De résistants à terroristes

Par Kamel Moulfi – La «communauté internationale» qui s’était accommodée du terrorisme quand il frappait quotidiennement l’Algérie, en alternant les assassinats ciblés et les massacres aveugles, découvre depuis quelques mois sa nature criminelle et constate qu’elle «va directement à l'encontre de la Chartre de l'ONU et des déclarations universelles des droits de l'Homme», pour reprendre les propos du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Comment les mêmes terroristes qui avaient, pour les dirigeants des pays occidentaux, le statut de «résistants», qui leur était reconnu pour leurs actions dans notre pays, dans les années 1990, et qui ont continué à être considérés comme tels en Syrie, peuvent-ils passer maintenant dans la catégorie des ennemis à mettre hors d’état de nuire ? C’est un vrai miracle ! Du coup, les cellules «djihadistes» qui avaient pignon sur rue dans certaines capitales européennes, tombent une à une. La paix et la sécurité internationales seraient-elles, à ce point, vraiment menacées par Daech, Al-Qaïda et leurs appendices locaux en France, en Belgique ou en Allemagne ? Sans doute pas. Ces pays occidentaux et d’autres, ont pris conscience que les avertissements qui leur étaient lancés à propos des risques de «retour de flamme» à partir des incendies qu’ils allumaient dans nos pays, n’étaient pas des paroles en l’air. Les attentats commis à Paris, le vendredi 13 novembre 2015, et à Bruxelles, le 21 mars 2016, le montrent. Et «l’état de guerre» proclamé en France, indique que la menace est perçue comme étant bien réelle. Du coup également, des conférences internationales se tiennent pour renforcer la lutte contre le terrorisme, comme celle de Genève les 7 et 8 avril – même si certains préfèrent utiliser les termes d’«extrémisme violent». Un plan d’action onusien est élaboré dans le même sens, avec, apprend-on, «plus de 70 recommandations aux Etats membres pour catalyser une réponse internationale afin d'essayer de combatte d'une manière efficace et unie le fléau». Les Algériens se rappellent des manœuvres qui visaient à réunir des conférences internationales, non pas pour isoler le terrorisme qui sévissait dans notre pays, mais pour appuyer ces groupes criminels et pour, au contraire, dénoncer les forces de sécurité algériennes qui les combattaient. Quel changement !
K. M.

Comment (9)

    Kaledo
    10 avril 2016 - 7 h 23 min

    Kamel Moulfi vous avez clos
    Kamel Moulfi vous avez clos votre bel artcle par « Quel changement! ». Je me permets d’apporter une petite retouche, c’est de conclure par: »Quelle hypocrisie,quelle perfidie! »




    0



    0
    Omar
    9 avril 2016 - 19 h 26 min

    Celui qui veut comprendre les
    Celui qui veut comprendre les origines du Terrorisme Islamiste n’a qu’a regarder la saga des films RESIDENT EVIL.

    Les Acteurs :

    UMBRELLA CORPORATION …. Franc-maçons, Sionistes et tous leurs Acolytes.
    VIRUS T …………….. TERRORISME ISLAMISTE
    MORTS-VIVANTS ……….. QAIDA, DAECH, etc.

    Dans le Film, UUMBRELLA CORPORATION a délibérément lâché le virus T dans la nature, ce virus a transformé des milliers de gens normaux en MORT-VIVANTS et avec le temps ce virus a MUTé en quelque chose d’EFFROYABLE et est devenu INCONTROLABLE, PUISSANT ET INVINCIBLE.

    Dans la réalité, Les FRANC-MACONS, LES SIONISTES ET TOUS LEURS ACOLYTES ont délibérément lâché le TERRORISME ISLAMISTE dans la nature, ce TERRORISME a transformé des milliers de Musulmans Normaux en TERRORISTES ISLAMISTES (QAIDA, DAECH, etc.) et avec le temps ce terrorisme a MUTé en quelque chose d’EFFROYABLE et est devenu INCONTROLABLE, PUISSANT ET INVINCIBLE.




    0



    0
    Anonyme
    9 avril 2016 - 18 h 59 min

    Il y avait un pacte tacite
    Il y avait un pacte tacite entre les terros et c pays occidentaux: ne pas faire d’attentats chez eux ni toucher a leurs intérêts,en contrepartie les occidentaux n’emmerdent pas c terros. C comme ça que nos terros se sont réfugiés tous en occident: kebir,heddam aux USA,certains en France,en suisse,en Allemagne… C de bonne guerre,car entre pays y’a pas de sentiments,y’a que des intérêts,et les occidentaux pensaient que le fis pouvait prendre le pouvoir! Puis advient ce qui advient,la Syrie,la Libye l’Irak…les occidentaux pris dans leurs contradictions sont frappés à leur tour. C occidentaux ne s’imaginent pas que la théorie des djihadustes est de conquérir la planète,c leur but suprême. Ils commencent par les pays arabo musulmans car,et c juste,c là où ils ont plus de chance de réussir,puis s’étendre,comme l’EI actuel!!! Mais trop tard!




    0



    0
    mohamed El Maadi
    9 avril 2016 - 17 h 37 min

    Leur amis terroriste leur ont
    Leur amis terroriste leur ont échappé voilà pourquoi ils retournent leur veste
    L’Algérie a encore une fois eu raison sur toute la ligne mais la voix de l’Algérien ne vaut rien pour eux.
    Quand comprendrez au vous au pays qu’il faut vous emanciper et être indépendant ? Je vous promet que vous me dégouter avec cette mentalité d’indigène .Moi je suis né en France et parfaitement occidentaliser et bien non un Bougnoule reste un Bougnoule et le meilleur est celui qui est soumis comme un chien.
    Soyez fier d’être algérien et imposer vos vue mais pour cela il ne faut pas être un corrompu mais un algérien digne.




    0



    0
    amal
    9 avril 2016 - 17 h 30 min

    Jouer avec les mots
    Jouer avec les mots résistance et terroriste et insinuer qu’ils ne signifient qu’un est malsain.
    Un résistant est celui qui refuse la séquestration de sa dignité par un ennemi et il peut recourir à la force pour la recouvrir; le terroriste est celui qui veut imposer son mode de vie aux autres et qui recourt à la violence pour l’imposer.
    L’un utilise la force pour contrer la violence de celui qui domine sans léitimité; l’autre utilise la violence là où il n’y que bonnes intentions.




    0



    0
    Rida
    9 avril 2016 - 14 h 58 min

    Encore et toujours la theorie
    Encore et toujours la theorie du complot planetaire contre l Algerie! Celui qui complote contre notre pays c est le regime point a ligne.




    0



    0
    Anonyme
    9 avril 2016 - 14 h 34 min

    Que doit on retenir de toutes
    Que doit on retenir de toutes ces péripéties machiavéliques qui engendrent un sentiment d’embrigadement ou de soumission des peuples , à travers des événements crées et fabriqués par ceux là même qui « confondent » entre terroriste et résistant. Pour tous ceux qui se souviennent de ces appellations attribuées à nos moudjahidines , par cette même France coloniale , durant la guerre de libération, ils comprendront que cette machination est issue de leurs laboratoires afin de mettre le monde en émoi. Malheureusement pour eux,ce cycle impitoyable, appelé le cours de l’histoire, révèle qui sont les vrais terroristes et les vrais résistants. Semer des graines porteuses de haine ne peut qu’engendrer des fruits amères à épines qui piqueront que ceux qui les sèment.




    0



    0
    karimdjazairi
    9 avril 2016 - 14 h 17 min

    Tout cela participe à une
    Tout cela participe à une stratégie machiavélique de certains dirigeants occidentaux, sionistes ou sous allégeance sioniste, qui créent le mal pour justifier l’interventionnisme dans le monde musulman pour faire main basse sur ses richesses, pétrole et gaz principalement.

    Derrière le terrorisme dit islamiste, il y a la cia, le mossad, la dgse etc… ils sont les instigateurs, les recruteurs et finalement les véritables responsables et criminels.

    Mais qui jugera bush, obama, sarko hollande netanyahou, cameron ?




    0



    0
    raselkhit
    9 avril 2016 - 12 h 55 min

    Ce n’est plus de la naïveté
    Ce n’est plus de la naïveté mais de la stupidité et surtout de l’aveuglement politique. Depuis déjà un certain nombre d’années quelques Algériens patriotes demandent de la lucidité dans l’analyse aussi bien des positions de l’Algérie que des évènements politique .Malheureusement d’autres convaincus que les arguties des médias occidentaux sont pour la « Démocratie la liberté » et malheureusement malgré tous les avatars et tous les mensonges ils persistent à croire en ces intoxications et ces désinformations . Il est vrai que la manipulation des masses populaire et des lecteurs en particuliers a toujours été le fort des occidentaux cela remonte à Machiavel et cela continue .Le tort est de ne pas savoir éduquer nos lecteurs leur apprendre à décoder une intox d’une info.et ça c’est le rôle du vrai journaliste dont le travail est de former le lecteur avant de l’informer .




    0



    0

Les commentaires sont fermés.