Le ridicule saoudien

Par Houari Achouri – Le rôle central de l’Algérie dans la lutte antiterroriste est reconnu par tous sauf… l’Arabie Saoudite qui a placé notre pays sur une liste noire de pays «peu engagés dans la lutte contre le terrorisme» (voir article d’Algeriepatriotique). Ah, si le ridicule pouvait tuer ! Les dirigeants saoudiens ignorent-ils que le «leadership» de l’Algérie dans la région du Maghreb et du Moyen-Orient, surtout en matière de sécurité et de lutte antiterroriste, est reconnu par les Etats-Unis, qui sont leur principal allié ? Qu’est-ce qui a pris le ministère saoudien des Affaires étrangères de faire planer des doutes sur le comportement de notre pays face au blanchiment d’argent destiné au financement du terrorisme ? Comment expliquer cette hostilité déclarée de l’Arabie Saoudite ? Est-ce parce que l’Algérie va organiser l’été prochain un sommet international sur le thème de la déradicalisation ? Tout le monde admet que la déradicalisation se traduit, au plan de la lutte antiterroriste, par la «déwahhabisation», c'est-à-dire l’éradication de l’idéologie de l’extrémisme religieux violent qui nourrit partout les groupes terroristes. Cette idéologie est véhiculée par une propagande qui vient de l’Arabie Saoudite. Elle vise à renforcer les groupes criminels comme les hordes armées de Daech et d’Al-Qaïda qui sèment la terreur en Syrie, en Irak, au Yémen et qui sont d’ailleurs financés par l’Arabie saoudite. L’Algérie, au contraire, est membre fondateur du Forum de lutte contre le terrorisme et accueillera prochainement une conférence de haut niveau, organisée par l’Union africaine, sur le thème du financement du terrorisme. Par son action contre le paiement des rançons, l’Algérie a prouvé qu’elle est à la pointe de la lutte contre le financement du terrorisme. Notre pays est un modèle dans ce domaine. Il le doit au peuple algérien qui a consenti de lourds sacrifices dans la lutte contre ce fléau. L’Algérie est connue pour œuvrer pour la paix. Quant à l’Arabie Saoudite, que dire d’un royaume archaïque qui regorge de pétrodollars et qui s’attaque à un des pays les plus pauvres de la planète, le Yémen, son voisin, arabe et musulman.
H. A.

Lire : L’Arabie Saoudite met l’Algérie sur une liste noire de pays «peu engagés» dans la lutte contre le terrorisme

Comment (29)

    Anonyme
    20 mai 2015 - 14 h 03 min

    Comme dit le proverbe de chez
    Comme dit le proverbe de chez nous : ‘Un qui dit à l’autre  »Ne me parle plus » et l’autre qui réplique  »Je regrette le jour ou je t’ai connu »….. Si seulement il n’y avait pas la MEQUE et MEDINE qui nous partageaient, je jure devant Dieu que je ne vous aurai connu…. D’abord moi je suis Amazigh pas un AAr Abi……




    0



    0
    Anonyme
    20 mai 2015 - 13 h 55 min

    Tout cela parce que nous ne
    Tout cela parce que nous ne voulons pas nous engager au Yemen…,On dirait que Ces Banou Aar abi de Saoud oublient qui sont ils vraiment et de quelle origine ils font parties, ils oublient également qui soutien le boka harem, le daech, les talibans, bien sur ils ne sont pour rien dans le terrorisme qui a endeuillé l’Algérie, …




    0



    0
    Citoyenne
    20 mai 2015 - 11 h 30 min

    @Par Larnaque (non vérifié) |
    @Par Larnaque (non vérifié) | 20. mai 2015 – 3:32

    L’Algérie de Bouteflika ne donnera aucune réponse. Beaucoup de nos corrompus sont impliqués dans le business avec ces satan du monde.
    Les princes qui viennent tuer notre faune sauvage sans impunité fait parti du jeu des affaires.
    En plus Bouteflika a beaucoup de souvenir de jeunesse chez les Wahhabites. Les Wahhabites pont leur relais en haut.

    L’armée a bien répondu à Bouira par l’élimination des 20 terroristes formés en Arabie Saoudite sûrement. C’est une réponse pour celui qui veut comprendre.




    0



    0
    coucou
    20 mai 2015 - 8 h 07 min

    et dire que ces faux c…ont
    et dire que ces faux c…ont pris en otage la Maison de Dieu ( notre chére Kaaba ) alors qu’en principe les Lieux Saints reviennent à la famille du Prophéte (saws) , les banou Hachem ( les Hachemites de la jordanie ) et non pas aux al saoud venus d’on ne sait où en Irak !!!

    en plus ils sont alliés à fond la caisse avec les sionistes et avec les vrais ennemis de l’Islam , alors que le Coran indique clairement de ne jamais prendre pour alliés les ennemis de Dieu….grave !




    0



    0
    Larnaque
    20 mai 2015 - 2 h 32 min

    Et la diplomatie algérienne
    Et la diplomatie algérienne dans tout ça? Où est la réaction officielle? Après la Mauritanie, c’est au tour des Ibn Séoud de s’attaquer impunément à l’Algérie. Le respect des autres nations cela s’arrache et ce n’est certainement pas avec une diplomatie à deux têtes que la situation risque de s’améliorer.




    0



    0
    Aherbebou
    19 mai 2015 - 22 h 46 min

    Au tout début de l’émergence
    Au tout début de l’émergence du FIS qui obtenait des fonds de l’arabie Tayhoudite,Le gouvernement Algérien avait posé cette question au financeur.Il lui a été répondu qu’il aidait á la construction de mosquée.Ces sales hypocrites.

    Personnellement j’attends la réaction officielle du Gouvernement Agérien sur tous les médias Nationaux et internationaux,quitte á rompre toute relation.




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 21 h 23 min

    @Par Laetizia (non vérifié) |
    @Par Laetizia (non vérifié) | 19. mai 2015 – 21:40

    « Ah, si le ridicule pouvait tuer ! »

    Eh OUI, Dommage que non!!

    On aurait envoyé des messages de condoléances pour l’Arabie satanique, et des message de la joie et de bonheur pour tout le monde arabo-musulman.




    0



    0
    Laetizia
    19 mai 2015 - 20 h 40 min

    « Ah, si le ridicule pouvait
    « Ah, si le ridicule pouvait tuer ! », je vous entends soupirer de dépit et de rage monsieur Achouri ! dans la vie il y a des hauts et il y a des bas et il semble bien que l’arabie yahoudite amorce un épisode de bas en continu et elle le sait, alors l’espoir est permis de voir ces crapules qui sont impliquées directement dans le financement du terrorisme dans notre pays (et bien plus) subir le sort cruel qu’elles ont infligés à nous autres et aux peuples syrien, irakien, yéménite, des peuples aux Histoires monumentales contrairement à ce pet de mouche qu’est l’arabie yahoudite. M. lamamra a-t-il les moyens de faire savoir ce que nous ressentons tous à savoir que ce pays est sur liste noire depuis toujours pour tout algérien qui se respecte ? attendons de voir… Cependant, étant donné la perte dramatique de 6 patriotes probablement brûlés vifs récemment dans la région des Aurès, en plus du fait que de dangereux terroristes passent à la télé en prime time en se vantant effrontément de leurs (mé)faits d’armes, en nous narguant grâce à l’immunité bouteflikienne, que la presse nationale compte parmi ses « best-sellers » des journaux (de langue arabe bien sûr) qui appellent au meurtre, ou à la désobéissance civile, propagent des fatwas contre l’une de nos meilleures plumes actuelles, etc. je ne vous apprends rien tout le monde sait cela, je dirais que l’Algérie pourrait être épinglée même par daesh sur ce coup là! Concernant votre hypothèse, je suis heureuse d’apprendre cette nouvelle, et je me réjouis d’avance de tout de mon être de voir peut-être disparaître à jamais au nom de la déradicalisation, cet habit noir comme les ténèbres dont se griment certaines femmes d’Alger, le reste (l’arabie yahoudite, la liste noire, etc.) comme dirait abou n’est que … Respectueusement




    0



    0
    New kid
    19 mai 2015 - 20 h 14 min

    Le Malik de la désolation
    Le Malik de la désolation larguant ses bombes, décimant des milliers d’innocentes victimes, continue ses crimes contre l’humanité.
    Quel cœur a-t-il ? Si ce n’est celui of the beast, ce ne peut être que celui d’un sanglier qui symbolise sa politique d’extermination de djihaliste.




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 19 h 39 min

    Pour paraphraser Boris Vian,
    Pour paraphraser Boris Vian, disons leur ceci : « Si ceux qui disent du mal de nous savaient ce que nous pensons d’eux, ils n’en diraient pas un mot ».
    Roturiers ils sont, roturiers ils resteront, et ce n’est pas leur vassalité à l’oncle Sam qui va les ennoblir.
    La Révolution Algérienne portée par le Peuple Algérien Amazigh leur a foutu et leur foutra toujours des complexes.
    Allah Yarham Echouhadas.




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 18 h 17 min

    tres curieux et impatient de
    tres curieux et impatient de voir la reaction de ceux qui gouvernent notre pays.




    0



    0
    Nass!ma
    19 mai 2015 - 18 h 15 min

    Hacene Annaba (non vérifié) |
    Hacene Annaba (non vérifié) | 19. mai 2015 – 15:09

    Pourquoi répondre aux imbéciles ?

    l´ indifférence est la meilleure réponse dans ce cas la .

    Faut faire comme les Iraniens le font avec eux ,les ignorer complètement = El dibloumassia




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    19 mai 2015 - 18 h 14 min

    J’emmerde la famille royale
    J’emmerde la famille royale saoudienne et profondément oui, je les emmerde ces guignols d’un autre age, car je n’aime pas qu’on essaye de nous intimider et personne ne peut intimider un Algérien digne personne, on n’a pas perdu 1 million et demi, d’Algérien pour qu’un groupe de bédouins mal fagoté nous donnent des leçons. Si nous avions des hommes au pays, on dirait au Saoudien ceci : » si vous toucher à notre pays, on vous renvoie à l’âge de pierre, ne nous menacez pas » mais pour cela, il faut être le fils de son père.




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 16 h 22 min

    en s’éloignant de la
    en s’éloignant de la politique du wahabisme ,l’algerie se dirige vers le bon chemin :le mérite revient aux AE (Si Lamamra) et les services spécialisés qui maitrisent parfaitement le phénomène du terrorisme ;
    que le gouvernement algérien assume son algérianité d’abord (amazighité) ,son africanité du nord faisant face à l’europe occidentale et son islamité telle que pratiquée depuis OKBA IBNOU NAFFAA ;
    l’algérie a été arabisée en embrassant l’islam mais elle n’est ,en aucun cas arabe (IBNOU BADIS )




    0



    0
    Kahina
    19 mai 2015 - 15 h 38 min

    @Par Hacene Annaba (non
    @Par Hacene Annaba (non vérifié) | 19. mai 2015 – 15:09

    Notre réponse est la plus officielle!!!




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 14 h 51 min

    Eux defendent leurs pays et
    Eux defendent leurs pays et leur business,à nous de defendre le nôtre sans reflechir.
    Tous les coups sont bons




    0



    0
    Abou Stroff
    19 mai 2015 - 14 h 14 min

    moua, je me pose une seule
    moua, je me pose une seule question: combien de divisions blindées la famille al-saoud peut elle aligner?
    quant au ridicule saoudien, je n’en vois aucun! en effet, le régime saoudien est, par nature, un régime inqualifiable puisqu’il est d’un autre âge et que, sans ses hydrocarbures (qu’adore les amerloques qui le protègent), personne n’entendrait parler de cette contrée vivant hors-temps.
    en fait, s’il y a quelqu’un pour lequel le qualificatif de ridicule sied tout à fait, c’est bien, le régime algérien qui continue à s’acoquiner avec les régimes rétrogrades du golfe alors que ces derniers passent leur temps à nous insulter.
    moralité de l’histoire: reconnaissons une bonne fois pour toutes que l’Algérie et les algériens sont d’abord et avant tout des africains faisant face à l’Europe et qu’ils, malgré les discours idéologiques sur notre soi disant arabité, n’ont strictement rien à voir avec les arabes.




    0



    0
    Hacene Annaba
    19 mai 2015 - 14 h 09 min

    Pas de réaction de nos
    Pas de réaction de nos officiels???




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 13 h 44 min

    l’Arabie saoudite a détruit
    l’Arabie saoudite a détruit la Syrie, le Yémen, la Libye, a détruit l’Algérie dans les années 1990. L’Arabie Saoudite, il faut s’en méfier cette entité bédouine arabo- siono-juive sous traite pour le sionisme et l’impérialisme, l’Algérie est en danger avec le clan d’Oujda qui se l’est approprié, il divise le pays depuis plus de 15 ans, inutile de rappeler l’incompétence, la mafia en mode de sa gouvernance, son asservissement aux puissances étrangères. Quand un pays est en danger comme le nôtre c’est le front interne qu’il faut souder, ce n’est pas ce que fait se clan de marocains, il divise le pays, il l’expose à tous les danger. Pour éviter les attaques extérieures, il faut renforcer le front interne. L’Arabie Saoudite est un microbe par rapport à l’Algérie, le danger provient de ceux qui tirent les ficelles à travers cette horreur d’Arabie Saoudite.




    0



    0
    Kahina CH
    19 mai 2015 - 13 h 22 min

    Pour ma part, j’aurai plutot
    Pour ma part, j’aurai plutot titre : le cynisme saoudien, la duplicite saoudienne…

    De qui se moque-t-on ?

    Ainsi donc ce royaume moyennageux, exportateur net de terrorisme et qui a sur sa conscience – enfin, si tant est qu’il en ait une – la mort de plusieurs milliers de personnes, dont des Algeriens victimes de la barbarie retrograde, font aussi des listing !

    Ils se prennent pour des Americains ou quoi ?

    Jugez donc :  » Le gouvernement saoudien a publié mardi une offre d’emploi pour le recrutement de huit bourreaux pour exécuter, par décapitation, le grand nombre de condamnés à mort dans le royaume.

    Aucune qualification particulière ni expérience ne sont requises pour ces emplois de bourreaux, dont la fonction sera d’« exécuter les condamnés à mort », selon l’offre d’emploi mise en ligne sur le site du ministère du Service public. Les futurs fonctionnaires seront aussi appelés à pratiquer « des amputations » sur des personnes condamnées pour vol. »

    Tout un programme…macabre, revoltant !

    Mais il est vrai que leur petrodollars leur assure l’impunite… d’un occident matrialiste et sans etats d’ame, alleches comme la fable de la Fontaine par l’odeur du fromage, et seulement manicheen avc les damnes de la terre.




    0



    0
    Algérienne
    19 mai 2015 - 12 h 51 min

    En deux mots:
    L’Arabie

    En deux mots:

    L’Arabie Saoudites à la recherche de la chaire à canon pour servir ses maitres sionistes.




    0



    0
    kahina
    19 mai 2015 - 12 h 36 min

    Une hypothèse:
    Je pense que

    Une hypothèse:

    Je pense que l’Arabie Saoudite n’aime pas notre ministre LAMAMRA!

    Avec le remaniement, ces satans wahhabites ont espéré avoir un ministre docile et à leur faveur…Mais, il ont été surpris. D’ou cet aboiement de chiens enragés.




    0



    0
    lghaouti tiarti
    19 mai 2015 - 11 h 50 min

    Qu’attendent-ils les
    Qu’attendent-ils les salafistes algériens dont ceux qui sont placés aux rangs de personnalités nationales à ‎l’instar des sinistres Mezrag et Cheikh El Ferkous par le clan de Oujda, de mettre en garde leurs ‎homologues des vassaux bédouins de l’Arabie sur leurs comportements qui nuisent à l’Algérie ? Le ‎silence des salafistes montre leurs doubles visages et conduites qui vont au profit de ces arabes serviles.




    0



    0
    usms
    19 mai 2015 - 11 h 29 min

    Le ridicule ne tue pas
    Le ridicule ne tue pas certes, mais il rend méprisable à souhait celui qui en est atteint. Ce que l’arabie dit ou fait lui est dicté. Par contre, nous leurs prêtons le flanc en continuant à nous considérer comme arabe et oublier qu’il y a une grande suspicion quand à leur origine. On a tout le temps dit qu’il s’agissait d’une tribu juive de l’est du pays. Une tribu de bandits « gataine trick » qui s’est allié avec l’angleterre pour prendre le pouvoir pour mieux servir SIAD HOUM. Ils ne nous restent qu’à formater tous les arabes.




    0



    0
    Nass!ma
    19 mai 2015 - 10 h 38 min

    Comment expliquer cette
    Comment expliquer cette hostilité déclarée de l’Arabie Saoudite ?

    C´est simple !

    Par la lois de la tribu et du tribalisme : rancune, agressivité, violence ,terreur ,non respect a la loi et aux institutions démocratiques .

    Tu refuses de faire ce que je te demande ,donc tu es contre moi ,donc tu deviens mon pire ennemi comme cela du jour au lendemain !

    Une opposition importante entre Bédouins (nomades) des pays du Golfe et populations dites « hadaris » (sédentaires) comme notre pays .

    Vive mon pays ! FORMATEZ L´AlGÉRIE DE VOTRE TÊTE ;RASSA

    Ils veulent nous entraîner ds leur chaos pour affaiblir notre armée .

    ILLI FINA YÉKFINA




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 10 h 29 min

    avec la déferlante de
    avec la déferlante de guerriers du djihad, venue de la péninsule arabique, un commandant perse, qui ne devait pas tarder à succomber à l’invasion, demanda aux musulmans ce qu’ils désiraient. La réponse – mémorable – fut la suivante :
    « Allah nous a envoyés ici afin que nous puissions libérer ceux qui le désirent de la servitude de leurs maîtres terrestres et en faire les serviteurs d’Allah, afin de transformer leur misère en richesse et les libérer de la tyrannie et du chaos des [fausses] religions et leur apporter la justice de l’islam. Il nous a envoyés pour apporter sa religion à toutes ses créatures et leur lancer un appel pour qu’ils rejoignent l’islam. Tous ceux qui accepteront cet appel seront saufs et nous les laisserons en paix. Mais quiconque refuse cet appel sera combattu jusqu’à ce que nous accomplissions la promesse d’Allah » (30).
    Mille quatre-cent ans plus tard, en mars 2009, le juriste saoudien, Basem Alem, se fit l’écho de cette conception :
    « En tant que membre de la vraie religion, j’ai davantage de droit à envahir les autres afin d’imposer un certain mode de vie [la chariah], dont l’histoire a démontré qu’il était le meilleur et le plus juste parmi toutes les civilisations. Tel est le véritable sens du djihad offensif. Quand nous nous engageons dans le djihad, ce n’est pas pour convertir les gens à l’islam, mais pour les libérer du sombre esclavage dans lequel ils vivent ».Ces bédouins ont détruit de grandes civilisations millénaires et considèrent les territoires qu’ils ont envahit comme des Etats vassaux .




    0



    0
    Nass!ma
    19 mai 2015 - 10 h 02 min

    Les parrains de la stratégie
    Les parrains de la stratégie du chaos .

    Un pays qui ne connaît qu´un seul langage celui de la menace et de la violence gratuite pour se créer un domaine vital ( Lebensraum) afin d´ assurer sa survie par son idéologie religieuse,de triste mémoire en imposant une guerre injuste et sans merci au peuple des pays musulmans.

    Mais qui est impliqués activement , massivement et sans la moindre retenue avec l´argent du pétrole dans le terrorisme ? Qui embobinent les égaré (e)s vivant en Europe avec son mouvement qui n´a rien avoir avec l´islam ( surtout les réfugiés , les sans papiers, les prisonniers etc ) ainsi que ds les pays musulmans ce ne sont pas les pays du Golfe et leur“ alliée „ la Turquie ? Ces égaré(e) s a leur tour qui détruisent ,sabotent en instaurant le chaos derrière eux sans comprendre les enjeux politiques, sacrifient des êtres humains comme des moutons de l´aid mais pour le diable ?

    Ces adeptes de tribalisme et ces néo-ottomans ne veulent pas comprendre et ne veulent pas voir la vérité en face  : que ces égaré(e)s commencent a comprendre les enjeux politiques et qui ne veulent plus jouer leur jeu .

    Dieu a envoyé un mouton a Ibrahim aléhi el salam- Abraham- pour mettre fin au sacrifice humain , ce rite religieux qui se pratiquait pour attirer les faveurs des dieux .La substitution du fils par un bélier lors du sacrifice demandé par Dieu à Abraham, symbolise l’abandon des sacrifices humains au profit des sacrifices d’animaux. C´est pourquoi nous commémorons cet abandon du sacrifice des enfants par l´aid el adha
    ET voilà que ce rite barbare d´ Eljahiliya est repris par ces islamistes djihadistes en sacrifiant des non musulmans et des musulmans pour Satan .




    0



    0
    Anonyme
    19 mai 2015 - 9 h 35 min

    « Le Monde »:
    L’Arabie saoudite

    « Le Monde »:

    L’Arabie saoudite recrute : huit bourreaux manquent dans le royaume. Aucune compétence particulière n’est requise, le poste consistant principalement à administrer la mort et exécuter les peines comme les amputations et les coups de fouet. L’annonce publiée sur le site de recrutement du service public précise que les impétrants commenceront au plus bas de l’échelle des salaires des fonctionnaires religieux.

    Le royaume saoudien est régulièrement critiqué par des organisations de défense des droits de l’homme pour les exécutions de condamnés à mort, en général par décapitation au sabre. La peine est de plus en plus fréquente : selon un décompte de l’AFP, 85 exécutions ont eu lieu depuis le 1er janvier, contre 87 sur l’ensemble de l’année dernière. Le chiffre pour 2014 atteint 88 selon Reuters et Human Rights Watch, 90 selon Amnesty International.
    Nombre d’exécutions en hausse

    Viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans le pays régi par une version rigoriste de l’islam. La plupart des exécutions visent des condamnés à mort pour meurtre, mais beaucoup concernent également des trafiquants de drogue. La moitié des condamnés sont des sujets du royaume, les autres viennent du Pakistan, du Yémen, de Syrie, de Jordanie, d’Inde, d’Indonésie, de Birmanie, du Tchad, d’Erythrée, des Philippines et du Soudan.

    Les autorités saoudiennes ne se sont pas expliquées sur la hausse du nombre d’exécutions depuis le début de l’année. Des diplomates en poste l’attribuent à l’augmentation du nombre de magistrats qui a permis d’examiner toutes les affaires en souffrance dans les tribunaux du royaume. D’autres estiment qu’il s’agit d’une manière d’envoyer un message de fermeté alors que la région traverse une zone de turbulences.

    Lors d’une conférence de presse à Riyad, où il faisait une visite en grande pompe, le président François Hollande a rappelé que la France milite pour l’abolition de la peine de mort. A l’occasion de cette visite, Amnesty International a déploré que, près de cent jours après son arrivée au pouvoir, le roi Salman n’ait pas pris de mesures pour « améliorer un bilan épouvantable ».




    0



    0

Les commentaires sont fermés.