L’Algérie de demain

Par Rabah Toubal – L'issue de la lutte féroce que les forces d'inertie, rétrogrades et obscurantistes, et les consciences mortes, incarnées par le pouvoir actuel, livrent sans merci aux forces et aux consciences vives de notre pays déterminera sans aucun doute la nature politique, économique et sociale et la configuration géographique de l'Algérie de demain. Elle restera une République démocratique et populaire, immense et riche, comme nous l'ont léguée, en 1962, nos braves, glorieux et vénérables aînés, morts ou encore en vie, dont les idéaux, principes et acquis inestimables ont été, hélas !, peu à peu trahis et dissipés et sera jeune, moderne, éduquée, instruite, bien formée, éclairée, indépendante et ambitieuse ou elle deviendra une dictature monarchique, minée par des maux et fléaux sociaux graves, plus sénile, plus débile, plus archaïque, plus inculte, plus hideuse, plus obscurantiste et plus dépendante de l'étranger qu'elle ne l'est aujourd'hui, au point de perdre ce qui reste de sa souveraineté militaire, politique, diplomatique, économique et culturelle et de sa cohésion sociale, de sa stabilité, de sa sécurité et de son unité territoriale. Il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir que les aventuriers, prédateurs, cupides et obstinés ont marqué de nombreux points décisifs, qui confortent considérablement leur position et leur option néfastes. Donc, sursaut salutaire urgent des forces vives et des gens du bien que le pays compte encore en son sein généreux ou démission suicidaire collective et enlisement irrémédiable dans le chaos, dont les signes forts se multiplient ? Quel pays laisserons-nous à nos enfants ? Le proche avenir nous le dira.
R. T.

Comment (22)

    الهوارية..في امريكا
    29 juillet 2015 - 13 h 12 min

    Par Farah patriote (non
    Par Farah patriote (non vérifié) | 29. juillet 2015 – 7:14
    —————————————————————-
    Il a rien a espionner, (ils) ses maîtres ont détruit tout en 10 ans devant nos yeux, on sait tout ce qui se passe dans ces pays par le biais des chaines tv, des radio amateurs transmises sur internet, les vidéos uploadés et les journaux.
    Cet homme doit plus un aventurier marginal qui se sert de sa santé et de sa jeunesse pour décrire un jour sur un livre l’horreur signée l’Occident qu’il a vue à travers ses expéditions.




    0



    0
    Farah patriote
    29 juillet 2015 - 6 h 33 min

    La hasbara essaye toujours de
    La hasbara essaye toujours de noyer le poisson..

    Bravo pour votre article Mr Toubal




    0



    0
    Farah patriote
    29 juillet 2015 - 6 h 14 min

    A voir

    A voir absolument/:

    https://www.facebook.com/farah.ab.921/posts/733334600146346?pnref=story

    En Algérie nous avons nos Libanais dans l’ouest, nos Syriens dans l’est et le tout dirigé depuis Alger par un gentil canadien qui grâce sa couverture et sa petite amie, est très proche des politiques qui prennent des décisions Bravo Alexandre Baulieu! Au pays des imbéciles et des ignorants tu peux même devenir roi!

    F.P




    0



    0
    الهوارية..في امريكا
    29 juillet 2015 - 1 h 35 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 28. juillet 2015 – 19:29
    ———————————————————

    J’avais 2 amies internautes Libyennes dans mon groupe Facebook
    La Première Libyenne (Sanaa) était originaire de Syrte, mais résidait 6 mois par ans en Suède où elle faisait des études chez sa grand mère suédoise, elle haïssait Kadhafi voulait sa mort et voulait aussi une révolution par son Vénéré Sarkozy et Bhl et John McCain
    La Seconde parlait couramment la langue française c’est pour cela qu’elle a demandée d’être membre de notre groupe, elle avait étudié le Français à la Fac à Tripoli et vivait à Tripoli c’est elle  » Nour née le 25 décembre à Tripoli, elle aimait beaucoup le Père Noël » qui nous donnait les renseignements sur le déroulement de la guerre en Libye, les Bombardements, les hôpitaux etc, elle était comme notre Reporter, les deux libyennes sont devenues amies par le biais de notre groupe, Un jour Nour a trouvé la mort dans une rue 2 semaines après la mort de Mouammar Kadhafi et son frère s’est connecté sur son profil nous avertir qu’elle est morte tuée par un rebelle alors qu’elle rentrait chez elle…
    On était très triste et choqué et et l’autre qui vénérait Sarko avait changé de ton, elle a commencé à s’excuser et nous a dit qu’elle méprisait ce que la France a fait à son pays et sa ville Syrte, elle a vu sa maison se détruire et une partie de sa famille mourir, avec ses parents ils ont fuit la Libye pour les Émirats Arabes Unies où ils vivent pour toujours maintenant, Quelques fois, je la voyais sur Twitter dessiner des Nains et des Nains et poster des images de désolation de son pays la Libye qui était une Référence pour les Africains jadis quand Mouammar Kadhafi était leur Guide.
    Notre groupe est désactivé depuis Novembre 2011 depuis la Mort de notre amie Libyenne Nour la tripolitaine!




    0



    0
    RABAH Salem
    28 juillet 2015 - 20 h 11 min

    M. Rabah,
    ♦ Par proche, on

    M. Rabah,
    ♦ Par proche, on pourrait entendre : un mois, un trimestre, une année, … Cela suppose qu’on devrait attendre un certain temps (et de latence, de surcroît!) pour découvrir cet avenir. Mais pour Nous – étant toujours Voisins et souvent Cousins … – attendre est souvent l’arme du faible et/ou de l’impuissant :  » سلاح العاجز « .
    ♦ Par avenir, on ne doit entendre qu’un seul concept : devenir! Le Devenir de tout un peuple : le Peuple Algérien qui n’est ni faible ni impuissant!! Au contraire, il a tout les atouts pour réussir : matières (primaire & première), espace, … , et surtout une Civilisation que l’oncle Sam & Cie veut détruire!!!
    Partant, M. Rabah, on doit faire dire à l’avenir ce à quoi on aspire. Ce ‘ on ‘, c’est le Peuple et lui seul. Dont Acte.




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 19 h 54 min

    quand ceux qui sont chargés
    quand ceux qui sont chargés de reporésenter et de défendre les intérets du pays choisissent au vu et au su de tout le monde leurs propres intérets personnels ,familiaux et régionaux ,pendant plus d’une décennie et sans qu’il y ait de réactions conséquentes ,on doit s’attendre au pire ;une néo colonisation spécifique est la solution la moins mauvaise .




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 19 h 08 min

    @Par Anonyme (non vérifié) |
    @Par Anonyme (non vérifié) | 28. juillet 2015 – 19:29

    c’est toi le peuple, apparemment!

    La révolte ne veut pas dire toujours les armes.

    Révolte est aussi = dire tout haut à ceux d’en haut » arrêtez de massacrer notre pays ».




    0



    0
    Tout va bien
    28 juillet 2015 - 19 h 07 min

    Les services de
    Les services de renseignements dans des pays jaloux de leur souveraineté sont considérés comme un Etat dans l’Etat ; sinon l’Etat le plus fort sans le moindre doute.
    L’échec des services de renseignements dans sa noble mission à protéger le pays ou à s’autoprotéger contre les tempêtes de quelque nature que ce soit intramuros ou extramuros les disqualifie en tant que tels.
    L’issue salutaire de l’Algérie de demain repose donc sur le travail inlassable des hommes des services spéciaux du pays et de leurs toiles d’araignées tissées autour du DRS. Sans cet enchevêtrement professionnel l’Algérie est aveugle et n’aura plus de lendemain.




    0



    0
    samri
    28 juillet 2015 - 18 h 42 min

    Merci mr Rabah Toubal, pour
    Merci mr Rabah Toubal, pour votre intégrité et clairvoyance.




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 18 h 29 min

    Toujours la même rengaine ,on
    Toujours la même rengaine ,on pousse les gens au soulèvement .
    La Libye ,la Syrie,la Tunisie c’était hier ,demandez à ces peuples ce qu’ils pensent de la destruction de leurs pays .
    Après les mouvements sociaux ,les soulèvements organisés ,les classements bidons ,l’ingérence des ONG étrangères ,les actes terroristes télécommandés, la fitna entre Algériens au M’zab.
    Vous perdez votre temps ,le peuple et l’armée veillent .
    L’Algérie restera debout avec ou sans vous malgré votre incitation à la révolte.




    0



    0
    New kid
    28 juillet 2015 - 16 h 56 min

    Nous avons vécu, nous avons
    Nous avons vécu, nous avons vu, c’est pourquoi nous ne croyons plus aux rêves.
    Le 5 Juillet 1962, Pendant que 99,99% de la population etait descendu dans la rue pour scander Tahya al jazaier et danser, La vermine sous le couvert dont nous savons maintenant qui ils étaient, se sont mis à la l’arnaque des bien vacants, villas, appartements, fermes etc. des fortunes se sont faites devant le nez des colonels de l’époque.
    Les moukhabarates bédouines se sont implantes fi al 3assima et comme une pieuvre ont étendu leurs tentacules jusqu’au sein même du pouvoir.
    Le pouvoir ayant découvert la caverne d’Ali Baba, a eu son rôle défini et tracé. La dilapidation systématique des richesses, laissa place à des hangars d’avions pour entreposer les shkaras de dinars.
    Comme l’a si bien dit Slimane 3azam ( allah yarhamou)les laissés en rade des « frogs » nous ont mené a l’abysse.
    Le cauchemar continue…




    0



    0
    Amine
    28 juillet 2015 - 16 h 16 min

    Les voyous du clan
    Les voyous du clan présidentiel ont eu tout le temps de métastasé tout le pays. Je crois qu’il est déjà trop tard car l’Algérie va connaitre le sort du Zaire, du Soudan et de la Libye, respectivement ex 3ème pays, 1er et 4ème plus grands, en superficie, pays africains. Elle décidément trop grande pour les nains qui la dirigent avec une mentalité de clan.
    Pleure Oh mon pays bienaimé !




    0



    0
    Mohamed_123
    28 juillet 2015 - 16 h 08 min

    CA SENT UN APPEL A LA RÉVOLTE
    CA SENT UN APPEL A LA RÉVOLTE CONTRE LE POUVOIR ON DIRAIT QUE JE REVE OU QUOI..?




    0



    0
    Adel
    28 juillet 2015 - 15 h 01 min

    Simple incantation, cela se
    Simple incantation, cela se saurai si tous les meaux venaient du clan présidentiel comme vous osez l’écrire.
    Faute de changer le pouvoir changer le peuple et vous verrez,
    contrairement à vous, moi je sais que l’algérie de demain sera magnifique parceque la génération de l’indépendance très peu instruite à su garder et tenir le pays contre vents et marrées, des coups tordus mon cher pays en a eu, il s’en est toujours sorti indemne, grace à cette vieille garde tant décriée




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 13 h 59 min

    Je crains une chose: Un

    Je crains une chose: Un explosion populaire sans précédent.

    ce que nos dirigeants font semblant de ne pas savoir: LE RAS_LE_BOL du peuple est en marche. Attention au silence des misérables.




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 13 h 55 min

    Il n’ya plus de demain pour

    Il n’ya plus de demain pour l’Algérie.

    Notre beau pays est FOUTU




    0



    0
    Anonyme
    28 juillet 2015 - 13 h 53 min

    @Par Mohamed Lamine (non
    @Par Mohamed Lamine (non vérifié) | 28. juillet 2015 – 14:30

    le DRS vient d’être restructuré encore une fois…clan présidentiel-4 se positionne pour donner naissance au future prince. grave grave. C’est la chute à l’enfer.




    0



    0
    Mohamed Lamine
    28 juillet 2015 - 13 h 30 min

    Et si on est déjà dans le
    Et si on est déjà dans le scénario du pire, c’est à dire celui de la victoire du clan présidentiel contre la majorité du peuple algérien ?




    0



    0
    kahina
    28 juillet 2015 - 12 h 16 min

    M.Rabah Toubal
    Merci pour

    M.Rabah Toubal

    Merci pour cet article concis et précis…qui va direct au but pointant sans équivoque le mal qui ronge l’Algérie.

    Oui, l’Algérie n’a jamais été instable,faible, médiocre, anarchique comme elle est aujourd’hui.

    Hier, les corrompus et les incompétents se sont réunis pour trouver une solution à leur échec total et sur tous les plans.

    Les ignares sont au volant en Algérie…




    0



    0
    lhadi
    28 juillet 2015 - 11 h 51 min

    L’ignorance calculée est un
    L’ignorance calculée est un crime qui doit être dénoncé au même titre que la philosophie d’instrumentalisation qui se base sur une idée arithmétique pour lézarder l’unité retrouvée.

    La qualité du personnel politique d’un état moderne se mesure sans aucun doute à sa capacité d’adaptation aux défis qui surgissent dans la réalité sociale, par là, on entend l’aptitude à anticiper les difficultés, à prendre en charge attentes et exigences avec les mots qui conviennent, à imaginer des solutions compatibles avec les moyens.

    Dans les sciences sociales, une discipline ne se caractérise pas par sa capacité de donner des réponses globales et définitives sur un phénomène mais par son aptitude à fournir à l’observateur un système de questions pertinentes qui favorisent une élucidation très supérieure.

    l’Algérie a besoin d’un programme qui s’inscrit dans une logique « contractuelle » avec en aval un projet de société, jetant un pont entre une idée force : le libéralisme et les préoccupations quotidiennes des diverses catégories sociales.

    N’en déplaise aux pisse-vinaigre qui font, comme dirait Gustave Flaubert, de la critique quand on ne peut faire de l’art, de même qu’on se met mouchard quand on ne peut être soldat, cet excellent éditorial vise à rendre effective la citoyenneté et la solidarité avec l’ordre pour base et le progrès pour but, tant réclamé par les Algériennes et les Algériens dont le patriotisme est chevillé à leur corps.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    Bounif
    28 juillet 2015 - 11 h 40 min

    Cet appel à la conscience des
    Cet appel à la conscience des Patriotes est émouvant. Je jure qu’il m’a donné la chaire de poule car les enjeux sont de taille et le clan présidentiel ne pourra pas remporter cette bataille cruciale pour l’avenir du pays. Si nous la perdons klana Boubi hna ou ouladna.C’est pour cela que toutes les forces vives du pays doivent se mobiliser pour renvoyer ces mercenaires au Maroc.




    0



    0
    Yousfi
    28 juillet 2015 - 11 h 08 min

    Oui, demain se joue
    Oui, demain se joue aujourd’hui.
    Malheur aux vaincus !




    0



    0

Les commentaires sont fermés.