Une députée travailliste britannique anti-Brexit assassinée

Jo Cox.png

Jo Cox, une députée travailliste pro-européenne de 41 ans, est morte des suites de ses blessures après avoir été victime d’une agression par balles ce jeudi à Birstall, dans le Nord de l’Angleterre. Cet assassinat, qui intervient à une semaine du vote, risque de bouleverser le référendum sur l’Union européenne. Les campagnes en faveur et contre le Brexit sont suspendues. L’annonce de la mort de l’étoile montante du parti travailliste a été faite en fin d’après-midi par la police, lors d’une conférence de presse. Un homme de 52 ans a été arrêté. Il s’agit d’un nationaliste affilié, semble-t-il, à l’extrême-droite pro-Brexit. L’attaque s’est produite à proximité de la bibliothèque municipale de Birstall, où la députée rencontre régulièrement ses administrés. L’agresseur a crié avant de passer à l’acte «Britain First !» (Le Royaume-Uni avant tout), un slogan politique des pro-Brexit. Cet évènement tragique s’est donc produit alors que la campagne pour le référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne bat son plein à sept jours du scrutin. La députée travailliste pro-européenne de la circonscription de Batley et Spen (West Yorkshire) avait été transférée en urgence à bord d’un hélicoptère vers un hôpital de la région. Elue en 2015, cette mère de deux enfants a également été poignardée. La députée travailliste, fervente pro-européenne, avait été élue lors des dernières élections législatives de 2015. Elle est surtout connue pour son engagement dans l’humanitaire. Elle a dirigé pendant plusieurs années l’organisation caritative Oxfam, sans oublier sa présence pendant des années dans les zones de guerres et son soutien à la cause palestinienne. Les réactions ont été nombreuses après l’annonce de la mort de Jo Cox. Le Premier ministre britannique David Cameron, qui a annulé un déplacement à Gibraltar, a qualifié cet assassinat de tragique. Ceci, au moment où tout le monde, ce soir, ici au Royaume-Uni, parle d’un acte terroriste qui porte la signature de l’extrême droite, opposée au maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne.

De Londres, Boudjemaa Selimia

 

Comment (8)

    Sof
    17 juin 2016 - 19 h 33 min

    Drapeau en berne au 10,
    Drapeau en berne au 10, Downing Street, en hommage à la députée travailliste Jo Cox, tuée jeudi par balles.




    0



    0
    Bizard !
    17 juin 2016 - 19 h 29 min

    SORTIR DES GRIFFES AMERICAINS
    SORTIR DES GRIFFES AMERICAINS C’EST À DIRE DE L’EUROPE est et sera une cause juste, mais de cette manière si elle s’avère éxact et si elle ne sagit pas encore d’un assasina sous faut drapeau je dis non !!
    Bientôt l’amérique jettera l’europe dans la gueule du loup comme un avant bloc sous les bombes nucléaire RUSSE à force de trop l’encerclé comme ce qui se passe actuellement.
    De plus ils fallait entendre le GRAND DE GUAULE au sujet de cet europe américanisé !




    0



    0
    Azougagh
    17 juin 2016 - 11 h 41 min

    Au fait dans votre article
    Au fait dans votre article vous dites ….est morte des suites de ses blessures après avoir été victime d’une agression par balles ce jeudi à Birstall,
    En realite
    Elle a été poignardé ( stabbed en shot) et on a tiré sur elle.




    0



    0
    Azougagh
    17 juin 2016 - 11 h 36 min

    L humain en lui même porté
    L humain en lui même porté les germes de la monstruosité.c est l éducation la culture qui font qu’ il apprends à respecter les règles et les loi. Dans les pays évolué parfois on trouve un monstre qui se dévoile et passe à l acte alors que dans les pays où on fabrique des monstres à la chaine il suffit d une fatwa et les zombies massacrent sans remords.
    R.I.P P.M Jo Cox




    0



    0
      Nourredine
      18 juin 2016 - 17 h 23 min

      Jusqu’à preuve du contraire c
      Jusqu’à preuve du contraire c’est bien les occidentaux, dont l’Angleterre, qui ont planifié le meurtre à grande
      échelle partout au Moyen-orient, en Afrique et en Asie, et ce depuis le XIXième siècle… Certes, l’Angleterre est un pays « évolué » à l’intérieur de ses frontières, et seulement ! C’est un pays sans aucune morale… Et quant aux zombies et autres monstres fabriqués à la chaîne, ce sont toujours les anglais et leurs amis américains, français, allemands, etc… qui les arment et les entraînent pour servirent le sionisme juif, chrétien et pseudo-musulman…




      0



      0
      Imène
      19 juin 2016 - 11 h 58 min

      entièrement d’accord Azougagh
      entièrement d’accord Azougagh : il n’ya pas plus monstrueux que l’humain !




      0



      0
    anonyme
    16 juin 2016 - 23 h 43 min

    c’est terrible ! pourquoi
    c’est terrible ! pourquoi cette extrême violence s’exprime t-elle contre une femme ? comment la Grande Bretagne un pays civilisé libre et démocratique peut-il enfanter des monstres pareils?




    0



    0
    Adel
    16 juin 2016 - 21 h 01 min

    Un referendum fache par un
    Un referendum fache par un act odieux, les racistes ont vise une veritable militante pour les causes justes.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.