Le monde cocufié

Par M. Aït Amara – L’ONU, espionnée par le géant américain des télécommunications AT&T, nous fait le coup du «oh, regarde ce qui se passe par là-bas !». Cocufiée – c’est le mot – par son hébergeur internet, cette organisation internationale qui sert de couverture juridique aux puissants dans leurs actes d’hostilité contre les plus faibles, s’est fendue d’un communiqué sur la «barbarie primaire» du régime syrien qui a commis un «crime horrifiant» au moment même où Edward Snowden, l’ancien employé indiscipliné de la NSA, a révélé que les Etats-Unis fliquaient tous – absolument tous – les courriers électroniques reçus ou envoyés à partir des Nations unies. Les maîtres du monde nous ont habitués à cette gymnastique mentale qui consiste à orienter notre regard dans le sens contraire de ce que nous devons scruter. L’ONU nous invite à oublier ce viol caractérisé commis par les services secrets américains et de pleurer les morts «tués par Bachar Al-Assad» sur un marché près de la capitale syrienne, selon, bien sûr, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), poupée en costume cravate fabriquée par la CIA pour encercler la Syrie diplomatiquement, le combat au sol étant confié à l’autre poupée en tenue afghane, Daech. Si les responsables de l’ONU ont eu recours à ce dribble, c’est parce que cette affaire de craquage des boîtes aux lettres officielles de l’organisation concerne tous les pays qui en sont membres ; toute la planète, en somme. Les frasques des Etats-Unis, un pays irrémédiablement atteint d’espionnite et de guerroyite, apparaissent au grand jour grâce à un homme qui prouve, ainsi, que cette superpuissance, gendarme incontesté du monde qui représente la première et plus grande monocratie sur terre, est fragile et vulnérable ; aussi précaire et inconsistante que ces dictatures arabes dont l’incroyable longévité fut démythifiée en un claquement de doigts. Et si Vannina Maestracci, une des porte-parole de Ban Ki-moon, a parlé d’«inviolabilité», c’est que le tripotage de la NSA doit bel et bien être perçu comme un viol et que, partant, les Etats-Unis devraient – au conditionnel – répondre de ce voyeurisme pervers dont ont été victimes 192 Etats sur les 193 que compte l’ONU. Mais que peuvent les nations quand la ligue qui les unit est consentante ? Une éphémère lamentation à côté de l’armada destructrice déployée contre un petit pays prospère comme la Syrie, coupable d’avoir repoussé le violeur et refusé la défloraison imposée au reste du monde.
M. A.-A.

Comment (7)

    الهوارية..في امريكا
    19 août 2015 - 3 h 27 min

    Les français sont des veaux
    Les français sont des veaux et amerloques sont des bisons vraiment futés
    Il faut jacasser en Darja, comme ça, ils ne comprendront que dalle
    Ces Hackers doivent êtres moches, sales et frustrés parce qu’ils écoutent les autres.




    0



    0
    RAMO
    19 août 2015 - 0 h 17 min

    Le Monde bouge, faut surtout
    Le Monde bouge, faut surtout pas prendre le train en Marche car on est dans une logique ou tu marches ou tu crèves et surtout ne rendre compte a personne ( instance international DE TRUC MACHIN) car il y va de la survie d une nation toute entière car l’ennemi intérieure est au aqueux et n’attends que l ‘étincelle pour cela, mieux vaut agir que subir.




    0



    0
    Antisioniste
    18 août 2015 - 20 h 21 min

    Salamou 3alikoum
    C’est juste

    Salamou 3alikoum
    C’est juste une diversion pour occuper les esprits de la plèbe en vue de préparer leur opinions à autre chose de presque impensable qui se résume dans l’alliance des yankee des islamiste turc des saoud avec les iraniens les irakiens et surtout bachar el assad afin de faire bloc contre le daech. Je sais que cela semble pour l’instant impossible, mais qui vivra verra.
    -Presque Hors Sujet-
    18 tonnes de denrées alimentaires saisie au sud de notre pays aujourd’hui ou hier par notre ANP, viennent s’ajouter au autres centaine ou milliers de tonnes qui ont déjà était saisi ainsi que les centaine de milliers de litre d’essence, et on appel cela de la simple contrebande?
    Je ne suis pas ici pour faire de la critique, mais pour attirer l’attention des concernés sur l’apparence des faits récurrents, qui disent clairement, que ses denrées alimentaire et cet essence sont destiner à la préparation de quelques chose de bien plus grand que la simple contrebande frontalière. Faites le compte et les totaux et vous comprendrez se que je veux dire. Une suggestion, à toute fin utile, au lieu d’arrêter les « contrebandiers » abattez les pour dissuader les prochains. Après tout nous somme en guerre, et ses gars la sont armée et dangereux, donc y’a pas photo.




    0



    0
    Ziad Alami
    18 août 2015 - 15 h 01 min

    Merci a vour Mr Ait Amara
    Merci a vour Mr Ait Amara pour cet article.




    0



    0
    Damoclès
    18 août 2015 - 12 h 52 min

    George Bush déclarait naguère
    George Bush déclarait naguère en signe de solidarité avec Israel qui avait déclenché les hostilités dans la bande de Ghaza: » Israel has the right to defennd itself. » Fast forward! Aujourd’hui, alors que les troupes qu’ils ont créées sont aux portes de Damas, ces mêmes guignols Ban Quemoune, les peudo-opposants syriens et les mass media dignes de Goebbels, viennent nous chanter que la Syrie n’aurait pas dû bombarder ce village. Sur son territoire, le gouvernement légitime a le droit et le devoir d’éliminer tous ceux qui veulent la déstabiliser. Comment se fait-il que les massacres des soi-disant opposant quelque soit leur appellation ne sont jamais dénoncés par ces âmes sensibles. A la guerre comme à la guerre!




    0



    0
    Anonyme
    18 août 2015 - 7 h 08 min

    Ce monde l’est depuis
    Ce monde l’est depuis longtemps. Puisse DIEU protege notre Algerie. Amin.




    0



    0
    USMS
    18 août 2015 - 7 h 03 min

    Il faut reconnaitre même à
    Il faut reconnaitre même à contre-coeur, la valeur du génèral Degaulle qui appelait cette organisation « le machin » et qui a été le seul à demander aux EU le remboursement en or de l’avoir français détanus par ces brigands.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.