Démesure

Par Meriem Sassi – Le ministre de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat, Amar Ghoul, a annoncé, hier à Alger, le lancement d'un nouveau projet touristique qui permettra, à moyen terme, de porter la capacité d’hébergement à 500 000 lits au niveau national ! Une annonce pour le moins inattendue au vu du laisser-aller dans le secteur depuis des années. Cette propension à faire dans la démesure est malvenue, alors que l’on sait que depuis au moins dix ans, les ministres qui se sont succédé à la tête du département du tourisme ont annoncé la création de 90 000 lits sur cinq ans, mais n’en ont créé pratiquement aucun. Le même objectif figure dans le Schéma national d'aménagement du territoire (Snat 2030) qui, faut-il le rappeler, a été tracé initialement pour 2010, puis 2015, ensuite 2020, puis 2025 avant d’être reculé à 2030, tel que le présente aujourd’hui le ministre du Tourisme. Il s’agit en fait d’un document laissé dans les tiroirs pendant des années, et ressorti à chaque changement de responsable afin d’être brandi, toute honte bue, comme la panacée pour le secteur et une alternative aux recettes des hydrocarbures. C’est d’ailleurs aussi le cas du secteur de l’industrie qui dispose d’un document sur la stratégie industrielle préparé du temps de l’ancien ministre Abdelhamid Temmar, et qui a été depuis brandi, plus ou moins remodelé, par ses successeurs, comme un trophée sans qu’aucune des projections ambitieuses qu’il contient se soit réellement concrétisée sur le terrain. Pour en revenir au secteur du tourisme, il faut se demander pourquoi les ministres s’évertuent à faire dans la démesure et les effets d’annonce, alors qu’il est si simple de concevoir des projets moins ambitieux, mais réalistes, qui pourraient changer au fil des ans la physionomie du secteur et permettre de bâtir une réelle industrie touristique créatrice d’emplois et de richesses. Un million de touristes algériens prennent la direction de la Tunisie chaque année faute d’infrastructures hôtelières dans leur pays. Un chiffre qui pourrait doubler à l’avenir. Pendant ce temps, le ministre nous gave de discours et de fausses promesses malgré les potentialités du pays et ses atouts touristiques innombrables.
M. S.
 

Comment (13)

    Anonyme
    29 septembre 2015 - 18 h 00 min

    Il faut aussi un changement
    Il faut aussi un changement radical des mentalité, c’est pas avec des délinquants à chaque coin de rue qu’on va diversifier notre économie. Une vie nocturne,que les touristes puissent sortir le soir (café, restaurants, jardins publics, souk,malls,bars,corniches……).Malheureusement c’est des décennies qu’il faut pour faire émerge le tourisme, et d’ici là nos voisins jaloux aurons pris une sacrée longueur d’avance.




    0



    0
    LT
    29 septembre 2015 - 8 h 20 min

    Donc ça nous fera 500 000
    Donc ça nous fera 500 000 places de parking en souterrain !

    N’oubliez pas que Ghoul a inventé et déposé le brevet de la solution miracle pour booster le tourisme en Algérie :

    Construire des parkings souterrains pour chaque nouvel hôtel. Avec des « parkingueurs-voyous » qui vont raquetter les futurs touristes à chaque stationnement.

    Le business du siècle qui lancera enfin l’Algérie dans l’après pétrole.

    3 ou 4 ministres comme ce génie et on dépassera la Chine en croissance dans 3 ans!




    0



    0
    anonyme
    28 septembre 2015 - 23 h 13 min

    le touriste en arrivant à
    le touriste en arrivant à l’aéroport il va être conduit à son lit où il fera la sieste ensuite il mangera ensuite dodo! ensuite il mange puis promenade dans l’hôtel ensuite la sieste ensuite promenade dans le quartier en compagnie de la gendarmerie nationale ensuite il mange ensuite dodo,ensuite retour chez lui! comme ça nous gagner bocou l’euros$$$$




    0



    0
    anonyme
    28 septembre 2015 - 23 h 09 min

    oui bétonnons
    oui bétonnons l’Algérie!500000 lits c’est pas assez rajoutons un 0 comme ça ils pourront venir faire un bon dodo chez nous on fera de grands dortoirs, au fait c’est pour des hôtels ou pour des hôpitaux parce qu’il faut qu’on pense au personnel qui va avec…




    0



    0
    kamel
    28 septembre 2015 - 21 h 04 min

    Amar Ghoul c’est un homme
    Amar Ghoul c’est un homme politique, c’est un homme qui te promet un pont, même quand il n’y a pas de rivière.




    0



    0
    karimdjazair
    28 septembre 2015 - 19 h 11 min

    Personnellement je suis
    Personnellement je suis opposé au tourisme de masse, et ne souhaite du tout, voir mon pays, notre pays, l Algérie devenir à l instar de pays voisins, un grand bordel, désolé d etre si cru.

    Par contre, je dis oui au tourisme culturel, celui de la découverte, des échanges, du partage. Notre pays en matière de vestiges, de paysages est certainement le plus riche et cela vaut le coup de découvrir tout cela. Il ne faut pas perdre de vue également, que les algériens aiment voyager, et qu il serait judicieux de les inciter à passer leurs vacances chez eux, l Algérie est vaste et diversifiée. Il ne dépend que des investisseurs algériens de mettre à leur disposition des installations d accueil dignes de ce nom.

    500 000 lits, oui c est possible, si on laisse les investisseurs etrangers s emparer de nos plages, nos vestiges etc… Je prefere un nombre plus raisonnable, où les algériens auront la maitrise.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    28 septembre 2015 - 17 h 04 min

    Le tourisme n’est pas
    Le tourisme n’est pas seulement l’affaire des infrastructures mais également de l’image du pays.Il faut déjà régler le problème du terrorisme pas seulement sur le terrain .Enfin je ne crois pas à une attraction du tourisme algérien dans les années à venir car il faut être souple et ouvert d’esprit.Il y des régions qui peuvent attiré comme la kabylie ou le Sud Algérien sinon le reste faut pas rêver !




    0



    0
    Un musulman
    28 septembre 2015 - 17 h 01 min

    Si Amar confond touriste et
    Si Amar confond touriste et malade.Les touristes ya si Amar cherchent avant tout la sécurité et l’hygiéne, deux choses qui n’éxistent pas en Algérie où le compagnon qu’on est sùr de trouver dans un cinq ou même 10 étoiles si ça éxiste chez nous est bien Monsieur (…). Les touristes ya si Amar ne viennent pas en Algérie uniquement pour occuper des lits pour prévoir 5000 lits ou 500 000 comme vous voulez mais viennet pour se pavaner, se reposer, changer les idées sans être emmerdés par le premier voyou qu’ils rencontrent. Moi même ya si Amar je n’ose pas me pavaner dans la rue en compagnie de mes filles ou d’un proche parent. Mais bon sang sortez un peu dans les rues en compagnie de tes collégues ministres sans escorte et voyez par vous même les saletés, les agressions les mots déplacés. Vous n’oserez jamais le faire.




    0



    0
    Anonymegaad
    28 septembre 2015 - 16 h 50 min

    Ya El GHOUL :Faites vos
    Ya El GHOUL :Faites vos bagages , vos heures (je dit bien HEURES ) sont comptées .




    0



    0
    Anonyme
    28 septembre 2015 - 12 h 27 min

    Si Amar n’a pas compris
    Si Amar n’a pas compris qu’il a été envoyé au tourisme pour se reposer après de sa gestion difficile des Travaux publics (avec son lot de scandales) et des transports (lot de catastrophes aériens) alors motus et dort.
    Un islamiste pour faire évoluer le tourisme, la bonne blague, à moins de retourner casaque ce qui ne serait pas une surprise. Avec leur lot du tout haram , il pense attirer les touristes étrangers, pour qui les vacances signifient un environnement de relâchement de décompression ou ils vont ’’s’éclater ‘’ et non un environnement de constipés du bulbe et de tartufes encouragés par ce pouvoir.
    Il a annoncé également qu’il avait une augmentation de 14% de touristes en Algérie. Cet été a été très chaud et le soleil à taper très durement et le pauvre il a confondu les réfugiés syriens et subsahariens pour des touristes.
    Des algériens eux même s’empressent de quitter leur environnement où ils étouffent, pollué par des d’hypocrites dotés d’une mentalité du moyen âge ou le respect d’autrui et de son mode de vie n’est pas reconnu.
    Bref avant toute chose, si nous souhaitons que les choses évoluent , il faut un décrassage total des mentalités et reconnaître que nous sommes loin d’être des références et que l’autre qui est différent à droit de vivre selon ses us, là peut être nous pourrons espérer attirer les touristes autrement si Amar comme dit Ait Menguelet ‘’etas etas mazal elhel’’ dors, dors il n’est pas encore temps.




    0



    0
    lhadi
    28 septembre 2015 - 11 h 55 min

    Mon patriotisme, puisant aux

    Mon patriotisme, puisant aux meilleures sources de notre histoire, est un appel à la nation pour qu’elle se débarrasse des « parasites qui la rongent ».

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])




    0



    0
    zorba
    28 septembre 2015 - 9 h 59 min

    Oui totale démesure qui ne
    Oui totale démesure qui ne tient aucun compte de la réalité ,dans la majorité des cas un touriste désire un peu de dépaysement ,un accueil chaleureux et un service correct ,ce qui est offert selon les revenus dans les pays de la Mediterranée ,on peut construire des 5 étoiles a profusion si le service n’est pas a la hauteur c’est l’échec assuré .D’autre part en 2015 ,il faut être réaliste la destination Algérie ne fait pas rêver les touristes potentiels européens ,en concurrence avec la France ,l’Italie, l’Espagne ,la Grèce ,et maintenant la Croatie .Ce n’est pas en construisant a tout va que le handicap sera comblé avant tout on voyage dans sa tête ,on est séduit .Une mauvaise expérience se répercute sur internet




    0



    0
    riad
    28 septembre 2015 - 9 h 30 min

    Mais arrêter…il a eu où son
    Mais arrêter…il a eu où son diplome de tourisme Ghoul pour qu’il puisse parler du tourisme…rappeler moi c’est quoi les compétences en algérie?! le régionalisme est roi chez nous aussi l’analphabétisme le retard mental le retard économique la mal vie etc…




    0



    0

Les commentaires sont fermés.