Rebrab et nous

Par M. Aït Amara – Ceux qui s’efforcent vainement de nous complexer en nous accusant de «rouler pour le pouvoir» dans l’affaire Rebrab se fourrent le doigt dans l’œil. Ces réquisitoires, nous y sommes habitués et ne nous dévieront pas de notre ligne et de notre choix de dénoncer le triptyque extrémisme religieux, sionisme international et corruption ; les trois étant intimement liés, d’ailleurs. A ceux qui ont la mémoire courte ou qui feintent pour créer une diversion aux fins de discréditer Algeriepatriotiquequ'on voudrait montrer comme ayant remisé ses principes fondateurs au placard, à ceux-là, nous disons qu’ils doivent relire nos articles depuis le premier jour du lancement du site pour se convaincre de la constance de notre ligne éditoriale, certes parfois acerbe, mais que nous assumons pleinement et patemment. Que ces défenseurs zélés de l’homme d’affaires nous excusent, mais à Algeriepatriotique– qu’ils pardonnent notre simplesse ! –, nous ne croyons pas aux mouvements de foule libres et machinaux. Quand des lecteurs et des internautes nous reprochent d’ôter aux travailleurs de Cevital le mérite de vouloir sauvegarder leur outil de production en voulant sortir dans la rue pour manifester leur soutien à leur patron, ils accréditent la thèse du spontanéisme que nous récusons. Nous penchons plutôt vers la perception logique de ce genre de comportements collectifs qui transforme la masse en un flot uniforme d’individus manipulés pour créer une onde de choc. Quant à ceux qui pensent qu’Algeriepatriotiqueaurait viré sa cuti et changé son fusil d'épaule, qu’ils se rappellent donc de quelques détails qui pourraient leur être sortis de la tête : qui a mis à nu le détournement de l’argent du pétrole par le très influent Chakib Khelil, preuves et dossiers à l’appui ? Algeriepatriotique.Qui a mis en relief le danger que représentait la désignation du chef d’état-major au poste de vice-ministre de la Défense tout en étant maintenu à la tête des forces armées et dont nous voyons les conséquences aujourd’hui ? Algeriepatriotique.Qui a révélé la distribution de la publicité institutionnelle à la tête du client et le détournement de l’argent public via l’Anep, pendant que l’ensemble des médias léchaient les babines du colonel Fawzi ? Algeriepatriotique.Qui a révélé les affaires scabreuses de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy, dont l’actuel ministre de la Communication était chargé de l’engraissement de certains directeurs de journaux pour étouffer les frasques de son patron égyptien, pendant que le gotha de la presse lui reconnaissait son devoir d’allégeance et lui jurait fidélité ? Algeriepatriotique.Qui a dévoilé les biens mal acquis en France du très nationaliste secrétaire général du parti historique de tous les Algériens – le FLN –, Amar Saïdani, avec adresse et image satellite comme preuves, chose qu’il a fini par reconnaître après avoir menacé de recourir à la justice pour «diffamation» ? Encore Algeriepatriotique.Pourquoi devrions-nous épargner Issad Rebrab dont on s’interroge sur l’origine de sa fortune ? Pourquoi devrions-nous porter des œillères lorsqu’il s’agit d’hommes d’affaires qui ne font pas partie du pouvoir et nous lâcher sur les autres lorsque ceux-ci se comptent parmi les flagorneurs de Bouteflika ? N’avons-nous pas crié notre haut-le-cœur à la face du monde lorsque la puissance de l’argent s’est dangereusement mêlée au pouvoir et que les ripoux de tout bord ont compris que le blindage de leurs coffres-forts ne suffisait plus à protéger leur argent sale et que seul un siège au Parlement leur serait salutaire ? Si Issad Rebrab veut se présenter à la prochaine présidentielle, qu’il le fasse, mais qu’il nous épargne ses dribbles et ses tours de prestidigitation ! Le pouvoir en place nous donne déjà assez le vertige comme ça.
M. A.-A.

Comment (41)

    Anonyme
    11 octobre 2015 - 7 h 47 min

    Nous penchons plutôt vers la
    Nous penchons plutôt vers la perception logique de ce genre de comportements collectifs qui transforme la masse en un flot uniforme d’individus manipulés pour créer une onde de choc.
    —————-
    Decidement, j’aime votre journal.
    Merci Monsieur Ait Amara.




    0



    0
    T213
    11 octobre 2015 - 7 h 35 min

    Des trois articles relatifs à
    Des trois articles relatifs à M. Rabrab émane une hostilité qui laisse pantois. En effet, AP et ce monsieur font partie de la famille qui avance. Alors, on ne comprend pas les raisons de cette haine fratricide. Peut-être que Rabrab n’est pas blanc comme neige, cependant, il semble le moins pourri des nouveaux riches et le plus compétent. Les mystères de la nature humaine sont difficilement pénétrables…
    Quant à YLIZI qui parle du monopole sur le sucre et l’huile, cela est un mensonge : l’importation du sucre est ouverte aux barons de l’import-import ; quant à l’huile, en allant dans une supérette hier, j’ai trouvé 4 marques : Civital, Lynor, Safia (ex Sogidia cédée à une famille proche des Bouteflika) et Afia (du Saoudien Savola).




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 1 h 23 min

    Algérie Patriotique ne doit
    Algérie Patriotique ne doit pas dire n’importe quoi, sans aucune preuve, sur ce fils du peuple algérien patriote qui a réussi et qui est un exemple pour tous les algériens, on ne mélange pas les voleurs des du peuple algérien qui se sont approprié la rente pétrolière comme cette mafia au pouvoir et les vaux rient qui gravitent autour de cette mafia de voleurs de mercenaires, que vous avez cité, avec un fils authentique d’Algérie qui a gagné sa réussite par le travail. Comme l’ont dit certain c’est le kabyle qui est visé qui n’a fait allégeance à personne et surtout pour ces voleurs qui ont pris le pouvoir en Algérie, c’est un homme indépendant, qui aime son pays et qui le prouve très bien, cette mafia ne le laisse pas développer l’économie algérienne, il est la locomotive de créateurs de richesses, il faut l’encourager le soutenir et non pas le jalouser ou le critiquer.




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 1 h 16 min

    REBRAB est un HOMME et non

    REBRAB est un HOMME et non pas une hommlette au sens large du terme.




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 1 h 10 min

    Par YLIZI (non vérifié) | 10.
    Par YLIZI (non vérifié) | 10. octobre 2015 – 23:53

    Tout à fait d’accord vous sur la démarche. Comment CEVITAL peut avoir un monopole sur le sucre et l’huile à hauteur de 80% depuis plus de 15 ans!!!!!
    Dire qu’il n’a pas bénéficie de facilitées est grotesque. Alors que la loi n’autorise pas une part de marché au delà de 40%. 80% de ces deux produits sur l’ensemble du marché Algérien!!!
    Du jamais vu à part quelques républiques bananières. Regardez juste nos voisins. Le roi avec sa machine économique n’a ps un monopole de 80% sur ces produits stratégiques.
    ET on ose dire qu’il n’était pas aidé!!!!
    _____________________________________________________________

    Possible qu’il a été aidé, mais il a fait profiter l’Algérie par ses investissements. C’est un nationaliste et nous le respectons.
    Dans toute cette histoire, il faut savoir pourquoi veut-on détruire REBRAB. Pourquoi on s’acharne contre lui. MYSTÈRE MYSTÈRE.




    0



    0
    Anonyme
    11 octobre 2015 - 1 h 07 min

    RAB el maqla ?, RAB edzaïr ?,
    RAB el maqla ?, RAB edzaïr ?, RAB-rab ? on ne saint plus a quel… RAB se vouer si ce n’ est a RAB el a3la




    0



    0
    Anonyme
    10 octobre 2015 - 23 h 22 min

    Mr. Issaad RABRAB n’est pas
    Mr. Issaad RABRAB n’est pas un ange, ni un homme parfait, il a ce qu’il a comme tout etre humain,…

    Mais une majorité du peuple algérien estime beaucoup l’industriel pour ses compétences, sa grande capacité de travail,son courage, son nationalisme, et sa franchise




    0



    0
    Anonyme
    10 octobre 2015 - 23 h 11 min

    @ 10 octobre 2015 – 21:45

    @ 10 octobre 2015 – 21:45
    Il faut lire par son compétence, et non par son incompétence
    Mes excuses, et salutations




    0



    0
    YLIZI
    10 octobre 2015 - 22 h 53 min

    Tout à fait d’accord vous sur
    Tout à fait d’accord vous sur la démarche. Comment CEVITAL peut avoir un monopole sur le sucre et l’huile à hauteur de 80% depuis plus de 15 ans!!!!!
    Dire qu’il n’a pas bénéficie de facilitées est grotesque. Alors que la loi n’autorise pas une part de marché au delà de 40%. 80% de ces deux produits sur l’ensemble du marché Algérien!!!
    Du jamais vu à part quelques républiques bananières. Regardez juste nos voisins. Le roi avec sa machine économique n’a ps un monopole de 80% sur ces produits stratégiques.
    ET on ose dire qu’il n’était pas aidé!!!!




    0



    0
    Anonyme
    10 octobre 2015 - 22 h 34 min

    VIVE REBRAB, ENFANT

    VIVE REBRAB, ENFANT D’ALGÉRIE.




    0



    0
    Ali Djezairi
    10 octobre 2015 - 20 h 50 min

    Que signifie « On s’interroge
    Que signifie « On s’interroge sur l’origine de la fortune de Rebrab »?

    Je pense qu’il y a dans cette tournure de phrase un préjugé dangereux qui surfe sur les allégations du clan sur ce patron non aligné.

    De quoi nous pousser à déclarer que si Rebrab a triché dans le business, soyons heureux qu’il n’ait pas rejoint les rangs des autres tricheurs aliénés au pouvoir mafieux de Boutef et de ses prédécesseurs.




    0



    0
    Anonyme
    10 octobre 2015 - 20 h 45 min

    Tot où tard la Justice, et
    Tot où tard la Justice, et l’Histoire seront du coté de Issaad RABRAB
    Il gagnera par son labeur, par son incompétence, par son courage, par sa patience, et par sa fidélité à son pays




    0



    0
    Anonyme
    10 octobre 2015 - 16 h 57 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 10. octobre 2015 – 17:00

    N’ayez crainte mr ait amara , aujourd’hui meme , a partir d’oran , saidani le patron du fln , a lancer devant ses militant que dorenavent , ils vont s’attaquer a l’argent  » sale  » ! ce n’est pas une blague , et venant de la part du drabki , et du ko infligé au fameux drs , REBRAB est les honnetes gens sont avertis !!
    _________________________________________________________________

    EH OUI, pauvre pays. DREBKI le voleur veut s’attaquer à l’argent sale.
    DREBKI chef du FLN, l’association des maffiosis est contre l’argent sale. Signes de la fin du monde.




    0



    0
    Mohamed el Maadi
    10 octobre 2015 - 16 h 41 min

    On fait un mauvais procès à
    On fait un mauvais procès à Algérie patriotique à qui on essaye de forcer la main ou de mettre la pedale douces.Je suis satisfait de votre journal même si parfois je peut m’emporter mais il y règne un espace de liberté que je m’engage à défendre tant que la ligne éditoriale restera la même.J’avais dit que nous Algériens car ceux qui sont critique sont des internationalistes à la botte des mafieux et hyènes cosmopolite voir apatride subiront la foudre de ceux la tant que nous resterons sur une ligne patriote.On le voit aujourd’hui et baisser les bras c’est ouvrir la voie à la collaboration et au reniement des valeurs algériennes qui nous ont formé c’est dire la liberté ,l’amour du pays et une exigence de vérité qui n’est pas négociable.




    0



    0
    Macizel
    10 octobre 2015 - 16 h 26 min

    Et Saadani, comment il a payé
    Et Saadani, comment il a payé ses logements Parisiens! La seine du coté de Neuilly apparemment est polluée!

    Pourquoi le ministre de la désindustrialisation accuse Rebrab alors que c’est lui MEME qui délivre les dérogations et les autorisations d’importer du Matériel industriel rénové, après un AUDIT du materiel, facture, conformité, …

    Et tous les (…) qui ont acheté des DUPLEX sur Paris, Genève, Dubai,… L’argent est sorti comment.

    Tous les anciens ministres habitent en France et bénéficient de la carte SCHIFFA Française et de la CMU. Comment ils ont fait, le premier ministre actuel aussi,;;;Tout le monde est coupable

    Décidément en Algérie, on est bien servi par les étrangers!




    0



    0
    HallabOuledFafa
    10 octobre 2015 - 16 h 07 min

    C’est un sujet qui peut être
    C’est un sujet qui peut être caution à malentendus. Mais force est de reconnaître que sur ce site les baltaguis et la racaille crasseuse qui soutien le régime au pouvoir peut venir poster des insultes et autres menaces à l’encontre de tout opposant à bouteflika et son régime catastrophique et destructeur.

    Chose que sur aucun sites pro boutef vous ne pourrez trouver. Seuls les réseaux sociaux permettent encore l’échange des points de vue avec autant de différences que sur AP.
    Vous aurez remarquer que les $aid boys grassement rémunérés prolifèrent partout où ils le peuvent pour défendre la felonie et les trahisons que vit notre pays, ils sont aussi sur AP comme des morpions usant de multiples pseudos et postant en anonyme.
    Donc personnellement je continue à faire confiance au site AP. Jusqu’à preuve du contraire.

    p.s : Je suis à mille pour cent avec Mr Rebrab




    0



    0

Les commentaires sont fermés.