Presco : les travailleurs interpellent de nouveau le wali d’Alger

Dans une lettre adressée au wali d'Alger les travailleurs de l'établissement Presco, relevant de la wilaya d'Alger, qui comprend un total de 800 employés et qui accueille quotidiennement près de 5 000 enfants, «dénoncent avec force et fermeté la situation qui prévaut au sein de l’établissement du fait de la gestion irrationnelle menée par l'administration», risquant de «conduire l’établissement à la faillite, ignorant avec arrogance les sacrifices et le combat des travailleurs depuis les années 1960 pour protéger cet établissement des dangers qui le guettaient, notamment la fermeture ou la liquidation». Les signataires de la lettre se demandent pourquoi «la wilaya d'Alger, en dépit de toutes les nombreuses et récurrentes plaintes dont elle a été destinataire récemment, n'a pas pris la mesure des dangereux dépassements survenus au sein de cet établissement, s'expliquant par l'absence de maîtrise dans la gestion de ses crèches en les confiant à une administration démunie de l'expérience, de la spécialisation et de la volonté sincère l'habilitant à gérer ce nombre croissant de crèches». Pour les travailleurs, «les erreurs enregistrées dans la gestion de cet établissement durant la précédente période se résument au non-respect de l'intégrité morale et de la dignité des travailleurs en leur faisant subir des provocations permanentes et des commentaires blessants et injurieux, poussant les travailleurs à démissionner et à demander, de plus en plus nombreux, le départ anticipé à la retraite pour éviter les pressions exercées sur eux quotidiennement». Les signataires de la lettre soulignent également «la discrimination entre les travailleurs en matière de promotion, de salaire et de conditions de travail (…) piétinant ainsi de façon flagrante les valeurs de mérite, les aptitudes et les qualifications des travailleurs».
Meriem Sassi

Comment (3)

    zaza
    5 septembre 2016 - 3 h 04 min

    voir inj stice
    voir inj stice




    0



    0
    rima
    6 août 2016 - 15 h 52 min

    veut voir
    veut voir




    0



    0
    rima
    6 août 2016 - 15 h 52 min

    veut voir
    veut voir




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.