Les bonnes nouvelles

Par Kamel Moulfi – L’année 2014 se termine avec une bonne nouvelle, de portée historique : les Etats-Unis ont accepté de rétablir des relations diplomatiques avec Cuba et d'ouvrir une ambassade américaine à La Havane pour la première fois depuis plus de 50 ans. A la bonne heure ! Les dirigeants américains ont fini par revenir à un comportement raisonnable avec leur voisin. Il leur reste, toutefois, à faire le pas décisif consistant à mettre fin à l'embargo économique, commercial et financier appliqué par les Etats-Unis à l'encontre de Cuba à partir de 1961. L'Assemblée générale des Nations unies adopte, chaque année, depuis plus de vingt ans, des résolutions appelant à la levée de cette sanction. Le président Obama aurait montré des dispositions à envisager d’y mettre un terme. Autre bonne nouvelle : le Parlement européen a adopté hier, mercredi, par 498 voix contre 88, une résolution invitant les pays membres de l'Union européenne à reconnaître l'Etat palestinien. La Palestine est actuellement reconnue par 135 pays du monde. Dans la foulée, sur la base d’un jugement du Tribunal de l'Union européenne (UE) siégeant au Luxembourg, le mouvement de résistance palestinien, Hamas, a été retiré de la liste noire des organisations terroristes. On découvre par hasard, et avec effarement, la légèreté avec laquelle l’UE avait établi cette liste voilà presque 13 ans : à partir d’articles de presse et d’informations trouvées sur Internet et non sur des faits ayant fait l'objet d'enquête et ayant été confirmés comme décisions de la part des autorités compétentes. Ce constat est fait par le Tribunal de l’UE. Tout cela conforte la diplomatie palestinienne qui fait un véritable forcing pour contrer l’agressivité des dirigeants israéliens et particulièrement les velléités guerrières de Netanyahou, et arriver par la voie de la négociation à un processus qui mènera à une paix globale, juste et durable. Un texte allant dans ce sens a été présenté par les Palestiniens au Conseil de sécurité de l’ONU. Si tout se passe bien, dans peu de temps, le cauchemar de l’occupation israélienne des territoires palestiniens fera partie du passé révolu.
K. M.

Comment (10)

    Anonyme
    19 décembre 2014 - 8 h 40 min

    Nous chez nous quoi ! Bientôt
    Nous chez nous quoi ! Bientôt on coupera la main aux voleurs car notre religion c’est l’islam et c est la volonté d’Allah et Mohammed saws a dit même si Fatima vole je lui couperais la main …nos wali el mr oyayah ahmed ghoul zamar et l autre zamar aussi saidani celui du perchoir said et Donald gaid mesquine boutef tef en personne depuis 62 peut acheter un continent complet eh oui messieurs rien qu’avoir les chinois ces sociétés blacklisteees qui sont interdites en UE mais par contre chez nous cava c’est bon , respectons les clauses avec eux et l’argent file directement dans les paradis fiscaux …alors si on parle de couper les mains c est gens du système le plus pourri du monde deviendront tout simplement de la viande hachée …




    0



    0
    anis
    19 décembre 2014 - 7 h 10 min

    Pensez-vous sérieusement que
    Pensez-vous sérieusement que ce soit une bonne nouvelle pour les cubains? Habitués à ne compter que sur eux-mêmes, ils ont la médecine et la science pharmaceutique la plus performante au monde, maintenant qu’ils s’accoquine avec la gangrène de l’humanité, ils sont fichus? Ce n’est certainement pas pour les beaux yeux de Raoul qu’ils ont fait cela, mais il s’agit d’une géostratégie pour contrer Poutine bien plus fort qu’eux, qu’ils essaient de brouiller les cartes entre Cuba et la Russie, d’autant qu’avec les cervelles de moineaux du Golfe, ils ont réussi à faire dégringoler le prix du pétrole pour étouffer la Russie(dévaluation vertigineuse du rouble) qui s’est tourné vers la Chine et la Turquie
    Alors de bonne nouvelle? Là oû il y a les USA il ne s’attendre à rien de bon




    0



    0
    Sprinkler
    18 décembre 2014 - 19 h 43 min

    USA/cuba ou le pot de fer
    USA/cuba ou le pot de fer contre le pot de terre…Les facteurs qui ont présidé à la glaciation des relations entre ces deux état ont perdu de leur  » temporalité « , Cuba n’est plus que le fossile idéologique d’une époque passée, un vestige politique dirigé par une caste grabataire. En face s’achève le second mandat d’un  » pâle  » président qui finit de  » finir le job  » de deux criminels de guerre patentés, les sinistre  » Bush et fils  » (boucher et fils), père de la jeune démocratie (aéroportée) irakienne que 500 000 enfants irakiens ont payé de leur vie grâce au très humanitaire programme  » pétrole contre nourriture  » et…uranium appauvri. Il faut une sacrée dose d’optimisme et d’ingénuité pour entrevoir dans ces deux événements marquants ( Palestine/Cuba) les prémices de jours meilleurs. Il faut reconnaître à la Suède d’avoir défier l’ordre établi en jetant un pavé dans la mare des sionistes américains en reconnaissant l’embryon de l’Etat palestinien…Les autres pays européens asservis au sionisme n’ont fait que suivre la marche du temps pour ne pas perdre la face. Tel qu’il va Le monde court au chaos.




    0



    0
    00213
    18 décembre 2014 - 19 h 37 min

    Les USA anticipe sur les
    Les USA anticipe sur les possibles débouchés des récents rapprochements latino-russe.
    Parmi eux la volonté de la Russie de créer des bases militaires sur le continent sud américain pour pouvoir mettre en place une force de frappe symétrique à la ceinture de l’OTAN en Europe de l’Est.
    Cuba apparait comme une cible privilégié au vu de ses relations exécrables avec les yankees mais aussi leur proximité immédiate.
    On verra d’ici peu des capitaux atlantistes inondés Cuba seulement pour acheter la neutralité de Castro dans la rivalité russo-américaine.
    .
    Nous entrons parallèlement dans une nouvelle typologie de conflit :
    Plus de soldat, plus d’espion, plus de bombardement.
    Dorénavant on boycott médiatiquement, on lance des cyberattaques, on sanctionne économiquement en tendant toujours la perche pour amener à la table de la reddition (et non de la négociation), on crée une opposition exilée à l’étranger, on manipule des groupes terroristes.




    0



    0
    Mouatène
    18 décembre 2014 - 19 h 31 min

    1)- certains réflaichissent
    1)- certains réflaichissent comme si guntanamo est situé en somalie mais pas à cuba.
    2)- comme l’a bien souligné NEMO, les amerloques quand ils vous tendent la main c’st pour que vous la tendiez vous aussi et ensuite ils vous coupent les doigts.
    de toute manière les cubains ne sont pas dupes.




    0



    0
    Samai Salim
    18 décembre 2014 - 17 h 12 min

    Inshallah et de tout coeur!
    Inshallah et de tout coeur! On s´occupera ainsi de construire l´Etat de Droit au Blöed au lieu de nous emouvoir pour la Palestine, qu´on aime en depit des idioties de sa classe politique qui tombe dans le piege le plus elementaire du: « Diviser et Regner! » Adhrab Hadha B´Hadha!

    Vive Obama! Vive Sa Sainteté Le Pape! Que Dieu nous les garde!
    Au Prochain……Israel! Et ce en depit de tous les blocages et traquenards par ici et par lá.

    Obama et le Pape naviguent parmi beaucoup de requins!
    Neanmoins le vent et l´Histoire sont largement dans leurs voiles!




    0



    0
    némo Anonyme
    18 décembre 2014 - 14 h 47 min

    ou est la bonne nouvelle
    ou est la bonne nouvelle ?
    relation cuba usa ces pour que les russe n’auront pas un allier ou installer des missiles nucléaire prés des usa comme au temps de kenidy




    0



    0
    hachem
    18 décembre 2014 - 13 h 26 min

    Il faut juger les Organismes
    Il faut juger les Organismes Internationaux et les gouvernements à partir de l’application des résolutions. Sur ce plan, ils ont montré des limites qui font honte aux savants. Certains scientifiques, en particulier des économistes chevronnés, voyaient le 21ème siècle comme le siècle de l’abondance et de l’avènement de modèles inédits de sociétés. L’accumulation de capital et la technologie le permettent. On constate que les gouvernements ont fui leurs responsabilités et courent toujours devant des intérêts mal définis et dicté par les firmes multinationales.




    0



    0
    New kid
    18 décembre 2014 - 11 h 09 min

    Je ne vois rien de bon dans
    Je ne vois rien de bon dans cette mascarade aux portes des Etats-Unis, un coup fourré se prépare en cette saison ou la farce joue un rôle important à l’Ouest.
    Je ne vois rien de satisfaisant dans la normalisation des relations Cuba/USA.
    La révolution cubaine réussie à 100% est restée le moteur des libertés en Amérique du sud. Malgré toute leur « might » les USA n’ont pu réussir à courber le peuple fier de cuba.
    Aujourd’hui Cuba a ses docteurs en Afrique de l’Ouest combattant l’Ebola et dans beaucoup de pays à travers le monde comme en Algérie par exemple !
    L’isolation de Cuba leur a permis de se suffire et de faire sortir leurs idées rénovatrices et de régénérations.
    1/ Mon pessimisme est dans le fait que les USA ont tourné leurs efforts de soutien à Israël et déstabiliser les bédouins. Exemple de la Syrie et de l’Irak alors que l’Iran est ligotée.
    Les Saoudiens et les autres monarchies du Golfe ne sont que des mules que l’on monte et use la « chouka » pour les faire avancer au gré.
    2/ L’ukraine : en favorisant la montée d’un régime fasciste en Ukraine, la consolidation de l’OTAN avec tout l’armement atomique dans cette région et aux abords de la Russie, n’indique que la catastrophe redoutable à venir.
    La chute du prix des Hydrocarbures, bénévole à l’Ouest au détriment de la Russie et des signataires de l’OPEP.
    La Baie des «PIGS » n’était qu’une bagatelle par ce qui se passera à l’est dans les années à venir avec les économies des pays émergeants réduites en poussière.
    En écrasant Putin, les USA resteront le gendarme incontesté de l’univers avec leur sous-fifre Israël.
    Alors permettez-moi de ne pas voir les choses avec cet article avec insouciance.




    0



    0
    Abou Stroff
    18 décembre 2014 - 10 h 11 min

    « Si tout se passe bien, dans
    « Si tout se passe bien, dans peu de temps, le cauchemar de l’occupation israélienne des territoires palestiniens fera partie du passé révolu. » conclut K. M.. je souhaite ardemment que les propos de K. M., puisse se réaliser le plus tôt possible. mais, il y a un mais, cette cascade de reconnaissances ou de demandes de reconnaissances me laissent tout à fait perplexe. en effet, qui nous dit que ces initiatives des parlements européens ne sont pas de la poudre aux yeux pour occuper les palestiniens et les ligoter politiquement et diplomatiquement dans un seul et unique but: ré-enclencher des « négociations » qui perdureront encore longtemps, le temps que le gruyère cis-jordanien soit complètement troué par des colonies sionistes? qui nous dit que ces initiatives ne vont pas, encore une fois, désarmer le peuple palestinien face à l’hydre sioniste? de toute manières, l’entité sioniste (entité raciste basée sur la religion) n’est ni plus ni moins qu’un vestige colonial qui doit disparaitre en tant que tel. en d’autres termes, il y aura un Etat où juifs, musulmans, chrétiens, bouddhistes, hindouistes, athées, etc… vivront ensemble ou il y aura une entité sioniste dominant toute la région. le reste, tout le reste n’est que littérature pour niais confirmés




    0



    0

Les commentaires sont fermés.