Les vautours débusqués (II)

Par Kamel Moulfi – Nous mettions en garde, hier, dans ce même espace, sur tous ces vautours qui nous épient, guettant l’occasion propice qu’ils attendent de Ghardaïa. Les nombreux commentaires et le grand nombre de lectures que cet édito à suscités, montrent que les Algériens ne sont pas dupes et sont conscients de ce qui se trame dans cette région et à nos frontières. Quelles que soient les positions des uns et des autres, tous les lecteurs partagent néanmoins cette crainte pour l'unité du pays et cette volonté stoïque de repousser toutes les tentatives de déstabilisation. Les carences du pouvoir, réelles, et sa responsabilité, par incompétence et imprévoyance, dans le pourrissement de la situation depuis de longs mois, ne doivent pas nous cacher le rôle de ceux qui jettent de l’huile sur le feu et mettent même la main à la pâte pour envenimer les choses et rendre le conflit inextricable. Dans les circonstances présentes, il n’y a pas de troubles «neutres», comme certains le croient, par naïveté et intoxiqués par les versions du type «conflit intercommunautaire». Placé dans le contexte régional façonné par les manœuvres réussies de déstabilisation de plusieurs pays arabes menées ces dernières années, il devient évident que la finalité de ce qui se trame à Ghardaïa vise à jeter notre pays dans la même tourmente. Le rétablissement de l’ordre public en imposant le respect de la loi est la condition préalable à la mise en échec de cette manœuvre revêtue, comme d'habitude, de l’habit identitaire. Mais le scénario noir concocté pour Ghardaïa, est cousu d’un fil blanc visible à mille lieux, comme le prouvent le contenu véhiculé par les réseaux sociaux, les appels bellicistes des salafistes, les sollicitations d’ingérences étrangères, etc. Les personnalités politiques qui ont donné leur avis à ce sujet ont reconnu, sans tomber dans l’exagération ni la dramatisation, que l’enjeu était l’unité nationale, qu’il s’agissait d’une notion sacrée construite au cours de la lutte de libération nationale par l’élite patriotique du pays, issue de toutes les couches sociales et de toutes les régions, et, donc, qu’il n’y a pas lieu de transiger.
K. M.

Comment (36)

    zyriab
    12 juillet 2015 - 8 h 21 min

    Les carences du pouvoir,
    Les carences du pouvoir, réelles, et sa responsabilité, par incompétence et imprévoyance, dans le pourrissement de la situation depuis de longs mois, ne doivent pas nous cacher le rôle de ceux qui jettent de l’huile sur le feu et mettent même la main à la pâte pour envenimer les choses et rendre le conflit inextricable. Voilà les réflexions qui incitent à la division et au manque de réflexion Alors qu’il est demandé à la presse comme à l’instar de toutes les institutions (école, société civile etc..)de créer la conscience chez l’algérien de citoyenneté voilà -t-il pas qu’on entend les remarques comme « il n y a pas d’état c’est à dire c’est un véritable appel à l’OTAN de venir créer un état (c’était l’argument de Charles X en 1830) L’algérien n’est toujours pas citoyen et c’est plus que jamais le moment ou quel que soi notre avis que c’est la première des priorités Toute autre remarque serait considérée comme une haute trahison

    karimdjazair
    12 juillet 2015 - 8 h 14 min

    Ce qui s est passé à
    Ce qui s est passé à Ghardaia, est le fait de bandes de voyous des deux cotés, point barre. L Etat a enfin décidé d agir fermement, et on ne pourra pas le lui reprocher, après l avoir accusé de laxisme et d immobilisme.

    Les sionistes sont à l affut du moindre problème pour souffler sur la braise.

    Les algériens, quand leur pays est menacé, se leveront comme un seul homme, nous ne ferons pas le jeu des sionistes qui ne revent que de voir notre pays sombrer dans le chaos.

    Lyes Oukane
    12 juillet 2015 - 7 h 07 min

    @ anonyme de 0h38
     » …un

    @ anonyme de 0h38

     » …un marocain est un Algérien qui n’est pas d’accord avec les idées de certains de ses compatriotes …  »

    Pas d’accord avec toi . Un algérien est une personne qui peut prouver irréfutablement son origine algérienne jusqu’à ses arrières grands parents , au minimum ( l’Etat civil avant cette période étant en France ) .
    Tous les autres ne sont que des pièces rapportées par chars ou sur un âne et ne sont ,à mes yeux ,que des étrangers , fussent-ils ministres ou président .

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 3 h 18 min

    Écoutez la vidéo: cri de
    Écoutez la vidéo: cri de détresse d’un Mozabite Algérien.

    https://www.youtube.com/watch?v=QvUY3c5eGKM

    Un algerien vivant a casablanca
    12 juillet 2015 - 3 h 11 min

    Par Abou Stroff (non vérifié)
    Par Abou Stroff (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 14:55
    vous avez résumé la situation,et dire que certains abrutis s’entêtent à voir le danger ailleurs;ces drames sont la REPONSE à la négligence du systéme post 62 portée à ces régions du grand sud,,c’est maintenant qu’on découvre qu’elles existent et qu’elles sont habitées par des gents laborieux et travailleurs et que ces gents sont assis sur l’unique richesse du pays;c’est la peur de la perte de cette richesse qui fait réagir le clan d’oujda

    Moh62
    12 juillet 2015 - 2 h 02 min

    D’après louiza hanoune y’a 69
    D’après louiza hanoune y’a 69 cagoulés connus qui ont semé cette terreur,alors s’ils dont connus circulent cagoulés en moto sue fait la gendarmerie pour les arrêter,les interroger et on saura qui est derrière!?! C aussi simple. On peut pas tuer 22 personnes et les assassins non arrêtés!

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 51 min

    Mon analyse a ete envoye 4
    Mon analyse a ete envoye 4 fois, elle n’est pas passee…
    Cela voudrait dire que je vois clair et que mes propos pourraient inquieter ou faire peur ?
    Ok je laisse.
    Pourtant je suis dans l’analyse logique…
    Vous ne souhaitez visiblement pas qu’il soit lu par « des » personnes.
    Dans quoi vais-je m’orienter le profiling ou dans l’analyse geostrategique ?

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 14 min

    Par الهوارية..في امريكا (non
    Par الهوارية..في امريكا (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 1:29

    Je pense que si quelque chose arrivera en Algérie, la France verra ses jeunes beurs d’origine algériennes faire la Hola!, il vont tout saccager et se venger, Le (…) Mhenni et son amant BHL vont se sauver à Tel-Aviv Aller sans retour

    Les algériens de France, ne vont pas rester sages comme des images sur les nuages en regardant l’Algérie encore une fois dans des événements de guérillas urbaines entre deux frères!!!!
    ====================
    C’est trop evident.

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 13 min

    J’ai envoye ce message 3
    J’ai envoye ce message 3 fois, merci de le passer. Il est dangereux ? Je trouve au contraire qu’exposer les idees aidera. Je compte sur vous. MErci

    Par Citoyenne (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 21:40

    M. Moulfi,

    Le titre de votre article est un mystère pour moi. Je pense qu’il répond à la question de qui sont réellement ceux qui attisent le feu à GHARDAIA.

    Qui a été débusqué?? qui sont les vautours dont vous faites allusion??
    la tragédie de GHARDAIA serait-elle juste une extension de la guerre des clans au pouvoir?? La mafia politico-financière a-t-elle été débusquée?? D’où une tentative de déstabilisation de la région et de l’Algérie pour montrer leur force de frappe????
    C’était Juste une question.
    ==========================
    Si je comprends ce que je comprends. Des algeriens sont derriere aides soit d’un clan en Algerie (je pense a Boutef frangin et roi) et/ou de quelques etrangers ayant force l’Algerie d’intervenir en Libye et au Yemen et qu’il faut chatier a l’interieur en foutant la zizanie de tous contre tous.

    J’en veux pour indices ceux-ci :

    1/ les derniers compliments des states pour le role de securite de l’algerie dans la region,
    2/ accord avec le maroc pour surveiller les tractations concernant le mali et la lybie
    3/ intervention de l’UE concernant les droits de l’homme. Les francais ne peuvent plus trop apres la saignee de Trevidic, le tue qui tue qui, la mefiance des algeriens concernant Fafa. Donc Fafa envoie au charbon l’UE
    4/ contestation de Lamamra qui repond : l’Algerie a donne plus qu’elle n’a recu
    5/ puis reculade de l’UE
    6/ puis un petit rapport contre les droits de l’homme des States,
    7/ puis reaction de Lamamra qui conteste,
    8/ Tele saoudienne qui chauffe contre les ibadites
    9/ puis petites etincelles a Ghardaia,
    10/ avec mollesse de Bouteflika pendant deux ans (???)avant la fitna jusqu’a ce que les reseaux sociaux lui jurent la perte de son clan
    11/ retraction du clan boutef, ils se reveillent et decident d’aller a Ghardaia
    12/ ibadites contre chaambas, chacun voit le meme groupe de personne qui les attaquent, chacun croit que c’est l’autre.
    13/ ambassadrice US qui commencent ses tractations.
    =============
    En gros,
    A/ semez la haine entre algeriens,
    B/ occuper l’algerie par des feux internes,
    C/ puis revenir sur les sites gaziers et petroliers, petites bombes par ci, par la,
    D/ puis accusation de la presse occidentale contre l’armee algerienne qui intervient,
    E/ morts, attentats, viols, decapitations
    F/ et zebala de nouveau : le qui tue qui.
    G/ Debarquement de l’onu, des ong, des droits de l’homme,
    H/ le mak(kabylie), le mac(chaoui), le mab (beni-mzab), le mat (touaregs) tout le monde sort et se dit pret a sauver leurs « peuples » des griffes de l’etat algerien
    I/ on ressort l’idee que l’Algerie est un etat artificiel pour l’opinion publique
    J/ reunions a paris avec les opposants
    K/ decoupage de l’algerie
    L/ contestations entre opposants car les touaregs ont la mise.
    M/ meurtres cibles
    N/ deplacements de population
    O/ exils
    P/ occupation des residus de l’Algerie par les puissances etrangeres
    Q/ Bataille entre US et France pour le Sud
    R/ Emeutes et tueries contre les musulmans non wahabites, contre les amazigh,
    S/ Evasion de fonds financiers
    T/ fuite des dirigeants oeuvrant pour l’Arabie Saoudite, le Qatar, la France, les USA, l’Angleterre
    U/ Flicage des algeriens dans le monde dont Fafa
    V/ Destructuration de la societe : esclavagisme financier, desordes des moeurs, cas de souffrances pathologiques et psychiatriques
    W/ France, USA, Israel: gagnantes
    X/ Arabie Saoudite, Qatar : gagnantes
    Y/ chaouis, kabyles, mozabites touaregs, chaambas, chenoua, perdants
    Z/ Algerie perdante. Mort par KO

    ==========================================
    Que veut-on ?
    Etre libres chez nous ou lecher les basques des etrangers chez nous ?

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 0 h 54 min

    @Par الهوارية..في امريكا (non
    @Par الهوارية..في امريكا (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 1:29

    Si tu veux que l’Algérie reste unie vous devez faire des commentaires impartiales. les barbus salafistes ont une grande responsabilité dans ce qui se passe. ces salafistes prêchent des fatawates contre les mozabites et les qualifient de mécréants qu’il faut tuer. C’est ça la source du problème. Et quand une brèche pareille n’est pas remise à l’ordre, BHL et sa clique rentre par sa porte.
    On a trop laissé trainer le problème à Ghardaia. C’est ça le grand problème.
    si on veut éviter qu,un voleur ne rentre à la maison, il faut fermer toute les portes et les fenêtres.

    Anonyme
    12 juillet 2015 - 0 h 52 min

    Par anonyme (non vérifié) |
    Par anonyme (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 0:38
    Il faut mettre la pédale douce sur la drogue, tu prends tes délires pour des réalités, allez circule y a rien à voir pour un mokoko comme toi sur ce site. Les «algériens sont des marocains»????? tu nous insultes espèce de pov mokoko qui délire sous l’effet des spsychotique et de l’ignorance.

Les commentaires sont fermés.