Le général-major l’avait dit

Par Kamel Moulfi – En lisant l’information sur la création d'un observatoire national de lutte contre l'extrémisme religieux en Algérie, on ne peut pas ne pas penser au regretté général-major Mohamed Lamari et se rappeler sa fameuse conférence de presse du 2 juillet 2002, en sa qualité de chef d’état-major de l’ANP, à l’Académie militaire inter-armes de Cherchell, à l’occasion de la cérémonie de sortie de promotions d’officiers d’active. Dans un raccourci mémorable, il avait résumé la nouvelle problématique qui se posait à l’Algérie, il y a treize ans déjà, incomprise à ce moment, et qui s’impose enfin à tous aujourd’hui : «Nous avons vaincu le terrorisme. Seulement l'intégrisme est toujours là. Vous n'avez qu'à regarder la télé et certains prêches. Ce n'est pas le rôle de l'armée, de l'intérieur ou de la police. Que deviennent les textes de la nidhara ? La lutte est d'abord politique, économique. Elle n'a malheureusement pas atteint ses objectifs.» Il avait dit, dix ans avant, en 1992, « seul, le bâton ne résoudra pas le problème», pour constater plus tard que «le terrorisme est vaincu, mais l'intégrisme est intact. Il fabrique encore des terroristes». La nomination de Mohamed Aissa au poste de ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, lors du dernier remaniement gouvernemental, et ses premières initiatives, ont montré que le pouvoir avait décidé d’aller dans le sens de la réflexion du général-major Mohamed Lamari. Les déclarations de Mohamed Aissa ont vite indiqué le sens qu’il veut donner à son action. Certes, le but, au départ, n’était pas explicitement exprimé, mais progressivement, beaucoup d’Algériens ont compris où il voulait aller. C’est à sa demande que le gouvernement a approuvé la création de cet observatoire national qui regroupera, selon l’information officielle qui en est donnée, des cadres du ministère des Affaires religieuses et d'autres secteurs tels l'éducation, la culture et l'intérieur. «Certaines parties exploitent les espaces éducatifs, culturels et ceux pour jeunes en vue de faire passer des idées qui prônent l'extrémisme religieux», les choses ont rarement été dites aussi clairement. De toute évidence, le ministre sait de quoi il parle et ce qu’il faut faire.
K. M.

Comment (22)

    Anonyme
    12 février 2015 - 0 h 16 min

    A Ahmed Rais,
    Si vous estimez

    A Ahmed Rais,
    Si vous estimez autant Bouteflika,dites nous pourquoi il a laissé certains affairistes et gens du gouvernement piller notre pays,pourquoi il a changé la constitution et fait le 4eme mandat alors qu il est très malade,pourquoi il reprimande les manifestations de démocrates et laisse les intégristes tranquilles,pourquoi il envoie son avion privé pour aller chercher la depuouille d un acteur et pas celle d une ecrivaine academicienne etc……




    0



    0
    ammmar
    11 février 2015 - 20 h 27 min

    PAR ERREUR JE L AI POSTE DANS
    PAR ERREUR JE L AI POSTE DANS CELUI DU TERRORISTE ET J ESPERE Q MR MOULFI LE FERA ICI, EN HOMMAGE AU DEFUNT GRAND GENERAL,merci…………….il etait general corps d’armée,chef d’etat major de l ‘ANP,merci realisme,lamari mohamed,faut etre honnete et hurler surtout notre reconnaissance a ce grand chef et meneur d’hommes,beaucoup de gens croient facile ce genre de guerre nouvelle(la lutte anti_terroriste) a laquelle notre armée etait pioniere et a laquelle franchement et il faut le noter,n’a jamais etait preparéé a mener une guérilla d’une aussi grande complexité,ou les terroristes des barbus et des lisses evaporés dans une societé ou une grande partie desabusée par le FIS, se cachaient dans les maquis et les milieux urbains,faut qu’elle soit une veritable armée,avec des hommes de valeur et des chefs de la trompe du general c d’armée LAMARI pour pouvoir s’engager dans un tel defi et le reussir surtout,notre armée,tellement solide et aux hommes determinés a reussi l’impossible,les evenements s’accelererent,l’algerie toute entiere fut basculer subitement vers des incertitudes certaines par le FIS ou l’etat nation a ete violemment agressée par ses hordes terroristes,allant jusqu’a s’attaquer a des casernes GUEMMAR,l’ANP fonça a la hate et en urgence pour repondre a ses obligations constitutionnelles quand la souveraineté du pays est menacée,sans faire de calculs et sans aucune experience dans ce genre de guerre tous azimuths,faut le dire,des debuts laborieux avec perte enorme d’hommes et des sacrifices incalculables sur tous les plans,a su en tirer a chaque fois des enseignements au fur et a mesure en perfectionnant en fonction des aleas les mecanismes de cette lutte multiforme et extremement difficile et triompha au finish, aguerrie accumulant une experience inestimable,une pionniere reconnus par des super puissants comme une puissance regionale avec laquelle faut composer et surtout chez laquelle apprendre a lutter contre ce fleau universelo_maroco__qataro_saoudite,CET EXPLOIT EXTRAORDINAIRE,EST UNE VERITABLE ODYSSEE ET UN CHEF D’OEUVRE DE L ANP,QUE NOUS TOUS DEVRIONS VENERER ET PROTEGER SURTOUT et fallait qu’un certain GENERAL CORPS D ARM2E SOIT DES LE DEBUT LE CHEF DU c.c.l.a.s OU GENERAL KHALED NEZZAR RABI ITAWEL FI OUMRO etait chef d etat major de l’anp qui a passé quelque temps apres le commandent de l’armée a GRAND LAMARI POUR FINIR LA MISSION QUI LA BRILLEMENT ACCOMPLIE,il a participé des le debut en personne dans beaucoup d’operations ,non pas pour ordonner et c’est tout,c’etait pour veiller en personne,mener et encourager les hommes et surtout,faire tomber le plus tot possible l’obstacle psychologique naturel bien sure,ainsi demarra en trombe la machine et ainsi fut ecrite l’une des plus belles histoire de l’armée algerienne,REPOSE EN PAIX GRANG GENERAL.C.D ARMEE….ALLAH YARHMEK……AGLOIRE A NOS MARTYRS….VIVE L ALGERIE….VIVE L ANP




    0



    0
    selecto
    11 février 2015 - 20 h 10 min
    Quenelle
    11 février 2015 - 20 h 08 min

    Quelles statuts aura ce
    Quelles statuts aura ce conseil ?! Quelles seront ses prérogatives ?! Curieux qu’on ne le dise pas ! ! !
    Que fera t-il contre Mezrag , Hammadeche, . . . ?!




    0



    0
    Ahmed/RAIS/Anonyme
    11 février 2015 - 20 h 07 min

    ILS ONT SUPPLIE Bouteflika de
    ILS ONT SUPPLIE Bouteflika de venir gouverner et remettre de l’ordre dans le pays qu’ils ont saigné depuis la mort de Boumedienne.
    .
    DES QUE le « sale boulot » est fait et la paix revenue, les voilà sortir de leur tour ou trou pour exiger de revenir au pouvoir pour « rebelote » pour accaparer les « réserves » en tentant de manipuler le peuple, plutôt les enfants du peuple (les leurs sont toujours à l’abri et en réserves) pour leur faire croire qu’ils sont spoliés de leurs droits et qu’ils doivent se révolter ! Ils n’ont jamais cru aux valeurs universelles, mais à l’argent et à leurs comptes bancaires !
    .
    ILS ONT OUBLIE que l’écrasante majorité des algériens préfère un Bouteflika, même malade, qu’à ces salauds qui tirent les ficelles ou manipulent pour leurs intérêts quitte à faire sombrer l’Algérie dans le chaos !.




    0



    0
    Yacine
    11 février 2015 - 19 h 40 min

    Mr Kamel Moulfi, merci
    Mr Kamel Moulfi, merci d’avoir évoqué feu Mohamed Lamari, le premier général de corps d’armée de l’Algérie, un homme travailleur, honnête et compétent que le pays n’engendre que rarement. Connu des Hommes comme un authentique stratège, il était, par rapport aux dirigeants des années 2.000, en avance sur le temps. L’Algérie et l’histoire reconnaîtront les leurs. Allah Irrahmou.




    0



    0
    thileli
    11 février 2015 - 19 h 26 min

    Mieux vaut tard que jamais
    Mieux vaut tard que jamais quoique je reste pessimiste sur cette question â voir le degrés d’ impunité dont jouissent ces en6ergumenes d’ une autre époque,le phenomene dépasse de loin la cité mais c bien invité dans les institution et l’ administration à chaque fois qu’ils voient une personne sortir du troupeau ,ilx dressent contre elles toute la bergerie comme une secte ,bcps de personnes fragilisées ont perdu la raison,ils ont toujours été l’ arme favorite du pouvoir depuis la pseudoindependance….




    0



    0
    thileli
    11 février 2015 - 19 h 25 min

    Mieux vaut tard que jamais
    Mieux vaut tard que jamais quoique je reste pessimiste sur cette question â voir le degrés d’ impunité dont jouissent ces en6ergumenes d’ une autre époque,le phenomene dépasse de loin la cité mais c bien invité dans les institution et l’ administration à chaque fois qu’ils voient une personne sortir du troupeau ,ilx dressent contre elles toute la bergerie comme une secte ,bcps de personnes fragilisées ont perdu la raison,ils ont toujours été l’ arme favorite du pouvoir depuis la pseudoindependance….




    0



    0
    selecto
    11 février 2015 - 18 h 24 min

    Tout le monde savait que les
    Tout le monde savait que les hommes de ce pouvoir corrompu et protecteur des assassins avaient réservé les emplois a leurs proches dans les institutions algériennes en France mais voila qu’on découvre que même la Mosquée de Paris est réservé !
    ——————————————————–
    REF:

    https://www.bakchich.info/france/2009/02/13/les-urssaf-rossent-la-mosquee-de-paris-54704

    Les Urssaf rossent la mosquée de Paris

    Ce n’est pas beau à voir. Le 21 septembre 2007, l’URSSAF de Paris envoyait à la Mosquée de Paris, dirigée par l’indétrônable Dalil Boubakeur, un long rapport que Bakchich s’est procuré, suite à un contrôle. Objectif de celui-ci : vérifier que la vénérable institution religieuse, généreusement financée par l’Algérie, ait bien respecté la législation de la Sécurité sociale du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2006. Verdict : en 2007, c’était loin d’être le cas…
    L’appel au social – JPG – 37.6 ko L’appel au social.

    Non seulement l’Urssaf inflige à la Mosquée de Paris pour 47 945 euros de redressements en tous genres mais, de plus, la liste des entorses à la législation de la sécurité sociale est des plus variée. « Avantage en nature logement sous-évalué », « rémunérations non déclarées », « prêt non remboursé »… Il y en a pour tous les goûts.
    L’heureux bénéficiaire de 8 102 euros non identifié

    Parmi les plus exotiques, figure ces 8 102,61 euros versés par la Mosquée à un ou des bénéficiaires non identifiés. Et dans ce cas, l’Urssaf est claire : « en l’absence de production de justificatifs concernant l’utilisation de cette somme de 8 102,61 euros, ainsi que le ou les bénéficiaires, ce montant est à réintégrer dans l’assiette des cotisations ». D’où un redressement de 3 894 euros. Aïe et ce n’est qu’un début !

    On pourrait tout aussi bien citer le cas de cet agent de sécurité non déclaré « se présentant comme le chargé du protocole, de la protection et de la sécurité de la Mosquée de Paris ; non inscrit comme travailleur indépendant ; n’ayant établi aucune facture ; rémunéré en numéraires ; et ayant perçu en 2004 la somme de 3 770 euros ». En clair, les administrateurs de la Mosquée ont employé un agent de sécurité sans même vérifié que ce dernier exerçait légalement son activité. Ils passeront donc par la case « redressement » et devront s’acquitter des cotisations non réglées.
    Un chargé de la communication tête en l’air

    Même topo pour le cas du « chargé de la communication » de la Mosquée, l’inénarrable S. N. Il « a été employé pour effectuer un travail de communication, de représentation et de diffusion des informations cultuelles et institutionnelles de la Mosquée de Paris. En contrepartie de cette activité, l’intéressé a perçu, à titre d’honoraires, une rémunération mensuelle de 2 286,74 euros pendant dix mois en 2004, et douze mois en 2005. A compter de 2006, monsieur S. N. a été salarié. » Or, constate l’Urssaf, en 2004 et 2005, « à la consultation du fichier des greffes de tribunaux de commerce, monsieur S. N. est considéré comme ayant cessé toute activité libérale. Par ailleurs, il n’a jamais cotisé comme travailleur indépendant auprès de l’Urssaf, et n’a donc jamais acquitté de cotisations personnelles auprès de cet organisme ». Résultat de l’entourloupe : le sieur N. doit être considéré comme salarié sur la période et le montant de la régularisation s’élève à 23 990 euros !
    La mosquée de Paris se fait redresser – JPG – 62.3 ko La mosquée de Paris se fait redresser La lettre d’observation adressée à la Mosquée de Paris

    A cette vitesse, pas étonnant que le montant global du redressement pour la période 2004-2006 dépasse allègrement les 45 000 euros. Les oreilles du responsable de l’administration de la Mosquée, M. B., toujours en poste à ce jour, ont dû siffler. A moins que le recteur Dalil Boubakeur ne soit trop occupé à pérorer dans les salons parisiens au lieu de tenir sa maison. A moins que M. B. ne bénéficie de protections en haut-lieu à l’ambassade d’Algérie en France, et notamment auprès de A. B., le chef de poste des (…), comme toute la Mosquée de Paris le murmure.




    0



    0
    realisme
    11 février 2015 - 17 h 48 min

    Elmarhoum Mohamed lamari
    Elmarhoum Mohamed lamari etait General de corps d’armée et non General major…allah yarahmou…si ce n’etait pas des hommes comme lui,l’Algerie aurait été transformé en Afghanistan a l’epoque, ou en Libye ou Syrie aujourd’hui, c’etait un vrai patriote,qui n’avait peur de personne,il m’est personnellement arrivé de le rencontrer seul et sans escorte dans sa voiture particulière sur le trajet Alger-Blida,au plus fort des attaques terroristes..malheureusement il fut ecarté..(ou plutot,il a accepté de s’écarter de son poste)car le nouveau pouvoir avait decidé de descendre (…) face aux hordes integristes,comme aujourd’hui,ou un meurtrier se permet de se vanter d’avoir tuer des djounouds et des Algeriens,je cite madani mezrag (..) Dieu accueille le General de corps d’armée Lamari en son vaste paradis..mais le traval n’est pas fini,il nous avait avertis..le terrorisme et l’integrisme,c’est les medias (chourouk,ennahar ect) et l’ecole qui le produisent..alors loin de la..car il faut imperativement que les assassins,mercenaires et traitres du courant islamo-baathiste devront bientot payer le prix de leurs mefaits sur le pays et son peuple..




    0



    0
    New kid
    11 février 2015 - 17 h 36 min

    Les ennemis de l’Algérie,
    Les ennemis de l’Algérie, nous les voyons à l’œuvre aujourd’hui à l’étranger. L’Europe, leur a toujours donné l’immunité à ces terroristes qui ont massacré le peuple algérien ; vieillards, femmes et enfants. L’Europe leur a donné l’asile et le soutien matériel. Ces traitres sont plus que des harkis que Sarkozy vénère.
    Ces intégristes à la solde du moyen orient wahhabite, ont tout essayé pour dominer le peuple algérien. Financés et armés par les petro dollars et pour commettre les crimes que l’Europe balaye sous le tapis et ignore même le tort fait par la colonisation en première instance.
    Je demande aujourd’hui que ces prétendus Hadjis font un grand tort à l’humanité que d’aller en Arabie yehoudite. Les musulmans doivent s’abstenir de faire le pèlerinage que le jour ou la Mecque aura été libéré des demi-frères d’Isaac.
    Pour ceux qui trouvent à redire : ce n’est que vanité que d’engraisser des porcs qui prétendent avoir les clés du Paradis. /




    0



    0
    New kid
    11 février 2015 - 17 h 34 min

    Cette ONG et juges suisses
    Cette ONG et juges suisses devraient plutôt s’occuper des criminels de guerre français qui ont décimé le peuple algérien.
    Ces même suisses qui acceptent bien volontiers les corrompus internationaux dans le cœur de ses banques tout en fermant les yeux aux blanchiments d’argent des dieux de la drogue.
    L’hypocrisie du suisse fasciste et corrompu ne peut donner de leçon même à un Raspoutine.
    Elle n’a aucune autorité a interviewé un algérien patriote et encore moins une personnalité diplomatique tel le general Nezzar.
    Je le redis : patriote !
    Ceux qui se plaignent sont des rats salafistes payée par la coalition judéo chrétienne.
    Pourquoi les suisses ne s’attaquent-ils pas aux USA pour leur travail de bouchers en IRAK en Afghanistan, au Viet Nam et au Chile ?
    Les européens ont toujours favorises le wahhabisme, même après la boucherie des deux tours. Le soit disant cerveau devenu « Fish Food » a laissé son clown Al Zawari.
    Un jour viendra où les bédouins de l’Arabie yehoudite devra rapatrier ses valets harkis que sont les sangliers d’islamistes intégristes.
    Rappelez-vous des égorgements ? Des enfants mis au four ?
    Il faut le dire Haut et Fort : Nezzar a sauvé l’Algérie du désastre salafiste.




    0



    0
    selecto
    11 février 2015 - 16 h 14 min

    Le général Lamari allah
    Le général Lamari allah yarhmou était une valeur sûre de l’ANP, hélas les meilleurs éléments sont parti ou marginalisés comme le général Tartag remplacé par un serviteur du clan des voleurs et escrocs, un élément sans aucune valeur.




    0



    0
    ammmar
    11 février 2015 - 15 h 46 min

    allah yarhmou general
    allah yarhmou general lamari,il voyait juste,c’est une question de droit de tout citoyen et son devoir envers son etat nation et du moment que l’egoisme a tt le temps collé a la peau de l’homme et peu de ce fait succomber aux tentations s’il trouve tout le temps le champ libre,un environnement encourageant et une passivité de ceux qui sont sensé l’aider dans son processus d’evolution dans une societé forcément heterogene dans les traditions,les us,la culture de tout un chacun et meme sur le plan religieux,qui n’est pas obligée d’avoir les memes caracteristiques que les siennes et qu’il est tenu a partager avec elle et cohabiter et seule la loi,son respect par tous et son application rigoureuse est la seule garante de l’equité entre tous,ou la perception de la justice par tous,doit etre l’objectif principal recherché,cet element fondamental est le denominateur commun a tous dans l’operation o combien sensible de canalisation dans le bon sens d’une societé dans l’harmonie ou chacun connait les delimitations de son territoire et ou commence et prend fin sa liberté,naviguer contre lecourant , sans visibilité avec une panne totale des instruments de bord,c’est cauchemardesque comme situation et les erreurs engageant le devenir d’une nation a certains niveaux de responsabilité,ça pardonne pas,surtout au niveau des constantes d’une societé ou l’injustice prend confortablement et durablement sa place,la pagaille et l’anarchie s’enracinent progressivement ou meme l’etat la tutelle de tous perd progressivement son autorité et a un certain moment,si les mesures qu’il faut sont pas prises a temps,ça se repercute automatiquement sur l’etat d’esprit collectif des gouvernés,sortent des rangs et deviennent avec le temps ingouvernables pas d’une maniere irreversibles car le contraire serait le chaos,seulement les mesures qu’il faut sont multiplicatives,onereuses et a tre hauts risques,ou les dommages collateraux doivent etre tolerables par tous,du moment que c’est l’ultime recours avant de se trouver dans une situation identique a ce qui arrive au libyen.Depuis belle lurette,que le naufrage collectif etait annoncé ,c’est pas encore trop tard,seulement faut passer et vite a la solution extreme,ou tout le monde doit adherer pour sauver ce formidable pays et ce peuple,malheureusement coupable aussi,succombant aux chants des sirenes et pire encore,c’est confortablement accoutumé au culbutage au gourdin honoluluin bouche ouverte,exigeant a chaque fois un peu plus de mepris et de supplice




    0



    0
    Anonyme
    11 février 2015 - 15 h 42 min

    Travail arabe, rapiécer. Ils
    Travail arabe, rapiécer. Ils islamisent l’école et ils cherchent de vider l’océan islamiste- qu’ils ont produit- à l’aide d’une cueillere!




    0



    0
    Anonyme
    11 février 2015 - 15 h 14 min

    C est bien de créer cette
    C est bien de créer cette instance mais il est également urgent de séparer la religion de l état et de supprimer les cours d education religieuse dans les écoles sinon c est une goutte d eau dans un vaste océan, rien ne changera, au contraire.
    Il faut aller jusqu au bout des choses,la religion doit rester dans la sphère privee comme dans les années 1970.




    0



    0
    Ahmed/RAIS/Anonyme
    11 février 2015 - 13 h 01 min

    C’est utile pour l’Algérie!
    C’est utile pour l’Algérie! La France c’est leur salade
    ____

    SURTOUT PAS pour ceux-là:
    .
    La majorité des intervenants – qui émettent depuis l’étranger, en particulier de France – s’avèrent n’être que des frustrés, des ratés, des paumés, sans niveau d’intelligence, souvent ignares et félons qui font plus dans le dénigrement, la calomnie, l’injure et le mensonge que dans le débat instructif et constructif. Avec eux c’est comme pisser dans un océan. On répond à des idiots qui ne savent plus quelle est leur patrie tout en ménageant le pays qui les recueille et qui les martyrise.
    En effet, l’ignorant est difficile à convaincre. Le pire est qu’il s’ignore : « Être ignorant de son ignorance est la maladie de l’ignorant » d’où son inaptitude à atteindre le savoir ou de voir la vérité. L’exaltation est bien son apanage !
    Si Algérie Patriotique devait censurer leurs écrits pour leurs stupidités et une dizaine de raisons, il n’en resterait que 3 ou 4 commentateurs acceptables.
    Je pense qu’il est vain de répondre à des incultes qui forcent leur nature pour paraitre compétent. Le mieux et de les laisser tourner en rond comme des derviches tourneurs !




    0



    0
    Ahmed/RAIS/Anonyme
    11 février 2015 - 12 h 16 min

    Il y a 2 sortes de harkis en
    Il y a 2 sortes de harkis en France:
    .
    – Ceux qui ont choisi la France en combattant leurs « frères », mais qui assument leur choix tout en regrettant leur choix et leurs gestes
    – Ceux qui ont choisi la France comme terre d’accueil par lâcheté, fuite et vassalité et qui combattent contre leur pays d’origine par instinct grégaire par suite d’une profonde frustration et jalousie.
    .
    – Les premiers savent qu’ils sont Français; se sont tus pour toujours!
    – Les seconds ne savent plus qui ils sont; claironnent toujours contre le pays de leurs parents et accessoirement contre le pays qui les nourris.




    0



    0
    Anonyme
    11 février 2015 - 11 h 03 min

    le pouvoir a encouragé ce
    le pouvoir a encouragé ce phénomène ,c’est lui seul qui pourra l’éliminer s’il le veut ;pour le moment ,il l’utilise en plus de la force publique pour durer et s’ éterniser ;




    0



    0
    COLUMBO
    11 février 2015 - 9 h 54 min

    on n’est pas sorti de
    on n’est pas sorti de l’auberge. L’intégrisme s’est installé dans la durée. Meme dans une election libre transparente, l’islam sera aux premières loges. L’hypocrisie vous entendez des jeunes des intellectuels à la tele vous dire (l’intérêt est prohibé), je ne veux pas du haram. Mais l’emprunt grauit à l’oeil oui, il est hallal. Le trésor vous donne un prêt de deux milliard pour dix ou vingt ans c’est permis. est ce que la raison accepte ça?
    Nous, on a été noyé par les baathistes et les moyens orientaux, on n’en sortira pas avec cette affaire d’islam




    0



    0
    Antisioniste
    11 février 2015 - 9 h 45 min

    Salamou 3alikoum
    -De toute

    Salamou 3alikoum

    -De toute évidence, le ministre sait de quoi il parle et ce qu’il faut faire.-
    En tant que citoyen algérien j’espère bien qu’il sait ce qu’il faut faire, d’autant plus que c’est l’un des quelques ministres de ce gouvernement d’échec, dont j’approuve l’approche dans le travail qu’il fait.
    Nous savons tous que la violence s’appuie sur un discours et que se discours est fondé sur une idéologie, dont le socle principal est la lecture et l’interprétation aussi obsolète que fausse des textes de l’islam contenus dans le Coran Sacré.
    Le Coran est passé au second plan par rapport au hadith, dont un nombre incroyable est totalement en contradiction avec la parole d’Allah (SWT). Je prend pour simple exemple le hadith qui prétend que le Prophète Mohamed (PSL) avait épousé Aicha (radiaya Allahou 3aleyha) alors qu’elle avait 9 ans, et consommé le mariage lorsqu’elle a eu 13 ans, et pour couronner le tout ce hadith est (soit disant) corroboré par Aiche elle même, mais c’est inconcevable ! impensable ! surréaliste !
    Pourtant ce hadith est considérer comme sahih (authentique) accepter cru, et malheureusement appliquer de nos jours dans certaines région de la péninsule arabique.
    Question, Dans quel verset ou passage du Coran Sacré Allah (SWT) a t’il mentionné une tel pratique qui avilit la personne humaine?
    J’ai parcouru de long en large le Coran à la recherche d’un semblant de justification à cette pratique qui est en vigueur aujourd’hui même, et je n’en ai trouvé aucune trace. Donc pour moi en tant que simple musulman peu importe qui a rapporter ce hadith, et peu importe el ijma3 (validation) des oulémas ou pseudo oulémas qui ont validé cette bestial pratique, je la considère en mon âme et conscience comme anti musulmane en la rejetant entièrement.
    Est ce le cas de tous les musulmans? Hélas non ! Car elle continue à figurer dans les livres et enseigner comme vérité.
    Ceci n’est qu’un parmi d’innombrables exemple auxquels notre Ministre devrait avoir le courage de soulever, et attaquer frontalement pour purifier notre islam de ses virus à la fois latent et actif aussi pénalisant que dangereux.

    Je lui souhaite sincèrement bon courage et bonne chance dans son travail.




    0



    0
    Abou Stroff
    11 février 2015 - 9 h 16 min

    espérons que Mohamed Aïssa ne
    espérons que Mohamed Aïssa ne sera pas débarqué au prochain remaniement ministériel et que des mesures salutaires soient prises, dès maintenant, à l’encontre des énergumènes qui croient détenir la vérité avec une grand V, qui veulent que les musulmans constituent un ensemble de clones interchangeables et qui excommunient tous ceux qui ne pensent pas comme leurs « augustes » personnes.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.