Hommage aux Patriotes

Par Houari Achouri – Que serions-nous, en Algérie, sans les valeureux Patriotes, issus du peuple, qui se sont volontairement mobilisés et ont pris les armes pour apporter un appui précieux aux forces de sécurité dans le combat contre l'hydre terroriste? Organisés au sein des Groupes de légitime défense (GLD), ils ont surgi au milieu des années 1990 au firmament de la violence islamiste, et ont contribué de façon décisive à neutraliser et vaincre les monstres créés par le FIS. Chaque instant que nous passons aujourd’hui en paix, chaque déplacement dans le pays effectué en sécurité, quasiment tous nos faits et gestes dans la vie quotidienne ou qui entrent dans nos projets futurs, nous les devons à ces Patriotes, à ceux qui ont donné leurs vies – ils se comptent par milliers – et à ceux qui ont survécu, dont beaucoup ont été blessés et traînent des infirmités qui en ont fait des invalides inaptes au travail. Les Patriotes des GLD ont le même mérite que les chouhada et les moudjahidine qui ont été à la pointe de la lutte armée pour libérer le pays du colonialisme. Ce n’est pas un hasard si un grand nombre de ceux qui ont été parmi les initiateurs de ce mouvement étaient eux-mêmes d’anciens moudjahidine qui ont mis au service du pays et de la lutte antiterroriste leur connaissance des maquis, motivés par leur fibre patriotique encore intacte, malgré les nombreuses déceptions qu’ils ont vécues par rapport à l’idéal qui les a fait rejoindre l’ALN pendant la guerre de Libération. Ils ont gardé les mêmes valeurs et ont pu servir d’exemple aux plus jeunes qui les ont suivis dans la lutte antiterroriste. Ils ont consenti de lourds sacrifices pour cet engagement courageux. L'assassinat abject des quatre Patriotes, dans la localité de Merouana, dans la wilaya de Batna, dont trois sont des anciens moudjahidine, nous rappelle le devoir que nous avons de rendre l’hommage qu’ils méritent à ces hommes et femmes qui ont contribué à faire échouer les plans de déstabilisation de notre pays, voire de sa dislocation, que les terroristes tentaient de mettre en œuvre.
H. A.
 

Comment (20)

    horri mokhtar
    8 novembre 2016 - 7 h 11 min

    Les (gld) catégorie « citoyens non patriotes)
    Salam
    La patrie a ses siens.
    Les (gld) ne font pas partie de la catégorie des citoyens (Patriotes), ils n’ont défendu que leurs familles et leurs biens.ils ne sont que des résidents.الـوطـنـيـة بـعـيــــدة عـلـيـكـم و على
    rah igoulkoum fhemtou ? vous je compri pas ?




    0



    0
    horri mokhtarAnonyme
    16 mai 2015 - 18 h 24 min

    ان شاء الله
    ان شاء الله




    0



    0
    horri mokhtarAnonyme
    16 mai 2015 - 18 h 22 min

    salam
    chouf chouf je veux

    salam
    chouf chouf je veux commenter et puis à chaque fois mon message s’efface totalement ouallah
    pourtant je suis armé contre le terrorisme
    victime de terrorisme
    cadre (ex DEC et EX SG)
    fils de moudjahid
    le colon interdisait à mon père d’y mette les pieds sur ses terres
    lioum un algérien ayant pris les mêmes terres me dit à moi la même chose, si mokhtar je ne veux pas que tu mette un pied sur mon bled, qu’y a -t-il de changé et pour mon père et pour moi

    ha ha ha ha ha ouallah l’ironie du sort peut être




    0



    0
    selecto
    15 mai 2015 - 3 h 55 min

    @Par AKAL (non vérifié) | 14.
    @Par AKAL (non vérifié) | 14. mai 2015 – 23:56

    Cher compatriote, une enquête s’impose sur la marginalisation des anciens moudjahidine, les vrais ainsi que les enfants de chouhada, les vrais, une enquête doit être diligentée pour découvrir ceux qui ont décidé que les veuves de chouhada n’ont pas le droit au logement sociale sous prétexte qu’elles étaient âgées même si leur demandes étaient parmi les plus anciennes d’Algérie.

    Je tiens à te remercier toi et tes compagnons pour ce que vous avez fais pour nous, nous le petit peuple, vive l’Algérie et a bas les traîtres et les escrocs qui sont entrain d’expulser des familles Algériennes de leurs logements pour les rendre au pieds noirs, les colons reviennent sans armes cette foi-ci grâce aux nouvaux harkis.




    0



    0
    Anonyme
    15 mai 2015 - 2 h 09 min

    @Par said (non vérifié) | 14.
    @Par said (non vérifié) | 14. mai 2015 – 14:53

    Heureusement que nous étions témoins de la décennie noire, sinon tes commérages font partie de la falsification de l’histoire qui me fait rappeler le clan d’Oujda qui a falsifié l’histoire de la guerre de libération.

    va chez tes barbus sanguinaires devenues milliardaires sur le dos de 200000 victimes.




    0



    0
    AKAL
    14 mai 2015 - 22 h 56 min

    étant ancien chef Patriote
    étant ancien chef Patriote dans une wilaya et un commune au passé révolutionnaire immense,fils de moudjahid ex-détenu,décédé dans la misére et habitant un taudis sis dans une l’ex caserne de l’armée française laissée en ruine en 1962,famille trés honorablement connue pour son intégrétité et son patriotisme issue de l’un des deux seuls viallages bombardés au NAPALM en 1958 dont il ne reste meme pas les ruines jusqu’à présent (village mort pour l’ALgérie et notre maison également )j’ai été désarmée et ma qualité de patriote acquise par engagement patriote et bénévole, les armes à la main crapahutant de jour comme de nuit dans des zones livrées à elle-eme (à l’époquue une seule brigade de GN à 12 km !) sans raison ni aucune explication en 2002 puis expulsé de logement en 2002 alors que j’étais membre APW et depuis exclu de l’accés au recasement dans le cadre de la résorbsion de l’habitat précaire pouir motif que ma famille n’a pas été recensé en 2007 ,et pour cause on à la rue et le bien bien immeuble appartenant à la commune en vertu d’un arrété d’intégration dansson patrimoine des ités de recasement (au nombre de 4 dont cet ex-caserne de l’armée françaie – SAS)) établi pas la wialya en 1970 confirmé par un jugement de la chambre administrative et la cour supréme en 1986 mais qu’un tiers s’est réapprprié et cette ruine est toujkours visible comme un nez au miliei de la figure entre des batiments flbants neufs dont un grand nombre de logements ont été attribué à des gens qui résidaient ailleurs mais recensé sur les lieus en 2007 et repartis depuis,certains ayant vendus ces logements et autres bénéficiares(es) …célibataire(es) dont on peut imaginer l’usage !!pendant cetemps aucun dossier ,aucun recours ,aucune suite et seule famille connue honorablement pour son intégrité ,son patriotisme son attachement à l’Algérie a été laissé sur le bird de la route dans une indifférence générale bien que connue etc car c e serait triop et je ne voudrais pas &accaparer cet espace mais ces éléments étaient indispensables pour dire l’ignominie dont j’ai été victime gratuitement et sans auncune raison la plus élémentaire! en remerciant tous les citoyens et lecteurs de leur compréhension ainsi que l’effaort fait pars AP pour que ces valeureus Algériens ne soient pas oubliés (et pour moi en particulier)ce qui est le cas sans doute pour bon nombre;
    merci et l’Algérie avant tout quelques soient les miséres à enduer ,nos parents ont subis bien plus et noue ne pouvons pas faire autant qu’eux !merci de fond du coeur !Dieu reconnaitra les siens !




    0



    0
    selecto
    14 mai 2015 - 21 h 21 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 14. mai 2015 – 16:53

    Vous avez raison, Bouteflika a anommé des escrocs aux plus hautes fonctions ce comme fut le cas avec Chakib Khelil et d’autres hauts responsables au ministère des affaires étrangères par exemple, c’était lui qui avait autorisé le financement des procès du repris de justice Mohamed Khalifati dit Cheb Mami du trésor public et qui depuis au Maroc, il méprise les patriotes parce qu’ils étaient des authentiques anciens moudjahidine et fils de chahid proches de Liamine Zeroual, pas comme ses faux anciens moudjahidine et fils de harkis avec des attestations d’enfants de chouhada.

    La paix c’est les terroristes qui en bénéficient en grande partie sans parler des privilèges qui leur ont accordé ainsi des que lois qui les protéger contre la vindicte populaire.




    0



    0
    karimdjazair
    14 mai 2015 - 18 h 15 min

    Anonyme, personnellement je
    Anonyme, personnellement je ne cherche pas à encenser le président Bouteflika, il a fait des choses bien, mais aussi failli dans d autres domaines. On lui doit la paix civile, on peut lui reprocher une politique du tout importation au lieu du tout investissement.

    S agissant de la corruption, il me semble, d après les anciens, que celle ci existait depuis Feu Houari Boumediene, qu elle s est amplifié avec Feu Chadli.




    0



    0
    Anonyme
    14 mai 2015 - 15 h 53 min

    Ce sont ces valeureux et
    Ce sont ces valeureux et dignes patriotes et les militaires officiers et sous officiers vrais fils de l’Algérie, tombés sur le champs d’honneur Allah yarhamhoum, qui ont sauvé l’Algérie, dans des moments difficiles. Tous mes respects Messieurs.

    Ce sont ces authentiques fils de l’Algérie qui ont apporté la stabilité en Algérie, comme l’a affirmé sur tout les plateaux tv, l’ancien officier supérieur, un authentique fils de l’Algérie : Monsieur ADHIMI. Tous mes respects Monsieur.

    Et ce n’est pas Bouteflika qui a apporté la stabilité, non, comme l’a affirmé Monsieur ADHIMI. Monsieur Bouteflika a plutôt institutionnalisé la corruption au sommet de l’état, détruit l’économie du pays et trahi l’Algérie, preuve à l’appui.

    Les procès et les scandales financiers qui se suivent et qui se ressemblent, qui ne sont que la partie immergée de l’iceberg, le prouvent amplement. Ce qui prouve qu’il a été placé là ou il est, avec la complicité des pires ennemis de l’Algérie.




    0



    0
    Rabah
    14 mai 2015 - 15 h 19 min

    On ne rendra jamais assez
    On ne rendra jamais assez d’hommage à ces hommes et femmes qui se sont dressés contre le terrorisme islamiste barbare pour permettre au peuple algérien et aux forces de sécurité du pays de terrasser l’hydre islamiste. Un million de mercis à ces braves, dignes enfants de l’Algérie de Boumediène et non pas celle que Bouteflika détruit ouvertement dans le silence lâche des uns et des autres.




    0



    0
    Ancien combattant du terrorisme
    14 mai 2015 - 14 h 48 min

    Monsieur Achouri,
    Sachez que

    Monsieur Achouri,

    Sachez que les enfants de ces patriotes, des universitaires, n’ont pas été admis au recrutement dans les pompiers, dans la Police et dans l’Armée malgré leurs diplomes qui les qualifiaient et malgré les avis favorables des renseignements ( enquête d’habilitation).

    Aujourd’hui on constate un mépris envers les combattants du terrorisme




    0



    0
    ammmar
    14 mai 2015 - 14 h 06 min

    UNE CHOSE EST CERTAINE?CES
    UNE CHOSE EST CERTAINE?CES VALEUREUX ALGERIENS ONT ETE D UN GRAND APPORT A L ARMEE DANS SON OPERATION DE SAUVETAGE DU PAYS CONTRE L ATTAQUE FEROCE DES TERRORISTES DU FIS,les patriotes ont ete les yeux de l’armee et les guides et dans lesquels une grande confiance etait placée en eux et ils ont su comment honoré leur contrat morale qui les lie a l’institution,le peupe et la patrie,bravo et chapeau bas mrs,sans eux la tache aurait pu etre tres compliqué,car l’attaque feroce des terroristes du fis,n’a rien epargné dans tt le pays et ils se repliaient au fond des maquis,c’est grace a cette categorie d’hommes de valeureur,des moudjahidines en majorité qui connaissaient parfaitement le terrain,chaque groupe dans leur region natale respectives se mobiliserent et preterent main forte aux unités operationnelles affectés dans le cadre de la lutte anti-terro en leur servant de guide surtout,petit a petit,ces unites s’adapterent a la situation ,rodées et aguerries,ne laisserent aucune chance a cette salauperie,en leur portant coup sur coup,jusqu’a ce que les merzag et consorts,leverent les drapeaux blancs dans les montagnes en signe de bonne volonté pour se repentir et capituler et la suite tt le monde la connait,sauf ce vantard,charlatan et menteur MERZAG qui veut faire croire a autre chose,a un match nul d’enfants,hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhmes respects les patriotes de mon pays




    0



    0
    said
    14 mai 2015 - 13 h 53 min

    LAH YERHAMHOM LI MATOU.
    MAIS

    LAH YERHAMHOM LI MATOU.
    MAIS LA PHRASE « …les valeureux Patriotes, ….. qui se sont volontairement mobilisés  » CA C’EST UNE SUPERCHERIE . ILS ONT ETÉ CREÉS, ORGANISÉS ET ARMÉS PAR LE GOUVERNEMENT POUR AIDER L’ARMÉE COTRE LE TERRORISME.
    En passant, Ils ont tué beaucoup d’innocents sans proces.

    Et si ils ont fait ce sacrifice pour le pays donc pourquoi viennent maintenant réclamer des avantages, indemnités et des pensions, c’est a dire pour 2 a 3 ans de maquis, ils veulent 30 ans de pensions. ils ont fait cela pour leur propre interet.

    Ce sont les mouveaux moudhahidines avantagées.

    en faite combien d’algériens sont considérés comme moudhahid, patriote GLd etc.. que l’algérie compte ?
    Ils dépasseront le million .




    0



    0
    karimdjazair
    14 mai 2015 - 13 h 04 min

    Abou Stroff, qu on le veuille
    Abou Stroff, qu on le veuille ou pas, c est bien le président Bouteflika qui a amené la paix dont le peuple algérien jouit actuellement, tu ne lui enleveras pas.

    Sur les causes de cette décennie noire, en espérant que mon propos ne sera pas une nouvelle fois censuré, je suis de plus en plus persuadé, que notre pays a été victime dans le passé, d un printemps sioniste, commandité par la France. Et quand on sait que l homme fort du pays à l époque, puisque le mystère n est plus, c était un certain général belkheir, que certains algériens affirment qu il était en réalité juif.

    Tout s explique alors, notre pays a été la première victime, les sionistes nous harcelent, mais la forteresse semble plus forte.




    0



    0
    Abou Stroff
    14 mai 2015 - 12 h 34 min

    « Chaque instant que nous
    « Chaque instant que nous passons aujourd’hui en paix, chaque déplacement dans le pays effectué en sécurité, quasiment tous nos faits et gestes dans la vie quotidienne ou qui entrent dans nos projets futurs, nous les devons à ces Patriotes, à ceux qui ont donné leurs vies… » dixit H. A..
    et pourtant, les laudateurs, les flagorneurs, les glorificateurs, …. de leur bienaimé fakhamatouhou national ne cessent de marteler que la paix (pour les prédateurs, toutes tendances confondues?) est le produit de la vision stratégique de leur bienaimé fakhamatouhou national!
    en somme, l’histoire se répète (encore?)
    en 1962, ceux qui étaient planqués au maroc, en tunisie ou ailleurs ont fomenté un deuxième coup d’Etat (le premier ayant eu lieu avec l’assassinat de feu Abane Ramdane), ont pris le pouvoir en éliminant la direction légitime du peuple algérien et ont graduellement dirigé l’Algérie et les algériens vers le néant.
    en 1999, après que les patriotes aient zigouillé la quasi-totalité de la vermine islamiste, voilà qu’arrive (sur un char de l’armée, il faut toujours rappeler que kouider est venu à l’invitation de responsables militaires) un planqué dans les pays du golfe pour redonner de l’espoir à cette vermine en pleine déconfiture. ce planqué s’est autoproclamé faiseur de paix et a absous tous les assassins de femmes et d’enfants tout en marginalisant et en humiliant ceux qui ont « présenté leur torse » pour que nous puissions vivre.
    enfin, kouider n’a, en fait, fait qu’appliquer ce qu’il maitrise le mieux: éviter les champs de mines (une planque au mali en attendant la fin de la guerre d’indépendance, par exemple), attendre le moment opportun et trouver le moyen pour apparaitre pour ce qu’il n’est pas.
    l’histoire ne cesse de se répéter, n’est ce pas?
    cependant, un grand homme a avancé:  » « tous les grands événements et personnages historiques se répètent pour ainsi dire deux fois (…),la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce ». (K. Marx)
    l’analyste objectif devrait, dès lors, remarquer que nous sommes, au moment présent, en pleine farce.
    PS: rabbi yerhma chouhada el wajeb




    0



    0
    karimdjazair
    14 mai 2015 - 12 h 29 min

    Sans les patriotes, il n y
    Sans les patriotes, il n y aurait pas eu de résistance à l occupant francais, sans les patriotisme, notre pays sombrerait dans le chaos, tant espéré par les sionistes.

    Hamdoulilah, les algériens sont des patriotes dans leur grande majorité.




    0



    0
    Merci pour les patriotiques!!!
    14 mai 2015 - 11 h 32 min

    Un soldat Américain ( ou

    Un soldat Américain ( ou occidental) qui meurt, et c’est toute la présidence qui est mobilisée. Le président tient un discours à la nation.
    Chez nous, des gens meurt chaque jours, des patriotes assassinés dans chaque coin…C’est le silence radio.

    Vous savez pourquoi: C’est pour ne pas admettre leur échec. l,échec de la councourdounce natiounale, la fuite en avant.

    Allah yerhamkoum ya les patriotes les vrais MOUDJAHINDINES, les vrais enfants de l’Algérie. Et Merci pour votre sacrifice qui a marqué et marque l’histoire à jamais. Il viendra le jour où votre sacrifice sera reconnu. On ne peut vaincre la mémoire de l’histoire…. C’est une question de temps.

    Nous nous inclinons devant votre patriotisme et votre courage !!




    0



    0
    kahina
    14 mai 2015 - 11 h 20 min

    ALLAH Yerham les patriotes.
    ALLAH Yerham les patriotes. Et que la paix soit sur leur âme.

    Et que Dieu punisse les satans qui se disent musulmans ainsi que leurs relais d’en haut et d’en bas.

    Une rahma à l’envers qui méprise les vrais Moudjahidines, les défenseurs de l’Algérie pendant la décennie noire et après la décennie noire.
    Ces braves et courageux patriotes ont eu le même sort que les vrais Moudjahidines de la guerre de révolution 54. On leurs a confisqué leur victoire et leur exploit.
    Deux guerres en Algérie. Une contre le colonialisme et l’autre contre les wahhabites sataniques salafistes talibans. Dans les deux cas le fruit a été confisqué par les opportunistes et avec les mêmes méthodes.

    Ceux qui aiment l’Algérie sont condamnés au renégat.

    Comment peut-on donner des milliards aux sanguinaires en leurs assurant une retraite confortable, pendant que les patriotes ne sont même pas reconnues. C’est quoi l’objectif dans tout cela si ce n’est la destruction de l’âme de l’Algérien nationaliste.

    Les terroristes sont devenus des hommes politiques à consulter, le citoyen est toujours sous le harcèlement salafiste sanguinaire, et Bouteflika a raté son prix Nobel de la paix. Et le journal arabophone s’occupe de la publicité pour la barbe et les charlatants. Un cocktail digne d’un film d’horreur.




    0



    0
    selecto
    14 mai 2015 - 10 h 27 min

    La mépris du pouvoir actuel
    La mépris du pouvoir actuel de ces Patriotes a pour origine qu’ils soient tous d’authentiques anciens moudjahidine, d’authentiques fils de chahid et des hommes de Liamine Zeroual.




    0



    0
    RAMO
    14 mai 2015 - 9 h 51 min

    Que dire de plus, TOUT EST
    Que dire de plus, TOUT EST DIT.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.