Lancement de l’appel à projets de partenariat algéro-français

Ramtane Lamamra en compagnie de Bernard Emié. D. R.

Le ministère des Affaires étrangères et l’ambassade de France en Algérie lancent l’appel à projets de partenariat institutionnel PROFAS C+, ouvert jusqu’au 24 juillet 2016. Ce programme s’inscrit dans le document-cadre de partenariat signé entre les gouvernements algérien et français en décembre 2012 et dédié à la coopération entre l’Algérie et la France. «Il vise à améliorer et renforcer les capacités des services publics algériens en encourageant les échanges de compétences et les transferts de savoir-faire entre administrations algériennes et françaises», note un communiqué de l’ambassade de France à Alger. «A ce titre, souligne le communiqué, le PROFAS C+ soutient des projets structurants qui engagent des actions de coopération concrètes et qui s’inscrivent dans le cadre de partenariats établis entre les institutions algériennes et françaises». La priorité sera donnée aux projets relevant de l’une des quatre grandes thématiques fixées par le gouvernement algérien pour le renforcement de ses institutions : le montage, le suivi et l’évaluation des grands projets de développement ; la bonne gouvernance des institutions et des établissements publics ; la négociation et la médiation ; la prospective. Afin de répondre à ces priorités, les projets qui ciblent l’un des secteurs suivants seront soutenus en priorité : sécurité intérieure ; lutte contre les grands trafics et la corruption ; habitat et urbanisme, gouvernance financière santé, diversification de l’économie et développement humain ; environnement et climat. Ne seront retenus que les projets engageant au moins deux partenaires institutionnels, algériens et français, précise le communiqué, qui indique que les dossiers et l’ensemble des pièces constitutives doivent être envoyés simultanément par email avant le 24 juillet 2016. Une copie du projet de partenariat dûment signée doit dans le même temps être déposée par le secteur algérien concerné au ministère algérien des Affaires étrangères, direction générale Europe, précise-t-on encore. L’appel à projets est disponible dans son intégralité sur les sites du ministère des Affaires étrangères, de l’ambassade de France à Alger et de l’Institut français d’Algérie.
Sarah L.

Commentaires

    Anonymous
    13 juin 2016 - 14 h 03 min

    l invention de solarama de
    l invention de solarama de gaziere solaire mais aussi de réfrigérateur du desert écologique
    la station de desalement d eau mobile et solaire par osmose inversé
    la batterie lithium ion qui a une capacité de recharge 10 fois supérieur
    la 1 ere cautorisation dentaire de l humanité
    les innovations dans la monétique qui sont exporté en France usa nouvelle zealand etc
    l algerie a des capacités qui lui permettront de devenir la taiwan africaine




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.