Le procès des exécutants

Par R. Mahmoudi – Les différentes interventions des accusés dans le procès Sonatrach qui se poursuit montrent, encore une fois, les limites de la justice dans notre pays. Dans ses aveux, l’ex-PDG de la compagnie pétrolière n'arrête pas de clamer : «J'obéissais aux ordres de Khelil !», mais personne n’a l’air d’y prêter attention. Aucun responsable, aucune autorité, y compris le parquet, ne se sentent interpellés, alors que la première décision qui devait être prise, dès le début du procès, c’était d’appeler à la barre l’ancien ministre de l’Energie, au moins comme témoin. Mais tout se passe comme si Chakib Khelil était au-dessus de la loi ou – comme le tambourine Amar Saïdani – «au-dessus de tout soupçon». Le gouvernement, Sellal en tête, avait de tout temps récusé les différentes révélations publiées dans la presse sur l’implication de Khelil dans plusieurs affaires de malversations liées surtout aux marchés conclus par Sonatrach, qui était sa chasse gardée, avec des sociétés étrangères, en déniant à la presse le droit de condamner l’homme avant de le juger. Voilà que l’occasion s’est présentée. Mais il ne faut pas espérer que la justice aille chercher les têtes dans ce procès qui s’apparente, comme tous les autres d’ailleurs, à celui de lampistes qui obéissaient aux ordres. Et c’est si triste de découvrir, à l’occasion, que le PDG d’un mastodonte comme Sonatrach n’ait pas suffisamment d’autorité pour discuter ou refuser éventuellement les injonctions d’un ministre. A plus forte raison quand il s'agit de contrats douteux, comme celui pour lequel il a été condamné. Le même constat s’applique, toutes proportions gardées, au procès du général Hassan. Son supérieur au moment des faits, le général Toufik, a beau dire que son collaborateur a effectué la mission pour laquelle il est jugé sur instruction de sa hiérarchie, là encore, les juges font la sourde oreille. Ils ne veulent rien entendre d’autre que ce qui leur a été demandé d’entendre. Eux-mêmes, ils sont là pour exécuter des ordres.
R. M.

Comment (5)

    TheBraiN
    18 janvier 2016 - 10 h 15 min

    Il faut surtout reconnaître
    Il faut surtout reconnaître l' »intelligence » (ou alors carrément l’innocence lol) de Chakib Khalil du moment que personne ne détient la moindre preuve l’accablant .

    Quand aux exécutants , on ne va quand-même pas pleurer sur leur sort !!

    Ils vont tirer quelques mois de prison puis se retrouver libres jouissant des fruits de leurs méfaits .




    0



    0
    Aherbebou
    18 janvier 2016 - 1 h 07 min

    Pour qui sonnera le
    Pour qui sonnera le glas,bientôt vous le saurez.Ce sera pour le clan de dictateurs,de voleurs,de lapideurs,néanmoins le sang des martyrs leurs fera Payer leur traîtrise.Écouter ces pseudo-partis á la botte du clan illégitime qui défendent leurs maître,toute honte bue.Sur « Ennahar-TV-Echourouk-TV.Ethalitha,mais sans vergogne et á la fin ils vont rejoindre leurs épouses et leurs dire « HAOU DJA REDJLEK » alors qu’ils ne sont qu’une bande de ramasseurs de miettes (Haram) avec lesquelles ils nourissent leurs progénitures.La raison du peuple ne va pas tarder á déloger ces « sangsues » qui écoulent des jours qu’ils croient heureux,mais qui font fi de la colère de Dieu et du peuple.Demain,ils diront,non ont rienfait de mal.Vous nous avet mal compris.Nous travaillions pour le progrès du pays,son dévellopement,son émancipation afin de le hisser au niveau des nations.C’est faux messieurs.En tout cas,il est trop tard pour vous.Le rouleau compresseur est en marche et le dernierdes itoyens a bien compris votre manège et votre scélératesse. « Lekhber IdjibouhT’ouala ».




    0



    0
    Anonyme
    17 janvier 2016 - 23 h 34 min

    C l’état si vil dont parle
    C l’état si vil dont parle saadani le résident VIP à Neuilly sur seine!! Y’a saadani,yakhi toufik n’est plus en poste,pourquoi khelil ne se présente pas a la justice au moins comme témoin??? Toufik lui radjel car il a exigé d’être témoin de son ancien collaborateur Hassan en prison,voilà un homme d’honneur,digne. Car celui qui n’a ruen a se reprocher ne craint pas le juge,surtout que khelil est un protégé,il n’a rien a craindre,sinon des vérités!!




    0



    0
    fatigué
    17 janvier 2016 - 16 h 17 min

    allez monsieur le juge,
    allez monsieur le juge, chiche! convoquer khalil ne serait ce que comme témoin
    CHICHE!!!!!!!!!!
    vous comprenez pourquoi le peuple ne croit pas en vous et à votre justice.
    dans n’importe quel tribunal au monde si un accusé tueur à gages avoue devant le juge  » oui j’ai tué car untel me l’a demandé » n’importe quel juge demandera tout de suite à entendre ce « untel ».
    mais ici on se bouche les oreilles et on ne veut pas entendre que les inculper disent qu’ils ont obéi à khalil.
    BRAVO MONSIEUR LE JUGE  » enta m’rabab »




    0



    0
    CHAOUIdeBARBES
    17 janvier 2016 - 8 h 08 min

    Louisa Hanoune : «Certains
    Louisa Hanoune : «Certains responsables veulent nous faire revenir à l’indigénat

    Louisa Hanoune refuse de se taire. Et n’abdique pas devant les voraces du Clan, je la trouve mieux que les hommes, qui se croient être des lion et sans testicules, donc, Messieurs, prenez l’exemple de cette femme, qui brade la peur, les pressions et le chantages du Clan et des Médias, Ennahar et Echoorouk, les valet de ce Clan les nouveaux Harkis, où est la virilité des hommes de jadis, nous sommes entourés de nos jours par de pseudo hommes sans scrupule, qui courbent leurs échines pour une poignée de billets de banque, mais ils ne réalise pas, qui sont utilisés comme les Bananes, en mange le fruit et en jette la peau, c’est ce qu’il vous arrivera un jour et pour bientôt inchallah.
    Les détenteurs de l’argent sale, chaque chose à une fin en soi, mais personne, n’a quitté ce monde avec ses biens et de surcroit volés à leur peuple et sa jeunesse !
    Vous ressemblez aux Crocodiles sans dents avec un sourire macabre et triste, avez-vous une conscience d’hommes intègres, c’est plus que certain NON !!!
    Mais cette militante aguerrie les défie et assure que leurs «agissements» ne font qu’augmenter sa volonté de poursuivre son «combat juste», mais ces Hyènes Charognards suce le sang de leur compatriotes, (excusez moi, c’est vrais ils ne sont pas Algériens, plutôt des Marocains trafiquant et Narcotrafiquant),.
    Louisa Hanoune ne semblait nullement affectée par la «campagne de dénigrement» qui la cible depuis quelques mois. Pour elle, les attaques dont elle fait l’objet sont symptomatiques d’un état de panique chez les «détenteurs du VAL DE GRACE !!!
    Et la preuve que votre constat est juste a suscité des réactions épidermiques, ils ont attrapés la galle, une drôle d’allergie, le peuple Algérien est acquis à votre cause,
    19 – 4 = 15 braves femmes et hommes, avec une ADN des Révolutionnaires du 1er novembre 1954, vous pouvez êtres très fiers et nous sommes et nous resterons avec vous à la vie à la mort, contre les «serviteurs de l’ancienne puissance coloniale».
    Le président de la République à ordonné la rectification de l’article 51 de ce projet, bien sûre que c’est son frère qui se cache derrière, avec la complicité du Clan des DREBKI.
    Saïd, qui se cache derrière cette source officielle qui ose corriger un Conseil des ministres, évidement Saïd, avec la complicité de « SELLA Manoulaâ Hachaâ Rabi ».
    on doit aller vers le peuple, qui est la source du pouvoir, puisque les traitres du peuple, vante le scrutin, (sandok), puisqu’ils vante que les votes sont saint comme la vierge Fatima du Portugal) alors pourquoi pas cette Constitution, qui est le bien et le testament du peuple, ces Pseudo FLN de dernière minute, qui vante le SANDOK, nous voila pris pour des cons, la fraude, le vole, les magouilles font partis du Clan, les mêmes méthodes des Marocains, du copier collé en Algérie, mais le peuple du 1 500 000 de Chouhadas ne baissera pas les bras il mourra debout et la tête très haute, vaut mieux mourir dans la dignité et le respect, qu’en lâche et sans honneur !!!.
    Louisa Hanoune, Zohra Drif Bitat, Khalida Toumi, et toutes les femmes et Hommes, que compose votre base populaire Bravo et mille fois Chapeau à votre courage, afin de sortir ce peuple de sa torpeur et sa peur bleu du Clan, ce clan vat bientôt avaler son bulletin de naissance !!!
    « Les traîtres à la nation», ces hauts responsables les nouveaux Harkis au «service» de l’ancien système colonial. «Certains responsables veulent nous faire revenir à l’esclavagisme des Algériens dans la peau de colons de la France ».
    Cordialement : Un Algérien d’ici et d’ailleurs !!!




    0



    0

Les commentaires sont fermés.