Les derniers mammouths

Par Rabah Toubal – En raison de la mentalité obstinée du pouvoir et de sa clientèle politique, économique et sociale, constituée de protégés, d'obligés et de serviteurs zélés, l'Algérie apparaît de plus en plus comme l'un des dix derniers mammouths qui subsistent encore à travers le monde. Ces mammouths sont foncièrement enlisés dans une bureaucratie hypertrophiée, une corruption asphyxiante et une gouvernance politique et économique catastrophique. Ce pouvoir a raté, les unes après les autres, les occasions qui se sont présentées à lui, depuis quinze ans notamment, pour opérer des réformes institutionnelles et structurelles qui lui auraient permis d'effectuer le saut qualitatif dont il a besoin impérativement, pour pouvoir relever convenablement les différents défis qui l'attendent, dans de nombreux secteurs. Au lieu donc d'entreprendre ces réformes, et pour ne pas rendre compte de sa gestion désastreuse du pays, le pouvoir algérien a préféré son maintien en l'état, en persévérant dans sa fuite en avant suicidaire qui a fourvoyé le pays dans une impasse dangereuse, grosse de tous les risques pour la sa cohésion, sa stabilité, sa sécurité et son unité. Selon les experts, plus de 900 milliards de dollars américains ont été dilapidés en importations de produits alimentaires, en produits finis et en équipements divers, pour acheter une paix sociale improbable, soutenir des subventions antiéconomiques, ainsi que le silence de partenaires étrangers, en leur accordant des concessions majeures, dans pratiquement tous les domaines. Cela n'a pas, pour autant, réduit la dépendance dramatique de notre pays de ses hydrocarbures qui représentent, aujourd'hui, tout comme il y a quinze ans, plus de 98% de la totalité de ses exportations ni freiné les régressions et les mauvais classements inquiétants qu'il collectionne dans de nombreux domaines.
R. T.

Comment (10)

    Anonyme
    17 mars 2016 - 20 h 54 min

    Par amal (non vérifié) | 17.
    Par amal (non vérifié) | 17. mars 2016 – 13:41

    Il y’a des gens qui sont payés à insulter notre pays … et toutes ses institutions … en vrac … c’est là qu’on reconnait les traitres: Ils s’attaquent aux institutions de l’état sans distinction. Ont-il des noms et sont-ils trop lâches de les nommer? va savoir.
    Leurs articles contribuent à dégoûter l’algérien de son pays, sans plus. Des articles qui ferment les horizons; des articles à l’odeur de la résignation. Et surtout c’est le fait de généraliser qui me fait ch…
    Des articles inutiles, stériles, écris par des gens inutiles à leur pays et utiles à ses ennemis.

    …………

    Bouteflika et sa clique de binationaux marocains insulte notre pays depuis 1999. Ils insultent notre peuple notre histoire et le sacrifice des chouhadas.
    Le summum étant le séjour au val de grâce ( indigne et unique dans les annales )uoù on a été monnayé sans notre consentement au pays le plus sioniste et algerophobe d Europe.

    Si vous souhaitez être une prostituée consentante libre à vous mais sans le peuple algérien.

    Vous avez entièrement raison : il y a des gens payés par le clan Bouteflika pour squatter les réseaux sociaux afin de défendre la trahison la félonie et la destruction de l’Algérie depuis 1999. Tout cela par la faute d’un petit homme aigri et haineux.

    J’espère que vous étiez là pour accueillir Dati et vallaud belkacem quand elles sont venues en Algérie…J’espère que vous avez bien accueilli khelil le harki marocain.

    Nous ne vivons pas dans le même pays et j’ai pas envie de voir des gens comme vous se dire algérien.

    Merci AP !!! Merci el watan !! Merci à celles et ceux qui refusent de se mettre à genoux devant une tribu de berranyine et de rkhass!




    0



    0
    Anonyme
    17 mars 2016 - 18 h 51 min

    Face aux oligarchies de
    Face aux oligarchies de toutes obédiences, face aux clans et autres regroupements infra-politiques ou para-politiques qui squattent l’espace public en privatisant l’Etat, spoliant le peuple, défigurant la société et la déstructurant.
    Quelle question se pose aujourd’hui ? Est-ce que l’Etat voulu par des générations d’Algériens, par ce peuple qui a tant payé pour atteindre cet objectif est aujourd’hui bien incarné par le régime en place ?
    Pour pouvoir répondre à cette question, il faut peut-être en poser une autre : Est-ce que les nouvelles générations, les Algériennes et les Algériens qui sont nés dans cet Etat, l’Algérie ; l’Etat algérien, dont ont rêvé les générations précédentes ; cet Etat qui a été gagné de haute lutte grâce à la révolution, est-ce que les jeunes d’aujourd’hui considèrent cet Etat comme le leur ? Ou bien le régime en place l’a-t-il à ce point éloigné de ses missions originelles, c’est-à-dire incarner, représenter et défendre les intérêts du peuple dans la diversité de ses composantes qu’il en a résulté un recul désastreux auprès de notre population et notamment des jeunes dont la colère contre le régime, se transforme en rejet de l’Etat ?
    Quand on entend des responsables faire officiellement des procès en patriotisme à notre jeunesse, nous avons le devoir de leur rappeler, d’une part, quels étaient les principes fondateurs de l’Etat algérien et d’autre part, combien ils les ont bafoué !!
    Et combien ils continuent quotidiennement de les bafouer !!.L’Etat moderne est un Etat au service d’un peuple dont il garantit la liberté, le développement et la sécurité et en retour, le peuple est le garant de la pérennité de cet Etat, quand ce dernier repose sur la liberté de la société et des individus qui la composent.




    0



    0
    Amine
    17 mars 2016 - 17 h 34 min

    L’Algérie est à la traine
    L’Algérie est à la traine dans tous les domaines à cause de la mentalité rétrograde de ses dirigeants ignares dont les choix imposés sont ridicules et à contre sens de l’histoire et du développement. Résultat des retards et des lacunes considérables.




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    17 mars 2016 - 13 h 39 min

    @ Par amal (non vérifié) |
    @ Par amal (non vérifié) | 17. mars 2016 – 13:41

    Il y’a des gens qui sont payés à insulter notre pays ..
    ————————————————————
    Ceux qui aiment leur pays, leur mère donc, sauront distinguer le vrai de l’ivraie, sauf que l’auteur de l’article dit la vérité, oui nous devons passer de l’ère de ces anachroniques Mammouths à l’ère du vrai El Jazaïr, l’ère des Mahmoud !




    0



    0
    amal
    17 mars 2016 - 12 h 41 min

    Il y’a des gens qui sont
    Il y’a des gens qui sont payés à insulter notre pays … et toutes ses institutions … en vrac … c’est là qu’on reconnait les traitres: Ils s’attaquent aux institutions de l’état sans distinction. Ont-il des noms et sont-ils trop lâches de les nommer? va savoir.
    Leurs articles contribuent à dégoûter l’algérien de son pays, sans plus. Des articles qui ferment les horizons; des articles à l’odeur de la résignation. Et surtout c’est le fait de généraliser qui me fait ch…
    Des articles inutiles, stériles, écris par des gens inutiles à leur pays et utiles à ses ennemis.




    0



    0
    Anonyme
    17 mars 2016 - 12 h 00 min

    Oui l’Algérie est classée
    Oui l’Algérie est classée 38ème sur 157 pays à travers le monde juste après l’Espagne où il fait bon vivre .




    0



    0
    Bekaddour Mohammed
    17 mars 2016 - 11 h 55 min

    @En raison de la mentalité
    @En raison de la mentalité obstinée du pouvoir et de sa clientèle politique, économique et sociale, constituée de protégés, d’obligés et de serviteurs zélés, l’Algérie apparaît de plus en plus comme l’un des dix derniers mammouths qui subsistent encore à travers le monde.
    —————————————————
    Eh, oui, l’ère de « Mahmoud » est venue, ya Rabah Toubal, et ce n’est pas Hasard si Mahmoud a pour racine Ahmed : Ahmed Allah, tu seras Mahmoud, احمد الله تكون محمودا
    Enfin L’Algérien à l’école de La Vraie Vie, comme ceux qui ont vaincu AVEC RIEN « La France » ! Qui des Nobles d’Algérie ne se languit pas de retrouver des alter ego de Mustapha Ben Boulaïd, riche ET altruiste !




    0



    0
    Benali
    17 mars 2016 - 11 h 23 min

    Tel peuple tel gouvernement.
    Tel peuple tel gouvernement.




    0



    0
    Anonyme
    17 mars 2016 - 11 h 03 min

    On est gouverné depuis 62 par
    On est gouverné depuis 62 par des vauriens et des corrompus des sans âme …et depuis des milliards et des milliards se sont amassés pour faire quoi ..rien sauf le chaos ..et les désespoirs… des voleurs des goujats de tout acabit …mais cette fois-ci on est bel et bien dans la m…




    0



    0
    Omari
    17 mars 2016 - 10 h 17 min

    Effectivement, Bouteflika est
    Effectivement, Bouteflika est un dinosaure qui impose à l’Algérie son archaïsme mental.




    0



    0

Les commentaires sont fermés.