Ruse de guerre

Par R. Mahmoudi – La «séparation» entre ses activités politiques et religieuses, avec l'objectif affiché de «sortir» de l’islam politique, est la dernière ruse de guerre trouvée par le vieux renard de Rached Ghannouchi. Par cette manœuvre machiavélique, l’islamiste tunisien veut éviter au mouvement qu’il a fondé dans les années 1980 de subir le même sort que la confrérie mère en Egypte, celle des Frères musulmans. Si une telle annonce était réellement motivée par une volonté ou un besoin de faire sa mue, comme il tente de le faire croire, ce mouvement aurait tout simplement accepté de se dissoudre. Ses partisans, imprégnés de l’idéologie salafiste, ont même créé des «comités révolutionnaires» et se sont alliés avec les extrémistes qui s’attaquaient impunément aux salles de spectacle et d’exposition dès les premiers mois de l’arrivée d’Ennahda au pouvoir. Le plus cocasse dans l’histoire, c’est que tous les partis islamistes étrangers invités au congrès de ce parti – il n’y en avait pas d’autres, preuve que cette ouverture affichée n’est qu’une ruse –, dont le MSP algérien, se sont dits satisfaits de cette orientation stratégique «salutaire» prise par leurs «frères tunisiens» et semblent même tentés d’essayer le même stratagème dans leurs pays respectifs. Abderrezak Mokri, qui a fait de son parti depuis son avènement à sa tête un appendice de l’AKP turc d’Erdogan, revendique l’idée «payante» de se démarquer du terrorisme dit djihadiste, en rappelant le tribut payé par l’encadrement de l’ex-Hamas face à la déferlante du FIS et des GIA dans les années 1990, mais il s’oppose à l’idée, «suicidaire», d’abandonner l’islamisme aux plus radicaux. Il faudrait, pour réussir le coup, c’est-à-dire rester islamiste sans vraiment donner l’air de l’être, se doter d’un mouvement politique moderne et d’une organisation religieuse portée par un tissu d’associations, qui puisse travailler la société en profondeur et sans s’attirer les foudres des adversaires. Une sorte de société secrète rappelant la confrérie des Frères musulmans à sa naissance dans les années 1920 en Egypte. Mokri parle de l’expérience «pionnière» du MSP avec son association El-Irchad Oua El-Islah (orientation et réforme), comme d’un modèle à suivre. Il a peut-être oublié que le FIS était aussi sorti d’un mouvement de la daâwa (appel à l’islam).
R. M.

Comment (12)

    Bison
    24 mai 2016 - 11 h 58 min

    Par TheBraiN (non vérifié) |
    Par TheBraiN (non vérifié) | 24. mai 2016 – 9:13
    Il me semble qu’ENNAHDA « expérimente » une nouvelle tactique (taqiya chez les chiites) des frères musulmans !

    ………

    Les frères ne sont plus au stade expérimental! Taqiya est une partie intégrante de leur idéologie comme taqiya est un pilier dans la foi chiite!
    Taqiya a été pratiqué par leur maitre spirituel al benna dès le depart quand il chantaient les louanges et fidélité au roi Farouk en publique et comploter avec les britannique et les américain comment l’éjecter ! La banna ou ses adeptes (aile politique et théorique) negociaient avec les britaniques pendant que l’aile militaire représentait par gamal Abdel Nasser négociait avec les américain! Beaucoup de monde ignore que le raïs devenu « laïque » était frero avant sue cela tourne au vinaigre quand il n’a pas voulu leur céder le pouvoir après le coup d’État contre Farouk et ont essaye de l’assassiner !….etc




    0



    0
    raselkhit
    24 mai 2016 - 8 h 41 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. mai 2016 – 19:03 Non la petite Tunisie n’a rien demandé c’est les français et leurs relais en Algérie qui voulaient nous convaincre que partout ailleurs c’est mieux que l’Algérie et bien sur puisque les français l’affirmaient donc c’était bien L’ignorance fait dire n ‘importe quoi .Quand on ne connait pas l’histoire on se la ferme et on ne fait pas d’affirmation fausses et gratuites .La haine que certains ont de leur pays juste pour faire plaisir aux français leur fait dire toutes les désinformations et mensonges pourvu qu’ils soient publiés dans des forum anti algériens à la solde soit des marocains soit des français sionistes Ces campagnes de bashing doivent cesser marre des mensonges et de toutes ces hyènes qui aboient




    0



    0
    TheBraiN
    24 mai 2016 - 8 h 13 min

    Il me semble qu’ENNAHDA
    Il me semble qu’ENNAHDA « expérimente » une nouvelle tactique (taqiya chez les chiites) des frères musulmans !




    0



    0
    Anonyme
    24 mai 2016 - 2 h 03 min

    Par Aherbebou (non vérifié) |
    Par Aherbebou (non vérifié) | 23. mai 2016 – 23:29

    Bien que j’en soit un musulman et pratiquant (Je dirai) Dieu est le seul juge.Mais l’islam a été manipulé par certains traîtres pour s’en servir et arriver á leur fin.On crie partout au monde que l’slam est une religion de « paix,de progrès et de savoir ».Ces traîtres qui sont souvent des personnes mal intentionnées qui cherchent le pouvoir et la richesse,pour ensuite se livrer á des jeux dangereux,pour manipuler les peuples en soufflant le chaux et le froid.Notre pays l’Algérie est un bon exemple. Nous vivons ce mal actuellement,dont le peuple est considéré comme du bétail.Ils le dirigentá leur guise.Tout mouvement de réclamation de droits est immédiatement réprimé avec violences pour éviter la propagation (étouffer le poussin dans l’oeuf) Car,si cela dégénère = Khrat,rien n’arrêtera les événements violents qui en découleront.l’important,c’est que nous le savons tous,vous et moi et que Dieu nous protègent et nous débarrasse de la vermine.
    ——————————-

    Très juste, les islamistes terroristes qui veulent s’enrichir et se servent de l’islam pour soumettre et abrutir le peuple ont qu’un seul but s’accaparer des richesses du pays, c’est exactement ce que fait le régime, les islamistes et le régime depuis toujours se servent de l’islam pour abrutir le peuple le manipuler et lui faire oublier son histoire, la défense de ses droit, et détruire toute culture qu’elle soit politique ou autre. Le régime d’Alger depuis toujours se sert de l’islam pour soumettre le peuple, les islamistes l’ont très bien compris, ils font pareil. Derrière cet excès de religion qui tourne à l’intégrisme religieux et violent, il y a une seule finalité : l’argent les richesses, le contrôle du pays par une minorité de dégénérés mentaux religieux et un régime autocratique mafieux comme celui que nous avons actuellement, et la dictature qui s’est imposée au pays et au peuple et ce depuis 1962.




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2016 - 22 h 58 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. mai 2016 – 21:53

    Le wahabisme est le pendant du salafisme.

    Lis donc cela : le danger de la salafisation des esprits.

    Les terroristes commettent leurs attentats au nom du courant religieux salafiste, c’est dire que le salafisme est un danger pour l’ISLAM LUI MÊME, UN ISLAM NON COMPRIS DES MUSULMANS EN GÉNÉRAL QUI PRATIQUENT LE SALAFISME, UN ISLAM POLITIQUE DANGEREUX, QUI EST EN RÉALITÉ UNE DÉVIATION DU MESSAGE RELIGIEUX.

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/islam-le-danger-de-la-salafisation-des-esprits_1679869.html




    0



    0
    Aherbebou
    23 mai 2016 - 22 h 29 min

    Bien que j’en soit un
    Bien que j’en soit un musulman et pratiquant (Je dirai) Dieu est le seul juge.Mais l’islam a été manipulé par certains traîtres pour s’en servir et arriver á leur fin.On crie partout au monde que l’slam est une religion de « paix,de progrès et de savoir ».Ces traîtres qui sont souvent des personnes mal intentionnées qui cherchent le pouvoir et la richesse,pour ensuite se livrer á des jeux dangereux,pour manipuler les peuples en soufflant le chaux et le froid.Notre pays l’Algérie est un bon exemple. Nous vivons ce mal actuellement,dont le peuple est considéré comme du bétail.Ils le dirigentá leur guise.Tout mouvement de réclamation de droits est immédiatement réprimé avec violences pour éviter la propagation (étouffer le poussin dans l’oeuf) Car,si cela dégénère = Khrat,rien n’arrêtera les événements violents qui en découleront.l’important,c’est que nous le savons tous,vous et moi et que Dieu nous protègent et nous débarrasse de la vermine.




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2016 - 20 h 53 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. mai 2016 – 18:59
    que le wahabisme est une secte c’est une chose mais elle n’a pu être inventé par les anglais car le mot wahbisme vient de mohammed ibn wahab fondateur de cette idéologie bien avant que les anglais soit dans la péninsule arabique et bien avant l’empire ottoman! et cette idéologie a toujours était enseigné bien avant aussi les anglais par ibn taymiyya, ibn qayyim, ibn aljawziyya entre autres! personne peut se dire garant aujourd’hui d’un islam authentique même le soufisme! un islam authentique vient de celui du prophete! est ce que ce dernier était il soufi?




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2016 - 18 h 03 min

    La petite Tunisie est
    La petite Tunisie est décevante, on a constaté avec ahurissement que le tissu tunisien est profondément islamiste puisque la Tunisie a voté en 2011 pour Enahdha. Il ne faut pas voir la Tunisie à travers la ville de Tunis relativement moderne et soit disant laïc, mais il faut la voir dans la vraie Tunisie profonde. On nous a vanté la laïcité et la modernité de la Tunisie, mais en réalité ce n’était qu’une façade trompeuse pour attirer les touristes occidentaux. On a été très déçus nous algériens on croyait que la Tunisie allait nous traçé la voie de la laïcité mais en vain la Tunisie malgré les politique d’ouverture de Bourbuiba s’est avérée sous son vrai jour islamiste.




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2016 - 17 h 59 min

    Par Anonyme (non vérifié) |
    Par Anonyme (non vérifié) | 23. mai 2016 – 18:45
    La salafisme = le wahabisme = terrorisme = destruction de l’islam authentique, le salafisme est mentionné nulle part dans l’islam. Le wahabisme secte religieuse inventé par les anglais en Arabie Saoudite a été transformée en salafisme politique pour répondre aux intérêts siono impérialiste, comme on le constate avec la trahison des arabes de la Péninsule arabique qui sont wahabite pour l’étendre via le salafisme ailleurs dans le monde.
    Le salafisme ou le wahabisme = terrorisme destruction de l’islam.




    0



    0
    Anonyme
    23 mai 2016 - 17 h 45 min

    salafiste et frère musulman =
    salafiste et frère musulman = différence idéologique!
    le salafisme est une pratique rigoriste, ultra orthodoxe mais anti politique, pro gouverneur, qui veut islamiser par les moeurs!! les frères musulmans s’adapte au loi civile à la modernisation mais sont très politiser leur but arriver au pouvoir par les lois civiles pour théocratiser l’état et interdire la modernité par celle d’ailleurs qu’ils utilisaient( habillement, costume cravate, mixité etc..)! c’est une erreur de faire chaque fois un amalgame de ces 2 courants! ghannouchi, makri, erdogan sont des frères musulmans et les salafistes les détestent!!!après il est vrai qu’il y a un mélange de ces 2 courants, qui a été fondé par un égyptien sayyed qotb, qui se nomme la qotbiyya appelé le takfirisme!! leurs têtes sont qardawi, arifi( qui c’est vu interdire l’entrée sur notre territoire par notre ministre mohammed aissa) ect.. eux se nomment comme des vrai « salafiste » mais ne le sont pas!! n’oublions pas que cheikh ben badis, cheikh bachir ibrahimi se sont reconnu dans la salafiyya car le mot vient de salaf qui est « pieux prédécésseurs »




    0



    0
    Bison
    23 mai 2016 - 13 h 42 min

    Un repli tactique d’un vieux
    Un repli tactique d’un vieux renard qui a su tirer les leçons de la situation égyptienne ! Surtout que maintenant qu’il est devenu le véritable roi de la Tunisie! Il faut surtout pas attirer l’attention! Pour vivre heureux et longtemps, vivons cachés!
    Gaid essebsi le vieux paravent qui a remplacé merzouki de très mauvaise qualité, un ballon gonflé a l’air humanitaire par les médias français devenu incontinent et bruyant et trop indiscret pour la confrérie qui affectionne la vie cachée tels des taupes creusant des galeries dans le jardin et sous la maison ou encore les termites patiemment et discretement ronge le plancher et le toit jusqu’au jours tout tombe en poussière, c’est trop tard !
    Si vous croyez un frero renoncer a ses habitudes et renoncer à son bras armé qu’il cautionne discrètement et après coup dénnonce bruyamment en publique revient a croire au chat Pellerin repenti de la Fontaine qui a renoncer a croquer les délicieuses souris! Elles, les petites souris, l’ont appris à leur dépens le jour de la réception… que le dîner c’est elles!!




    0



    0
    RAMO
    23 mai 2016 - 12 h 33 min

    c’est ce qui se passe chez
    c’est ce qui se passe chez nous qui nous préoccupe le plus,car nous avons des frontières a défendre en 1 contre le Roi et baron narcotrafiquant de haschisch du Maroc,2 trafic d’armes venant de Libye et aussi contre l’effondrement de se pays




    0



    0

Les commentaires sont fermés.