Des plaisirs du palais

Par Sarah L. – «Je n’ai pas décrété que l’homme pouvait manger sa femme !» C’est en ces termes que le mufti saoudien aurait clamé son innocence à l’agence de presse officielle de son pays, expliquant que des esprits malintentionnés lui auraient attribué des propos qu’il n’aurait «jamais tenus», d’autant que les musulmans sont «préoccupés par des problèmes autrement plus graves» – sans doute fait-il allusion à l’intervention militaire ordonnée par son roi au Yémen. Ce législateur islamique vénéré par ses compatriotes se défend, ainsi, de réduire la femme à un mets qu’on serait autorisé à bouffer à s’en faire péter la sous-ventrière. Pas à ce point, quand même ! Non seulement la femme se marche dessus car elle est l’inférieure de l’homme mais, en plus, elle n’est pas comestible. La femme est tout drapée parce qu’elle est la propriété de l’époux et, qu’à ce titre, elle ne peut être vue par autrui, une awra,partie honteuse et déshonorante de la société qu’il faut enfermer dans un morceau de tissu, mais sans pouvoir l'enfourner. La femme ne se mange pas, voyons ! Sinon, comment les hommes pourraient-ils faire bonne chère s’ils venaient à épuiser cette faune et arrêter la procréation, se privant ainsi des jouissances que leur procure ce corps dont on autoriserait la cuisson et menant le monde à sa fin ? Mais bien sûr que notre mufti ne permettra pas que soit porté atteinte aux plaisirs de l’homme, mâle dominateur et dominant qui serait réduit au mieux à s’autosatisfaire, au pire à transgresser les lois naturelles au risque d’ébranler le trône de Dieu. Non ! Notre mufti n’ira pas jusque-là. La femme doit continuer d’exister, mais sous l’emprise du géniteur à qui elle doit obéissance et soumission, obédience et acquiescement. La femme ne doit pas être mangée mais seulement goûtée par ces vautours engaillardis qui la maudissent le jour et tombent à ses pieds la nuit.
S. L.

Comment (43)

    tamaskaart
    12 avril 2015 - 17 h 18 min

    Par Anonymous (non vérifié) |
    Par Anonymous (non vérifié) | 12. avril 2015 – 12:45
    Je viens juste juste d’en finir avec cette journée, merci à toi aussi

    Anonymous
    12 avril 2015 - 11 h 45 min

    @ tamaskaart (non vérifié) |
    @ tamaskaart (non vérifié) | 12. avril 2015 – 0:48
    Tu as raison. Rendons à César ce qui appartient à Jules. Mon post s’adressait @ Realisme 11. avril 2015 – 15:10. Effectivement une erreur d’aiguillage m’a fait tomber sur tes commentaires (que j’ai exploités également et je m’en suis délecté).
    Je reprends mon pseudo, celui de Sarkozy (la3anahou Allah) était resté affiché après que j’eus fait un commentaire sur u autre article.
    Bonne journée

    Djaffar
    12 avril 2015 - 7 h 00 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 21:18

    Tu as lu mes posts et tu savais très bien que j’ai condamné ce malade de Saoudien, si j’ai cité la manière avec laquelle était morte cette adolescente c’était pour te réponde et t’expliquer que celui qui l’a brûlé vif n’était ni islamiste ni rien du tout mais un voyou drogué des cités avec lequel elle se trouvait dans une cave d’un immeuble.

    Les fille de l’association de ni putes ni soumises sont toute en rupture familiale que les partis politiques français récupèrent pour salir la communauté algérienne, elles ne représentent qu’elles mêmes car je connais des filles de notre communauté qui nous font honneur.

    Mohamed l'Algérien
    12 avril 2015 - 2 h 29 min

    Ce pseudo mufti saoudien est
    Ce pseudo mufti saoudien est un ignorant et voix de son roi lui-même voix de ses maîtres sataniques, qui dominent le monde.

    Ce pseudo mufti saoudien véreux et ses maîtres de son pays sont nos hontes éternelles et en même temps, nos pires ennemis.

    Anonymous
    12 avril 2015 - 0 h 03 min

    @ Anonyme (non vérifié) |
    @ Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 23:53
    Ça fait froid dans le dos. Le bourreau, tellement affairé aura tellement faim qu’il se tapera, en prime, un hot-dog. Les suppliciés, une fois guéris de l’opération, auront chacun une boîte de viagra….
    Bonne nuit

    tamaskaart
    11 avril 2015 - 23 h 48 min

    @
    Par Sarkozy (non vérifié) |

    @
    Par Sarkozy (non vérifié) | 11. avril 2015 – 18:35
    Mais je vous en prie votre fakhamatou le président, sauf qu’à moins que je me trompe, dans ton commentaire tu dois faire allusion à l’intervenant suivant qui a mis le lien d’une vidéo pas moi :
    Par Realisme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 15:10

    @
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 18:45
    juste par souci d’honnêteté et de vérité historique, il est à préciser que la maison des séouds n’est en aucun cas israélite, aussi bien qu’elle n’a jamais été de confession juive, il s’agit en fait d’une famille issue d’une tribu arabe adnanite C.A.D comme Quraysh elle n’as pas d’origines yéménites, cette tribu a pour nom banu hanifa, ils étaient chrétiens à l’ère pré-islamique, et fer de lance de l’apostasie et du mouvement de rébellion contre le caliph abu bakr, et ce sous le commandement de mousaylama « el kedab » le menteur ou l’imposteur qui a prétendu être le nouveau prophète des arabes, et ce qui est marrant dans cette histoire, c’est que les saoudiens suite à leur alliance avec Ibn abdelwahab lui aussi issu d’une autre tribu d’apostat les banu tammim qui était les premiers à renier leur foie dans la péninsule arabique (et non pas issu d’une famille juive bien que son idéologie s’est inspiré de l’ultra-orthodoxie juive d’ailleurs son pere et son frere étaient contre sa pensée donc ça n’a rien avoir encore une fois avec l’affiliation juive), et bien cette alliance est devenu du jour au lendemain takfiriste qui accuse tout le monde à tort et à travers d’apostasie et d’infidélité y compris l’actuel Iran qu’ils renvoient à son passé safavide alors qu’ils occultent magistralement aux bétails qui les suivent qu’ils ont un passif d’apostat et de renégat de la pire des espèces.
    Donc les théories du complot sont certes des théories qui méritent qu’on s’y arrête et qu’on vérifie, mais au final ce ne sont que des théories, qu’on peut éliminer avec des éléments solides et des faits indiscutables, maintenant à toi de voir si il faut adopter une lecture objective rationnelle et méthodologique des faits, sachant que le savoir et l’information constituent le pouvoir, ou bien errer dans la propagande des uns et la la contre-propagande de leurs adversaires.
    enfin voici des liens simples et nets et pas pré-apocalyptique pour plus de détails sur les saouds et ibn abedlwahab.

    les séouds :
    http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%A8%D9%86%D9%88_%D8%AD%D9%86%D9%8A%D9%81%D8%A9
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Yam%C3%A2ma
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Musaylima
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie_dans_l%27islam
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dynastie_saoudienne

    ibn abdelwahab :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mohammed_ben_Abdelwahhab
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Banu_Tamim

    Anonyme
    11 avril 2015 - 22 h 53 min

    En Arabie saoudite le
    En Arabie saoudite le wahabisme applique la charia de façon rigoureuse et implacable: un criminel condamné à mort, ils lui coupent la tête. Un voleur, ils lui coupent la main. Parions que que les policiers violeurs seront condamnées et le bourreau leur coupera…….
    la 7awwa ouala qouawata illa billah

    anonyme
    11 avril 2015 - 21 h 27 min

    Djaffar: « Quand a
    Djaffar: « Quand a l’association ni pute ni soumise ses adhérentes se revendiquent en tans que Maghrébines et non pas Algériennes »
    C’est un grand danger cette tendance assimilationniste très répandue dans notre communauté vivant en France (surtout à Paris), il faut faire quelque chose pour éveiller les consciences, on doit pouvoir obtenir qu’ils ou elles se démarquent résolument des mokoks!

    vsd
    11 avril 2015 - 20 h 40 min

    Dernière nouvelle :deux
    Dernière nouvelle :deux jeunes iraniens venus à la Omra , ont été violés par force , par des policiers saoudiens pervers dans les bureaux de l’aéroport de Djeddah … viva le pays des arabes et de l’Islam !!! quelle pourriture comme état médiéval …Du jamais vu

    Anonyme
    11 avril 2015 - 20 h 18 min

    A djaffar,
    De quel droit vous

    A djaffar,
    De quel droit vous vous permettez de salir la memoire d une jeune fille qui a subi un vrai martyr?
    Finalement vous ne valez pas mieux que cet imam débile.
    Vous n etes qu un islamiste déguisé, j ai bien fait de le souligner des mon premier commentaire

    Anonyme
    11 avril 2015 - 20 h 17 min

    Par Sarah L. – «Je n’ai pas
    Par Sarah L. – «Je n’ai pas décrété que l’homme pouvait manger sa femme !»
    ___

    Il parle de la femme « morte » et non vivante comme en parle avec ironie votre article. Il a dit non, alors prenons acte!
    Peut-il renier ses autres fatwa du même acabit?

    Anonyme
    11 avril 2015 - 20 h 14 min

    A realisme,
    merci je suis d

    A realisme,
    merci je suis d accord avec vous c est pour çà que j ai parlé de charia qui n a rien de sacré

    Djaffar
    11 avril 2015 - 19 h 48 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 20:10

    La fille qui a été brulée vif ne l’a pas été a cause de charia mais parce qu’elle se trouvait dans un sous sol d’un immeuble avec des garçons de son genre il faut pas tout mettre sur la charia, ça c’est passé dans une ville qui s’appelle Vitry-Sur-Seine.

    Quand a l’association ni pute ni soumise ses adhérentes se revendiquent en tans que Maghrébines et non pas Algériennes.

    Realisme
    11 avril 2015 - 19 h 41 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 20:10

    La chariaa n’est qu’un ensembles d’édits religieux émis par des personnes qui jouissaient de la confiance de leurs contemporains,dans l’interprétation du Coran et des Hadith attribués parfois a raison et très souvent a tort au prophète Mohamed (Alih essalat oua salam)
    Les arabes connus pour la servitude qu’ils montrent a leurs maitres du moment,ont souvent interpréter,un verset ou un hadith en fonction des intérêts et de l’humeur de ces derniers.
    La Charia n’a pas la sacralité du Coran,ce n’est que des opinions d’hommes,plus ou moins intéressés,ou bien souffrant eux memes de quelques tares psychologique…d’ou certaines regles étranges et étrangères a l’esprit meme de l’Islam!
    Le plus véhément propagandiste de cette idéologie mortifère,fut Mohamed Abdelwahab pour servir,autant les interets de la couronne britannique que la famille felone des essaoud…tenez vous au Coran et laissez tomber le reste..sinon vous risquez de tout perdre..ou pire devenir un monstre assassins teleguidé a partir de l’arabie saoudite

    anonyme
    11 avril 2015 - 19 h 32 min

    Par Djaffar (non vérifié) |
    Par Djaffar (non vérifié) | 11. avril 2015 – 15:07
    je peux comprendre que l’asso. « ni pute ni soumise » vous gênes dans ses revendications compte tenu de notre lourd héritage, mais pourquoi parlez vous de rachida dati? quel rapport avec les femmes algériennes même celles vivant en France?
    non, ne mélangez pas tout sachez identidifier les caractéristiques algériennes, elles ont visibles et il n’est pas possible de faire des amalgames pareils!

    Anonyme
    11 avril 2015 - 19 h 10 min

    A Djaffar,
    il me semble que »

    A Djaffar,
    il me semble que » l association ni putes ni soumises »a été créé pour lutter contre le harcelement dont été victimes les filles des banlieux par les garçons qui leur reprochaient de ne pas suivre à la lettre la charia, il y a eu même une fille qui a été brûlée vif parce qu elle ne voulait pas epouser un monsieur.
    Donc pour vous c est quoi la femme algerienne? Respectez à la lettre la charia au 21eme siecle?

    Realisme
    11 avril 2015 - 18 h 07 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. avril 2015 – 18:45

    Les arabes et les Juifs sont cousins..alors cela s’explique..et tu dois trés certainement le savoir bien mieux que moi!

    New kid
    11 avril 2015 - 17 h 49 min

    Si dans le monde civilisé : «
    Si dans le monde civilisé : « si derrière chaque grand homme il existe une femme », en Arabie tehoudite, derrière chaque grosse mémère, il existe un mufti borgne qui lorgne les mets à l’avance en se léchant les babouines. /

Les commentaires sont fermés.