Algeriepatriotique s’est procuré le projet de loi interdisant aux militaires de s’exprimer : l’intrigante hâte de Gaïd-Salah

Bidasses.jpg

Algeriepatriotique s’est procuré le projet de loi relatif au «statut général des personnels militaires», dans ses versions arabe et française. Ce projet de loi, qualifiée de «scélérate» par les observateurs avertis, qui vise à imposer le silence aux militaires à la retraite et aux officiers de réserve, va passer à l’Assemblée populaire nationale (APN) dans les 48 heures. Survenant à peine quelques mois après l’adoption de la Constitution, ce fait est incompréhensible, alors que plusieurs textes d’application urgents, en attente à l’APN, se voient différés. Cette précipitation à donner la priorité au projet de loi interdisant la parole aux militaires dénote de l’inconsistance de nos autorités, leur peur et le manque de confiance dans cette frange de la société. Si tel est le cas, nos autorités peuvent dormir sur leurs deux oreilles, elles devraient plutôt se garder d’ailleurs. Les militaires, conscients de leur responsabilité vis-à-vis de la nation, de sa cohésion et du respect dû à la noble Armée nationale populaire, ne porteraient jamais atteinte à sa cohésion et à son unité. Un article de ce projet de loi prête à équivoque par sa disposition sur l’interdiction de critiquer les autorités et surtout l’autorité militaire, ce qui revient à dire que les militaires à la retraite sont interdits de participer et de débattre de la politique dans la cité. Ceci est inconcevable au regard de la Constitution et des règlements de l’ANP. Le projet de loi fixe des lignes rouges à la liberté d’expression et d’opinion des personnes concernées, mais ne les précise pas avec rigueur, ce qui laisse une marge d’interprétation trop grande pour un domaine aussi sensible. Ce document se distingue par son parti pris, sa brutalité et montrera au plus vite son inanité, comme il mettra en évidence la félonie de ceux des députés qui se sont engouffrés dans cette mascarade.

Houari Achouri

Consulter le projet de loi

Comment (58)

    Alilou
    25 juin 2016 - 15 h 03 min

    Mr Houari Achouri, merci pour
    Mr Houari Achouri, merci pour vos assurance naïves et infantiles. Nous les civiles n’avons jamais entendu ni vu autant de `Tayabat el-hammam`provenant des rangs militaire comme jamais. C’est une honte de voir des officiers militaires algériens censés refléter la non division et les rangs serrés, se tirailler. L’un envoies son fils-à-papa régler ses comptes à un journaliste, l’autre s’insurge dans la presse et fais gréve de la faim parce que  »Mr le sauveur de l’Algérie » a osé franchir ce que la constitution n’ose garantir aucun algériens ou algériennes, parce qu’il croit qu’il est imputable à rien et à personne. Que ce passe-t-il chez ceux qui bavardent beaucoup. S’ils sont comme ils le prétendent de  »bons citoyens, comme leur journal ce titre », alors qu’ils ailles prendre un retraite mérités entourés de leur famille, enfants et petits enfants…..Certains de ces officiers resterons hantés le reste de leur retraite jusqu’à ce que la cécité les atteints, et là, ils arrêterons de regarder dans les rétroviseur…..Moi aussi je vais les rassurer, n’ayez aucune craintes Messieurs les Hadarates, vous ne serez pas poursuivis pour torture et crime de disparus et autres…. Aller en retraite sereinement.

    Patriote nu
    23 juin 2016 - 15 h 16 min

    L’Armee au peuple et au seul
    L’Armee au peuple et au seul peuple.Le clan agit avec cette institution comme leur bien.

    Dziri
    23 juin 2016 - 7 h 30 min

    Le brave GARCIA peut prendre
    Le brave GARCIA peut prendre la situation en main, et remettre sur le bon
    chemin le bled et ses responsables.

    mlaoua
    22 juin 2016 - 21 h 02 min

     » la disposition sur l
     » la disposition sur l’interdiction de critiquer les autorités et surtout l’autorité militaire… » et pourtant Saidani ne s’est jamais arrêté de s’en prendre à nos militaires et surtout quant à son acharnement contre notre le général Toufik. Comment imaginer qu’on peut sen prendre aux militaires mais en interdisant à ces derniers de réagir ou de se défendre aux mensonges tels ceux du fou Saidani?Est-il logique que notre général Toufik subisse un harcèlement de la part d’un fou qu’on appelle Saidani mais qu’on l’empêche de se défendre sous prétexte du droit ou de devoir de réserve?Qui est le premier à s’attaquer aux militaires et penser à les mettre en prison tels le général Hassan et Benhedid?Ce sont les hommes du régime;ceux qui préparent un des leur pour succéder à Bouteflika. Ni les journaux tel El-Khabar et ni nos militaires ne sont épargnés pour préparer les présidentielles de 2019.Nos militaires en retraites sont des citoyens ordinaires.Ils ont le droit d’émettre un avis d’ordre militaire ou politique.Si l’on cherche à les étouffer c’est parce que on a peur d’eux parce qu’ils détiennent des dossiers de corruption.Et oui il y a trop a trop d’argent volé pour que certains de nos dirigeants aient peur,c’est pourquoi cette panique et cette précipitation de legiferer pour faire taire d’abord nos militaires qui avaient sauvé l’Algérie des terroristes islamistes en mettant aux oubliettes ceux qui intéressent le peuple.

    saddek
    22 juin 2016 - 17 h 16 min

    bjr

    bjr
    et la maintenance de votre site?impossible de suivre

    Anonymous
    22 juin 2016 - 13 h 25 min

    JE SUIS FFS, JE SUIS TAHAR
    JE SUIS FFS, JE SUIS TAHAR MISSOUM, soyons tous contre ces dérives monstrueuses qui scelleront définitivement notre pays dans une dictature atroce. Pourtant, le peuple algérien ne mérite pas ce sort. Pour avoir le droit à la parole, il a payé très cher le prix de sa libération du joug colonial. Hélas, après avoir livré une guerre impitoyable, le peuple algérien a été incapable de poursuivre sa mission. Le plus grave encore, c’est que 54 ans après sa libération, il ne sort toujours pas de sa léthargie.

    Namara
    22 juin 2016 - 11 h 54 min

    Et pourquoi un militaire
    Et pourquoi un militaire retraité, devenu civil juridiquement, doit-il se taire et interdit d’opinion?? Dans sa vie civile et en que citoyen peut-il voter?? Si c’est OUI; la contradiction est flagrante parce que le vote c’est une opinion. Les gens du pouvoir sont déboussolé et la peur d’un changement en 2019 les terrorise… la dictature pointe à l’horizon. Un futur incertain pour notre Algérie si aucune réaction n’est faite par ceux qui l’ont défendu y a pas si longtemps.

    Sigma
    22 juin 2016 - 9 h 50 min

    * La paranoïa et la
    * La paranoïa et la schizophrénie subites de Gaïd Salah, n’ont d’égales que celles du désaxé cloué sur un fauteuil roulant, leur maître. Inutile de chercher des termes médicaux pour définir et qualifier leurs déséquilibres dangereux pour le pays. Disons simplement qu’ils sont devenus « marteau » (sans x). C’est le stade où était arrivé Néron avant d’incendier Rome et jouer de la lyre en regardant les flammes, tout en sirotant un bon rouge provenant du Latium. On est loin de mensonge volontaire du Dr Bougherbal, déclarant en Avril 2013 que « Bouteflika a été victime d’un « un accident ischémique transitoire sans séquelles ». Autrement dit, un bobo, comme un petit rhume après la douche. Alors, docteur, on ne sait pas guérir ça à Aïn Naadja? Il fallait absolument Val-de-Grâce? Sans séquelles, qu’il dit le toubib en chef!
    *********
    * Par contre, la faune qui gravite autour d’El Mouradia, à des orbites plus ou moins éloignées, n’est pas dingue du tout. Elle a parfaitement tous ses esprits pour faire dans la corruption, le détournement, le vol, la surfacturation, encaisser pour des travaux et des services imaginaires, trafic de devises, tentatives de vente des richesses nationales du sous-sol, ouvertures illicites de comptes bancaires à l’étranger, tirelires gigantesques à Panama, Singapour et Doha, etc. étsétéra, étsétéra. Ce sont des criminels sains d’esprit. Les billets d’avion sont déjà dans la poche. Les enfants déjà scolarisés. Les valises dans le hall. On se sait jamais, si Boutef… Mais en attendant, ils font comme s’il était éternel. Ils profitent de Sa caution, d’ailleurs secrètement assumée par un autre membre du Clan, pour continuer à presser le citron algérien. C’est toujours bon à prendre. Le peuple? Ils lui chantent, mine de rien  » Tout va très bien Madame la Marquise! »

    Amirouche
    22 juin 2016 - 9 h 22 min

    POURQUOI GAID SALAH PEUT S
    POURQUOI GAID SALAH PEUT S,EXPRIMER ET PAS LES AUTRES POURTANT RETRAITER ET RADIER DE L,ARMEE AZUL SALAMALIKOM

    Mustapha
    22 juin 2016 - 1 h 40 min

    On ne peut pas être
    On ne peut pas être importateur et critiquer le système en même temps!

    Anonymous
    21 juin 2016 - 23 h 52 min

    Sur 450 députés, 58 étaient
    Sur 450 députés, 58 étaient présents pour étudier le projet, le vote est nul et non avenu, c’est dire l’importance d’un tel projet, qu’on estime en haut lieu, prioritaire, alors que l’Algérie traverse une grave en crise économique.

      mlaoua
      23 juin 2016 - 2 h 58 min

      Un « dépité » digne de ce nom
      Un « dépité » digne de ce nom doit être présent et défendre ses idées jusqu’au bout et dire haut et fort non à cette loi infamante qui empêche des Algériens militaires retraités de s’exprimer.Puisque on a pas de vrais députés, alors ces derniers préfèrent la chaise vide pour ne rien assumer, c’est à dire une complicité ou un consentement mais indirecte pour ne pas s’opposer à la loi proposée.Et puis, depuis quand les députés du FLN et du RND,qui représentent la majorité à l’assemblée, disaient non aux lois proposées? D’ailleurs beaucoup de lois sont passées en ordonnances, en violation de la constitution, sans que ces députés de » KHOROTO »(exceptés quelques rares d’entre eux) ne soufflaient un mot.
      Le problème de notre pays est profond par conséquent mérite l’union de toute la société civile, de tous les partis,de toute l’élite Algérienne, si l’on veut réellement le changement sinon,sinon le changement ne sera pas pour demain et le régime aura encore de beaux jours à leurrer le peuple et à se maintenir alors que le temps presse pour un tel changement.

    Neutre
    21 juin 2016 - 23 h 39 min

    SILENCE;laissez le clan
    SILENCE;laissez le clan mafieux pillé saboté;détruire;dans l’impunité ou sinon on vous banni ;on vous condamne;on vous traine devant les tribunaux;et gars a ceux qui veulent construire ou faire de l’ordre dans cette nation ils seront aussi punis et trainer devant des juges sépcialement former pour eux;;meme l’ex-occupant n’a pas osé le faire;il suffit de voir les noms de ceux qui dirige cette nation orpheline et vous comprenez la stratégie nous sommes condamné ou silence et pour bien longtemps

    Anonymous
    21 juin 2016 - 23 h 37 min

    Boutef prépare hamel a la
    Boutef prépare hamel a la tête suprême .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.