Revoilà l’agent Aboud !

Par M. Aït Amara – Alors que son ancien correspondant croupit dans une cellule à Tébessa pour l’avoir aidé à traverser la frontière clandestinement vers la Tunisie, Hichem Aboud a réapparu sur la chaîne officielle France 24 pour réciter le même discours qu’il a été chargé de vendre à la criée, des années durant, sur le marché parisien du «qui tue qui». L’ancien directeur de Mon Journal, qui a regagné sa caserne en France après quelques mois passés en Algérie où il a mené une mission commandée, a été sollicité par la télévision du Quai d’Orsay pour débattre d’un litige commercial entre un annonceur et un média, dont les faits se déroulent pourtant à 1 700 km de Paris. Pourquoi Hichem Aboud ? Les journalistes de l’édition arabe de France 24 ont-ils manqué d’imagination ? Ont-ils voulu politiser un contentieux banal, soluble en deux temps trois mouvements ? N’ont-ils pas trouvé un débatteur qui acceptât de gaspiller sa salive sur un non-événement ? En réalité, ces trois éléments ont concouru au recours à cet agitateur rémunéré qui a fui le pays après avoir puisé cinq milliards du puits Anep sous forme de publicité institutionnelle. Seulement voilà, en invitant cet énergumène sur son plateau, le média lourd français n’a fait que confirmer les interrogations soulevées par Algeriepatriotique dans un précédent article. Il y a donc réellement une volonté délibérée, dans certains milieux français – toujours les mêmes – d’entretenir l’invective anti-algérienne à travers ses instruments à vent dont Hichem Aboud fait inexorablement partie. De même, cette insolence de France 24 nous fait nous poser la question de savoir pourquoi la justice algérienne se résigne à voir ce grand comploteur – contre l’Etat – se soustraire ainsi à sa vindicte, cependant qu’elle se montre si prompte à jeter en prison deux petits gardiens d’un établissement de wilaya pour n’avoir pas accepté de se faire traiter de «voyous» par un directeur non confirmé.
M. A.-A.

Comment (20)

    Anonyme
    27 février 2015 - 8 h 45 min

    NOUS NE SOMMES PAS D’ACCORD
    NOUS NE SOMMES PAS D’ACCORD AVEC VOTRE ANALYSE.C’EST UN JOURNALISTE PROFESSIONNEL QUI A ESSAYE D’INFORMER LES ALGERIENS SES COMPATRIOTES.QUAND A SON CONFRERE EMPRISONNE C’EST DE LA VENGEANCE PURE ET SIMPLE..




    0



    0
    Patrouille à l'est
    27 février 2015 - 7 h 26 min

    Quant à toi caporal ( petit
    Quant à toi caporal ( petit petit tout petit baltaguis ) je suis un Ghelab du djurdjura ……,allez coucher !




    0



    0
    Doha
    27 février 2015 - 7 h 24 min

    Pauvre Algerie, Pauvres
    Pauvre Algerie, Pauvres Algeriens




    0



    0
    Anonyme
    26 février 2015 - 22 h 51 min

    Votre article sent l’affaire
    Votre article sent l’affaire personnelle sans vouloir defendre personne.




    0



    0
    anonyme
    26 février 2015 - 18 h 27 min

    AP svp supprimer les
    AP svp supprimer les commentaires de ce marocain, merci.
    Par Un algerien vivant a casablanca (non vérifié) | 26. février 2015 – 17:26




    0



    0
    Le Naif
    26 février 2015 - 18 h 23 min

    Ya si… vous me faite
    Ya si… vous me faite vraiment rire? França ou Marikane ont besoin d’un capitaine alors que Fakhamatouhou et ses Généraux font l’impossible pour leurs plaire… De grâce occuper vous de choses sérieuse et laisser ce bonhomme survivre. Comme ce libanais le chargé d’affaires des Qataris qui vous tire les oreilles et que le chargé de communication de Fakhamatouhou applaudi!…




    0



    0
    Anonyme
    26 février 2015 - 18 h 16 min

    @ Monsieur Ait Amara,
    Votre

    @ Monsieur Ait Amara,
    Votre article exprime plutôt une haine personnelle contre L`ex Directeur de mon journal et de Djaridati,au lieu d`exposer les faits sans parti-pris.
    Ce journaliste qui aurait encaisse,consommee et ou laissee une ardoise de 5 milliards impayes dans les comptes de l`Anep,ne les a pas voles.Il s`agit d`une simple affaire commerciale et si,ce fait exprime quelque chose,il demontre la gabegie et l`insouciance des gestionnaires de l`Anep,ce qu`il aurait fallut au passage denonce. Vous ne l`avez pas fait.
    Le fait que l`un de ses collaborateurs l`y aide a se faufiler a travers Tebessa,demontre,si besoin est ,l`estime qu`on de lui ses collaborateurs.J`en connais pas beaucoups de patrons prives qui peuvent etre remercier par leurs collaborateurs.




    0



    0
    les receleurs de hicham aboud
    26 février 2015 - 16 h 13 min

    ANEP A PRIS 30 % de l’argent
    ANEP A PRIS 30 % de l’argent que aboud a detourné ,ou sont passés ces 30% que l’ANEP a pris comme commission.repondez




    0



    0
    les receleurs de hicham aboud
    26 février 2015 - 16 h 10 min

    5 milliards de l’ANEP,5
    5 milliards de l’ANEP,5 milliards du tresors ,du peuple algerien




    0



    0
    caporal
    26 février 2015 - 14 h 59 min

    Par Patrouille à l’est (non
    Par Patrouille à l’est (non vérifié) | 26. février 2015 – 12:32

    je t avais dis a plusieurs reprises d aller « patrouiller a l ouest »!
    effectivement il y a plusieurs aboud de ton especes de ghanazirs, de traitres, de perfides et de laches au service du maghnez qui empestent,et polluent ce site et l Algerie.

    alors va nettoyer les souillures de pédophiles qui abusent de vos enfants…..YA GHANAZ de l OUEST!!




    0



    0
    fawzi Harpon
    26 février 2015 - 14 h 55 min

    @ Ahmed/rais/anonyme
    Sache

    @ Ahmed/rais/anonyme

    Sache pour ta gouverne que le ABOUD fait toujours partie des effectifs de l’ANP . Si Toi , tu feins de l’ignorer , je le dis pour celles & ceux qui pensent qu’il a « démissionné » !!!




    0



    0
    selecto
    26 février 2015 - 14 h 12 min

    @Par Ahmed/rais/anonyme (non
    @Par Ahmed/rais/anonyme (non vérifié) | 26. février 2015 – 14:07

    .. »le rempart Bouteflika qui l’a en grande partie neutralisé…. »

    Bouteflika est surtout un rempart contre l’ouverture des enquêtes sur ses protégés les escrocs et traîtres, certains se la coulent à l’étranger d’autres sont toujours en fonctions.




    0



    0
    DZ
    26 février 2015 - 13 h 55 min

    L’agent Aboud, l’agitateur
    L’agent Aboud, l’agitateur rémunéré, le grand comploteur -contre l’Etat- ; C’est quoi cet édito ? Pourquoi cibler Hichem Aboud de cette manière (et j’ai personnellement aucune sympathie particulière) alors que c’est un secret de Polichinelle que les agents de fafa y en a à gogo et qui œuvrent sous couvert et à découvert. Encore pire, pourquoi le charger d’avoir encaissé cinq milliards de l’Anep (manne distribuée aux bon vouloir) et fui le pays clandestinement par la Tunisie alors que le sieur yankee Chakib Khalil en a détourné des milliards en dollars et fut exfiltré par l’aéroport d’Oran sans ambages? A y perdre son latin.




    0



    0
    Ahmed/rais/anonyme
    26 février 2015 - 13 h 07 min

    EXTRAIT DE lecture sur
    EXTRAIT DE lecture sur ABOUD
    ___

    …Hichem Aboud, le mercenaire rapatrié de Paris par le pouvoir de l’ombre qui n’en est pas une moindre figure vu son passé d’indicateur et de participant à l’entreprise de mise à l’esclavage du peuple… Accoutumé à la gouvernance par la force (sécurité militaire d’Hichem Aboud et de Chafik Mesbah) ou les coups d’état (assortis de démagogie), le pouvoir de l’ombre ronge ses freins devant le rempart Bouteflika qui l’a en grande partie neutralisé….
    [ce personnage de Aboud reçoit une promotion suspecte et une attention particulière des média kosher et locaux, à leur tête El-Watan. Rien de fortuit, ni d’accidentel, mais présageant une campagne de manipulation de l’opinion….]




    0



    0
    Ahmed/rais/anonyme
    26 février 2015 - 12 h 58 min

    POUR SAVOIR DE QUEL GENRE IL
    POUR SAVOIR DE QUEL GENRE IL S’AGIT CE HICHEM ABOUD!

    ____

    Hichem ABOUD était bien Capitaine au DRS
    .
    A l’époque, dans une capital Européenne où il se faisait passer pour un « opposant », il voulait renouveler le passeport de son fils. Le Consul voulait d’abord se référer à Alger.
    .
    VOICI UN MAIL du 23 Mar 2008 envoyé par ABOUD à propos de cette affaire
    > From: [email protected]
    > To: xxxxxxxxxx
    .
    Saha amigo,
    « J’ai eu le Colonel Fawzi, , adjoint de Toufik, hier au tél pour les besoins de renouvellement du passeport de mon fils. Car les chiens du consulat dès qu’ils entendent parler de moi, comme des femmelettes, ils tremblent. J’ai eu le minable du consul général au téléphone et il me dit qu’il doit se référer à Alger. Je lui ai répondu, tes chikours je vais les appeler moi-même et ils te donneront l’ordre d’établir un passeport sans que je ne fournisse le moindre papier.
    Et c’est ce que j’ai fait en appelant le colonel Fawzi. Le pauvre, il s’est démené et il a trouvé le moyen de
    débloquer la situation. »
    Hichem ABOUD




    0



    0
    Makhloufi
    26 février 2015 - 12 h 41 min

    Aboud, ce produit biologique
    Aboud, ce produit biologique de la prostituee M6 ? Leur histoire est tres interessante si la presse d’investigation devait y mettre son nez meme si ca risque de sentir mauvais parait-il




    0



    0
    Anonyme
    26 février 2015 - 12 h 32 min

    À mon avis, il faut chercher
    À mon avis, il faut chercher l’ennemi à l’intérieur de l’Algérie tout d’abord.
    Quand la chanson « qui tue qui » refait surface, il faut se dire qu’un clan Algérien a fait appel au maitre chanteur français  » de qui tue qui ».
    On peut aussi comprendre que c’est un chantage et une menace de la France pour le clan anti-gaz de schiste.
    La France vient au secours de ses bien aimés  » pro-gaz de schiste », car c’est elle qui va être derrière ce désastre humain et écologique du gaz de la mort.

    Laissez moi détruire votre pays, sinon les moines vont se réveiller.




    0



    0
    fawzi Harpon
    26 février 2015 - 12 h 04 min

    « le fait d’avoir invité ABOUD
    « le fait d’avoir invité ABOUD sur le plateau » , dites-vous ???? C’est tout simplement « Un doigt d’honneur » de France 24 à l’égard de l’ANP dont ABOUD fait partie des effectifs jusqu’à aujourd’hui encore !!!! Alors , la naïveté , ça eut payé ….mais ça ne paie plus !




    0



    0
    Patrouille à l'est
    26 février 2015 - 11 h 32 min

    Il ya énormément de aboud
    Il ya énormément de aboud chez toi ici ya monsieur le journaliste tout ce groupe qui gère pour la France les richesses de ton pays quel nom vas-tu leur donner ?




    0



    0
    anonyme
    26 février 2015 - 9 h 26 min

    Ce sieur a déclaré en
    Ce sieur a déclaré en rentrant en Algérie et je cité « un combat pour le changement se fait à partir de l’intérieur (ndlr en Algérie)et voila qu’il fuit en clando via tébéssa comme un délinquant laissant derrière lui celui qui l’a aidé à quitter en nocturne le pays qu’il dénigre à tous vents.On verra peut etre un jour ce meme sieur revenir un jour,grace bien sur;à celui ou ceux qui lui ont procuré un passeport algérien;à lui et à son fils. »SI TU N’AS PAS HONTE FAIS CE QUE TU VEUX »




    0



    0

Les commentaires sont fermés.