Le député fasciste Hassan Aribi déverse son fiel raciste et misogyne contre la ministre de l’Education nationale

Nouria Benghebrit. New Press

Le député islamiste monte crescendo dans ses insultes envers Mme Nouria Benghebrit. Dans un message posté récemment sur sa page Facebook, Hassan Aribi revient sur les supposées pressions françaises que subirait l’Algérie pour la refonte de son système éducatif. Mais ce qu’il y a de nouveau dans les attaques de ce membre du parti islamiste d’Abdallah Djaballah, c’est la manière dont il parle de la ministre qu’il n’appelle pas par son nom, mais qu’il rabaisse au rang inférieur de femme soumise telle que lui et ses semblables conçoivent la place de la femme dans la société. Hassan Aribi ne parle pas de Mme Nouria Benghebrit, mais de «la femme de Remaoun». Par cette contorsion fourbe, cet islamiste remet au goût du jour, de façon diabolique, la polémique qui avait fait suite à la désignation de cette experte pédagogique à la tête du ministère de l’Education. Une campagne acharnée avait été lancée contre elle sur les réseaux sociaux, pour la raison qu’elle serait prétendument de descendance juive. Or, une telle campagne a dévoilé l’intolérance et l’extrémisme religieux nauséabond de ceux qui ont cru pouvoir influencer l’opinion publique en jouant sur la fibre sensible de la relation délicate entre l’islam et le judaïsme, en raison notamment des massacres de Palestiniens par l’Etat voyou d’Israël, un Etat dont l’existence artificielle est récusée par les juifs orthodoxes eux-mêmes. Dans son message raciste et misogyne, Hassan Aribi parle d’un soutien [suspect] dont bénéficie la ministre de l’Education dans les centres de décision, allusion à la dernière sortie d’Ahmed Ouyahia suite au scandale qui a émaillé la session du baccalauréat, dans laquelle il a accusé les islamistes d’être derrière les fuites des sujets. «Le directeur de cabinet du président de la République a défendu farouchement la femme de Remaoun et ses réformes parce qu’elle représente l’idéologie laïque extrémiste à laquelle croit Ahmed Ouyahia», a écrit le député intégriste qui croit dur comme fer que «le processus des réformes pédagogiques sert les intérêts de la France avant ceux de l’Algérie». «Tout indique que la femme de Remaoun jouit de soutiens puissants aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Algérie», a conclu ce député visiblement déçu que la campagne de dénigrement que les islamistes frustrés de son acabit mènent contre cette ministre n’ait pas abouti à son éviction. Le député n’en démord pas, néanmoins. Il appelle le peuple algérien à «trancher» en signant une pétition pour revendiquer la démission de «la femme de Remaoun» et «faire échec au complot dont l’actrice principale est la femme de Remaoun». La réaction fébrile de Hassan Aribi trahit une profonde déception après l’échec de cette campagne qui a porté une grave atteinte à l’institution qu’est le baccalauréat. Les Algériens savent, pour avoir vécu les terribles années de terrorisme, de quoi ces extrémistes sont capables.
Karim Bouali

Comment (132)

    Moskosdz
    21 septembre 2017 - 23 h 49 min

    Afin de vider l’Algérie de sa matière grise,les islamistes réagissent exactement comme le souhaitent leurs maîtres penseurs sionistes,complexer toujours l’Algérien au nom de la France,alors que l’horreur qu’ils ont commis eux-mêmes en Algérie a été pire à ce qu’avait fait l’OAS,Hitler,Mussolini ou Pol-pot.




    1



    0
    Assa
    4 juillet 2016 - 23 h 48 min

    Vous ne méritez même pas qu
    Vous ne méritez même pas qu’on vous appelle monsieur ! Cette femme te dépasse de très loin et tu as intérêt à fermer ta bouche d’égout.




    1



    0
    Anonymous
    1 juillet 2016 - 13 h 58 min

    L’urgente et prioritaire
    L’urgente et prioritaire réforme radicale, et totale de l’enseignement, ,et de la formation pour qu’ils deviennent
    attractifs, modernes, et de très bonne qualité,
    Meme s’il faut recourir au secteur privé algérien (à le superviser, et à le suivre de près),
    et aux coopérants étrangers (anglo-saxons prioritaires, et souhaitables)
    Allemands, Britanniques, (langues des sciences, et des techniques modernes)

    (le Français en déclin, en perte de vitesse, en Europe: Sce Po, Littérature, Economie, Gestion, Commerce,…)

    Pour relever, et rehausser le niveau actuel ,catastrophique, à tous les niveaux de l’éducation,
    de l’enseignement, et de la formation professionnelle en Algérie
    Pour une stratégie avec un objectif prioritaire, et urgent : la QUALITE pour sauver l’école algérienne sinistrée
    Tous les moyens sont bons pour arriver




    0



    0
    Azwaw
    30 juin 2016 - 13 h 56 min

    L’Ennemi de l’Algérie, c’est
    L’Ennemi de l’Algérie, c’est bien vous, et vos semblables [le faux représentant]. J’ai vu son sketch à l’APN, c’est un arabo-Islamo-baathiste, qui ne maîtrise même pas, la langue des Koraïchites. Ces addictes des arrière-trains de chamelles. Et de petits Goulams.
    J’ai vu sa brindille recouverte d’un complet d’été(SONITEX) naphtaliné, années 80, dress-code des fossoyeurs FLN de l’époque. Rien qu’a sa figoura, dixit [l’inspecteur Tahar] ; même l’utérus de sa maman est en droit de lui réclamer des indemnités pour une indue occupation des lieux, durant 9 mois.
    Sérieusement ! Les alliés objectifs de ceux qui souhaitent nous maintenir en un peuple toujours indigènes et d’indigents, sous-développé économiquement, socialement, sont bien vous, et vos semblables.
    Le bilan de 35ans d’arabisation inconséquente, mais contentieusement prescrite à nos responsables politiques, par des officines obscures est là sous nos yeux. Ces mêmes officines vous agitent, car ils savent bien que la richesse d’une Nation : N’est autre que sa ressource humaine. Donc, il faut la dilapider comme le pétrole.
    Monsieur ! Faute de niveau, les diplômes de nos profs, ingénieurs, économistes, juristes, sociologues, oh, combien même « arabisés » ; ne sont même pas homologués, acceptés dans les pays arabes. Drôle comme-mêmes pour des pays « frères ».
    La Corée du sud, Japon, Norvège…. Et j’en passe, ont utilisé une autre langue que l’officielle, pour se développer. Le seul nationalisme qui vaut monsieur, c’est celui du développement économique. Donc, de grâce monsieur ouvrez votre fenêtre et regardez juste à nos frontières….. à ce sujet.




    0



    0
    Belaid
    29 juin 2016 - 16 h 40 min

    L’ennemi de l’Algerie c’est l
    L’ennemi de l’Algerie c’est l’ignorence.Arretant de politiser l’école.Cette dame a le merite de déranger
    les vieux démons.La faute au juifs,aux laics,aux islamistes , aux Sěoudiens etc….
    Fikou ya El Khaoua le problémes est en nous.
    Saha Ftourkoum.




    0



    0
    Belaid
    29 juin 2016 - 16 h 38 min

    L’ennemi de l’Algerie c’est l
    L’ennemi de l’Algerie c’est l’ignorence.Arretant de politiser l’école.Cette dame a le merite de déranger
    les vieux démons.La faute au juifs,aux laics,aux islamistes , aux Sěoudiens etc….
    Fikou ya El Khaoua le problémes est en nous.
    Saha Ftourkoum.




    0



    0
    Laakibagloire
    28 juin 2016 - 15 h 27 min

    Experte pédagogique dites
    Experte pédagogique dites vous ? drôle d’experte qui ne maîtrise pas la langue nationale. Parachuté ministre de l’éducation nationale ne maîtrisant que le Francais et se faisant aider par des experts français pour restructurer le secteur tout en ayant le soutien des communistes, Ouled Franca ou ouled El harka.




    0



    0
      moh1956
      30 juin 2016 - 15 h 44 min

      pour gerer il faut exceller
      pour gerer il faut exceller dans la gestion et non dans les langues




      0



      0
      atlas51
      1 juillet 2016 - 12 h 29 min

      Depuis quand faut il
      Depuis quand faut il maîtriser la langue Arabe (l’Amazigh est aussi langue nationale) pour être expert?! Quel mal y a-t-il a se faire aider par des expert étrangers pour redresser un secteur qui a été complétement détruit par ses prédécesseurs. École dont apparemment vous êtes le résultat pur jus. Que savez vous du communisme que vous citez comme si il s’agissait d’une tare? Connaissez vous Fernand Iveton, Maurice Audin et tant d’autres. Ils ont fait plus pour l’Algérie que toutes vos théoriciens islamistes qui ont détruit ce pays pendant plus d’une décennie formée par une école algérienne barbo-FLN. A notre époque les Harquis émargent dans les pays du golf et non en Europe. Il faut que l’école algérienne reste en langues nationales, quitte à donner plus de place aux langues étrangères car le monde et l’économie notamment se globalise, mais surtout qu’elle arrête de s’occuper du sexe des anges pour s’occuper des problèmes de son siècle.




      0



      0
    Izak
    28 juin 2016 - 15 h 26 min

    Peu importe que tu sois !!
    Peu importe que tu sois !! Juif, chrétien, musulman, arabe, kabyle, ou autres…l’essentiel pour moi est,de me prouver ton algerianite ,ton amour envers ce pays qui a donné les meilleurs de ses enfants pour que nous soyons libres du joug colonial. Évitons toute amalgame entre algérien et autres…que notre diversité ethnique,religieuse et culturelle soit une source d’inspiration pour notre développement et une richesse comme ça était le cas a l’apogée de l’ère de l’Andalousie …je suis écœuré d’entendre des propos graves d’un représentant du peuple qui sont arrières,fascistes,extrémistes et,qui n’ont aucun rapport avec l’islam de la science,de la tolérance des valeurs humaines que nos parents nous ont inculquées . Un proverbe chinois disait :peu importe la couleur du chat pourvu qu’il attrape le rat.
    J’encourage Madame la ministre Benghebrit ,tout en l’a souhaitant bon courage dans ses réformes ,saha ramadhan.




    0



    0
    Vounadhem
    26 juin 2016 - 13 h 02 min

    Ce qui est navrant dans ce
    Ce qui est navrant dans ce pays c’est de laisser ces gens accéder au parlement avec toute leur ignorance.Les journalistes manquent cruellement de professionnalisme.Sinon avec leurs invertigations ils découvriront certainement que cet énergumène n’est qu’un minable agent du MOSSAD j’en suis convaincu . Allez du vent vous n’avez rien d’Algérien,de grâce ne souillez pas ce beau pays. Votre ARABAISATION nous a ôte même les slips. Amizour la rebelle.




    0



    0
    Anonymous
    26 juin 2016 - 0 h 53 min

    bof
    bof




    0



    0
    slimane
    25 juin 2016 - 19 h 17 min

    et que fait la justice?
    et que fait la justice? pourquoi la ministre ne porte-t-elle pas plainte contre cet énergumène????




    0



    0
    Hamaili Tahar
    25 juin 2016 - 15 h 25 min

    Le parti de djaballah est
    Le parti de djaballah est connu pour ses idées rétrogrades et qui par leur objectif d’une autre époque ayant plus porté préjudice à l’Algérie qu’aucun un autre parti , il n’est pas permis de douter du degré de leur ignorance et attitude machiavélique. Alors que la Ministre de l’Education se rassure et qu’elle ne descende pas son niveau à celui de ce triste personnage. Bon courage Madame.




    0



    0
    Madjid
    25 juin 2016 - 12 h 53 min

    Ce député prétendant ami de
    Ce député prétendant ami de la Drs est incapable intellectuellement d’être ce que vous prétendez. Quand à Mme BENGHEBRIT; , cette ministre a fait beaucoup de mal à un secteur déjà sinistré( année blanche validée en 2014 et BAC catastrophe) et la meilleure façon pour elle d’arrêter le massacre est de partir.




    0



    0
    momo
    24 juin 2016 - 22 h 11 min

    premierement la ministre es
    premierement la ministre es dans le domaine public et e sujet aux critique qu il faut accepter sauf les denigrements et les insullte et secondo je dit adieu a notre ecole tellement la situation es pourri corrompu et mediocre…




    0



    0
      Laakibagloire
      28 juin 2016 - 15 h 36 min

      L’université aussi en
      L’université aussi en particulier L’USTHB ou tout est corrompu et médiocre par la faute d’enseignants communiste et athée pratiquant la corruption et le harcellement sexuel




      0



      0
    adjid
    24 juin 2016 - 22 h 07 min

    qui est cet homme il na
    qui est cet homme il na aucune niveau ancien chauffeur de taxi a souk haras voila et il devient députe au parie el islah les années 90




    0



    0
    Tahar BOUDELAA
    24 juin 2016 - 16 h 40 min

    Nouria est une Algerienne
    Nouria est une Algerienne FAHLA, continue madame, bon courage la caravane passe et les chiens aboient




    0



    0
    cherif
    22 juin 2016 - 13 h 29 min

    Cet homme ne mérite même pas
    Cet homme ne mérite même pas qu’on en parle, n’est ce pas lui qui a voulu s’ériger en porte parole de Toufik qui l’a désavoué.A mon sens, il cherche à se faire une image, mais personne ne s’interesse à lui parceque les islamistes ont été déjà essayés , il s’est avéré qu’ils ne savent que parler et utiliser l’islam pour atteindre des objectifs mesquins. Alors la caravance passe et les chiens aboient, n’a prétaient aucune attention, ils vont se taire.




    0



    0
    Hacène
    21 juin 2016 - 16 h 27 min

    Les résultats du BEM viennent
    Les résultats du BEM viennent de sortir: 54% de reçus, soit 46% D’ECHEC!!! chez les garçon c’est 64% D’ECHEC, puisqu’ils ne sont que 44% de reçus. Moyenne générale en Maths, 9, quelque chose/20! Parmi les moyennes nationales les plus faible Maths (l’esprits logique et la rationalité) et les langues (ce qui nous rattache à l’universel).Qui s’en soucie, quel parti se sent sollicité et concerné? aucun surtout pas les partis islamistes!Pourquoi?? Parce que parmi les meilleurs moyennes nationales:Sciences Islamiques, langue Arabe Que veulent dire ces résultats?l’élève algérien est faiblement rationnel et nul en langues. il est par contre très fort en religion (mais en étant faible en maths) et la majorité des reçus sont des filles. Alors vous savez ce que c’est 66% de reçues filles? Ce sont les futures mères des algériens de demain! Elles sont faibles en Maths, faibles en Langues, fortes en Arabe. Voilà ce que Arribi et ses complices veulent que l’Ecole algérienne forme: des Futures mamans Algériennes: fortes en sciences islamiques et en arabe, opposées au planning familial puisque très portées sur certaines lectures en sciences islamiquel, (qui vont donc enfanter à volonté) opposées à toute ouverture sur l’universel puisque pas intéressées par les langues étrangères: la parfaite clientèle politique pour leur partis qui vont arriver au pouvoir par l’Ecole et après allah yestor! C’est pour cela qu’ils en veulent tant à la Ministre de l’Education : leur projet politique et idéologique est en danger!




    0



    0
    HASSINA HAMMACHE Ing Expert
    20 juin 2016 - 9 h 37 min

    L’Islam est né dans l’Amour,
    L’Islam est né dans l’Amour, après la révélation le Prophète Mohamed صلى الله عليه و سلم est allé se blottir dans les bras de Khadîdja sa femme. Je ne comprends pas cette haine envers les femmes et surtout quand elles sont des acteurs sociaux importants, Khadîdja était bien une femme entrepreneur (entrepreneure) et Nouria : Ministre de l’éducation BON COURAGE
     » Et de discuter que de la meilleur façon avec les gens du livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites :  » Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers vous, tandis que notre dieu et votre dieu est le même, et c’est à lui qu’ nous nous soumettons ». صورة العنكبوت l’Araignée
    Aujourd’hui on parle de l’intelligence artificielle et quand on se permet ces critiques est ce qu’ au moins un jour on a utilisé le langage fortran inventé en 1954.




    0



    0
    mouloud madoun
    20 juin 2016 - 8 h 53 min

    Bonjour,

    Bonjour,

    la question toute simple a se poser est la suivante: Comment l`intolérance s`est elle installée aussi profondément dans les mœurs algériennes et permettre une telle cabale? ? En fait, le VIRUS arabo islamique semble être incrusté dans les gènes des algériens puisque les arabo islamio fascistes dirigent dorénavant ce pays et ce peuple MOUTONNIER. Si la ministre de l`éducation résiste tant bien que mal, tant qu`elle ne dérange pas trop le sommeil de l`EMPEREUR bouteflica et la rapine de ses agents, elle restera en poste, sachant qu`une hirondelle ne fera jamais le printemps, de toute façon. Enfin il faudrait terminer pour se demander quels intérêts défendent les arabo islamo fascistes en Algérie? Car ils sont CONvaincus que, parlant arabe et étant islamo archaïques, ils sont plus algériens que n`importe qui, même n`ayant aucun lien ni avec la france et encore moins avec israel…Les musulmans algériens ne sont ils pas les meilleurs du MONDE? hahahaha..Rira bien qui…




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.