Son ami le roi

Par Houari Achouri – Le penchant pour le bling-bling de Louis Sarkozy a fait tomber en ruines le mea culpa de son père, Nicolas. Lui, pour des raisons politiques, voulait que ses vacances, en décembre 2015, à Marrakech, restent discrètes, secrètes même, afin de redorer son image de présidentiable ternie par les faveurs que lui accordent les riches, qu’ils soient roi, comme Mohammed VI, ou milliardaire, comme Bolloré, mais son fils, qui a les préoccupations des jeunes parvenus, cherche, au contraire, à se montrer pour faire jaser. Résultat : les vacances royales de Sarko sont dévoilées par des photos de son fils, postées sur les réseaux sociaux. Finalement, son allégeance au sultan, traduite dans l’alignement de Sarkozy sur les thèses marocaines concernant la question du Sahara Occidental, et dans ses «piques» répétées contre l’Algérie, pour plaire au roi, n’est pas gratuite. S’il avait été simple ministre dans un petit pays africain, musulman ou à composante majoritairement musulmane, il n’aurait eu droit qu’à quelques «bons» pour un pèlerinage gratuit à la Mecque qu’il aurait remis à ses copains (voir article d’Algeriepatriotique). Il n’aurait pas refusé ce petit «geste» en contrepartie de son soutien à la diplomatie marocaine et de ses attaques contre le voisin algérien. Car chez Nicolas Sarkozy, rien n’est gratuit, tout est bon quand il est possible de «gratter» quelque chose. Berlusconi l’a bien décrit dans son récent livre en mettant en évidence cette absence totale d’éthique chez l’ex-président français qui l’a poussé à créer les conditions du chaos en Libye et les ingrédients d’une situation d’incertitude en Tunisie, avec des retombées sur la France dont la population, malheureusement, vit maintenant dans la psychose des attentats pour des motifs qui lui sont externes. D’ailleurs, les Français l’ont bien compris, les trois quarts d’entre eux ne veulent pas de son retour à la tête de leur pays. Maintenant que la «promotion» de son livre le démasque encore plus à la faveur des débats qu’il est obligé d’avoir en public, ils seront certainement encore plus nombreux à souhaiter qu’il disparaisse de leur paysage politique.
H. A.

Comment (36)

    Ababou
    31 janvier 2016 - 20 h 05 min

    On comprend mieux les
    On comprend mieux les louanges de Sarko I vis-à-vis du « roi des pauvres ».
    « tout le monde n’a pas la chance d’avoir un souverain comme le roi du Maroc » a-t-il déclaré sans rire.

    Anonyme
    31 janvier 2016 - 20 h 00 min

    @Ziad Alami
    « Ce Sarko est un

    @Ziad Alami
    « Ce Sarko est un vendu certes mais comment se débrouille-t-il pour se faire payer des vacances à lui et sa famille dans un palace aller/retour en jet privé le tout 100% gratos? juste pour cette phrase à Abu Dhabi contre l’Algérie ?
    Chapeau a ce nain. »
    **************************
    Ne faites pas le naïf!
    C’est l’argent du contribuable marocain!
    Le descendant(le très riche « roi des pauvres ») des Glaoui qui ont réprimé dans des bains de sang les révoltes du Rif en 158/1959 ne débourse pas un dirham !
    Les survivants sont réduits au « Rif du Kif »—>la narco-monarchie.
    Chez « bing-bling »,rien n’est gratuit, tout est bon quand il est possible de «gratter» quelque chose. Il sait conjuguer le verbe « manger ».
    C’est un habitué du Maroc. Il s’y rend assez souvent soit dans l’une des résidences appartenant au roi Mohammed VI, soit un palais « acheté » (offert?) il y a quelques années à Marrakech.
    L’ancien président Jacques Chirac; lui, passe plusieurs mois par an à Agadir, également dans une résidence appartenant au roi.
    Voilà la réalité que vous occultez malgré vous.

    Anonyme
    31 janvier 2016 - 19 h 34 min

    @Ziad Alami,
    C’est vous qui

    @Ziad Alami,
    C’est vous qui pondez des torchons crasseux sur l’Algérie via le site.360.ma?
    Pour revenir au « nain » Phèdre, aurait-il craché sur l’Algérie s’il n’avait pas été gavé par le « roi des pauvres »?
    Sans vouloir être méchant, c’est quoi cette coiffe de plateau « tarte à gâteau » qu’arbore votre enflure « inaugurator »?

    Anonyme
    29 janvier 2016 - 10 h 23 min

    Il va arriver à Moh 6 ,la
    Il va arriver à Moh 6 ,la même chose que Kadafi

    djazairi
    28 janvier 2016 - 16 h 43 min

    Par Mohand (non vérifié) |
    Par Mohand (non vérifié) | 27. janvier 2016 – 19:32

    Le Bling Bling , c’est dans ses gènes ! Il a toujours vécu comme ça, et il finira de la même manière, dans un tombeau en marbre rose de Carrare, orné d’inscriptions et de motifs en or fin !
    ————————————————————–

    l’Algérie lui réserveras un caveau ou une tombe pour sa derniére demeure au cimétiere juif de St Eugéne a Alger.
    avec une vue sur mer !!

    anonyme
    27 janvier 2016 - 20 h 22 min

    Par Omar (non vérifié) | 27.
    Par Omar (non vérifié) | 27. janvier 2016 – 19:28

    je vous promets, j’ai changé…la preuve : .je ne passe plus mes vacances à bord du Yacht de Bolloré mais je reste a terre dans un palais prété par mon ami le roi du maroc…. » Comment les francais croient encore cet homme, pour ceux qui l’ont cru ?
    ———————–
    les français ne votent pas pour la politique étrangère des candidats (qu’ils abordent succinctement pendant la campagne en évitant de dévoiler leurs penchants comme la fait hollande le massacreur des syriens) mais pour ce qu’il proposent à l’échelle nationale! grossièrement schématisé, les partis de droite boostent l’économie quant aux partis de gauche leur créneau c’est la société! alors espérons que les français veuillent garder flamby et que la guerre cesse en syrie, en libye et au yémen et qu’elle commence en arabie saoudite!

    irma
    27 janvier 2016 - 20 h 12 min

    Par Othmane (non vérifié) |
    Par Othmane (non vérifié) | 27. janvier 2016 – 19:49

    Il avait pourtant juré qu’on ne l’y prendrait plus. Dans son livre paru mardi, Nicolas Sarkozy reconnaît avoir commis une « erreur de jugement incontestable », en acceptant de partir en vacances sur le yacht de Vincent Bolloré, à peine élu à l’Elysée, en mai 2007.
    ———————–
    c’est obligé, il repartira sûrement en croisière avant 2017 pour une destination inconnue! ma boule ne ment pas!

    New kid
    27 janvier 2016 - 19 h 32 min

    Les cordes de la vérité
    Les cordes de la vérité touchées, sonnent et font danser les cloches comme sarko. Le roi n’a pas d’ami mais des sujets. La danseuse sarko en a pour son argent.
    Comme nous le savons ses aïeuls ne reconnaissent que le « sourdi » pour père !!

    Rappelez-moi de vous conter l’histoire plus tard.

    Reda
    27 janvier 2016 - 18 h 59 min

    Je comprend maintenant le
    Je comprend maintenant le nain a insulte l’Algerie a partir des EAU soit juste apres ses vacances royales de Marrakech offert gracieusement par la prostituee M6

    Othmane
    27 janvier 2016 - 18 h 49 min

    Il avait pourtant juré qu’on
    Il avait pourtant juré qu’on ne l’y prendrait plus. Dans son livre paru mardi, Nicolas Sarkozy reconnaît avoir commis une « erreur de jugement incontestable », en acceptant de partir en vacances sur le yacht de Vincent Bolloré, à peine élu à l’Elysée, en mai 2007.

    Soltani
    27 janvier 2016 - 18 h 33 min

    Un opportuniste roublard et
    Un opportuniste roublard et menteur invétéré comme Nicolas il ne doit y’en avoir bcp dans le monde..

Les commentaires sont fermés.