L’âne et la selle

Par M. Aït Amara – Un adage arabe dit : «Quand quelqu’un n'arrive pas à dompter son âne, il s’attaque à la selle.» C’est exactement ce qu’a fait Hamid Grine, le ministre de la Communication. L’Etat ne semblant pas avoir assez de cran pour traduire en justice celui qui a proféré des menaces contre la République, il s’en prend à celui qui les a écoutées. Ce ne sera pas Madani Mezrag qui devra répondre de ses actes devant un tribunal. Ce sera plutôt au directeur de la chaîne de télévision privée Al-Watan d’expliquer au juge pourquoi il ne s’est pas bouché les oreilles lorsque Madani Mezrag défiait Bouteflika de l’empêcher de créer son parti et pourquoi il ne s’est pas couvert le visage des deux mains quand l’ancien chef terroriste, engaillardi par son titre de «personnalité nationale» – fraîchement acquis auprès de la Présidence –, postillonnait ses galéjades enfiellées à la face d’Algériens écœurés à la vue de ce boucher. Pour que la décision de Hamid Grine soit juste et équitable, il devra ester les directeurs de toutes les chaînes de télévision et de tous les journaux qui ont déterré ce faux repenti qui garde le doigt sur la gâchette et qui attend le moment propice pour appuyer. Toutes ces chaînes de télévision ont permis à un criminel aux mains entachées de sang d’entrer dans nos demeures par effraction. En l’autorisant à parler et à s’afficher ainsi ostentatoirement et orgueilleusement, l’Etat s’est rendu coupable d’une indulgence et d’une passivité répréhensibles. Hamid Grine devra aussi intenter un procès à Ahmed Ouyahia, le directeur de cabinet de la présidence de la République, qui n’a pas manqué d’inviter cet assassin de soldats, de gendarmes et de policiers au siège d’une institution symbole de la République et propriété de tous les Algériens, que cet hôte répugnant ne désespère toujours pas, lui et ses compagnons, d’occuper en s’autoproclamant calife, successeur du Prophète Mohamed (QSSL). Lâchez donc la selle et occupez-vous plutôt de l’âne, messieurs les décideurs !
M. A.-A.

Comment (25)

    الهوارية..في فرنسا
    8 octobre 2015 - 23 h 42 min

    il y’a beaucoup d’autres
    il y’a beaucoup d’autres barbus et islamistes misogynes qui s’expriment à 110 décibels sur les chaines algériennes ces nuisances sonores qui se proclament plus musulmans que moi tu meurs, veulent juste le Pouvoir pour pouvoir séquestrer les algériens à huis clos avec leurs méthodes radicalisées Made in Daech ou autre organisation criminelle comme au bon vieux temps
    où nos frères et sœurs ont été massacrés sans pitié.
    Tout Parti islamiste doit être banni en Algérie…
    Je refuse que ce connard pouilleux bandit de grands chemins et criminel de guerre, passe à la télé!




    0



    0
    Abdelmalek Smari
    8 octobre 2015 - 20 h 49 min

    ils vont s’en occuper, ne
    ils vont s’en occuper, ne vous inquiétez pas…

    http://www.malikamin.net




    0



    0
    Kenza
    8 octobre 2015 - 20 h 48 min

    Mr Ait Amara, vous comparez
    Mr Ait Amara, vous comparez cet ignoble monstre Merzag à ce sympatique équidé qu’est l’âne…j’ai failli vous en tenir rigueur, mais puisque cette comparaison me donne l’occasion de retrouver ce joli poême, il n’en sera rien.
    Délectez-vous de ce poême…c’est juste un peu de douceur dans ce monde de brutes!

    Francis Jammes – J’aime l’âne…
    J’aime l’âne si doux
    Marchant le long des houx.

    Il prend garde aux abeilles
    Et bouge ses oreilles ;

    Et il porte les pauvres
    Et des sacs remplis d’orge.

    Il va près des fossés,
    D’un petit pas cassé.

    Mon amie le croit bête
    Parce qu’il est poète.

    Il réfléchit toujours.
    Ses yeux sont en velours

    Jeune fille au doux cœur,
    Tu n’as pas sa douceur :

    Car il est devant Dieu
    L’âne doux du ciel bleu.

    Et il reste à l’étable,
    Résigné, misérable,

    Ayant bien fatigué
    Ses pauvres petits pieds.

    Il a fait son devoir
    Du matin jusqu’au soir.

    Qu’as-tu fait jeune fille ?
    Tu as tiré l’aiguille…

    Mais l’âne s’est blessé :
    La mouche l’a piqué.

    Il a tant travaillé
    Que ça vous fait pitié.

    Qu’as-tu mangé petite ?
    – T’as mangé des cerises.

    L’âne n’a pas eu d’orge,
    Car le maître est trop pauvre.

    Il a sucé la corde,
    Puis a dormi dans l’ombre…

    La corde de ton cœur
    N’a pas cette douceur.

    Il est l’âne si doux
    Marchant le long des houx.

    J’ai le cœur ulcéré :
    Ce mot-là te plairait.

    Dis-moi donc, ma chérie,
    Si je pleure ou je ris ?

    Va trouver le vieil âne,
    Et dis-lui que mon âme

    Est sur les grands chemins,
    Comme lui le matin.

    Demande-lui, chérie,
    Si je pleure ou je ris ?

    Je doute qu’il réponde :
    Il marchera dans l’ombre,

    Crevé par la douceur,
    Sur le chemin en fleurs.




    0



    0
    Laetizia
    8 octobre 2015 - 19 h 38 min

    Mouais, à défaut de faire
    Mouais, à défaut de faire taire l’âne, je dirais qu’il faut couper le sifflet à ces chaînes kharabes, l’âne on s’en occupera en temps voulu! ces tv de la désinformation et de la médiocrité ont la capacité de déclencher des tsunamis dans un pays où seule une minorité de 5 à 8 % est convenablement instruite ! il faut les faire taire ! c’est comme ça que je vois les choses.
    Pourquoi des chaînes algériennes francophones ne se lanceraient pas ? pourquoi ce sont toujours ces chaînes de propagande islamistes qui nous emm…? il faut faire quelque chose, donner une inflexion intelligente à notre paysage télévisuel, une chaîne genre Algérie pat’ en tv ce serait super! de l’actu en continu avec des analyses selon un point de vue critique mais intelligemment critique, des documentaires sur les capacités immenses de notre pays pour attirer les investisseurs, etc. les jeunes pourraient y améliorer leur français, apprendre des choses, s’intéresser à la politique et autres …
    PS: vous avez le droit d’écrire « âne », par contre moi quand je l’écris dans un commentaire comme récemment c’est ceci (…)qui apparaît, pourquoi ? idem pour le mot « lâche », cela entretient une ambiguïté qui laisse planer des tas de scénarios… Par contre vous laissez passer des insultes bien grasses notamment dans l’article sur Ericson, où ‘y en a un qui s’est bien défoulé !




    0



    0
    USMS
    8 octobre 2015 - 17 h 59 min

    En le comparant à l’âne de
    En le comparant à l’âne de l’adage populaire, vous lui faîtes trop d’honneur. Cette engeance n’est qu’un puceron mal fagoté.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    8 octobre 2015 - 17 h 40 min

    [email protected]
    « La fin est

    [email protected]
    « La fin est proche »

    Moi aussi j’ai cru à cela mais non ce pouvoir est reparti pour au moins 50 ans du moins ce système ou tout le monde est corrompu tout les clans ! Ne rêvez pas l’Algérie ne se relèvera plus pire vous allez voir ce qu’il vont en faire si nous somme encore vous vivant d’ici-là là.On n’aura rien à envier au Maroc mais rien car on s’apprête le pouvoir à faire pire ! Vous savez pourquoi ? Ils méprisent ce pays pour eux l’Algérie est une charogne qu’il faut traiter comme telle.Tout ses couillons on tué nos frères à la libération et vendrait père et mère pour jouir de l’éphémère gloire que leur accordé l’histoire.




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 17 h 02 min

    Ce pouvoir me donne
    Ce pouvoir me donne l’impression de sortir tout droit d’un livre de Kafka. sa fin est proche




    0



    0
    Macizel
    8 octobre 2015 - 16 h 46 min

    On est à la frontière qui s’
    On est à la frontière qui s’ appelle en arabe justement « ZOUDJ BGHAL » Du CÔTÉ Ouest. La frontière de l’irréel et la réalité argumenté. La logique par récurrence et le politiquement incorrect. On est sur Jupiter je pense. Punaise quel culot!




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 16 h 17 min

    il faudra aussi poursuivre
    il faudra aussi poursuivre ouyahia qui l’ a reçu à la présidence ainsi que l’unique qui a trznsmis l’info avec son et image




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 16 h 12 min

    blad miki
    blad miki




    0



    0
    Abou Stroff
    8 octobre 2015 - 15 h 27 min

    je pense qu’il est temps de
    je pense qu’il est temps de crever l’abcès. en effet, si le sieur mezrag se permet de faire ce qu’il fait et de dire ce qu’il dit, c’est qu’il a des complicités au sein du pouvoir en place. on pourrait même soutenir qu’il n’est que le porte parole ou le porte drapeau d’un clan du pouvoir pour ne pas dire de tout le pouvoir.
    en effet, tout algérien lambda peut remarquer que l’énergumène sert, d’abord et avant tout les desseins du pouvoir en place. mezrag sert de repoussoir et, moua qui suis un être rationnel ferais vite mon choix entre un voleur ($?) à la tête de la ripou-blik et un égorgeur (M?) à la même tête.
    en fait, beaucoup de militants du parti dissous jurent par tous les saints que le sieur mezrag n’a aucun rapport avec leur parti.
    moralité de l’histoire: les décideurs s’occupent de la selle parce que l’âne est des leurs.




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 14 h 52 min

    On vous dit que ça va peter
    On vous dit que ça va peter bessif …et les algériens légendaires à eux de laver leur linge en famille et toute la vaisselle sans laisser de côté les casseroles de la folie boutef ces gens venus d’ailleurs et qui possèdent zéro fibre ..nationalité Zirou …dites à zamar saidani çe drebki qui a dévalisé la GCA des milliards et doucement ont prit la tangente vers un quartier chic .bonjour au Ghoulisme ah brave haddad toi qui possède 15000 ouvriers ah j’en rage .vive Sarko …leurs amis qui les protège et les insultent en même temps …quelle race ces gens là …!
    Au fait dites qu’elles sont les écoles qu’ils ont fréquenté à part çe briguant de khelil qui a détroussé le pays et aujourd’hui le clown sellal nous parle de serrer ceintura que çe harki de ouyahia de nous dire où sont passés les 800 milliards de dollars ah c’est sur le dos du peuple …qu’il faut les comptabiliser de quoi s’arracher les cheveux .ca va pas tarder à Peter et après tout pour faire une omelette il faut bien casse les œufs .




    0



    0
    TheBraiN
    8 octobre 2015 - 14 h 23 min

    Sur ce sujet précisément le
    Sur ce sujet précisément le ministre est dans son rôle ni plus ni moins .
    Seulement , ce ministre reconnaît lui-même que cette chaîne TV exerce de manière illégale .
    Il y a un tout petit problème là , non ?




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 14 h 22 min

    L’OISIVETÉ EST MÈRE DE TOUS
    L’OISIVETÉ EST MÈRE DE TOUS LES VICES,
    La fausse modestie est le plus décent de tous les mensonges.
    Quand une parole est lâchée, même quatre chevaux seraient en peine pour la rattraper.
    Pour bien faire, mille jours ne sont pas suffisants, pour faire mal, un jour suffit amplement.
    Chacun sait ce qui bout dans sa marmite.
    Pour connaître les gens, il faut manger ensemble toute la cargaison de sel d’un âne.
    L’oiseau en cage : s’il ne chante pas par amour, il chante de rage.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    8 octobre 2015 - 14 h 11 min

    J’ai toujours ici sur ce site
    J’ai toujours ici sur ce site dénoncer les deux c’est dire les journalistes qui servait la soupe à Medani et l’État qui fait preuve de laxisme voir de complicité avec cet individu.Vous n’avez pas le droit au pays de donner des tribunes à ceux qui clame leur fierté d’avoir tué des algeriens .Aucun pays n’accepterait un tel affront sauf vous en Algérie .Allez vous faire soigner car vous êtes des malades !




    0



    0
    Observateur
    8 octobre 2015 - 13 h 57 min

    L'(âne n’a jamais porté de
    L'(âne n’a jamais porté de selle mais la Bardâa et le Choiri.




    0



    0
    y en a marre
    8 octobre 2015 - 13 h 51 min

    Bien vu Emeri! Encore faut-il
    Bien vu Emeri! Encore faut-il qu’il y ait un pilote dans l’avion. Je veux dire un seul pilote ..




    0



    0
    amar
    8 octobre 2015 - 13 h 29 min

    avant d etre recu par el
    avant d etre recu par el watan MADANI MEZRAG A ETE recu par les plus hautes autorites du pays et tous les medias y ont parle ! il a ete au prealable interviewe par des chaines proches du pouvoir sans que cela puisse deranger qui que ce soit! ces contadictions portent un coup dur aux tres minces espaces de liberte conquis au prix de tres lourds sacrifices!COURRAGE IL NE FAUT PAS SE LAISSER FAIRE!! il faut se defendre et opposer TOUS LES ARGUMENTS DU DROIT ALGERIEN COMME BOUCLIER! on veut taire toutes les voix qui divergent avec les ambitions DES FORCES DE L ECHEC…




    0



    0
    Umeri
    8 octobre 2015 - 12 h 56 min

    Dans ce cas, puisque c’est la
    Dans ce cas, puisque c’est la chaine El Watan qui est poursuivie et non Madani Merzak, pour des propos plus graves, puisqu’il proféré des menaces a l’encontre du président. pourquoi ce n’est pas la chaine Maghreb Émergent qui a tété poursuivie, mais le général Benhaddid qui a été arrête, pour des propos moins graves, lesquels nécessitaient en d’autres lieux, un droit de réponse de la présidence.




    0



    0
    AURES 40
    8 octobre 2015 - 12 h 43 min

    DEB RAQUEB MOULAH
    DEB RAQUEB MOULAH




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 11 h 42 min

    Non ,je trouve bien qu’ils
    Non ,je trouve bien qu’ils s’attaquent aux directeurs de tv qui « invitent ces criminels pour faire de l’audience sur le sang des égorgés!




    0



    0
    Anonyme
    8 octobre 2015 - 10 h 16 min

    Et on dit « on peut pas faire
    Et on dit « on peut pas faire d’un ane un cheval decourse.Voila il ya presque une année que l’autorite de regulation est installée et au lieu de faire son travail et autorisez les chaines de televison a emettre a partir d’alger voila qu’il nous sorte a chaque un probleme qui ne le concerne nullement.




    0



    0
    salim
    8 octobre 2015 - 10 h 14 min

    C’est par faiblesse qu’ils
    C’est par faiblesse qu’ils s’attaquent à la selle.




    0



    0
    Appach
    8 octobre 2015 - 9 h 20 min

    Tres croustillant proverb. Ca
    Tres croustillant proverb. Ca leurs va comme un gamp. Cette enieme diversion leurs permet tout juste de gagner du temps, voila ce qui leurs manqué le plus en ce moment, ils ont tout sauf le temps….




    0



    0
    memona
    8 octobre 2015 - 8 h 57 min

    écœurant!!!à vomir !!je suis
    écœurant!!!à vomir !!je suis dégoutée de ce pays qui laissent les sanguinaires s’exprimer impunément et s’attaquent à ceux qui les combattent

    et ce peuple apathique qui ne bouge pas c’est du délire nous sommes où???




    0



    0

Les commentaires sont fermés.