Tentations monarchiques

Par Karim B. – Le président du RCD, Mohcine Belabbas, a-t-il calculé son coup en réitérant son appel à la réouverture des frontières avec le Maroc ? C’est sa seconde sortie en moins de deux semaines sur ce sujet. Si au Maroc, où il était invité au congrès d’un parti politique local, une telle évocation peut participer d’une manière diplomatique de souhaiter un «bon» voisinage avec cette monarchie, rien ne l’obligeait à s’adonner au même exercice devant ses militants à Alger, à l’occasion de l’anniversaire de la création de son parti. Sauf si le successeur de Saïd Sadi – qui demeure en même temps son protégé – vise politiquement un objectif inavoué. Soit il cherche à concurrencer les autonomistes du MAK de Ferhat Mehenni sur ce terrain de la servitude au Makhzen, dans le but de leur ôter à l’avenir toute représentation en Kabyle, d’où ce déploiement ostensible de l'emblème jaune et bleu au meeting de la salle Atlas, soit il fait un appel du pied au patron du FLN qui avait ouvert le bal sur cette question des frontières, en vue de se rapprocher du pouvoir. Ce qui donnerait raison à Nordine Aït Hamouda qui a accusé la direction du RCD de «vouloir faire allégeance au FLN». En fait, Amar Saïdani, lui, est allé encore plus loin, en contestant la légitimité de la cause sahraouie et en menaçant même de faire sortir les Algériens dans la rue (sic). Dans les deux cas de figure, Mohcine Belabbas devait s’attendre à ce déchaînement de réactions des Algériens, outrés par sa position incongrue, comme le montrent les centaines de commentaires postés par nos lecteurs, qui sont très majoritairement hostiles à tout rapprochement, sans contrepartie et sans perspectives, avec le voisin exubérant de l’ouest. Le premier responsable du RCD doit savoir que son nom est désormais associé, dans l’imaginaire de beaucoup d’Algériens, à une impardonnable trahison.
K. B.

Comment (78)

    Ziad Alami
    16 février 2016 - 18 h 42 min

    La réouverture de la
    La réouverture de la frontière terrestre entre notre pays et son voisin de l’Ouest revient de manière cyclique. Elle demeure pendante, tant que les causes qui ont prévalu à sa fermeture demeurent, et jusqu’à présent, le Makhzen ne propose rien de concret dans ce sens. La démarche officielle est partagée par l’opposition, car elle est et demeure raisonnable, et tient d’un bon argumentaire : si nous tenons, depuis longtemps, à la construction d’un ensemble maghrébin viable et fraternel, les relations avec notre voisin ne peuvent pas obéir à des sautes d’humeur, fussent-elles celles d’un monarque. Or, avec le Maroc, c’est ce qui s’est passé au mois d’août 1994, alors que nous affrontions le terrorisme le plus barbare de la planète, le roi Hassan II, qui a voulu marchander notre position sur la question sahraouie en échange d’un terroriste qui a trouvé refuge chez lui, nous accuse, sans la moindre preuve, d’être à l’origine de l’attentat terroriste commis par des Franco-Marocains ayant ciblé un hôtel à Marrakech. Cet incident servira même de prétexte pour maltraiter et expulser touristes et résidents algériens, et instaurer unilatéralement un visa d’entrée. C’est en réaction à cette humiliation que la décision de fermer la frontière terrestre a été prise. Et tant que le Makhzen ne répare pas cette injustice envers les nombreux ressortissants algériens qui ont été spoliés de leurs biens et expropriés de leurs terres, oui, tant qu’il ne présente pas ses excuses aux Algériens touchés dans leur dignité, tant qu’il ne cesse pas sa guerre des stupéfiants, la réouverture de la frontière terrestre ne sera jamais à l’ordre du jour.
    C’est la position officielle, et c’est la position du peuple algérien. Et ce ne sont pas les rumeurs, les mensonges, les raccourcis ou les manipulations qui vont la changer, mais des engagements sérieux de régler tous les contentieux bilatéraux autour d’une table.
    Pour le bien de nos deux pays, et pour le bien de toutes les nations maghrébines. L’Algérie et ses dirigeants sont conscients du caractère stratégique de l’union de nos forces qui nous permet d’être des acteurs dans le grand jeu de la mondialisation, avec responsabilité et de solidarité, et non pas avec une visière étroite et une vision à courte vue qui conduisent forcément à des tensions et à des impasses.




    0



    0
    Ziad Alami
    16 février 2016 - 18 h 36 min

    Le Maroc en difficulté en
    Le Maroc en difficulté en Europe.

    Pour la deuxième coopérative de grande distribution suisse, «exploiter des ressources naturelles au mépris des intérêts de la population autochtone, les Sahraouis, est contraire au droit international».

    Malgré les moyens financiers importants dégagés pour influer sur les politiques européennes et, au besoin, acheter des complicités, le Maroc n’arrive toujours pas à faire oublier l’illégalité de sa présence au Sahara occidental. Au contraire, de plus en plus de pays et d’entreprises se conforment à la légalité internationale, comme c’est le cas en Suisse.

    C’est ainsi que dans un communiqué rendu public la semaine dernière, la deuxième coopérative de grande distribution en Suisse (Coop) informe qu’elle n’importera plus de tomates ni de melons du Sahara occidental occupé par le Maroc à partir de l’année prochaine. L’ONG Terre des hommes suisse et le Comité suisse de soutien au peuple sahraoui ont salué cette décision. «A partir de l’année prochaine, Coop n’importera plus de tomates ni de melons du Sahara occidental occupé par le Maroc.




    0



    0
    Anonymous
    16 février 2016 - 14 h 54 min

    Ya l’esclave Mohcine
    Ya l’esclave Mohcine Bellabbes tu dois aller dire a ton Roitelet M6 au sujet de ces maudites frontieres du Hashich que tant que le Makhnez ne répare pas cette injustice envers de nombreux ressortissants algériens, qui ont été spoliés de leurs biens et expropriés de leurs terre, tant qu’il ne présente pas ses excuses aux Algériens touchés dans leur dignité, tant qu’l ne cesse pas sa guerre de stupéfiants, la réouverture de la frontière terrestre ne sera jamais à l’ordre du jour.




    0



    0
    Anonymous
    16 février 2016 - 14 h 50 min

    GRAND MERCI AU GOUVERNEMENT
    GRAND MERCI AU GOUVERNEMENT ALGERIEN.

    Algérie-Maroc: pas de réouverture de frontières sans réparations et excuses (Gvt DZ).

    En réponse à l’appel lancé par une partie de l’opposition pour la réouverture des frontières terrestres entre l’Algérie et le Maroc, le quotidien national El Moudjahid a réagi ce mardi 16 février dans son éditorial, exprimant la position officielle de l’Algérie sur cette question.

    La réouverture de la frontière entre notre pays et son voisin de l’Ouest « demeure pendante, tant que les causes qui ont prévalu à sa fermeture demeurent », écrit le quotidien El Moudjahid.

    Pour le quotidien national, le Makhzen ne propose rien de concret dans ce sens. « Les relations avec notre voisin ne peuvent pas obéir à des sautes d’humeur, fussent-elles celles d’un monarque,» ajoute le quotidien, rappelant les faits qui remontent à 1994 lorsque l’Algérie affrontait le terrorisme barbare.

    « Le roi Hassan II, qui a voulu marchander notre position sur la question sahraouie en échange d’un terroriste qui a trouvé refuge chez lui, nous accuse, sans la moindre preuve, d’être à l’origine de l’attentat terroriste commis par des Franco-Marocains ayant ciblé un hôtel à Marrakech. Cet incident servira même de prétexte pour maltraiter et expulser touristes et résidents algériens, et instaurer unilatéralement un visa d’entrée. C’est en réaction à cette humiliation que la décision de fermer la frontière terrestre a été prise,» poursuit El Moudjahid pour qui « tant que le Makhzen ne répare pas cette injustice envers de nombreux ressortissants algériens, qui ont été spoliés de leurs biens et expropriés de leurs terre, tant qu’il ne présente pas ses excuses aux Algériens touchés dans leur dignité, tant qu’l ne cesse pas sa guerre de stupéfiants, la réouverture de la frontière terrestre ne sera jamais à l’ordre du jour. »




    0



    0
    Ziad Alami
    16 février 2016 - 14 h 30 min

    Je suis impatient de voir le
    Je suis impatient de voir le soeur Mohcine Bellabbes et ses compains ( Saidani- Luisa Hanoune- Ali Benflis…) fraire ce fameux « BAISE-MAIN » a leur roitelet M6 et neanmoins prostituee de la France.




    0



    0
    Anonyme
    16 février 2016 - 8 h 18 min

    فضيحة غدر مدوية تزلزل النظام
    فضيحة غدر مدوية تزلزل النظام الجزائري اثر اكتشاف تمويل الحرب الصهيونية لقتل الفلسطينيين بالملايير عبر شركة الاتصالات جيزي الجزائرية الصهيونية
    تعتبر الاوليغارشيه الروسية من اكثر اللوبيات اليهودية في العالم الملتزمة بفكرة الصهيونية ودعم الاحتلال الاسرائيلي لفلسطين المحتلة وتسيطر على القطاعات الرئيسة في روسيا كالطاقة والانترنت وشركات الاتصالات والاعلام وتقودها مجموعة الفا التي تعتبر اكبر واكثر المجموعات الاقتصادية تأثيرا في روسيا ويرأسها اليهودي ميخائيل فريدمان مالك اتصالت الجزائر “جيزي” العدو الاول لفلسطين و المسلمين عامة
    الجزائر تجاول ان تتستر على الفضيحة و تطرد و تكمم افواه الصحفيين الذين فجروا هذه الفضيحة التي ستسبب لا محال في المزيد من الغليان و الكوارث داخل الجزائر خائنة لفلسطين .

    هذه نبذة موجزة عن تاسيس هذه الشركة الاتصالات في الجزائر.

    شركة جيزي كيف خلقت ؟
    هي حقيقة فرع من فروع شركة الاتصالات الهولندية VimpelCom
    اما VimpelCom فيملكها شركتان
    شركة Altimo : التابعة للروسي Alexey Reznikovich
    شركة Telenor: :التابعة حاليا أسهمها لشركة alpha group التي هي ملك ل Mikhail Fridman
    من هو ميخائيل فريدمان اليهودي
    هو من مواليد اوكرانيا صهيوني يحمل عدة جنسيات منها الاسرائيلية والالمانية والروسية
    شركة جيزي صيانتها من شركة Optimum_Telecom
    أي كل الاتصالات التي يجريها المواطن (مراقبة) من كندا




    0



    0
    Anonyme
    16 février 2016 - 3 h 45 min

    Ce mohcine, comme son
    Ce mohcine, comme son prédecesseur du RCD, Saïd Saâdi, est au service du sionisme mondial.Il mange dans la mangeoire des Bouteflika.
    Ce n’est pas pour que le digne Nordine Aït Hamouda a quitté le RCD. Il n’y a plus d’hommes. Il n’y que des traîtres et des lâches.
    Cet individu couvre l’imposture des Bouteflika.

    Vous avez perdu toute la confiance des Algériens dignes de ce nom. Cassez-vous chez tes vrais maîtres et taisez-vous pour toujours.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2016 - 20 h 48 min

    Monsieur Mohcine si vous
    Monsieur Mohcine si vous n’êtes pas content de votre sort en ALGERIE , il suffit tout simplement de vous
    exilez au maroc , c’est tout simple , deguerpissez et fichez nous la paix.




    0



    0
    New kid
    15 février 2016 - 20 h 36 min

    Pour moi, Mohcine Barabas qui
    Pour moi, Mohcine Barabas qui dirige le RCD, après être devenu la mule de momo6,
    ce parti que Saïd samedi a coulé, ne pourra être que piétiné maintenant !




    0



    0
    KAMAL ALGER
    15 février 2016 - 20 h 04 min

    MOH2(Sine) en faisant l’appel
    MOH2(Sine) en faisant l’appel du pied et la courbette devant M6 (Sadiss) du Maroc n’a en fait rien fait d’autre que exécuter les ordres de son seigneur Said Zoudj Doro. SS avait découvert la source marocaine lorsque le mekhzen finançait le MAK pour défendre le projet d’autonomie sur la même lignée des concessions du Maroc au Sahara occidental, une fois cette étape dépassée par Ferhat pour des raisons de reconnaissance onusiennes, Said Zoudj doro a pensé à récupérer cette manne à son profit. Sa première démarche était de partir faire son offre de service par l’intermédiaire de Ahmed Assis (DG Institut royal Tamazight IRCAM) et l’activiste Meriem Demnati. Le pacte est scélé , le RCD doit aider le Maroc à ouvrir les frontières avec l’Algérie,comme souhaité par Ammi Amar du FLN. En contreparti Said Zoudj doro raflera la mise par le biais de sa fondation fantoche AFUD qui prendra le financement de 300000 Euros par mois .




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    15 février 2016 - 19 h 37 min

    @ Par Le Rifain (non vérifié)
    @ Par Le Rifain (non vérifié) | 15. février 2016 – 12:07 (non vérifié) | 15. février 2016 – 19:45

    Je demande a ces responsables algeriens qui souhaitent l’ouverture des frontieres algero-marocaines de venir faire une visite dans notre region du Rif pour prendre conscience des effets dramatiques du Hashich dans nos populations dont la seule issue reste l’integration forcee d’au moins un membre de la famille dans le systeme narcotique entre les mains des Barons du Palais et/ou partir en Syrie et en Irak pour servir dans les rangs de DAECH et ainsi subvenir aux besoins materiels de la famille restee dans la region.
    ———————————————————–
    Un séisme, inchallah, qui aura le palais royal pour épicentre, d’une intensité telle que l’axe de rotation de la Terre sera inversé, (Le fameux : Le soleil se lèvera à l’ouest…), mettra fin aux misères de ce que le peuple marocain compte de noble




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    15 février 2016 - 19 h 33 min

    @ Par Rouichedz (non vérifié)
    @ Par Rouichedz (non vérifié) | 15. février 2016 – 11:08

    Il faut savoir que sans la trahison la France ne serait jamais restee 132 ans en Algerie et par condequent, l’urgence doit porter sur l’elimination de ces traitres de seconde generation surtout ceux qui sont en embuscades dans les rouages des Institutions de l’Etat er ceux dans ce qu’on appelle opposition issue de ce meme systeme au service de la France et du cette feodale narco-monarchie absolue du roitelet M6.
    ————————————————————-
    Ô mon frère, j’ai eu du mal en lisant la biographie du noble émir Abdelkader, contrarié par ces mauvaises graines que tu évoques, toujours, de nos jours, aussi prolifiques, les traitres de nos jours ont des statuts, des rentes, des pensions, mais sois sûr : Devant le Tribunal de Dieu, ils seront perdus pour l’éternité, c’est La Tribu des Ouled El Haram, de pères inconnus, bien que… De nos jours, l’ADN…




    0



    0
    zarzor
    15 février 2016 - 19 h 16 min

    le fascisme cruel financier
    le fascisme cruel financier et le colonialisme moderne
    égale à
    L’ ouverture des frontieres proposé violemment!! par mohcine bellabas




    0



    0
    mouldi
    15 février 2016 - 18 h 51 min

    @Par Thidhet (non vérifié) |
    @Par Thidhet (non vérifié) | 15. février 2016 – 19:11

    c’est vrai qu’un jour ou l’autre il faudra faire le tri. Mais, il ne faut jamais oublier que ce foisonnement de particules a été voulu par le pouvoir pour noyauter les quelques vrais opposants.
    Personnellement, je pense que tout opposition ne prend pas la proclamation du 1er novembre de sa charte est vouée à l’echec.

    J’ai lu le discours de mouloud Hamrouche, prononcé à l’occasion du 40eme du décès de Hocine Ait-ahmed,(rabi yerhmou) et j’ai trouvé qu’il résume un vrai projet de ce qu’aurait été notre belle Algérie, si les démons du pouvoir n’avaient pas habités nos dirigeants auto-proclamés.




    0



    0
    Le Rifain (non vérifié) | 15. février 2016 - 12:07
    15 février 2016 - 18 h 45 min

    Je demande a ces responsables

    Je demande a ces responsables algeriens qui souhaitent l’ouverture des frontieres algero-marocaines de venir faire une visite dans notre region du Rif pour prendre conscience des effets dramatiques du Hashich dans nos populations dont la seule issue reste l’integration forcee d’au moins un membre de la famille dans le systeme narcotique entre les mains des Barons du Palais et/ou partir en Syrie et en Irak pour servir dans les rangs de DAECH et ainsi subvenir aux besoins materiels de la famille restee dans la region.




    0



    0
    Thidhet
    15 février 2016 - 18 h 11 min

    @Par Mohand (non vérifié) |
    @Par Mohand (non vérifié) | 15. février 2016 – 14:19
    Le roitelet M6 est dans son role pour defendre sa predatrice famille allaouite allochtone aupres du peuple marocain berbere et ceci s’entend.
    Par contre ce qui n’est pas normal c’est ce deferlement de soutien a sa politique esclavagiste envers ce peuple de la part de responsables de parti qui defendent la DIGNITE du peuple Amazigh en Afrique du Nord.
    C’est une question a laquelle la reponse ne peut etre que d’ordre mesquine et egoiste d’interet materiel individuel au detriment des grands ideaux et c’est cela qui m’inquiete le plus quand on parle d’opposition a ce pouvoir pourri.

    ——————————

    Malheureusement, d’après ce que l’on voit et entend ces derniers temps, le pouvoir est encore moins (…) que cette soi-disant opposition dont les animateurs, en plus d’être ignares comme des (…) (hacha les équidés), sont prêts à se vendre pour deux euros. Mais ne t’inquiète pas, mon frère, ces petites frappes, qui n’existent que grâce aux caisses de l’état, ne représentent qu’eux-mêmes. Bientôt, tout ce beau monde ne sera plus qu’un mauvais souvenir.




    0



    0
    Thidhet
    15 février 2016 - 18 h 03 min

    @mohamed el Maadi (non
    @mohamed el Maadi (non vérifié) | 15. février 2016 – 18:43
    C’est dingue.La kabylie qui s’est toujours dévoué dans les causes les plus nobles et qui est viscéralement attaché au slogan de l’homme libre va à cause de soumission abjecte renier ce qui fait son essence c’est dire la révolte contre toute injustice et asservissement.Tout fout le camp dans ce pays .
    ——————————————–

    Encore une fois, cessez de prendre une bande d’opportunistes ignares et sans vergogne comme des représentants de la Kabylie. Des « bozos » comme Mohcen Bellabes ou des salopards comme Ferhat M’henni ne peuvent pas faire deux pas dans n’importe quel petit patelin de Kabylie sans qu’on les montre du doigt. Ou qu’on leur crache dessus.




    0



    0
    mouatène
    15 février 2016 - 17 h 55 min

    le chef de ARR SIDI, doit
    le chef de ARR SIDI, doit etre un descendant de belloua ben athmane le marocain. il faudra éplucher les archives. déjà que le prénom mohcine n’est pas de la région. de toute les manières c’est le problème des militants de ce parti local et étroit.




    0



    0
    mohamed el Maadi
    15 février 2016 - 17 h 49 min

    Pour ma part que ce soit le
    Pour ma part que ce soit le RCD ou un autre parti qui demande l’ouverture des frontières sans des excuses pour le drapeau Algérien est un traite . Quand à Saadani qui propose de faire sortir le peuple Algérien pour cette cause il faut qu’il sache que tout reniement amènera à la sécession du pays car des soldats Algériens sont mort en 1975 pour nous défendre devant l’agressivité du Maroc .Saadani n’est pas Algérien qu’il ferme sa gueule !




    0



    0
    mohamed el Maadi
    15 février 2016 - 17 h 43 min

    C’est dingue.La kabylie qui
    C’est dingue.La kabylie qui s’est toujours dévoué dans les causes les plus nobles et qui est viscéralement attaché au slogan de l’homme libre va à cause de soumission abjecte renier ce qui fait son essence c’est dire la révolte contre toute injustice et asservissement.Tout fout le camp dans ce pays .




    0



    0
    Amel
    15 février 2016 - 17 h 26 min

    Tout comme son camarade de
    Tout comme son camarade de classe, Mokri du MSP en Turquie monté contre l’Iran, Il suffit d’une simple invitation à l’étranger et le tour est joué, Nos fameux leaders politiques se transforment en lèche-bottes.




    0



    0
    anonyme
    15 février 2016 - 17 h 20 min

    concernant la réouverture de
    concernant la réouverture de la frontière terrestre, Benflis avait déclaré, lors de sa campagne électorale, qu’il rouvrirait cette frontière, en précisant « qu’avant cela, il faut d’abord trouver des solutions aux problèmes de la drogue et de la sécurité ».

    Il a donc établi des préalables, telles que celles établies par L’état Algérien et réetirées à chaque fois par les officiels algériens.

    Tout les hommes politiques qui se respectent savent qu’en matière de politique internationale, de principes de l’État algérien, il faut parler de la même voix. C’est cela la culture des hommes d’État. Sur ce plan, il ne faut exclure des hommes comme Saadani ou Belabbes, par rapport à des agendas et des feuilles de routes concoctées à Paris.




    0



    0
    zarzor
    15 février 2016 - 17 h 18 min

    Ouverture de frontieres est
    Ouverture de frontieres est un gros panier !!! faire attention !
    ça signifie le debut de la mort du corps physique
    à bon entendeur !!




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2016 - 17 h 11 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 15. février 2016 – 16:19
    Vas y aboyer ailleurs espèce d’infiltré minable marocain, chaque marocain qui s’infiltre sur ce site est repéré facilement un esclave soumis de ton espèce ne peut pas prendre part au débat pour défendre son Maroc pourri bordel de Méditerranée qui accueille tous les pervers de l’occident, et qui exporte des prositutés à travers le monde et empoisonne le monde de sa drogue.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2016 - 16 h 10 min

    Bellabes et par voie de
    Bellabes et par voie de conséquence ont perdu toute crédibilité aux yeux des algériens dont les enfants sont frappés de plein fouet par la drogue marocaine qui inonde l’Algérie. Bellabes tu est considéré aussi traitre que Saidani, les Bouteflika et toute la racaille corrompu qui détruisent l’Algérie. Il n’y a pas d’opposition dans ce pays digne de ce nom, ce sont tous des traires le régime en place et les pseudos parti d’opposition de salon qui sont incapable de penser qu’à l’Algérie et rien qu’à l’Algérie, dés qu’ils ouvrent leur gueule c’est pour intégrer le Maroc pourri criminel colonisateur, qui empoisonne le peuple algérien et qui colonise le Sahara Occidental. Le peuple dit non à tout ra pprochement avec le Maroc criminel qui n’a rien de commun avec l’Algérie l’histoire est là pour le prouver.




    0



    0
    anonyme
    15 février 2016 - 16 h 06 min

    @Par Missoum (non vérifié) |
    @Par Missoum (non vérifié) | 15. février 2016 – 14:27
    « Par contre je suis tres etonne quand je vois des nationalistes comme (…) et Ali Benflis leur envoiter le pas sur cette question comme sur celle de la colonisation du Sahara occidental au detriment du droit international. »
    ————————————————————-

    la position de ali benflis sur le sahara occidental se résume à ce communiqué en date Oran le 28 octobre 2015

    « La position de notre parti sur la question du Sahara occidental est celle de l’État algérien lui-même. Des Présidents se sont succédé et des gouvernements ont changé sans que ne change cette position car c’est une position juste et une position qui jouit d’un consensus national authentique qui nous rappelle toujours que l’Algérie indépendante elle-même est née d’un mouvement de libération national exemplaire.
    Cette position repose sur trois principes fondamentaux que je ne conçois pas comme susceptibles d’altération ou de compromission.
    Le premier principe est qu’au Sahara Occidental il y a un processus de décolonisation qui n’a pas été achevé et qui n’est pas allé à son terme souhaité.
    Le second principe est que ce processus de décolonisation devra nécessairement passer par l’exercice du droit du peuple sahraoui souverain de son droit à l’autodétermination, un droit légitime, un droit inaliénable et un droit reconnu et garanti internationalement.
    Le troisième principe est qu’il existe au sujet de la question du Sahara Occidental un plan de règlement établi par le Conseil de Sécurité des Nations Unies lui-même. En conséquence, tous les États concernés ou intéressés devraient coopérer aux fins de sa mise en œuvre en permettant au peuple du Sahara Occidental d’assumer le libre choix de son destin.
    Voilà les constantes de la position de notre parti sur la question du Sahara Occidental et nous sommes tous, au sein de Talaie El Hourriyet fermement attachés à ces constantes tout comme nous leur sommes d’une fidélité inébranlable.




    0



    0
    Anonyme
    15 février 2016 - 15 h 44 min

    Quelqu’un a des preuves
    Quelqu’un a des preuves concernant des propos appartenant à louisa ou benflis concernant l’ouverture des frontières? ?
    Moi par contre j’ai des preuves de colloques organisés à maghnia ( fief du régime actuel ) par la société civile proche du pouvoir pour demander l’ouverture des frontières…Idem pour le taux de remplissage des vols alger casa ou oran casa ( 10 vols hebdomadaires remplis par la nomeklatura et leurs proches au pouvoir à Alger ).

    Le guss du rcd on a la preuve, dorénavant il est grillé. Idem pour le régime actuel….mais pour les autres? ?




    0



    0
    Thidhet
    15 février 2016 - 15 h 40 min

    Monsieur Karim B, vous
    Monsieur Karim B, vous écrivez:

    « Soit il cherche à concurrencer les autonomistes du MAK de Ferhat Mehenni sur ce terrain de la servitude au Makhzen, dans le but de leur ôter à l’avenir toute représentation en Kabylie. »
    ————

    A vous lire, on serait presque tenté de croire que pour être populaire en Kabylie, il faut aimer cette horreur nommée monarchie marocaine. En d’autres termes, cette bande de voyous de Ferhat M’henni et consorts auraient presque réussi à vous faire croire l’incroyable. Un peu de respect, s’il vous plaît.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.