Le poids du contentieux

Par Kamel Moulfi – La montagne a accouché d’une souris à Paris. La formule, qui a son équivalent aussi percutant dans la langue du terroir, chez nous, convient parfaitement à la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français. Le révélateur médiatique le montre bien : entre l’annonce et le résultat, il y a de quoi justifier la déception. A l’euphorie qui dominait avant, a fait place le réalisme, après. Cela prouve qu’aucun discours ne peut annuler le poids du contentieux historique entre les deux pays, né de la colonisation et de la guerre que le peuple algérien a été contraint de mener pour s’en débarrasser. Il faut lire les auteurs français, notamment les historiens qui ont écrit sur l’occupation coloniale de l’Algérie et les crimes commis par l’armée de leur propre pays, pour se convaincre que l’exigence de repentance posée par les Algériens à la France n’est pas exagérée. Tant que, côté français, ce geste n’aura pas été fait, il y aura toujours une grosse ombre sur les relations entre les deux pays, exprimée dans ce sujet qui, s’il fâche aujourd’hui, est seul en mesure de libérer une vraie coopération sincère. Le comportement des dirigeants français indique que nous en sommes encore loin. La question des archives qui ont été emportées d’Algérie par l’armée française dans ses bagages, au moment où elle quittait définitivement notre pays, est un des indicateurs de la bonne volonté, de l’autre côté de la Méditerranée, de corriger les erreurs du passé. Or, sur cette «petite» question, il n’y a rien de concret. Il s’agit évidemment des documents qui concernent la guerre de Libération et les exactions de l’armée française. Il faut rappeler que la France a tardé à remettre la cartographie permettant à l’Algérie de retirer les mines placées par l'armée française aux frontières est et ouest du pays durant la guerre de Libération, ce qui a eu pour conséquence d’allonger encore le bilan de la guerre comme si elle ne s’était pas arrêtée.
K. M.
 

Comment (27)

    Anonyme
    7 décembre 2014 - 12 h 10 min

    Abou Stroff (non vérifié) |
    Abou Stroff (non vérifié) | 7. décembre 2014 – 10:07
    __

    Des stupidités de nullard, de jaloux et de raté. Tu fais quoi chez fafa?

    Anonyme
    7 décembre 2014 - 12 h 07 min

    anonyme (non vérifié) | 7.
    anonyme (non vérifié) | 7. décembre 2014 – 11:06
    __

    Tu fuis maintenant en essayant des échappatoires.
    En tout cas il a fait l’ENA contrairement à ton mensonge sur lui. Son CV montre que tu n’es rien devant son parcours universitaire et professionnel
    D’ailleurs c’est toujours les nuls qui critiquent les plus intelligents. Ce qui est ton cas.

    anonyme
    7 décembre 2014 - 10 h 06 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 6. décembre 2014 – 23:18
    Il a fait l´ENA dans quelle langue!!! celle des fakakirs-land!!! c´est plus catastrophique que je le pensais!!!tais-toi et cache-toi cache-toi car tu lui portes plus de préjudices avec tes niaiseries.
    Il a fait l´école bilingue et la santé de son maitre se ´porte correctement´. Tu veux démontrer que le hibou est une colombe !! y´a que des niais comme toi pr gober ces fadaises.

    Abou Stroff
    7 décembre 2014 - 9 h 07 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 6. décembre 2014 – 15:41
    fakakir, n’as tu pas honte de présenter ton « cv » (aussi vide que celui de ton fakhamatouhou) qui ne montre qu’une chose: ton aplaventrisme à l’égard de la marabunta que tu sers, comme serviteur zélé et décérébré depuis des décennies?

    Anonyme
    7 décembre 2014 - 2 h 14 min

    L’Algérie ne demande pas la
    L’Algérie ne demande pas la repentance. On ne connait pas la repentance, c’est un postulat chrétien. C’est la RECONNAISSANCE DES CRIMES commis sur le peuple algérien, qui est demandée. La France doit reconnaitre ses crimes, comme l’ont reconnu les italiens pour la Libye.

    Larnaque
    6 décembre 2014 - 22 h 44 min

    Petite précision à Anonyme.
    Petite précision à Anonyme. Je ne suis pas nouveau mais j’admets ne pas commenter souvent pour diverses raisons. Je tiens à rassurer, je ne réponds à la place de personne d’autre. J’ai juste voulu faire remarquer que pour impressionnant qu’il soit, le CV de Sellal, tel que présenté, ne renseigne en rien sur les compétences et réalisations de celui-ci sachant le mode de désignation/nomination des hauts cadres de l’État. Rappelez-vous, même Belkhadem a été Premier ministre sans parler des autres postes stratégiques qu’il a occupés. Quant au lien proposé, je m’excuse mais point de bilan de Sellal. J’ai certainement dû rater quelque chose.

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 22 h 42 min

    Algerien et fier de
    Algerien et fier de l`etre
    ___

    Il faut d’abord savoir écrire et bien formuler, pour te faire comprendre, avant de répondre! Et en plus sur un site lu dans le monde entier!
    En tant qu’algérien je ne suis pas fière de toi, du tout!

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 22 h 18 min

    Par Anonyme | 6. décembre
    Par Anonyme | 6. décembre 2014 – 15:41
    .
    Donnez-nous son parcours scolaire!! comme celui du drebki, c´est à dire du primaire à la fac, trés forts les artistes!! c´était un chef de chantier propulsé dans toutes les fonctions que tu cites, et tous ces ministères ont failli, fort fort bezzaf.
    ___

    Tu vois le genre de réponse absurde quand on est coincé dans ses mensonges doublé d’un ignorant ou incompétent !
    Il n’y a pas de réponse plus idiote que la tienne.
    On voit bien que tu n’as pas fait d’études supérieures, pour avoir posé cette connerie !
    On te dit qu’il a fait l’ENA tu réponds s’il a fait le « primaire » jusqu’à la FAC ! Tu vis dans quel trou ?
    Même l’ignorant ne dira pas cela !!
    Quelle honte!

    Algerien et fier de l`etre
    6 décembre 2014 - 22 h 15 min

    @ Anonyme,auteur du CV de
    @ Anonyme,auteur du CV de Sellal.
    Le nombre de lignes du CV de sellal n`est si impressionnant qu`il vous semble. Toujours est-il Sellal n`en a tire aucune leçon de son aventure,car s`en est une. Que restera de tous ça le lendemain de son départ de la fonction? Rien il sera vite oublier.Peut être qu`il comprendra alors que le koursi ne fait pas l`homme puisqu`il s`asseoit dessus.

    Moh62
    6 décembre 2014 - 22 h 13 min

    Repentance? Vous rigolez! On
    Repentance? Vous rigolez! On exige des repentantes,des excuses quand on est un pays puissant,dont les dirigeants ne vont pas se soigner chez eux,passent leurs vacances et envoient leurs enfants chez eux! Quand on est sous/ dev demandeur de résidence,on se fait petit et on vous prend de haut!

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 22 h 03 min

    Quand on coince quelqu’un en
    Quand on coince quelqu’un en le contredisant par des preuves, il se débine et c’est un autre qui répond à sa place! A moins qu’il ne soit le même
    ___

    Disons que ce n’est pas le même!
    Larnaque , tu dois être nouveau ici. Nous avons déjà donné le Bilan, ici, qui a pris plusieurs pages!
    Pour ne pas devoir le reprendre voici le lien sur « Algérie Patriotique » (faut le lire).
    (Aux lecteurs : vous allez voir qu’un autre pseudo va répondre)
    __________________

    http://algeriepatriotique.com/article/le-moudjahid-daniel-ali-verin-bouteflika-vous-etes-sous-l-influence-malefique-de-vos-courtis?page=2

    anonyme
    6 décembre 2014 - 21 h 57 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 6. décembre 2014 – 15:41
    Donnez-nous son parcours scolaire!! comme celui du drebki, c´est à dire du primaire à la fac, trés forts les artistes!! c´était un chef de chantier propulsé dans toutes les fonctions que tu cites, et tous ces ministères ont failli, fort fort bezzaf.

    Anonymous
    6 décembre 2014 - 21 h 53 min

    Fakhamatou est arrivé en 1999
    Fakhamatou est arrivé en 1999 et il avait trouvé que le pétrole représentait 98% des recettes de l’état et après 15 ans on est toujours au même chiffre ce qui veut dire qu’il n’a absolument rien fait sauf à augmenter la facture des importations.

    Nous voilà maintenant qu’il nous vend à FAFA avec le gaz de schiste, heureusement qu’avec la dégringolade des prix celui ci ne peut être exploité parce que non rentable.

    Larnaque
    6 décembre 2014 - 20 h 43 min

    À Abou Stroff
    « Voici son CV

    À Abou Stroff
    « Voici son CV que toi et tes semblables ne pourront jamais avoir! » C’est vrai que tel que présenté ledit CV a de quoi impressionner. Cependant, il aurait été encore plus impressionnant si quelques bilans/résultats y étaient joints. En d’autres termes, « Where is the meat? »Je suis persuadé que le CV de Benbouzid doit aussi être impressionnant. Cela ne l’a cependant pas empêché de sinistrer l’école algérienne!

    ammmar
    6 décembre 2014 - 20 h 14 min

    LA FRANCE RESTERA LA FRANCE
    LA FRANCE RESTERA LA FRANCE COLONIALE POUR LES PATRIOTES ALGERIENS ET L ALGERIE DEMEURERA POUR LA FRANCE L ETERNEL PARADIS PERDU ET L’OBSESSION DE L IMAGINAIRE COLLECTIF DES FRANCAI,dans les relations bilatérales d’apres guerre, la logique des choses, impose a la france de la bonne foi dans ses gestes et la maniere de se comporter envers un pays qu’elle a longtemps persécuté, qui a reconquit sa liberté apres tant de souffrances et sacrifices,en vain,depuis 1962 Lalgerie n’a reçu aucun signal rassurant allant dans ce sens au contraire une animosité entretenue deliberement dans la majorité des cas ou la france donnait l’air de nous prendre de haut comme si notre independance nous a ete offerte sous condition que l’algerie restera une chasse gardée de la france tout en ignorant qu’un tres lourd tribu est payé par les algeriens en donnant 30 pour cent de leur effectif de l’epoque , 1500 000 de ses meilleurs enfants,l’amnesie dans kes grands evenements,porte prejudice a ceux qui pretendent etre des gens civilisés,la france doit regretter ses actes historiques de persecution et d’oppression et doit reconnaitre les braves demunis de technologies et d’armes et qui lui ont tenu tetes durant une partie des plus sombres de son histoire et les algeriens jaloux de leurs acquis revolutionnaires et de leur fiereté,sauront faire la part des choses quand il le faut

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 19 h 16 min

    Mouloudeen
    ___
    De vrais

    Mouloudeen
    ___

    De vrais lâches toi et tes semblables. C’est pour ça que les Français vous méprisent. Bon Dieu, mais pourquoi êtes-vous aller chez eux? . La France ne vous plait pas quittez-là! L’Algérie vous l’avez fui par paresse et félonie, ne revenez pas et ne parlez pas d’elle! Choisissez d’autres pays; l’Australie, la Nouvelle Zélande, Israel, le Royaume saoudite…
    C’est vrai que seule la France accepte les rebuts, alors soyez au moins reconnaissant envers elle qui tente de vous éduquer, de vous montrer comment se comporter en société etc…!

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 18 h 12 min

    Aux pseudo-Algériens de chez

    Aux pseudo-Algériens de chez Fafa !
    _________

    Vous êtes bien nombreux à émettre depuis fafa , votre patrie de remplacement, pour dénigrer aussi bien l’Algérie que la France que vous avez pourtant librement choisi et qui vous a accueilli ! Quelle ingratitude ! Qui peut alors faire confiance à des personnes atteintes « de félonie » ?
    Oui ‘‘votre patrie de remplacement’’, car l’Algérie vous l’avez perdu volontairement en fuyant par lâcheté ! Vous savez très bien que vous ne reviendrez plus jamais (sauf pour …). Mieux vaut pour vous oublier ce pays de vos parents en le considérant désormais comme celui de vos ancêtres.
    Normal que vous déversiez votre haine en souhaitant le désordre et que vous crachiez votre poison sur plus intelligents et plus politisés que vous, surtout quand on se considère « victime » des autres alors que vous savez très bien que vous l’être par vous-même, par votre lâcheté, votre incompétence et votre cupidité !
    Vous ne voulez pas que l’Algérie réussisse pour conforter votre thèse que rien ne marchera en Algérie…sans vous les incompétents.
    Tout ce que fait l’Algérie de « bon », est « mauvais » pour vous. Dès que l’Algérie réussi une action politique ou économique vous vous dressez, comme des coqs, pour barbouiller, dénigrer, diffamer ou déverser votre rage et jalousie maladive. Alors si c’est avec la France, vous devenez fous ! Une infime transaction, négligeable pour nous, au regard des grands projets que l’Algérie a entamé et qui se chiffrent par centaines de milliards de dollars, vous mis le feu au c… ! Ce projet « Symbol » qui est un pipi de chat pour nous, vous en faites une chose « extraordinaire » nuisible pour l’avenir de l’Algérie alors qu’elle ne vous a rien demandé, car vous ne représentez absolument rien de là où vous êtes !
    On préfère être les « valets » des nôtres, ici chez nous, et être payés avec notre monnaie tout en gardant notre honneur et notre dignité que d’être dans votre cas indigne et impur que l’on perçoit à travers vos minables interventions.
    C’est parce vous faites, malgré vous, dans la propagande anti algérienne (en vous cachant dans l’opposition au pouvoir suivant un patriotisme hypocrite) par cupidité, frustration et revanche. C’est parce que vous avez, par faiblesse, raté votre vie en fuyant et que vous vous retrouviez, pour votre majorité, encore plus perdant, voire dans la m…de. C’est parce que vous ne pouvez plus, malgré votre bonne volonté, retourner dans votre pays d’origine, car complètement dépassés (cela se voit dans vos commentaires qui nous donnent l’impression que vous parlez d’un autre pays…).
    …….. Que l’on vous accord les circonstances atténuantes, au lieu d’une condamnation, par respect à vos parents et à vos grands-parents qui ne méritent pas voir leurs descendances prendre (depuis l’étranger) la voie contraire aux sacrifices qu’ils ont consentis et aux valeurs qu’ils ont forgées pour le bien de leur pays !

    Mouloudeen
    6 décembre 2014 - 18 h 06 min

    Le salut de l’Algérie passe
    Le salut de l’Algérie passe par la promotion d’une nouvelle génération de Managers politico-économiques hautement nationalistes a l’effet de rompre cette dépendance structurelle de l’économie algérienne vis a vis de la France.

    Le commun des mortels sait que la génération a la manette actuellement est sous emprise de la France au travers des nombreux dossiers compremettant que la France utilise comme outil de chantage.

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 17 h 54 min

    Anonyme et compagnie | 6.
    Anonyme et compagnie | 6. décembre 2014 – 18:10

    « Le clan d’Oujda trahit le pays depuis 1999, il l’a livré à la France en échange du pouvoir ».

    Ce clan n’existe que dans ton esprit étriqué propre aux ratés, aux lâches et aux félons! Même la France vous maudit au point où elle vous considère comme citoyen de seconde catégorie.
    Par vos comportements méprisables cette France a plus de respect pour les algériens d’Algérie que pour vous qui êtes la honte des 2 cotés!

    BabElOuedAchouhadas
    6 décembre 2014 - 17 h 42 min

    Il n’y aura jamais de
    Il n’y aura jamais de normalisation avec la France sans repentance et les francais le savent mieux que quiconque.

    Par conséquent toute cette agitation onéreuse du coté algérien, c’est simplement pour ramener la France a une position de neutralité sur le dossier du Sahara Occidental et notre conflit avec la narco-monarchie.

    En contre-parti, la France va continuer a ramer pour essayer de rattraper la Chine sur ses affaires économiques avec l’Algérie.

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 17 h 13 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 6. décembre 2014 – 15:41
    ton Sellal ressemble à gros ours stupide, il n’est qu’au service d’un clan de marocains venu d’Oujda, qui ont choisi un Ours facilement manipulable, c’est un commis du clan, il n’a ni la personnalité ni la dignité, ni la crédibilité pour le poste qu’il occupe c’est un valet du clan un valet stupide et traitre.

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 17 h 10 min

    Le clan d’Oujda trahit le
    Le clan d’Oujda trahit le pays depuis 1999, il l’a livré à la France en échange du pouvoir.

    New kid
    6 décembre 2014 - 15 h 20 min

    Le GPRA en tant que
    Le GPRA en tant que négociateur de notre indépendance a été décisive et exemplaire dans les annales de la diplomatie dans la victoire finale.
    Cette présente équipe conduite par Sellal n’est qu’une ombre de l’esprit de novembre 54. Ah si seulement elle n’avait que 2% de « stamina » de l’union de 62, nous aurions flamby et son Valls manger dans la palme de notre main !
    Hélas, un « boxer starving » combattra à mort son rival pour remporter le trophée, mais les rassasiés actuels, n’ont besoin que de miettes et de bonnes adresses suffiront avec une carte de séjour !

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 14 h 41 min

    Abou Stroff
    __
    Comme toujours

    Abou Stroff
    __

    Comme toujours des conneries. Il est bien plus intelligent que tu ne le penses. Tu seras comme un ignare devant lui.Comme une vache regardant un train passer.
    Voici son CV que toi et tes semblables ne pourront jamais avoir!
    _

    Depuis 2014 : Premier ministre
    .
    2010-2012 : ministre des Ressources en eau
    2004-2009 : ministre des Ressources en eau
    2002-2004 : ministre des Transports
    2001-2002 : ministre des Travaux publics
    1999-2001 : ministre de la Jeunesse et des Sports
    1998-1999 : ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Environnement
    1996-1997 : ambassadeur à Budapest (Hongrie, Croatie, Slovénie)
    1995-1996 : chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères
    1994-1995 : directeur des ressources au ministère des Affaires étrangères
    1989-1994 : wali hors-cadre au ministère de l’Intérieur
    1984-1989 : wali d’Adrar, Sidi Bel Abbes, Oran, Boumerdes et Laghouat
    1977 : chef de daïra à Tamanrasset et Arzew
    1976 : conseiller du ministre de l’Enseignement primaire et secondaire
    1975 : chef de cabinet de la wilaya de Guelma.

    Anonyme
    6 décembre 2014 - 14 h 30 min

    C’est le lourd prix à payer
    C’est le lourd prix à payer pour le 4e mandat de Bouteflika décidé par la France, les bouteflikas ont fait soumettre l’Algérie à l’arrogante France qui refuse de reconnaître ses crimes contre l’humanité à l’endroit du peuple algérien. Les conditions de la France pour le 4e mandat illégale de Bouteflika sont entrain de se concrétiser, la France fait sa loi en Algérie. Les bouteflikas ont envoyé des militaires algériens défiler au 14 juillet, alors que l’anniversaire de l’indépendance et du déclenchement de la révolution algérienne n’ont pas été célébrés et ne sont pas célébré depuis que Bouteflika est rentré en Algérie dans les chars de l’armée pour y être imposé au peuple.

    New kid
    6 décembre 2014 - 14 h 27 min

    Le poids du contentieux fait
    Le poids du contentieux fait fléchir les illustres barons d’Alger et a cloué en permanence sur son fauteuil un président.

    Les biens vacants reviennent hanter la nomenklatura pendant que le FLN accroit ses biens parisiens.
    Alors, comment voulez-vous négocier ce qui doit impérativement revenir à l’Algérie ?
    Cette administration qui ménage le choux et la chèvre, succombera tôt ou tard au loup !

    Abou Stroff
    6 décembre 2014 - 13 h 09 min

    « La montagne a accouché d’une
    « La montagne a accouché d’une souris à Paris. » dixit K. M.. aurait il pu en être autrement? nos augustes dirigeants ont ils les capacités intellectuelles pour discuter avec leurs homologues français. peut on croire, un seul instant que le fakakir pourrait tenir une conversation fructueuse (pour l »Algérie) avec valls alors que le dit fakakir est incapable d’aligner un sujet, un verbe et un complément sans insérer une bêtise entre l’un des trois éléments de la phrase? alors trêve de rêverie! quant au contentieux historique, est on tout à fait sûr que nos augustes dirigeants travaillent d’arrache-pied pour rapatrier nos archives? permettez moi d’en douter. en effet, si les archives étaient accessibles, confirmeraient elles que les 5 millions de moudjahid actuels ont effectivement « djihadé »? attesteront elles que kouider el mali a effectivement trucidé un nombre incalculable de soldats ennemis? certifieront elles que nos dirigeants actuels ne sont aucunement des agents des services français? moua, à la place de beaucoup de nos augustes dirigeants, serait totalement pour l’archivage des archives pour les 5 siècles à venir.

Les commentaires sont fermés.