trouve à Lutèce, concernant notre situation économique au vu de la dégringolade des prix du pétrole. Ceci me rappel un proverbe de notre terroir qui dit (echebka tdhak 3ala elgharbel we tgoulou ch hal 3aynik kbar).
    Les pays citer concerner par cette chute des prix pétrolier sont effectivement les cibles toutes designer de cette opération machiavélique, ou les bédouins du golf à leur tête les saouds sont prêt à tout pour voir un printemps « arabe » sur notre terre Amazigh musulmane qui les emmerde haut et fort.
    Les prix de se maudit pétrole peuvent chuter jusqu’à 1 dollars si Allah le veux, nous aurons des difficultés dans se cas la sans aucun doute, mais jamais nous nous soumettrons ou nous trahirons la mémoire de nos ancêtres. Car bon gré mal gré, nous sommes des hommes/femmes libres des AMAZIGH ALGÉRIEN, et rien ne pourra nous faire plier ou supplier.
    TEBKI EMHOUM WA MA TEBKICH EMNA.




    0



    0
    afoufou
    5 décembre 2014 - 10 h 02 min

    qu’ils aillent au diable en
    qu’ils aillent au diable en lui offrant un beau
    string




    0



    0
    Fouedz
    5 décembre 2014 - 9 h 51 min

    Certes a presse écrite
    Certes a presse écrite marocaine et les TV du Makhnez sont toujours à l’affût du moindre rapport ou publication occidentale défavorable à l’Algérie. Ceci est dans la logique de la politique agressive du roitelet enver l’Algerie, son peuple et son histoire.

    Pour preuve, chaque soir aux informations, les TV media1. La2 et la 1 du Makhzen consacrent une bonne partie des informations aux insultes envers l’Algérie et/ou au Polisario.

    Mieux que ca, les 4 partis soit disant d’opposition au gouvernement islamiste de Benkiki viennent de sceller un Accord faisant des attaques contre l’Algerie, son histoire et son peuple la principale cible de toutes leurs actions sous le signe de la cause du roitelet relative au Sahara occidental devenue subitement leur « cause nationale ».

    -Peut t’on dire la meme chose des chaines publiques de l’ENTV ? qui passent leur temps a parler de n’importe quoi sauf du Marokistan.
    – Peut-on dire la meme chose des soit disant Partis algériens d’opposition qui ne parlent jamais des souffrances du peuple Sahraouis et dont certains responsables souhaitent clairement l’ouverture des frontieres (Benflis- tata louiza hanoune, etc …) alors que d’autres ne ratent jamais l’occasion de participer aux rencontres que le roitelet M6 organise chez lui pour insulter l’Algérie ( Menasra- Belkhadem et bcp d’autre…..).

    Tout ceci pour dire que le mal est en NOUS et avant de vouloir regler nos vieux comptes avec le roitelet et son Makhnez il faut commencer par assainir la demeure.

    Ne dit’on pas  » Oh Dieu préserve moi de mes amis quant a mes amis je m’en charge ».




    0



    0
    AZIZ
    5 décembre 2014 - 9 h 32 min

    TRES BELLE CONCLUSION.
    « Or,

    TRES BELLE CONCLUSION.
    « Or, les «frères» Marocains doivent se rappeler que c’est en pleine période de crise – économique et politique – que l’Algérie a décidé de fermer ses frontières avec son voisin de l’Ouest ».
    MERCI A Mr MAHMOUDI




    0



    0

Les commentaires sont fermés.