«Oui, M. le Président !»

Par Houari Achouri – Qu’est-ce qu’un attentat terroriste ? La réponse est claire, partout… sauf en France. Sarkozy et son équipe ont leur propre définition qui permet d’effacer la grosse tache faite sur leur mandat présidentiel par les tueries de Toulouse, en 2011, dont l’auteur, Mohamed Merah, n’est, pour eux, qu’un «fou furieux» et surtout pas un terroriste «djihadiste», comme ceux qui ont mitraillé la rédaction de Charlie hebdoen janvier 2015 ou ceux qui ont semé la terreur dans Paris en tuant des dizaines de personnes en novembre 2015, cette horreur, c’est sous Hollande. Pour certains hommes politiques français – pas tous heureusement –, quand ils sont au pouvoir, la vérité ne compte pas, ce qui compte, c’est le mensonge qui s’appuie sur le principe «la fin justifie les moyens». En fait, dans cette Mecque de la liberté qu'est la France, la vérité est prohibée ! Les Français sont sommés de prendre tout ce que disent leurs présidents pour argent comptant. Quand Sarkozy dit qu'un million de Libyens vont être massacrés par Mouammar Kadhafi à Benghazi, il faut dire «oui, M. le Président !» ; quand Hollande dit que Bachar Al-Assad commet un génocide sur la population syrienne, il faut dire «oui, M. le Président !». Pour s’attaquer à ces deux dirigeants de pays arabes gênants et les écarter afin de libérer la voie aux intérêts économiques de grandes entreprises françaises tout en allant dans le sens voulu par le parrain américain, la vérité vaut d’être piétinée par Sarkozy et par le duo Hollande-Fabius. Un consensus imposé à la société française par les médias aux ordres permet de masquer la vérité et de laisser passer le mensonge, même s’il est énorme et incroyable. Seulement, cet accord tacite est valable uniquement en politique étrangère ; à l’intérieur de l’Hexagone, c’est chacun pour soi, comme le prouve le clivage subitement ouvert autour de la qualification des meurtres commis par Mohamed Merah. Le «fauteur» risque le lynchage médiatique ou, au mieux, s’il fait amende honorable, une petite «volée de bois vert». Eric Woerth le sait maintenant.
H. A.

Comment (12)

    Anonyme
    1 février 2016 - 0 h 19 min

    Pour suivre les hipocrites du
    Pour suivre les hipocrites du fis je dirai que c attentats sont l’œuvre des services français. Voilà la réplique.




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2016 - 22 h 13 min

    @ Anonyme 31. janvier 2016 –
    @ Anonyme 31. janvier 2016 – 18:53
    Je partage totalement ton point de vue. Quand tu dis: « La loi sur la déchéance de la nationalité est un complot qui cible uniquement les binationaux Franco-Algérien et les ressortissants Algériens » tu as parfaitement raison.

    Quand tu penses que le mot BINATIONAUX « figure ou ne figure pas » tu es loin de te douter de la bassesse et de la supercherie de Hollande et de son valet Valls: Dans l’article du projet de révision, il est prévu que « la déchéance ne concernera pas les « Français » qui risquent de devenir APATRIDES3 s’ils se voyaient déchoir de leur nationalité. Ne restent concernés donc…
    cqfd




    0



    0
    amal
    31 janvier 2016 - 21 h 06 min

    Tout le terrorisme en france
    Tout le terrorisme en france actuellement, c sarkozy qui en est la raison, que croit-il donc?




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2016 - 17 h 53 min

    La loi sur la déchéance de la
    La loi sur la déchéance de la nationalité est un complot qui cible uniquement les binationaux Franco-Algérien et les ressortissants Algériens, par haine viscérale coloniale.

    Ce complot génocidaire et criminel de Holland a été mis à nu par Madame TAUBIRA, qui a claqué avec fracas et publiquement à cause de ce projet ultra raciste sur la déchéance de la nationalité, la porte de ce honteux gouvernement.

    Quand le ministre de la justice en personne (Madame TAUBIRA) refuse de cautionner et de porter cette loi ultra raciste et nazie, il n’y a plus rien à rajouter.

    Que le mot BINATIONAUX figure ou ne figure pas, cela ne changera rien, puisque la loi sera appliquée sur le terrain par :

    1/- la police Française ultra raciste, qui vote majoritairement FN et qui l’a revendiqué publiquement.

    2/- Une grande partie des juges et avocats aux ordres des Francs maçons, une filiale du sionisme mondial anti-Musulmans.

    CE QUI CONDUIRA DIRECTEMENT A UNE GUERRE CIVILE TERRIBLE QUI DÉTRUIRA INÉVITABLEMENT LA FRANCE ET S’ÉTENDRA à L’EUROPE et AILLEURS.

    Conclusion :

    Holland et Valls ont transformé de facto le PS en Parti National Socialiste Sioniste qu’on peut comparer au Parti National Socialiste Allemand des années 40.

    Le projet de loi de Holland et Valls est exactement le programme du FN avec ou sans le mot BINATIONAUX.




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2016 - 16 h 51 min

    Une foule immense a suivi les
    Une foule immense a suivi les funérailles d’Aït Ahmed, le premier janvier en Kabylie. Dès son décès, des docteurs de la loi furent dépêchés à Lausanne pour lire le Coran, sans doute choisis par les moqaddems de la Tariqa (confrérie) Rahmania à la hiérarchie de laquelle appartient la famille d’Aït Ahmed.Ce choix traduit l’attachement à « l’Islam des profondeurs » dont Aït Ahmed vante les vertus dans ses « Mémoires d’un militant-L’esprit d’indépendance. 1942-1952 » (réédité par Barzakh, Alger).
    La famille a refusé en bloc l’offre de voyager dans l’avion présidentiel, la proposition d’une cérémonie officielle au Palis du Peuple qui aurait précédé une inhumation au carré des martyrs au cimetière d’El Alia et les services d’un imam proposé par le ministère des affaires religieuses. C’est tout juste si elle a accepté l’hommage rendu à l’aéroport par le premier ministre, et les présidents des deux chambres. Mais la famille et les amis se sont tenus à une bonne distance des « excellences » du système. Son épouse, Djamila Aït Ahmed a persisté dans ces refus en préférant, pour aller de l’aéroport au siège du FFS, le mouvement qu’il a créé, un des bus affrété par des Algériens anonymes à une voiture ministérielle.
    Les principes sont là, on dit NON MONSIEUR LE PRESIDENT.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    31 janvier 2016 - 13 h 33 min

    Jadis en Algérie, en tout
    Jadis en Algérie, en tout cas, côté ouest, on désignait les Cannibales par l’expression « Beni Kelboune », la France politique par l’expression « El Klèbes »… Curieusement, ça renvoie au Chien, qui est omnivore mais pas cannibale, à ma connaissance. Mais je mettrai ma main au feu, les politiciens français, peu importent leurs origines, sont tous des Beni Kelbounes, des Cannibales, de plus insatiables, ce qui caractérise un cannibale est l’absence de la conscience qui fait l’humain humain, les repas de l’Élysée comportent les cadavres « invisibles » d’une bonne partie de l’humanité…Quelle belle démocratie cannibale, il semble que les martyrs du tronçon final de la lutte armée des Algériens auront été, et restent parmi les plus indigestes, voilà pourquoi l’affaire Merah est « remise en question », le suspense « Algérie » continue, qu’on y soit né ou non, l’histoire commencée en 1830 dérangera l’Hexagone jusqu’au jour où la vérité s’avèrera !
    Maîtresse, ô Vérité !




    0



    0
    New kid
    31 janvier 2016 - 13 h 18 min

    Au lieu de faire le procès
    Au lieu de faire le procès d’un ex colonisateur pourris jusqu’à l’os, pourquoi ne pas mettre de l’ordre avant tout chez soi.
    C’est atypique, on regarde et montre du doigt la bosse de son voisin tout en ignorant la sienne.
    Lorsque la justice et le gouvernement algérien reste bouche bée et silencieux lors des procès outre-mer, pourquoi la justice n’entame-t-elle pas des procédures en vue d’une condamnation de cette même criminelle qui a fait plus d’un million et demi de chahids.
    Mais surtout de poursuivre un état qui a donné asile à des assassins islamistes et à dissimuler une sorte de concorde qui tue encore des algériens.




    0



    0
    Omar
    31 janvier 2016 - 12 h 17 min

    L’Ultime réalité que ne
    L’Ultime réalité que ne veulent toujours pas comprendre ces pauvres créatures qui peuplent la planète Terre et appelés « HUMAINS » est qu’ils sont tous des C**. La seule chose qu’il sache faire sont les C***ES qui durent depuis des millénaires. ces « HUMAINS » ont crée les religions, première C***E, qui ont engendrée les guerres, deuxième C***E, et qui vont conduire à la perte des ces humains, Troisième C***E.
    EN BREF pour résumer : Des C** qui inventent des C***S pour ensuite disparaitre à cause de celles-ci comme si CES C** n’avaient jamais existé.
    VIVE LES PLANTES ET LES ANIMAUX, les VRAIS ET UNIQUE HABITANTS DE LA CHERE PLANETE TERRE « GEA ».




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2016 - 11 h 31 min

    Dites a nos corrompus ce
    Dites a nos corrompus ce qu’ils pensent de l’Algerie et des Algeriens !




    0



    0
    Anonyme
    31 janvier 2016 - 11 h 15 min

    Lorsque je lis et écoute les
    Lorsque je lis et écoute les médias algériens s’exprimant sur tous les sujet , nationaux comme étrangers , je suis effaré par leur liberté comparée aux médias français ( hormis le canard enchainé,marianne ,le monde diplomatique ) pas un ne dévie de la ligne gouvernementale ni de leur propriétaires , environs une dizaine de personnes .




    0



    0
    RasElHanout
    31 janvier 2016 - 10 h 50 min

    Au moins ces voyous de la
    Au moins ces voyous de la 5eme Republique Francaise (Flamby et le nain de Sarkocu) defendent les interets de la France.

    Peut-on dire la meme chose de nos responsables ? Voila la vraie question a debattre entre les patriotes.




    0



    0
    raselkhit
    31 janvier 2016 - 10 h 41 min

    Toute l’Histoire de France
    Toute l’Histoire de France n’est que tissus de mensonges et de contrevérité. Qui a le droit de faire des recherches sur la Shoah sans être poursuivi pour antisémitisme Le premier acte de piraterie aérienne par le kidnapping de l’avion des dirigeants de la révolution algérienne




    0



    0

Les commentaires sont fermés.