L’Algérie élue présidente de la Commission du désarmement et de la sécurité internationale de l’ONU

L’Algérie a été élue par acclamation lundi à New York, à la présidence de la première Commission des Nations Unies chargée des questions de désarmement et de sécurité internationale. Cette élection témoigne une fois encore de l’engagement de l’Algérie en faveur de la réalisation des objectifs de désarmement et de non-prolifération des armes nucléaires. Le représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies, Sabri Boukadoum assumera cette fonction au nom de l’Algérie durant la 71e session de l’Assemblée générale de l’ONU qui s’ouvrira en septembre prochain. Boukadoum a souligné que le déblocage de la Conférence du Désarmement et l’établissement des zones exemptes d’armes nucléaires dans le monde, seront parmi les priorités de la présidence algérienne de cette commission. La première commission de l’Assemblée générale de l’ONU traite de toutes les questions liées au désarmement, à la non-prolifération des armes nucléaires et à la sécurité internationale, et a pour mandat de formuler des recommandations à l’intention de l’Assemblée Générale des Nations Unies dans les domaines de sa compétence.

Commentaires

    anonyme
    14 juin 2016 - 7 h 56 min

    une bonne nouvelle à la seule
    une bonne nouvelle à la seule condition de vous écouter.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.