Le loup dans la bergerie

Par M. Aït Amara – William Bourdon n’est pas un foudre d’éloquence mais une grande gueule. L’avocat du principal accusé dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest à qui l’Etat algérien a délivré un visa bien qu’il soit lui-même passible de poursuites pour diffamation contre l’ANP, recourt à la même tactique, la seule qu’il maîtrise. Cette robe noire a déjà commencé le procès avant même son ouverture dimanche au tribunal d’Alger. L’argument de William Bourdon ? Son client a été «détenu secrètement et torturé par le DRS». C’est notre confrère El-Khabar qui rapporte cette allégation, une recette qui a failli fonctionner mais qui, au grand dam de cet apôtre du «qui tue qui», a fait pschitt. Le plaidoyer de l’avocat français et de ses deux confrères algérien et luxembourgeois ne se focalisera donc pas sur l’affaire de l’autoroute Est-Ouest elle-même, mais sera subrepticement déviée vers l’argument des droits de l’Homme. Fallait-il s’attendre à une approche autre que celle-ci de la part de celui qui s’est autoproclamé défenseur des victimes des «généraux» et absolvait les terroristes islamistes de leurs crimes abjects ? Dans une démarche similaire à celle de Hichem Aboud – une tradition chez les quituquistes–, William Bourdon s’est adressé à diverses instances internationales de défense des droits de l’Homme pour faire d’une affaire liée à un crime économique, un réquisitoire contre ce pays du tiers-monde qu’est l’Algérie, dont le peuple tremblerait de peur sous la dictature d’un Bokassa. C’est donc à une péroraison qu’il faudra s’attendre ce dimanche et non pas à une plaidoirie dans un procès que cet avocat et ses deux collègues ont d’ores et déjà politisé. Encore faut-il que Bourdon soit autorisé à plaider pour avoir enfreint les règles de déontologie et traité le bâtonnat d’Alger avec grand mépris. Les avocats algériens remédieront-ils à l’imprudence commise par notre ministère des Affaires étrangères en renvoyant cet hyménoptère dans sa colonie ?
M. A.-A.

Comment (15)

    Herbebou
    18 avril 2015 - 23 h 33 min

    La faute revient á
    La faute revient á l’ambassadeur,je dis bien ambassadeur qui a accordé le visa á ce « Bourdon » a rendre des comptes.S’il y a des poursuites judiciaires contre ce Bourdon,son nom figurerait bien sur l’ordinateur de l’ambassade? Donc!?..Je voudrais ici smplement ajouté á quoi ce rapporte le nom de cet arrogant au comportement bizaroid..

    (BOURDON)
    hyménoptère
    nom masculin
    (grec humenopteros, aux ailes membraneuses)

    Insecte à métamorphose complète qui, comme les abeilles, guêpes, fourmis, possède quatre ailes membraneuses, inégales, des mandibules faites pour broyer, les autres pièces buccales pour lécher et aspirer les liquides. (Les ailes antérieures et postérieures du même côté sont couplées par des crochets [hamules] ; elles peuvent être réduites ou absentes.)




    0



    0
    S.S.A
    18 avril 2015 - 16 h 05 min

    Assalam, Azul
    .
    Patriotique |

    Assalam, Azul
    .
    Patriotique | 18. avril 2015 – 13:42
    .
    Ha!Ha! Mais Mr Aït-Amara, rien ne l’empêche d’aller quémander l’aval de l’Académie Française, qu’elle encense ses « essenceries » racistes d’Éternels Soumis, cette personne se veut Auteur de mots croisés et Perfectionniste sans le –iste– -(tiens, un iste, encore) feignant de ne pas voir qu’il est à la mode de toutes les presses contemporaines.. Verbicruciste (encore un iste, Enfer, ils sont partout) est peut-être son truc mais son verbe à lui n’est sûrement pas cuit à point, et, ne l’ayant pas dans sa poche non-plus, ou plutôt dans la case hachuré qui lui sert de cervelle atrophiée, il se contente de l’avaler précipitamment tout Cru en l’arrosant joyeusement d’un Ego démesuré d’auto-satisfaction d’où son empressement, inspiré par la ligne Tordue de la Mouvance du Crabe, à vouloir se Crucifier tête baissé et à tout prix sur l’Autel Sacrificateur de ses propres Maux Croisés en venant nous donner des leçons…de mots loin de se croiser.
    Une chose est sans doute certaine, — » Il est l’essencerie même du taxieur de la batipsation du quituqui-en iste ».
    Le Crottin d’Âne peut s’avérer un excellent aliment de Substitution au Foin, qui s’enflamme et peut provoquer l’Auto-Combustion, sans mentionner son fort Pouvoir Fertilisant mais par souci d’honnêteté, je le fais quand-même.
    Je vous remercie, Monsieur Ait-Amara, d’avoir fait votre bon Samaritain Croisé oups! Musulman, zut, je m’en fous, et d’avoir indiqué à ce pauvre Malheureux une voie de Guérison à suivre en attendant celle du Casage… heu…Garage, pardon!
    Tanemirth. Assa.
    .
    P.S Zut de Zut, j’ai dit Casage, je vais me faire péter par l’Académie, purée, …ha!! et si je fermais ma Grande Gueule.




    0



    0
    Larnaque
    18 avril 2015 - 14 h 08 min

    « C’est donc à une péroraison
    « C’est donc à une péroraison qu’il faudra s’attendre ce dimanche et non pas à une plaidoirie dans un procès que cet avocat et ses deux collègues ont d’ores et déjà politisé. »Mais, Mr Ait Amara, tous ces procès (Khalifa, Sonatrach I, II, III, etc., auto-ghoul, etc.) sont, par essence, politiques. Qu’on le veuille ou pas, tous ces procès dépassent de par leur envergure le cadre du simple crime économique. Bien que la justice aux ordres fasse tout pour convaincre du contraire, il s’agit bel et bien de procès de la politique et de la gouvernance mises en oeuvre par l’équipe Bouteflika depuis 1999. Quant à ce « loup » (Me Bourdel), vous dites vous-même qu’il est détenteur d’un visa en bonne et due forme. Il s’agit donc de savoir si, de par son attitude, il a enfreint une loi algérienne quelconque. Si c’est le cas, pas de faveur ni à lui ni à quiconque d’autre. Par contre, s’il n’a violé aucune loi algérienne, je ne comprends pas tout ce tollé qui s’apparente beaucoup plus à une diversion qu’autre chose. Selon ce que j’ai compris, tout ce qu’on reproche à Me Gourdel c’est de n’avoir pas rendu une visite de courtoisie au bâtonnier d’Alger comme il est d’usage en la circonstance. Une telle entorse à la déontologie permet-elle audit bâtonnier de le disqualifier? Après tout, il n’est pas donné à tout le monde d’être courtois, quand bien même on porte une robe noire. Quant au fait qu’il ait défendu des terroristes islamistes par le passé, on ne peut reprocher à un avocat de défendre son client quel qu’il soit. Pour rappel, Feu Me Verges a bien défendu, entre autres, Claus Barbie et Carlos. Me Ali Yahia Abdenour a bien défendu les dirigeants du FIS à un certain moment que je sache. Sincèrement, je pense qu’on cherche par tous les moyens de renvoyer tous ces procès brulants aux calendes grecques, ou tout au plus les circonscrire aux seuls lampistes. Sinon comment expliquer que le ministre en charge à l’époque des faits (Amar Ghoul) ne soit même pas cité comme témoin. C’est quoi le rôle d’un ministre s’il n’est même pas comptable de ce qui se passe dans son propre département? Il est comptable de quoi alors? C’est vrai qu’au lieu de lui demander des comptes du fiasco de l’autoroute Est-Ouest, on l’a plutôt promu au rang de ministre des transports. Qui dit mieux? Ce sont ceux-là les véritables loups dans la bergerie.




    0



    0
    Anonyme
    18 avril 2015 - 13 h 50 min

    il ne faut pas défendre ceux
    il ne faut pas défendre ceux qui ont quidnappé chani pendant 20 jours et qui l’ont torturé en dehors de toute législation;
    si c’est vrai ,le procès devrait cesser et chani mis en liberté :je rêve mais ce serait le début de l’état civil dont parle le drabki au nom de kuoider l’absent.




    0



    0
    Anonyme
    18 avril 2015 - 13 h 08 min

    Il faut citer les noms des

    Il faut citer les noms des corrompus impliqués.
    Il faut passer au stade 2. Dévoilez les personnes qui sont impliquées.




    0



    0
    anonyme
    18 avril 2015 - 12 h 53 min

    qui défend-il ce bourdon? qui
    qui défend-il ce bourdon? qui sont les accusés, M. aït Lamara?est-ce une société étrangère?




    0



    0
    Patriotique
    18 avril 2015 - 12 h 42 min

    Au « marocain fier » dégénéré

    Au "marocain fier" dégénéré qui nous soule avec ses commentaires obscènes, voici un lien intéressant d’adresses de psychiatres à Casablanca. Vous avez un large éventail de choix : http://www.docteur-contact.com/medecins/psychiatrie/casablanca/detailee.htm

    M. A.-A.




    0



    0
    Les enfants des loups
    18 avril 2015 - 11 h 32 min

    On se demandait pourquoi les

    On se demandait pourquoi les billets d’air Algérie sont très chers, et pourquoi le service n’est pas à la hauteur du prix.
    Tout simplement, car les enfants des loups dirigent Air couscous avec leur incompétence. Cette incompétence des enfants des loups doit être bien payée, d’où la cherté du billet.




    0



    0
    ghazel Dilmi
    18 avril 2015 - 11 h 12 min

    Il semble que la fibre
    Il semble que la fibre nationale de ce bâtonnat d’Alger qui s’est montré laxiste aux dépassements de cette grande gueule aux intentions suspectes n’est qu’un leurre.




    0



    0
    kahina
    18 avril 2015 - 11 h 09 min

    Le clan des corrompus est

    Le clan des corrompus est derrière la théorie de  » qui tue qui ».
    C’est clair, rien à ajouter.Malheureusement c’est une main interne.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    18 avril 2015 - 11 h 03 min

    L’avocat du principal accusé
    L’avocat du principal accusé dans l’affaire de l’autoroute Est-Ouest à qui l’Etat algérien a délivré un visa bien qu’il soit lui-même passible de poursuites pour diffamation contre l’ANP================================================================

    En Algérie, les patriotes fiers doivent se constituer en lobby pour défendre l’armée, c’est un devoir et une obligation morale. Ne mettez pas de gants et la partie adverse (William bourdon est venu, car on lui a demandé de venir) qui sont des Algériens pourrissez leur la vie par tous les moyens et faite leur savoir que de cracher sur l’armée cela se paye, car nos miliaires eux ne peuvent pas se défendre actuellement, c’est à votre tour de leur filer un coup de main comme l’ANP l’a fait pour combattre le terrorisme qui avait comme but principal pas la religion, mais de liquider la fibre nationale des Algériens et de fourguer notre pays à des parties étrangères et c’est toujours d’actualité. Je sais qu’au pays, ils existent encore des patriotes anciens et des jeunes garçons et jeune filles la responsabilité et la charge du pays vous incombe dorénavant. Réunissez-vous, préparer des stratégies, affiner vos réseaux, n’ayez pas froid aux yeux, usez de toutes les méthodes pour faire chanter les mouchards, les traites ceux qui attaquent l’armée. C’est une guerre souterraine qui ne dit pas son nom, si vous fléchissez dans votre lutte, c’est la fin du pays sachez le et gardez le en mémoire…




    0



    0
    selecto
    18 avril 2015 - 10 h 40 min

    Le clan des corrompus qui a
    Le clan des corrompus qui a acheté le quatrième mandat contre nos compatriotes de l’ANP qui font face à un chantage odieux pour qu’ils ferment les yeux sur le vol des richesses du pays avec la bénédiction de la France.




    0



    0
    Jafnouhou
    18 avril 2015 - 10 h 29 min

    Monsieur Aït Amara
    Merci pour

    Monsieur Aït Amara
    Merci pour le terme de « quituquiste » que vous utilisez sans guillemets. Je suis verbicruciste (auteur de grille de mots croisés). Je l’adopte et je l’utiliserai comme s’il était déjà dans le Larousse ou le Robert. J’utilise déjà «taxieur» et «baptisation». Pourquoi pas puisque « essencerie », mot créé et utilisé au Sénégal et en Afrique de l’Ouest a pleinement son sens et sa signification et n’a pas eu besoin de discours, de critique ni de l’aval de l’académie française. Il veut dire ce qu’il veut dire. « Quituquiste » évitera les paraphrases superflues et ira droit au but. Je vous dis encore une fois merci.




    0



    0
    zorba
    18 avril 2015 - 10 h 14 min

    Vous n’évoquez que William
    Vous n’évoquez que William Bourdon,mais ils sont Trois avocats,c’est au tribunal de juger pas a la presse de le faire a sa place.Vous accordez plus d’importance a l’avocat qu’aux multiples prévenus de cette enorme affaire de detournement de fonds,vol,corruption?Attendons la fin du procés.




    0



    0
    salim
    18 avril 2015 - 9 h 25 min

    ce n’est pas le loup dans la
    ce n’est pas le loup dans la bergerie, c’est une ordure dans la bergerie.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.