Israël isolé

Par Houari Achouri – La répression contre les Palestiniens, en fait une véritable guerre décidée par le dirigeant sioniste Netanyahou, est en train de produire l’effet contraire à celui recherché. A l’intérieur de la Palestine occupée, la détermination des jeunes résistants n’a pas faibli et la prise de conscience de l’injustice contre les Palestiniens grandit dans le milieu israélien, comme en témoigne la réaction d’Amira Hass, une journaliste et auteur israélienne qui vit en territoires palestiniens et connaît bien la vérité sur ce qui se passe réellement sur le terrain : le racisme et les pratiques purement coloniales semblables à ce qu’ont connu tous les peuples qui ont subi l’occupation étrangère de leurs terres, comme les Algériens durant plus de 130 ans. Amira Hass reconnaît que si les jeunes Palestiniens se mettent à assassiner des colons juifs ce n’est pas parce qu’ils sont juifs, mais «parce que nous sommes leurs occupants, leurs tortionnaires, leurs geôliers, les voleurs de leur terre et de leur eau, les démolisseurs de leurs maisons, ceux qui les ont exilés, qui leur bloquent leur horizon». D’autres intellectuels israéliens en viennent à la conviction que pour imposer une autre attitude à leur pays, il faut aller vers le boycott d’Israël, à l’image de ce qui s’est fait contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud. Au plan international, d’ailleurs, Israël est pointé du doigt. Devant la dégradation de la situation et l’escalade de la violence provoquée par l’armée sioniste, la fameuse «communauté internationale», faite de dirigeants des pays occidentaux, est contrainte de se prononcer et de rompre avec son silence complice habituel alors qu’elle s’est toujours contentée d’observer sans aucun mot à l’adresse de l’agresseur sioniste. Cette fois, le secrétaire d'Etat John Kerry a demandé à Netanyahou de mettre fin aux violences. On commence à parler à l’ONU de l’éventualité de déployer une force internationale chargée de faire barrage à la barbarie de l’armée sioniste et protéger les Palestiniens dont plus de 40 ont été assassinés à El-Qods, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, mais qui ne renoncent pas à leurs exigences nationales et continuent de résister.
H. A.
 

Comment (15)

    Nanita
    24 octobre 2015 - 10 h 52 min

    A anonyme qui fait l’apologie
    A anonyme qui fait l’apologie du sionisme et qui doit être un sioniste lui-même et certainement fier de l’être comme son patron Ferhat Mhenni. La possession de 900 têtes nucléaires est normalement considérée comme une tare plutôt que comme un sujet de gloire sauf si évidemment vous avez applaudi à Hiroshima et Nagazaki . Quant à l’économie rayonnante et la la recherche de pointe , c’est encore et toujours le perfectionnement des armes comme les bombes au phosphore , le Dime et les bombes aux fléchettes qui en sont le sujet. Si vous êtes un boutefeu alors oui, admirez une telle nation de dingues vous en êtes partie prenante!

    Les nations arabes qui se rapprochent d’un tel état soit sont des décérébrés soit des inconscients dans les deux cas elles se condamnent à disparaitre. C’est d’ailleurs ce qui leur est arrivé depuis l’accord Sykes-Picot qui est encore en vigueur puisque ce qui devait être à l’origine un état Arabe fort promis grâce à l’entremise du fameux Lawrence dit d’Arabie n’a jamais vu le jour mais a donné naissance à une poussière d’états incapables de s’unir.




    0



    0
    Le fouineur
    24 octobre 2015 - 10 h 51 min

    Plusieurs experts disent que
    Plusieurs experts disent que Abbas a commi et commet encore la faute de vouloir rester president d un Etat qui n existe pas.Sinon que veut dire president de l autorite palestinienne..???
    Est un Etat..?? non.C est tout simplement pour devier l opinion internationale du veritable probleme de colonisation du peuple palestinien par un etat terroriste qu est Israel Abbas offre a Israel la colonisation de la Palestine au tarif Zero.
    La loi internationale oblige le colonisateur a subvenir a tous les besoins d un peuple colonise,c est a dire Israel doit payer les fonctionnaires,les ecoles,les hopitaux,la police….etc dont a besoin le peuple palestinien colonise par Israel.
    La meilleure solution pour l independance de la Palestine est celle de la demission de Abbas et la dissoute de l autorite Palestinienne et laisser Israel gerer les territoires palestiniens.Le peuple Palestinien se concentrera sur une resistance pacifique au colonisateur Israelien tout en saisissant les instances internationales pour faire valoir ses droits a l autodetermination et a l independance totale et la reconnaissance internationale de l Etat Palestinien dans ses frontieres definitivement definies.Il n y a pas d autres solutions car les promesses n engagent que ceux qui y croient et cela Abbas ne l a toujours pas compri a moins qu il joue le jeu ingrat du colonisateur et ses acolytes.




    0



    0
    Le fouineur
    24 octobre 2015 - 6 h 44 min

    Plusieurs experts disent que
    Plusieurs experts disent que Abbas a commi et commet encore la faute de vouloir rester president d un Etat qui n existe pas.Sinon que veut dire president de l autorite palestinienne..???
    Est un Etat..?? non.C est tout simplement pour devier l opinion internationale du veritable probleme de colonisation du peuple palestinien par un etat terroriste qu est Israel Abbas offre a Israel la colonisation de la Palestine au tarif Zero.
    La loi internationale oblige le colonisateur a subvenir a tous les besoins d un peuple colonise,c est a dire Israel doit payer les fonctionnaires,les ecoles,les hopitaux,la police….etc dont a besoin le peuple palestinien colonise par Israel.
    La meilleure solution pour l independance de la Palestine est celle de la demission de Abbas et la dissoute de l autorite Palestinienne et laisser Israel gerer les territoires palestiniens.Le peuple Palestinien se concentrera sur une resistance pacifique au colonisateur Israelien tout en saisissant les instances internationales pour faire valoir ses droits a l autodetermination et a l independance totale et la reconnaissance internationale de l Etat Palestinien dans ses frontieres definitivement definies.Il n y a pas d autres solutions car les promesses n engagent que ceux qui y croient et cela Abbas ne l a toujours pas compri a moins qu il joue le jeu ingrat du colonisateur et ses acolytes.




    0



    0
    Anonyme
    23 octobre 2015 - 23 h 49 min

    Par anonyme (non vérifié) |
    Par anonyme (non vérifié) | 23. octobre 2015 – 18:27

    «Par zorba (non vérifié) | 23. octobre 2015 – 11:42
    vous avez raison parlons aussi de l’occupation egyptowahabite de l’algérie indépendante et qui transforme les algériens en de petits saoudiens serviles et sans personnalité»

    Un minable marocain devrait s’occuper de la prostitution, de la drogue, de la pédophilie, du tourisme sexuel qui colonise le Maroc, le Maroc n’est pas seulement colonisé par les arabes, mais ils sont colonisés par tous les prédateurs sexuels pervers vicieux du monde entier, le Maroc est encore par la France, un Maroc qui accueille tous les vieux retraités vicieux français qui viennent se soulager sexuellement sur les femmes les enfants, les adolescents marocains, qui sont vendus sur la place publique marocaine. L’Algérie est encore debout, l’Algérie a chassé le colonialisme français, pendant que le Maroc couche encore avec la France c’est de la bouche même de l’ambassadeur de France à l’Onu. Nous allons nettoyer des islamistes, des hommelettes qui se promènent avec des kamis au point qu’on voit à travers la plupart ne portent pas de slip. L’ALgérie malgré tous ses problèmes, n’est pas le Maroc vile qui s’est vendu à tous venants, aux sionistes, aux pervers sexuels.




    0



    0
    Anonyme
    23 octobre 2015 - 19 h 04 min

    Avec quelques 900 têtes
    Avec quelques 900 têtes nucléaires et une bonne centaines de bombes H, une économie moderne rayonnante, une avancée scientifique à la pointe du progrès, deux pays à régime fasciste à à ses frontières à terre et sombrent pour éternité dans une guerre civile pendant que la Turquie siphone la seule richesse de ces deux pas le Tigre et l’Euphrate. Un régime démocratique le seul de la région qui inspire le respect et ce malgré la menace rageuse qui sévit tout au tour au point d’être obligé de construire un mûr. ce pays a désormais beaucoup d’amis à travers le monde à commencer par les plus puissants jusqu’aux victime de l’impérialisme arabe qui voit en lui un exemple de réussite à suivre et à imiter.




    0



    0
    Anonyme
    23 octobre 2015 - 17 h 33 min

    Ce qui m’énerve un peux c’est
    Ce qui m’énerve un peux c’est ses journalistes de tv5 monde, elle sont femme parfois blonde et brune voici ce qu’elles disent ; »Un Terroriste palestinien a attaquer un soldat israélien, je leur reproche d’avoir jugé toute l’histoire de ce conflit de même ce conflit rentre dans le domaine de la lutte pour l’indépendance, le peuple colonisé a le droit de se défendre, donc ses palestiniens vivent sous l’occupation… voila je m’exprime très rarement sur ce conflit dont j’espère un issu.




    0



    0
    anonyme
    23 octobre 2015 - 17 h 27 min

    Par zorba (non vérifié) | 23.
    Par zorba (non vérifié) | 23. octobre 2015 – 11:42
    vous avez raison parlons aussi de l’occupation egyptowahabite de l’algérie indépendante et qui transforme les algériens en de petits saoudiens serviles et sans personnalité




    0



    0
    Anonyme
    23 octobre 2015 - 17 h 02 min

    @ zorba (non vérifié) | 23.
    @ zorba (non vérifié) | 23. octobre 2015 – 11:42
    l’histoire ne doit pas être selective ,de la prise d’Alger en 1530 par Aroudj(Barberousse)qui fit assassiner le prince d’Alger Salim Touni et prit sa veuve jusqu’en 1830
    ————————————————————–On peut bien comprendre le pauvre Aroudj !
    Parce que se coltiner une veuve, de 1530 jusqu’à 1830, durant trois siècles entiers, c’est un peu long et il y a de quoi finir par se lasser, même s’il pouvait bien s’agir d’un amour à ce point passionnel !




    0



    0
    gustave
    23 octobre 2015 - 16 h 34 min

    C’est le silence du complice
    C’est le silence du complice marocain qui soi=disant préside le comité EL QODS!




    0



    0
    Anonyme
    23 octobre 2015 - 14 h 52 min

    Par zorba (non vérifié) | 23.
    Par zorba (non vérifié) | 23. octobre 2015 – 11:42
    Tu ne connais rien à l’histoire de l’Algérie et de l’empire Ottoman qui était déployé dans tout le Moyen Orient, et aussi en Libye en Tunisie, en Algérie à la demande de ces pays, c’était pas un régime colonialiste comme le disent les incultes moroco sioniste français de ton espèce, les algériens ont fait appel à l’empire Ottoman qui s’est établi dans les régions que j’ai citées comme protecteur et non pas comme colonialiste, pour contrer les invasions européennes qui vivaient encore dans un système féodale barbare misérable, même si l’empire Ottoman n’a pas été un exemple de protectorat, il a évité à l’Algérie l’invasion portugaise, espagnole, hollandaise, anglaise et j’en passe. L’Empire Ottoman a fléchi et sa puissance s’est affaibli après l’invasion occidental au Moyen Orient, c’est ce qui a fait que la France a pu envahir l’Algérie, jamais dans l’histoire de l’Algérie le peuple algérien a vécu une telle barbarie que celle de la France. La preuve en est que l’Algérie est restée en bon terme avec la Turquie, nous n’avons pas avec ce pays une histoire de colonialisme barbare, les turques sont venus en Algérie pour administrer et protéger le pays durant 4 siècle, les turque ont empêché l’invasion arabe qui s’est stoppée dans les territoires qu’on appelle Maroc d’aujourd’hui sans les turques l’Algérie aurait subi le triste sort du Maroc.




    0



    0
    TheBraiN
    23 octobre 2015 - 13 h 43 min

    Moi j’aurais préféré qu’on
    Moi j’aurais préféré qu’on dise « entité sioniste » ou alors « ce qu’on appelle par Israël » en titre !
    De plus , on ne peut l’assimiler à une puissance coloniale comme le furent la France et la Grande Bretagne car ce n’est même pas un état légitime !




    0



    0
    salim
    23 octobre 2015 - 13 h 24 min

    Israel ne sera jamais
    Israel ne sera jamais boycotté pour la simple raison que les pays qui soutiennent ce pays de voleurs, sont tous des anciens colons.

    La seule solution pour les palestiniens passer aux actes et actions armées à outrance.
    Pour la simple raison, que les palestiniens n’ont jamais été pris au sérieux soit dans les discussions de paix soit dans les autres réunions internationales.

    Pour se faire entendre et avoir gain de cause, il faut briser les israéliens une fois pour toute et leur enlever cette vergogne et s’imposer par les armes, faire plier les israéliens non autour d’une table mais par les armes, sur le terrain.
    Les palestiniens ont la possibilité et les moyens de le faire.
    Le prix à payer sera lourd mais le résultat sera là.

    Il n’auront rien des occidentaux, tous sont en train de faire trainer et les israéliens profitent d’exterminer les palestiniens petit à petit, à petit feu dans l’indifférence totale.




    0



    0
    mouloud madoun
    23 octobre 2015 - 13 h 10 min

    Quand on ne sait pas d`ou on
    Quand on ne sait pas d`ou on vient, il y a peu de chance de savoir ou `on va..Israel est un colonialisme sans aucun doute et connaitre sa fin. mais ne doit pas etre utilise pour CACHER son histoire et ses lachetes. Balayons AUSSI devant chez soi.cqfd




    0



    0
    RAMO
    23 octobre 2015 - 12 h 58 min

    C’est normal tant que c’est
    C’est normal tant que c’est les même qui gère la politique d’Israël rien ne changera.




    0



    0
    zorba
    23 octobre 2015 - 10 h 42 min

    « pratiques coloniales
    « pratiques coloniales identiques a celles qu’ont subi tous les peuples comme les algériens durant plus de 130 ans’OK .Pourquoi ne pas dire + de 430 ans,l’histoire ne doit pas être selective ,de la prise d’Alger en 1530 par Aroudj(Barberousse)qui fit assassiner le prince d’Alger Salim Touni et prit sa veuve jusqu’en 1830 ,l’Algérie connu une colonisation et répression plus féroce encore ,les indigènes étaient confinés au bas de l’échelle sociale ,les janissaires régnaient en maîtres absolus et tyranniques ,il faut aborder l’histoire dans son intégralité pour comprendre le présent.Minimise t-on l’occupation ottomane parce qu’elle était le fait de musulmans et cela remet en cause une religion axée sur la paix et l’amour du prochain??




    0



    0

Les commentaires sont fermés.