Cat Stevens mobilise les chanteurs britanniques pour les enfants syriens

Le projet a été initié par le grand chanteur britannique Yusuf, connu aussi sous son vrai nom Cat Stevens, qui a annoncé le lancement d’une grande campagne caritative d’aide aux enfants syriens réfugiés, avec la sortie d’un nouveau single et l’organisation d’un méga-concert de musique à Londres. L’auteur-compositeur, âgé aujourd’hui de 67 ans, a résumé en quelques mots ses motivations pour une telle action, en soulignant qu’il est très difficile de rester inerte face une tragédie, conséquence selon lui d’une guerre civile dont les péripéties se déroulent en temps réel, et sans le moindre signe d’apaisement depuis plusieurs années. Epouvanté par l’ampleur du drame humain de la guerre en Syrie, qu’il n’hésite d’ailleurs pas à qualifier d’apocalyptique, notamment pour les 10 000 enfants syriens orphelins ou abandonnés par un pays déchiré par un des conflits les plus barbares des temps modernes, Stevens a annoncé sa participation au grand concert caritatif, prévu le 14 de ce mois, au Central Hall à Londres. «J’ai tout simplement décidé, dira en substance la star britannique de la pop musique, d’humaniser l’effort de la narration, en prêtant ma voix pour appeler les cœurs et les portes de s’ouvrir, devant chaque réfugié fuyant la guerre, en particulier les enfants, qui ont perdu le droit même de rêver.» Cela étant, cette campagne amorcée par Cat Stevens, baptisée «Vous n’êtes pas seuls» (you are not alone), reprise d’une phrase du pape François prononcée lors de sa récente visite à un camp de réfugiés, en Grèce, verra la participation d’une pléiade de personnalités du monde des arts et du spectacle de renommé mondiale, comme Rickey Gervais, Steve McQueen, Naomie Campbell, Bob Geldof pour ne citer que ceux-là, mais la liste est très longue. Cela dit, une visite de Youssef à un camp de réfugiés à Gaziantep, dans la zone frontalière entre la Turquie et la Syrie, le mois d’avril dernier, est décidément l’élément déclencheur de son engagement à aider les enfants syriens et un facteur d’inspiration dans la composition de son dernier tube dédie aux enfants syriens. Ce geste représente selon lui un petit effort, en vue d’attirer l’attention des gens sur ce qu’il appelle les crimes du réductionnisme, où les vies humaines sont réduites à de simples chiffres ou des statistiques. Il espère justement amener les gens à accorder un peu plus d’importance à l’âme d’un enfant, dont le seul crime est de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, en d’autres termes, «cette âme innocente qui n’a pas choisi de vivre sous le diktat de la folie et la sauvagerie humaine mérite un peu plus d’attention», a déclaré le philanthrope britannique Cat Stevens. Il a justement saisi l’occasion du coup d’envoi de sa campagne d’aide aux enfants syriens pour adresser un ultime appel aux sages de la planète, pour qu’ils agissent en vue de mettre un terme à ce conflit meurtrier, exacerbé par la barbarie des illuminés de l’organisation terroriste Daech.
Boudjemaa Selimia
Londres

Ndlr : Les idées et opinions exprimées dans cet espace n’engagent que leurs auteurs et n’expriment pas forcément la ligne éditoriale d’Algeriepatriotique.

Comment (3)

    Mabrouk BENAIDA
    13 juin 2016 - 23 h 14 min

    Youcef Islam un grand
    Youcef Islam un grand chanteur avec un grand coeur




    0



    0
    Pink Floyd
    13 juin 2016 - 19 h 06 min

    oups , il est où le grand et
    oups , il est où le grand et l’habituel ROGER WATERS , c’est un pro-palestine dans l’Ame .




    0



    0
    arris
    13 juin 2016 - 17 h 02 min

    et par la sauvagerie de
    et par la sauvagerie de bachar el assad qui ne veut pas décoller de son fauteuil même si son peuple pourrait disparaitre




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.