Ils s’alarment pour nous

Par R. Mahmoudi – La presse marocaine est depuis toujours à l’affût du moindre rapport ou publication occidentale défavorable à l’Algérie. A telle enseigne qu’il n’est pas rare que ses journalistes en rendent compte parfois avant même leurs collègues algériens. C’est ainsi que certains organes à la solde du Makhzen ont repris, avec autant de délectation, un article alarmiste sur la situation économique en Algérie, paru ce jeudi dans le journal français Le Monde. L’auteur de cet article, intitulé «Les grands perdants de la chute des cours de pétrole», classe l’Algérie parmi les pays les plus durement touchés par la baisse actuelle du prix du brut, aux côtés du Nigeria, du Venezuela, de l’Iran ou encore de la Russie, arguant du fait que ces pays sont «tous affectés par des situations politiques et sociales explosives». L’article anticipe peut-être sur les conséquences de la conjoncture actuelle liée aux fluctuations du marché du Brent sur les économies de ces pays, mais pour les journaux de propagande marocaine, c’est l’occasion de noircir davantage l’image de notre pays et de lui prédire des lendemains incertains, voire une bourrasque de type «printemps arabe». Ces thuriféraires du Palais sont, en fait, ici, tout à fait dans leur rôle lorsqu’on sait que le roi Mohammed VI lui-même envie l’Algérie – il l’a dit franchement dans un récent discours – pour ses «milliards de dollars». Donc, son rêve et celui de ses scribes sont que l’Algérie soit réduite à l’indigence et rejoigne aussitôt son royaume dans le cercle des pays vivant de l’aumône internationale. Est-ce à ce prix seul que doit se réaliser «l’équilibre régional» ? Pour lui, une Algérie affaiblie économiquement serait plus susceptible d’abdiquer sur certaines questions litigieuses qui l’opposent au Maroc, et aussi de renoncer à son offensive diplomatique au niveau régional. Or, les «frères» Marocains doivent se rappeler que c’est en pleine période de crise – économique et politique – que l’Algérie a décidé de fermer ses frontières avec son voisin de l’Ouest.
R. M.

Comment (39)

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 12 h 44 min

    Et le clan de oujda dans tout
    Et le clan de oujda dans tout ça!

    Angost
    6 décembre 2014 - 11 h 50 min

    Moi je suis un homme
    Moi je suis un homme pacifiste, je n’aime pas la guerre, mais je crois qu’une bonne guerre contre la vermine makhzenienne sera salutaire, il faudra bien qu’on mette fin aux agissements des sujets esclaves du makhzen un jour.
    PAR MOMENT LA GUERRE EST UTILE POUR REMMETTRE LES COMPTEURS ET LES ESPRITS A ZERO.
    les voisins de l’ouest sont une malédiction pour l’Algérie? les larbins marrokiens ne nous laisseront jamais tranquilles, ils garderont toujours sur nous leur regards maléfiques et ils pointeront toujours sur nous leurs doigts accusateurs, La race makhzenienne ne nous veut aucun bien.
    Si on veut la paix et la sérénité, il faudra dégager de notre espace l’idéologie maléfique du makhzenistan et la perfidie de ses sujets esclaves consentants.

    Sprinkler
    6 décembre 2014 - 9 h 56 min

    Parler de  » presse  » au
    Parler de  » presse  » au royaume des  » miracles  » fait offense à l’intelligence…La profession de journaliste au pays du Glaoui III s’exerce dans la servitude et la reptation. Autiste, la presse marocaine n’a rien à envier à celle de la Corée du Nord.

    BENNANI
    6 décembre 2014 - 9 h 47 min

    VOICI LA FACE CACHEE DE LA
    VOICI LA FACE CACHEE DE LA NARCO-MONARCHIE ALORS QUE LA PRESSE PROPAGANDISTE DU ROITELET PASSE SON TEMPS A PARLER DE LA JET7 ET AUTRES FIESTAS DU PALAIS PAYES AVEC L’ARGENT DU PEUPLE MAROCAINS.

    N’ayant rien à manger, deux familles marocaines demandent à être emprisonnées
    (Bladinet du 5 décembre 2014 – 21h39).

    Des familles marocaines ont envoyé une lettre au procureur du Roi de la ville de Bouarfa, dans le sud-est du pays, demandant à être emprisonnées à cause de la situation difficile qu’ils disent vivre au quotidien.

    La lettre dont une copie a été publiée par le journal Akbar Al Yaoum, a été signée par des Chefs de familles et leurs enfants et envoyée au procureur du Roi auprès du tribunal de première instance de Bouarfa.

    « Cher monsieur, nous vous informons par la présente que nous avons divers problèmes et des dettes et que nous n’avons plus rien à manger. Pour cette raison, nous vous prions de bien vouloir nous trouver une solution et dans le cas contraire, nous insistons auprès de vous pour entrer avec notre famille en prison pour pouvoir manger, boire et disposer un toit. », écrivent ces familles.

    Interrogé par le journal, l’un de signataires de la lettre, H. Belataris, a déclaré ne pas avoir reçu de réponse de la part du Procureur du Roi. Du moins, pour l’instant.

    Tilili
    6 décembre 2014 - 8 h 43 min

    @ Lyès,
    J’ai oublié de

    @ Lyès,

    J’ai oublié de signer, je suis l’auteur du commentaire de 16 h 57
    Lorsque je lis  » Reporters DZ » et « Algérie Focus », j’ai l’impression de lire « François de Souche ». Je ne parle pas d’articles qui critiquent le pouvoir, ce qui est tout à fait sain et normal et dont personne ne se prive sur AP; non, je pense à des articles qui dégradent l’Algérie en tant que telle et son peuple.
    Comme ces images du Marocain sioniste La Fouine qui vient tourner son clip à Alger pour y conforter les pires clichés des télévisions françaises à chaque reportage sur l’Algérie lors des élections présidentielles: ce sont toujours les éternelles et mêmes images de la Casbah en ruines, de bidonvilles, de poubelles en fond d’interview, de trottoirs défoncés, de gens disgracieux comme si l’Algérie n’était que ça et rien d’autre.
    Avez vous vu la photo répugnante d’ « Algérie Focus », site racheté par un Beur, à propos de la naissance d’un magazine algérien prônant l’homosexualité? Si j' »en étais » je ne serais pas du tout d’accord pour que l’on me réduise à une image pornographique. Ce que je mets en cause dans cette histoire c’est la volonté de ce site de nous mettre au pas occidental, sachant que la dissolution des mœurs fait partie du massacre des identités chrétiennes orchestré par le projet juif bien avant la choua.
    Maintenant il faut croire que notre tour est venu, et ce qu’il faut bien appeler des »voix de leur maitre » utilisent désormais sur nous les mêmes ficelles qui ont si bien réussi à détruire l’identité européenne: à commencer par encourager l’invasion de notre pays par des millions de Subsahariens par le mensonge et le discours lacrymogène, ce qui pour moi est la preuve de leur profonde malveillance envers ce qui de toute évidence n’est pas leur pays.

    Mouatène
    5 décembre 2014 - 20 h 49 min

    ne vous inquiétez pas, dans
    ne vous inquiétez pas, dans le RIF MAROCAIN il y a des HOMMES et tot ou tard la République du Rif sera proclamée. en 1978, le défunt président Boumédienne l’a dit et cela arrivera sans faute meme dans 10 ans encore. le palais du neuveu de la négresse est en ébulition et ça ne dors pas tranquille.

    karim B
    5 décembre 2014 - 20 h 29 min

    à tous ces oiseaux de mauvais
    à tous ces oiseaux de mauvais augure , juste une piqure de rappel: un baril à 9 dollars, une dette à l’époque qui avoisinait les 30 milliards de dollars, un service de la dette qui nous a valu un rééchelonnement la cerise sur le gâteau le terrorisme au summum de sa criminalité sanguinaire et l’Algerie est resté debout ! l’Algerie el youm et ghadwa vivra ! Gloire à nos martyres !

    Faouzi
    5 décembre 2014 - 20 h 20 min

    Ils s’alarment pour nous ?
    Ils s’alarment pour nous ? C’est ce qu’on appelle « le Syndrome algerien « .

    Pour preuve les TV du roitelet qui ne critiquent pas l’Algerie dans ses JT/20h sont considerees comme des traitres par les gremistes du roitelet d’ou la course au quotidien vers celui qui fait mieux dans la fabulation.

    D’ailleurs moi maintenant je suis regulierement ces JT/20h pour m’eclater la rate de rire.

    Moh62
    5 décembre 2014 - 18 h 41 min

    G rien contre cet article! C
    G rien contre cet article! C la vérité et c bon pour nous secouer et nous réveiller! Oublier ce pétrole et produire ce que nous importons!! Garder le pétrole pour n’importer que ce que le pays ne peut pas produire!! Réduire nos importations immédiatement! C très possible: on importe du ciment,alors qu’en 70 on a construit 12 cimenteries!! Etc.etc..!

    lyes2913
    5 décembre 2014 - 17 h 05 min

    @ Anonyme (non vérifié) | 5.
    @ Anonyme (non vérifié) | 5. décembre 2014 – 16:57

    Assez d’accord avec toi. Je completerai la liste : algérie-focus, algérie-dz, TSA-Tous Sur l’algérie, Le Matin-dz, Maghreb Emergent, … des sites qui se nourrissent d’une haine aveugle de l’Etat algérien et en oublie que les calomnies et insinuations malsaines impactent nous autres le peuple et salissent notre image, voire mettent même en péril la sécurité de nos compatriotes dans le monde !

    Anonymeomar
    5 décembre 2014 - 16 h 26 min

    autre chose,
    au lieu que ces

    autre chose,

    au lieu que ces journalistes leches babouches de leur amir
    el At……informent et surveillent le cours du petrole, tout en souhaitant l apocalypse en Algerie !
    je leur conseille d ecrire et d informer leur sujets soumis de
    ce qui se passe a guelmin, autres villages et bourgades innondes sous les dernieres innondations..des victimes, des dégâts matériels, maisons innondes et détruites..des villages entiers sous les eaux !!
    tandis que le roitelet amir el At…. se pavane en EAU !!

    L Algerie a survrcu durant la deceenie noire ou,le baril avait atteint le seul de 9 dollars le baril .

    alors ya klebs occupez vous de votre royaume des depraves !

    Anonymeomar
    5 décembre 2014 - 16 h 12 min

    YA SI MAHMOUDI,
    c est

    YA SI MAHMOUDI,
    c est perfides et laches journalistes du marokistan, sont informes par certains journalistes algériens de la presse ecrite et TV prives…en informant en qualite de correspondants ou pigistes d echourouk, el watan…. certains TV, a limage France 24, Medi1, BBC et autres chaines etrangeres.
    CES PSEUDOS CORRESPONDANTS ALGERIENS RAPPORTENT ET INFORMENT TOUT CE QUI SE PASSE EN ALGERIE.
    tous les evenements douloureux de ghardaia, Ouargla, Touggourt, kabylie….
    comme on dit: ON RAJOUTE DE L EAU A LA MER.

    Anonyme
    5 décembre 2014 - 15 h 57 min

    Nous avons pire que les sites
    Nous avons pire que les sites marocains, nous avons des médias algériens qui s’empressent de reprendre tels quels des communiqués d’agences étrangères très négatifs sur l’Algérie sans se référer au son de cloche algérien, ni même à leurs propres informations rapportées dans leurs colonnes quelques jours auparavant et qui vont dans le sens contraire!
    Par exemple, j’ai remarqué que ces médias et sites Internet algériens se sont jetés comme des chiens sur un os sur la fable de l’expulsion massive des femmes et enfants réfugiés nigériens sans ressources, oubliant sciemment, volontairement, délibérément qu’il n’y avait ni expulsion ni décision unilatérale de l’Algérie mais rapatriement concerté à la demande du gouvernement nigérien dont eux mêmes avaient fait état noir sur blanc trois semaines auparavant.
    But: salir l’Algérie et les Algériens  » racistes  » auprès du monde entier, susciter la haine anti Algériens alors que le pouvoir algérien au contraire et une grande partie de la population font preuve d’une incroyable générosité, complaisance, laxisme et lâcheté à l’égard des imposteurs nigériens. Pour une fois le pouvoir était irréprochable.
    Ce sont ces médias par ailleurs adeptes des  » printemps arabes  » qui fournissent des munitions aux médias ennemis de l’Algérie. Ces derniers tous crocs dehors se font un plaisir de reprendre les articles de nos sournois médiatiques, comme Francois de Souche tirant d’ « Algérie Focus » sa pâture pour enfoncer les Algériens c’est à dire vous et moi; car ce qui est insulté, diffamé, calomnié bien souvent ce n’est pas le pouvoir algérien, la hogra et tout le toutim, mais toute l’Algérie.
    Ce n’est pas de leur part de la critique politique, c’est juste de la calomnie basse et méchante contre un peuple, un jeu de massacre révélateur quant à la capacité de nuisance et d’obéissance de ces médias à la voix de leurs maitres: au dessus, c’est le soleil.

    Wikileaks_ma
    5 décembre 2014 - 15 h 43 min

    L’ONU aurait commencé à
    L’ONU aurait commencé à surveiller les droits de l’homme au Sahara occidental et à Tindouf.

    Les Nations unies auraient décidé de commencer à surveiller le respect des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de réfugiés de Tindouf.

    Pour cela, elles auraient recruté deux marocains pour le Sahara occidental et deux sahraouis dans les camps de réfugiés de Tindouf.

    C’est ce que nous révèle le dernier document de « Chris Coleman », le hacker marocain qui a provoqué une grave crise de nerfs chez les journalistes ripoux, les diplomates, marocains et étrangers, les services secrets marocains et le Palais.

    L’inénarrable représentant permanent marocain auprès de l’ONU Omar Hilale, avec un « e » à la fin, et qui écrit souvent le « p » de « polisario » en minuscule, comme pour exorciser ce mot maudit, et l’adjectif de « Question Nationale » en majuscule, raconte dans un message confidentiel daté du 5 septembre que le DPR (représentant permanent adjoint) russe Illichev Petr l’a informé de la décision de la MINURSO (Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental), de recruter ces quatre personnes. Et lui a signalé que les Marocains avaient été informés de cette mesure.

    Pourtant dans le même document, Hilale s’insurge contre cette « pratique du fait accompli » qui aurait été décidée « sans l’autorisation du Conseil de sécurité » et demande des informations à Rabat pour savoir si « les personnes recrutées ne sont pas des activistes pro-polisario ».

    Franchement, si le Maroc respecte réellement les droits de l’homme au Sahara, de quoi aurait-il peur ? Si le royaume enchanté est une démocratie comme le disait l’Arab Reform Initiative (ARI), nous devrions tous nous féliciter pour cette avancée superbe.

    N’est-ce pas Messieurs du Conseil national des droits de l’homme ?

Les commentaires sont fermés.