Les vautours débusqués (II)

Par Kamel Moulfi – Nous mettions en garde, hier, dans ce même espace, sur tous ces vautours qui nous épient, guettant l’occasion propice qu’ils attendent de Ghardaïa. Les nombreux commentaires et le grand nombre de lectures que cet édito à suscités, montrent que les Algériens ne sont pas dupes et sont conscients de ce qui se trame dans cette région et à nos frontières. Quelles que soient les positions des uns et des autres, tous les lecteurs partagent néanmoins cette crainte pour l'unité du pays et cette volonté stoïque de repousser toutes les tentatives de déstabilisation. Les carences du pouvoir, réelles, et sa responsabilité, par incompétence et imprévoyance, dans le pourrissement de la situation depuis de longs mois, ne doivent pas nous cacher le rôle de ceux qui jettent de l’huile sur le feu et mettent même la main à la pâte pour envenimer les choses et rendre le conflit inextricable. Dans les circonstances présentes, il n’y a pas de troubles «neutres», comme certains le croient, par naïveté et intoxiqués par les versions du type «conflit intercommunautaire». Placé dans le contexte régional façonné par les manœuvres réussies de déstabilisation de plusieurs pays arabes menées ces dernières années, il devient évident que la finalité de ce qui se trame à Ghardaïa vise à jeter notre pays dans la même tourmente. Le rétablissement de l’ordre public en imposant le respect de la loi est la condition préalable à la mise en échec de cette manœuvre revêtue, comme d'habitude, de l’habit identitaire. Mais le scénario noir concocté pour Ghardaïa, est cousu d’un fil blanc visible à mille lieux, comme le prouvent le contenu véhiculé par les réseaux sociaux, les appels bellicistes des salafistes, les sollicitations d’ingérences étrangères, etc. Les personnalités politiques qui ont donné leur avis à ce sujet ont reconnu, sans tomber dans l’exagération ni la dramatisation, que l’enjeu était l’unité nationale, qu’il s’agissait d’une notion sacrée construite au cours de la lutte de libération nationale par l’élite patriotique du pays, issue de toutes les couches sociales et de toutes les régions, et, donc, qu’il n’y a pas lieu de transiger.
K. M.

Comment (36)

    zyriab
    12 juillet 2015 - 8 h 21 min

    Les carences du pouvoir,
    Les carences du pouvoir, réelles, et sa responsabilité, par incompétence et imprévoyance, dans le pourrissement de la situation depuis de longs mois, ne doivent pas nous cacher le rôle de ceux qui jettent de l’huile sur le feu et mettent même la main à la pâte pour envenimer les choses et rendre le conflit inextricable. Voilà les réflexions qui incitent à la division et au manque de réflexion Alors qu’il est demandé à la presse comme à l’instar de toutes les institutions (école, société civile etc..)de créer la conscience chez l’algérien de citoyenneté voilà -t-il pas qu’on entend les remarques comme « il n y a pas d’état c’est à dire c’est un véritable appel à l’OTAN de venir créer un état (c’était l’argument de Charles X en 1830) L’algérien n’est toujours pas citoyen et c’est plus que jamais le moment ou quel que soi notre avis que c’est la première des priorités Toute autre remarque serait considérée comme une haute trahison




    0



    0
    karimdjazair
    12 juillet 2015 - 8 h 14 min

    Ce qui s est passé à
    Ce qui s est passé à Ghardaia, est le fait de bandes de voyous des deux cotés, point barre. L Etat a enfin décidé d agir fermement, et on ne pourra pas le lui reprocher, après l avoir accusé de laxisme et d immobilisme.

    Les sionistes sont à l affut du moindre problème pour souffler sur la braise.

    Les algériens, quand leur pays est menacé, se leveront comme un seul homme, nous ne ferons pas le jeu des sionistes qui ne revent que de voir notre pays sombrer dans le chaos.




    0



    0
    Lyes Oukane
    12 juillet 2015 - 7 h 07 min

    @ anonyme de 0h38
     » …un

    @ anonyme de 0h38

     » …un marocain est un Algérien qui n’est pas d’accord avec les idées de certains de ses compatriotes …  »

    Pas d’accord avec toi . Un algérien est une personne qui peut prouver irréfutablement son origine algérienne jusqu’à ses arrières grands parents , au minimum ( l’Etat civil avant cette période étant en France ) .
    Tous les autres ne sont que des pièces rapportées par chars ou sur un âne et ne sont ,à mes yeux ,que des étrangers , fussent-ils ministres ou président .




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 3 h 18 min

    Écoutez la vidéo: cri de
    Écoutez la vidéo: cri de détresse d’un Mozabite Algérien.

    https://www.youtube.com/watch?v=QvUY3c5eGKM




    0



    0
    Un algerien vivant a casablanca
    12 juillet 2015 - 3 h 11 min

    Par Abou Stroff (non vérifié)
    Par Abou Stroff (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 14:55
    vous avez résumé la situation,et dire que certains abrutis s’entêtent à voir le danger ailleurs;ces drames sont la REPONSE à la négligence du systéme post 62 portée à ces régions du grand sud,,c’est maintenant qu’on découvre qu’elles existent et qu’elles sont habitées par des gents laborieux et travailleurs et que ces gents sont assis sur l’unique richesse du pays;c’est la peur de la perte de cette richesse qui fait réagir le clan d’oujda




    0



    0
    Moh62
    12 juillet 2015 - 2 h 02 min

    D’après louiza hanoune y’a 69
    D’après louiza hanoune y’a 69 cagoulés connus qui ont semé cette terreur,alors s’ils dont connus circulent cagoulés en moto sue fait la gendarmerie pour les arrêter,les interroger et on saura qui est derrière!?! C aussi simple. On peut pas tuer 22 personnes et les assassins non arrêtés!




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 51 min

    Mon analyse a ete envoye 4
    Mon analyse a ete envoye 4 fois, elle n’est pas passee…
    Cela voudrait dire que je vois clair et que mes propos pourraient inquieter ou faire peur ?
    Ok je laisse.
    Pourtant je suis dans l’analyse logique…
    Vous ne souhaitez visiblement pas qu’il soit lu par « des » personnes.
    Dans quoi vais-je m’orienter le profiling ou dans l’analyse geostrategique ?




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 14 min

    Par الهوارية..في امريكا (non
    Par الهوارية..في امريكا (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 1:29

    Je pense que si quelque chose arrivera en Algérie, la France verra ses jeunes beurs d’origine algériennes faire la Hola!, il vont tout saccager et se venger, Le (…) Mhenni et son amant BHL vont se sauver à Tel-Aviv Aller sans retour

    Les algériens de France, ne vont pas rester sages comme des images sur les nuages en regardant l’Algérie encore une fois dans des événements de guérillas urbaines entre deux frères!!!!
    ====================
    C’est trop evident.




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 1 h 13 min

    J’ai envoye ce message 3
    J’ai envoye ce message 3 fois, merci de le passer. Il est dangereux ? Je trouve au contraire qu’exposer les idees aidera. Je compte sur vous. MErci

    Par Citoyenne (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 21:40

    M. Moulfi,

    Le titre de votre article est un mystère pour moi. Je pense qu’il répond à la question de qui sont réellement ceux qui attisent le feu à GHARDAIA.

    Qui a été débusqué?? qui sont les vautours dont vous faites allusion??
    la tragédie de GHARDAIA serait-elle juste une extension de la guerre des clans au pouvoir?? La mafia politico-financière a-t-elle été débusquée?? D’où une tentative de déstabilisation de la région et de l’Algérie pour montrer leur force de frappe????
    C’était Juste une question.
    ==========================
    Si je comprends ce que je comprends. Des algeriens sont derriere aides soit d’un clan en Algerie (je pense a Boutef frangin et roi) et/ou de quelques etrangers ayant force l’Algerie d’intervenir en Libye et au Yemen et qu’il faut chatier a l’interieur en foutant la zizanie de tous contre tous.

    J’en veux pour indices ceux-ci :

    1/ les derniers compliments des states pour le role de securite de l’algerie dans la region,
    2/ accord avec le maroc pour surveiller les tractations concernant le mali et la lybie
    3/ intervention de l’UE concernant les droits de l’homme. Les francais ne peuvent plus trop apres la saignee de Trevidic, le tue qui tue qui, la mefiance des algeriens concernant Fafa. Donc Fafa envoie au charbon l’UE
    4/ contestation de Lamamra qui repond : l’Algerie a donne plus qu’elle n’a recu
    5/ puis reculade de l’UE
    6/ puis un petit rapport contre les droits de l’homme des States,
    7/ puis reaction de Lamamra qui conteste,
    8/ Tele saoudienne qui chauffe contre les ibadites
    9/ puis petites etincelles a Ghardaia,
    10/ avec mollesse de Bouteflika pendant deux ans (???)avant la fitna jusqu’a ce que les reseaux sociaux lui jurent la perte de son clan
    11/ retraction du clan boutef, ils se reveillent et decident d’aller a Ghardaia
    12/ ibadites contre chaambas, chacun voit le meme groupe de personne qui les attaquent, chacun croit que c’est l’autre.
    13/ ambassadrice US qui commencent ses tractations.
    =============
    En gros,
    A/ semez la haine entre algeriens,
    B/ occuper l’algerie par des feux internes,
    C/ puis revenir sur les sites gaziers et petroliers, petites bombes par ci, par la,
    D/ puis accusation de la presse occidentale contre l’armee algerienne qui intervient,
    E/ morts, attentats, viols, decapitations
    F/ et zebala de nouveau : le qui tue qui.
    G/ Debarquement de l’onu, des ong, des droits de l’homme,
    H/ le mak(kabylie), le mac(chaoui), le mab (beni-mzab), le mat (touaregs) tout le monde sort et se dit pret a sauver leurs « peuples » des griffes de l’etat algerien
    I/ on ressort l’idee que l’Algerie est un etat artificiel pour l’opinion publique
    J/ reunions a paris avec les opposants
    K/ decoupage de l’algerie
    L/ contestations entre opposants car les touaregs ont la mise.
    M/ meurtres cibles
    N/ deplacements de population
    O/ exils
    P/ occupation des residus de l’Algerie par les puissances etrangeres
    Q/ Bataille entre US et France pour le Sud
    R/ Emeutes et tueries contre les musulmans non wahabites, contre les amazigh,
    S/ Evasion de fonds financiers
    T/ fuite des dirigeants oeuvrant pour l’Arabie Saoudite, le Qatar, la France, les USA, l’Angleterre
    U/ Flicage des algeriens dans le monde dont Fafa
    V/ Destructuration de la societe : esclavagisme financier, desordes des moeurs, cas de souffrances pathologiques et psychiatriques
    W/ France, USA, Israel: gagnantes
    X/ Arabie Saoudite, Qatar : gagnantes
    Y/ chaouis, kabyles, mozabites touaregs, chaambas, chenoua, perdants
    Z/ Algerie perdante. Mort par KO

    ==========================================
    Que veut-on ?
    Etre libres chez nous ou lecher les basques des etrangers chez nous ?




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 0 h 54 min

    @Par الهوارية..في امريكا (non
    @Par الهوارية..في امريكا (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 1:29

    Si tu veux que l’Algérie reste unie vous devez faire des commentaires impartiales. les barbus salafistes ont une grande responsabilité dans ce qui se passe. ces salafistes prêchent des fatawates contre les mozabites et les qualifient de mécréants qu’il faut tuer. C’est ça la source du problème. Et quand une brèche pareille n’est pas remise à l’ordre, BHL et sa clique rentre par sa porte.
    On a trop laissé trainer le problème à Ghardaia. C’est ça le grand problème.
    si on veut éviter qu,un voleur ne rentre à la maison, il faut fermer toute les portes et les fenêtres.




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 0 h 52 min

    Par anonyme (non vérifié) |
    Par anonyme (non vérifié) | 12. juillet 2015 – 0:38
    Il faut mettre la pédale douce sur la drogue, tu prends tes délires pour des réalités, allez circule y a rien à voir pour un mokoko comme toi sur ce site. Les «algériens sont des marocains»????? tu nous insultes espèce de pov mokoko qui délire sous l’effet des spsychotique et de l’ignorance.




    0



    0
    Anonyme
    12 juillet 2015 - 0 h 51 min

    a la houaria d’amerique
    que

    a la houaria d’amerique
    que fais tu la bas reviens vivre dans ton pays que tu cheris si bien




    0



    0
    الهوارية..في امريكا
    12 juillet 2015 - 0 h 29 min

    L’Algérie ne sera jamais
    L’Algérie ne sera jamais déstabilisée Point!
    On a pas fait un si grand et beau pays pour le dévaster et le céder gratos…
    L’Algérie doit assumer ceux qui essaient de comploter, je souhaite qu’elle interne les commanditaires de ces événements
    comme la France a interné le berger Corse Yvan Colonna et d’autres corses…. et les Basques MAITE DUGUNAGATIK LAN EGITEKO… pour ne citer que ces deux détenus indépendantistes qui croupissent dans des taules françaises parisiennes.
    Je pense que si quelque chose arrivera en Algérie, la France verra ses jeunes beurs d’origine algériennes faire la Hola!, il vont tout saccager et se venger, Le Makak Mhenni et son amant BHL vont se sauver à Tel-Aviv Aller sans retour

    Les algériens de France, ne vont pas rester sages comme des images sur les nuages en regardant l’Algérie encore une fois dans des événements de guérillas urbaines entre deux frères!!!!




    0



    0
    Aherbebou
    11 juillet 2015 - 23 h 42 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 18:19

    Moi j’avertis,(peut être que ça n’a pas été remarqué) le DRS sur l’engagement de certains gendarmes et policiers introduits dans ces corps constitués respectifs et qui prennent vraisemblablement parti des salafistes ,ce genre de transfuges avaient infesté l’ANP à l’époque du FIS,nos services doivent prendre au sérieux ce fait avéré,les vidéos faisant foi,ces personnes doivent être rejetées rapidement de ces institutions!!Comme l’avait fait notre armée en mettant à la retraite forcée toute personne soupçonnée de sympathie avec le parti de ali belhaj!!!
    =====================
    C’est une evidence.
    Ces fouines pratiquent la takia qu’ils critiquent chez les Chiites. C’est bien joli, mais leur pratique de lIslam c’est ZERO, Des vrais Mounafiqs.
    Il faut les couper de tout lien avec la fonction publique, de tout poste a responsabilite.
    Qui leur a dit de nuire a leur pays ? a leurs freres ?
    Tolerance zero, ils doivent sortis de l’armee et de la police.
    Radicalement.

    -JE SOUTIENS VOTRE PROPOSITION GÉNIALE…LE DRS DOIT AGIR:




    0



    0
    anonyme
    11 juillet 2015 - 23 h 38 min

    Comment on reconnait un
    Comment on reconnait un marocain en Algérie?
    Très simple

    Un marocain est un algérien qui n’est pas d’accord avec les idées de certains de ses compatriotes. Comme il a nnif, Il accuse à son tour d’accuser les autres d’être des marocains mokokos, comme ça tous les algériens sont des marocains qui s’ignorent.
    Je comprends maintenant pourquoi tous les maux de l’Algérie sont attribués aux marocains.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 22 h 57 min

    Et en guise de remerciements
    Et en guise de remerciements en dépêche Bensalah et Lamamra présenter des condoléances aux commanditaires .C’est vraiment nous faire passer pour des imbéciles.Lahla Tarabhkoum




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 21 h 21 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 18:19

    Moi j’avertis,(peut être que ça n’a pas été remarqué) le DRS sur l’engagement de certains gendarmes et policiers introduits dans ces corps constitués respectifs et qui prennent vraisemblablement parti des salafistes ,ce genre de transfuges avaient infesté l’ANP à l’époque du FIS,nos services doivent prendre au sérieux ce fait avéré,les vidéos faisant foi,ces personnes doivent être rejetées rapidement de ces institutions!!Comme l’avait fait notre armée en mettant à la retraite forcée toute personne soupçonnée de sympathie avec le parti de ali belhaj!!!
    =====================
    C’est une evidence.
    Ces fouines pratiquent la takia qu’ils critiquent chez les Chiites. C’est bien joli, mais leur pratique de lIslam c’est ZERO, Des vrais Mounafiqs.
    Il faut les couper de tout lien avec la fonction publique, de tout poste a responsabilite.
    Qui leur a dit de nuire a leur pays ? a leurs freres ?
    Tolerance zero, ils doivent sortis de l’armee et de la police.
    Radicalement.




    0



    0
    Citoyenne
    11 juillet 2015 - 20 h 40 min

    M. Moulfi,
    Le titre de votre

    M. Moulfi,

    Le titre de votre article est un mystère pour moi. Je pense qu’il répond à la question de qui sont réellement ceux qui attisent le feu à GHARDAIA.

    Qui a été débusqué?? qui sont les vautours dont vous faites allusion??
    la tragédie de GHARDAIA serait-elle juste une extension de la guerre des clans au pouvoir?? La mafia politico-financière a-t-elle été débusquée?? D’où une tentative de déstabilisation de la région et de l’Algérie pour montrer leur force de frappe????
    C’était Juste une question.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 20 h 05 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 11. juillet 2015 – 17:43

    Pour un acte terroriste d’un journal satirique(il ne fait rire personne) la France a mobilisé les dirigeants de la planète pour une manifestation à Paris retransmise par les télés du monde entier .
    En Algérie ,on attend l’appel de la société civile et des partis politiques pour une manifestation monstre sur tout le territoire national pour dire aux comploteurs ,aux ONG et aux pays étrangers qui poussent à la déstabilisation du pays que le peuple Algérien est pluriel et que l’Algérie est une et indivisible .Tous dans la rue pour défendre notre pays .Vous avez vu l’Irak ,la Syrie ,la Libye ,le Yémen. Alors pas de temps à perdre ,faites votre boulot particulièrement vous les politiques.
    =====================
    Bien vu, cela demontre si nous en avions besoin que leur silence est revelateur de leurs pensees profondes. Ce qui se passe a Ghardaia les arrange et ils le souhaitent. La France, les USA, le monde arabe ou sont leurs manifs pour Ghardaia. Nada.
    Aux algeriens qui servent les etrangers, ressaisissez-vous. Car quand vous tomberez entre les mains des patriotes, votre horizon sera le neant. Ne trahissez ni votre pays, ni votre peuple, car il ne vous le sera pas pardonne ni ici ni la-haut.
    Redevenez algeriens et quittez la lachete




    0



    0
    anis
    11 juillet 2015 - 19 h 46 min

    d’accord avec tous vos
    d’accord avec tous vos commentaire. Les salafistes, monstres formatés par le wahabisme saoudien avancent à grands pas. Les dirigeants actuels les ont sponsorisés pour qu’ils se maintiennent au pouvoir et avoir toute la latitude de siffler les richesses du pays.Ils ont courbé l’échine face à un vampirisme franco-américain. Nous allons payer très cher cette collusion et le drame de Ghardaia n’est qu’un signe avant-coureur. Comme la guerre de libération , ils y a ceux qui vont en profiter et c’est toujours notre valeureuse armée qu’on va jeter en pâture




    0



    0
    Augustin n'taghast
    11 juillet 2015 - 19 h 30 min

    Les vautours ne veulent pas

    Les vautours ne veulent pas lâcher leur proie »l’algérie et sa rente ».Ce là fait plus de 53années que celà dure.Ils ont déferlés sur l’algérie au moment juste quand elle venait de sortir EXSANGUE ET MARTYRISEE par 7 longues années de guerre de libération .
    -Indépendance confisquée,
    -révolution trahie
    – quotidien d une algérie,que ceux qui sont morts pour la libérer ,croyaient rendre radieux pour les générations survivantes,mais que les vautours ont décidé autrement.
    -l’avenir de l’algérie ne sera radieux que pour eux ,leurs clans,leurs familles et rejetons ,leurs larbins et leurs sbires ,ici ou là.
    -Quotidien du peuple ,hélas,ce GHACHI (gâchi),comme ces vautours nous surnomment,qui allait viré au cauchemar:
    -Sous développement économique
    -propagation de l’ignorance,le favoritisme,le régionalisme,l intégrisme cultuel,de foyers de tension,de la terreur résiduelle qui distabilisent et fragilisent TOUTES VELLEITES DE rebellion!
    -Etat désastreux des hôpitaux,véritables mouroirs,des écoles et universités qui se classent parmi celles de haiti,cameroun,berundi,niger,yemen…..
    -Corruption inouie qui gangréne toutes les strates socio-économiques,commerciales et étatiques
    -Des mascarades éléctorales qui s’autorisent tout,sans honte ni aucune géne,ni scrupules pour asseoir un pouvoir clanique avec son éxécutif et son législatif constitués pour être aux ordres.

    En somme un quotidien imposé par un systéme prédateur qui a humilié plusieurs générations d algériens à ce jour!

    Regardez ce que ces vautours ont fait de ce pays vaste de noblesse , de générosité nord africaine et d espace geo stratégique méditerranéen occidental que plus d un pays nous envient!

    Que ces vautours s ‘en aillent et arrêtent d obscurcir par leur prédation le ciel de ce pays .Qu ils prennent les sommes colossales qu ils ont volées et qu ils s en aillent ,rejoindre,le « voyou » khelil et ses sbires ,loin ,trés loin de cette terre qu ils ont souillée de leurs rapines,de leurs méfaits et de leurs prédations,terre qui ,tôt ou tard les maudira de cette séquestration ,de cette humiliation et de ce misérable sort dans lequel ils l ont plongée depuis plus de 53 ans!

    VADE RETRO SATANAS




    0



    0
    karimdjazair
    11 juillet 2015 - 19 h 01 min

    Je partage l article de Kamel
    Je partage l article de Kamel Moulfi et celui ci, l est également par l écrasante majorité des algériens.

    Les sionistes désespèrent de destabiliser notre pays, et nous devons etre encore plus vigilants et soudés pour faire face à cette faune barbare qui tente de semer le chaos dans notre pays.

    L Etat algérien, les services de sécurité, la DRS doivent amplifier leur travail pour débusquer les criminels qui prechent la haine, qu ils soient algériens ou etrangers.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 18 h 06 min

    Dans un pays de droit digne
    Dans un pays de droit digne de ce nom, une enquête aurait du être faite, pour déterminer oui ou non la responsabilité des corps de sécurité qui sont chargés d’instaurer l’ordre dans la région, ce corps de sécurité est pourtant déployé en force dans la région, d’autant plus que des vidéos ont circulé sur le net, il y a quelques années, sur la complicité de certains policiers avec les agresseurs chambis.




    0



    0
    Mohand
    11 juillet 2015 - 17 h 53 min

    C’est sous le vocable de
    C’est sous le vocable de vautours que j’ai transmis un commentaire. Il s’agit aussi de vautours car pendant que certains agissent et perturbent la sérénité de ce mois de ramadhan d’autres finissent de se sucrer en faisant de notre pays un pays où rien ne s’obtient sans payer une commission c’est dramatique mais c’est ainsi. Il faut en finir avec les mafieux des deux bords. Je ne peux pas penser qu’on laisse faire ainsi sans que quelque chose est possible. En tant que citoyen quand j’apprends quelque chose je bouillonne de colère et quand c’est un étranger qui est à l’origine encore plus. L’algérie leur donne du boulot et eux ils bouzillent notre image en agissant de travers et en corrompant des fonctionnaires.




    0



    0
    Mohand
    11 juillet 2015 - 17 h 47 min

    Du rififi à la formation
    Du rififi à la formation professionnelle, les gens se plaignent des methodes mafieuses appliquées dans l’adjudication des marchés mais aussi sur les choix des sociétés. Après un appel d’offre qui a duré plusieurs mois, la DG de l’enefep a décidé de déclarer infructeux 61 lots sur 81. Elle attribut neanmoins à des sociétés étrangères connues pour avoir payé des commissions et pour décrocher beaucoup de marchés illégalement. Cette fois aussi ,comme par hasard seules ces sociétés ont échappées elles ont au contraire décrocher des marchés et pour faire passer la pilule des sociétés algériennes en ont beneficiés aussi. Le ridicule ne tue plus. Nous reviendrons sur ces sociétés pour informer le public sur ce qu’elles sont et ce qu’elles ont fait pour gagner ainsi de notoriété auprès de nos dirigeants. La DG dit être sous l’influence et les ordres d’un certain SG il ordone verbalement. Ce même SG a des antennes bien tendues dont une à Lille , elle gère une sci comme celle de Saadani, mais celle là est beaucoup plus importante…. Un jour prochain nous parlerons clairement de ces personnes, quand les services seront libres de faire leur travail et quand la justice gagnera un peu plus de liberté d’action.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 17 h 19 min

    Moi j’avertis,(peut être que
    Moi j’avertis,(peut être que ça n’a pas été remarqué) le DRS sur l’engagement de certains gendarmes et policiers introduits dans ces corps constitués respectifs et qui prennent vraisemblablement parti des salafistes ,ce genre de transfuges avaient infesté l’ANP à l’époque du FIS,nos services doivent prendre au sérieux ce fait avéré,les vidéos faisant foi,ces personnes doivent être rejetées rapidement de ces institutions!!Comme l’avait fait notre armée en mettant à la retraite forcée toute personne soupçonnée de sympathie avec le parti de ali belhaj!!!




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 17 h 17 min

    Aujourd’hui c’est « Mais le
    Aujourd’hui c’est « Mais le scénario noir concocté pour Ghardaïa, est cousu d’un fil blanc visible à mille lieux, comme le prouvent le contenu véhiculé par les réseaux sociaux … »

    Hier c’était : » elle est dans le comportement des vautours tournoyant sur la région parfaitement incarnés par les médias marocains, à leur tête la chaîne franco-marocaine Médi1 TV, et par la diplomatie américaine, qui surgissent à chaque fois qu’il y a du grabuge en Algérie. Et, entre les deux, toujours les mêmes trois initiales qui reviennent : FFS ! Médi1 TV est le «refuge» traditionnel des extrémistes des partisans d’Aït Ahmed. »

    Mais de qui se moque t’on ? vous êtes incapable d’avoir une suite dans les idées et en faire une logique managériale.
    Aucun de vous n’oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes les pantins qui sautent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous sommes les laquais des puissances financières derrière nous. Nous ne sommes rien d’autre que des intellectuels prostitués. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses ». C’est ce qu’avait écrit John Swaiton, l’éditeur du New York Times, au moment de son discours d’adieu, devant les journalistes.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 16 h 43 min

    Pour un acte terroriste d’un
    Pour un acte terroriste d’un journal satirique(il ne fait rire personne) la France a mobilisé les dirigeants de la planète pour une manifestation à Paris retransmise par les télés du monde entier .
    En Algérie ,on attend l’appel de la société civile et des partis politiques pour une manifestation monstre sur tout le territoire national pour dire aux comploteurs ,aux ONG et aux pays étrangers qui poussent à la déstabilisation du pays que le peuple Algérien est pluriel et que l’Algérie est une et indivisible .Tous dans la rue pour défendre notre pays .Vous avez vu l’Irak ,la Syrie ,la Libye ,le Yémen. Alors pas de temps à perdre ,faites votre boulot particulièrement vous les politiques.




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    11 juillet 2015 - 16 h 41 min

    Ce sont les dirigeants
    Ce sont les dirigeants algériens qui se sont succédé qui ont mis l’Algérie en danger, car c’est eux la source ,les éléments étrangers ne font que de s’enfoncer dans la brèche que des mains algériennes ont façonnée . L’artiste doit être confronté à son œuvre et prendre le recul nécessaire pour faire les ajustements qui s’imposent avant que le tableau se noircisse.

    Je ne doute pas qu’ils existent des éléments étrangers, mais ce sont bel et bien des Algériens qui détruisent ce pays, malheureusement, soyons lucide avant que cela ne soit trop tard… Je pense également qu’il faut repenser l’Algérie.

    L ‘État algérien est faible et ceux qui nous gouvernent n’ont pas compris que ce monde a changé et qu’il est des pratiques que les peuples n’acceptent plus.

    Car entre nous, je commence sérieusement a en n’avoir plein le dos de la main étrangère à chaque situation qui nous est défavorable, car nous avons vu la situation arriver depuis deux ans sans que le problème soit pris a bras le corps .C’ est bien plus profond que cela et tant que rien ne sera analysé sérieusement ce que nous avons vécu a Ghardaiai se reproduira, mais peut être plus violemment et sans espoir de sauver ce pays ..




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 16 h 37 min

    Certainement que l’islamisme
    Certainement que l’islamisme radical a tiré profit de la charte de la réconciliation nationale pour se reconstruire et repartir a l’assaut du pouvoir. Pour ce faire il lui faut créer désordre et anarchie a l’instar de ce qu’il a fait en syrie, en lybie.




    0



    0
    Mohand Amghid
    11 juillet 2015 - 14 h 36 min

    Le soubassement du salafisme
    Le soubassement du salafisme !

    Ce qui se passe depuis presque deux ans dans la vallée du Mzab est une violence programmée faite à la population berbère ibadite du Sud !
    Par son sérieux dans le travail , par sa discipline et par sa sagesse légendaire , le peuple Mzab gêne , par sa proximité géographique , la tribu contrebandière des Banou-Hilal ! Cette tribu du sanguinaire Mokhtar Benmokhtar a qui les Saoudiens financent le projet islamiste est gênée dans son entreprise terroriste par le nationalisme et le bon sens du Mzab d’où ces descentes punitives et meurtrières !
    Ce qui se passe actuellement dans la vallée du Mzab n’est qu’un soubassement du salafisme !
    Le pouvoir algérien doit se ressaisir et mettre un terme à ces visées destructrices . Le laxisme n’est pas permis , il y va de l’avenir d’une nation




    0



    0
    Cift Ouhachi
    11 juillet 2015 - 14 h 35 min

    Entre nous, on se dit des
    Entre nous, on se dit des mots, on s’insulte, on se chamaille, on se bagarre, c’est entre- nous….Je n’aime pas qu’on touche à un cheveu de mon pays, ni de diviser mon peuple, nous sommes unis par le sang des chouhadas qui ont arrosée cette terre de sang sain, ces anges à la fleur de l’âge qui ont donné de leurs vies pour qui vivent l’Algérie indépendante, libre et unis pour le pire et pour le meilleur…..Je suis convaincu que cette histoire de Ghardaia et de ses environs n’est pas tombé du ciel comme ca, qu’il y a quelqu’un qui tire les ficelles, et qu’il sera bientôt découvert au nom des chouhada, des enfants morts dans la région, des mères qui pleurent leurs disparus, des vieux et des vieilles qui n’ont jamais vécu de pareils scènes sauf peut-être pendant la guerre de révolution….Gloire à notre armée et services de sécurité que Dieu guide leur pas vers le triomphe et protège l’Algérie….. Que ces assassins soient arretés et jugés fortement …..




    0



    0
    Augustin n'taghast
    11 juillet 2015 - 14 h 35 min

    Les pyromanes prédateurs
    Les pyromanes prédateurs rallument,ici ou là,des foyers d incendie pour détourner l’attention sur leurs méfaits par autre chose d aussi grave ,et occuper le peuple misérablement et clycliquement,et les laisser continuer ,tranquillement,à s’adonner à la rapine,au détournement d une rente hydrocarbure ,non renouvelable,et au saccage de ce pays
    Personne n’est dupe ,désormais,de ce térrorisme résiduel en kabylie,de ces affrontements incessants et sanglants au pays mzab,et de cette propagation du terrorisme salafo-médiatique,de cette gestionn catastophique qui a ,SCIEMMENT,fait dépendre catastrophiquement ce pays d une seule source de richesse non renopuvelable ,plus de 98% du pnb algérien!!
    Ce crime économique de dépendance vis à vis des hydrocarbures,n est il pas aussi une sorte de terrorisme qui menace gravement ce pays?!

    La kabylie ,les aurés,ghardaia,et l’amazighité de cette terre en général ont enfanté pour l algérie algérienne,leur terre ancestrale, le meilleur d elles même.

    Hélas ,les « gueux’ qui ont séquestré,par trahison, l’algérie depuis plus de 53ans,aprés une autre séquestration humiliante qui a duré plus de 130 ans ,la privent toujours de son algérianité mulitlangue,riche de diversité!

    Nous avons Assez de toutes ces insultes de « chawi hacha rezk rabi » de « eqbeyli essouvage » ,de « mzabi esserak elfayeh »……surtout lorqu elles sont commises par des gens censés nous gouverner et donner l ‘exemple de probité,de citoyenneté et de civilité !!!

    L’algerie algerienne n ‘est pas dupe et sait pertinemment que ces vautours du haut de leurs maccabres manoeuvres,la divisent racialement pour la voler et la dépouiller en toute IMPUNITE !!!!

    Ils sont capables de mettre l’algérie à feu et à sang ,au lieu de reconnaître tous les torts qu ils ont faits à ce pays vaste de noblesse et d espace !




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 14 h 35 min

    Si le régime était élu
    Si le régime était élu démocratiquement, fort, respectable, compétent, non régionaliste, non mafieux, non raciste, non corrompu, les mains étrangères n’auraient jamais osé s’attaquer à l’unité du pays et à l’Algérie, ces mains étrangères ne s’attaquent jamais à des pays stables qui ont des gouvernements respectables et élus démocratiquement, ils s’attaquent à des pays faibles parce que mal gouvernés, et non démocratiques. La décennie noire n’a pas servi de leçon au régime d’Alger, qui flirte encore avec l’islamisme radical terroriste, dans le seul but de s’en faire un allié pour garder le pouvoir et intimider la société algérienne.. Les évènements de Ghardaïa ont été pris à la légère par ce régime abjecte de Bouteflika, c’est ce qui fait que les mains étrangères puissent attenter facilement à l’unité de notre peuple et la souveraineté de notre pays. Le pire dans ce qui se passe à Ghardaïa c’est que aucune commission d’enquête n’est envisagée, pour identifier qui sont les commanditaires des évènements de Ghardaïa, c’est facile de lancer des accusations de mains étrangères dont je ne doute pas (sans les identifier clairement, mais faites donc une commission d’enquête pour identifier les vrais auteurs de ces attaques récurrentes ce qui mènera forcément aux vrais commanditaires et enfin régler le problème une bonne fois pout toute.




    0



    0
    Anonyme
    11 juillet 2015 - 13 h 59 min

    Vous allez transmettre ce
    Vous allez transmettre ce message au Général Mediene dit Tewfik.

    Vous lui dites que je l’embrasse sur la tete, qu’il ne doit pas lâcher son peuple. Je me fous de la perfection des hommes, elle n’existe pas. Et comme la politique c’est de la zebala puissance N, on ne se fait aucune illusion sur la saleté du monde des ombres.
    Vous lui dites que je compte sur Dieu et que j’espère que Dieu le guidera avec sagesse pour le bien de notre peuple. Amin.
    Dites-lui que je l’adore et que je l’embrasse a l’ancienne sur le front comme nous faisions autrefois avec nos aines.

    Général, faites sortir les tordus de leur tanière,
    28 algériens sont morts et c’est impardonnable après la décennie. Faites-les tancer, danser et pleurer. On veut ces diviseurs.
    On les veut hors d’atteinte, il est hors de question qu’on nous repasse les plats, car je pense que les réaction des algériens seront imprévisibles.
    A tous nos services secrets, a tous nos patriotes, mettez ces semeurs de destruction en dehors nos vies. STOP.
    La vie d’un algérien a de la valeur, notre sol est inondé de sang. Nous sommes avec vous.
    Brisez-les : nous avons une nation a consolider et chaque minute compte.

    Une algérienne déterminée.

    PS :
    la racaille criminelle OUT OUT OUT.
    Notre peuple doit rester en vie.
    On en a marre !!!!




    0



    0
    Abou Stroff
    11 juillet 2015 - 13 h 55 min

    « Les carences du pouvoir,
    « Les carences du pouvoir, réelles, et sa responsabilité, par incompétence et imprévoyance, dans le pourrissement de la situation depuis de longs mois, ne doivent pas nous cacher le rôle de ceux qui jettent de l’huile sur le feu et mettent même la main à la pâte pour envenimer les choses et rendre le conflit inextricable. » dixit K. M..
    Monsieur Moulfi, vous avez le droit de mettre l’accent sur l’ennemi extérieur (je suppose que les vautours que vous mentionnez sont des ennemis extérieurs). mais, il y a un mais. en effet, s’il y avait une osmose parfaite entre le peuple et ses dirigeants, croyez vous que les ennemis externes pourraient, d’une quelconque manière, déstabiliser notre pays? non monsieur! nos ennemis externes profitent tout simplement de nos faiblesses et l’une de nos faiblesses est le sentiment partagé par la majorité des algériens lambda que nous n’avons pas d’HOMMES D’ETAT et encore moins d’ETAT en Algérie (d’où l’intervention et l’implication de l’Armée dans le maintien de l’ordre, domaine qui lui est totalement étranger).
    au fait, devrons nous considérer les wahabites du genre hamadache et des hurluberlus comme chemsou comme des ennemis externes?
    ceci dit, je pense que la responsabilité du pouvoir en place est entière. et je reprends ce que j’ai avancé plus tôt:
    1- soit le pouvoir est incompétent et n’a pas les capacités intellectuelles requises pour cerner, hiérarchiser les contradictions internes et élaborer une stratégie pour un dépassement révolutionnaire des contradictions.
    2- soit (et c’est l’hypothèse que je privilégie) que des clans du pouvoir ont intérêt à jeter de l’huile sur le feu pour consolider un ou des rapports de force en leur faveur. en effet, il n’est pas besoin d’être un grand clerc pour comprendre que la politique du nivellement par le bas imposée par la marabunta qui nous gouverne ne pouvait pas ne pas déboucher sur des poudrières au quatre coins de l’Algérie.
    car, reconnaissons que le wahabisme qui provoque des cassures au sien du corps social est toléré pour ne pas dire encouragé par le pouvoir en place. d’ailleurs je persiste et signe: l’islamisme en général et le wahabisme en particulier représentent les idéologies idoines pour un système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation, système qui permet à la marabunta qui nous gouverne, d’une part et à la vermine islamiste, d’autre part, d’accumuler des richesses pendant qu’ils font consommer aux algériens lambda des drogues douces (le haschich) et des drogues dures (la religion, en général et le wahabisme, en particulier).
    PS: je pense que les algériens qui suivent le rite ibadite et dont la structure sociale repose sur le TRAVAIL, ne répondent pas aux critères nécessaires qui feraient d’eux des clients de la marabunta qui nous gouverne. par conséquent, la logique du système rentier requiert qu’ils soient terrassés.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.