Sellal limoge les directeurs des Domaines et de Saidal et le président de l’ARPT

Sellal PM.jpg

Le Premier ministre vient d’opérer une série de changements à la tête de plusieurs administrations et entreprises relevant du secteur public. Ainsi, le directeur général de Saidal, Mohamed Hammouche, vient d’être relevé de ses fonctions, de même que le directeur général des Domaines, Mohamed Himour, et le président de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), M’hamed Toufik Bessaï. Selon la source officieuse qui a donné ces informations – la chaîne de télévision parapublique Ennahar TV –, ces changements auraient été décidés suite à une mauvaise gestion. D’autres changements ne sont pas à exclure. Ces limogeages interviennent au lendemain du remaniement ministériel partiel qui a touché plusieurs départements, dont, notamment, ceux des finances et de l’énergie. Il apparaît clairement que le gouvernement tente de se départir des anciennes habitudes nées d’une situation financière confortable rendue possible non pas grâce à l’effort, mais à la rente pétrolière. Abdelmalek Sellal n’a eu de cesse d’avertir que le temps de l’interventionnisme tous azimuts de l’Etat était révolu. Le Premier ministre avait lancé cette «mise en garde» lors du lancement des travaux de construction de la nouvelle aérogare d’Alger.  Pour faire aboutir la nouvelle vision du gouvernement, il était évident que les hommes qui ont longtemps régné à la tête d’administrations sensibles et d’entreprises importantes devaient être remplacés par de nouvelles compétences. Il en est ainsi des Domaines dans ce contexte d’ouverture du marché algérien à l’investissement local et étranger. Convaincu que seul un recours massif à l’investissement sauvera le pays de la faillite, le Premier ministre n’avait d’autre choix que de lâcher du lest s’agissant du problème épineux qu’est le foncier. Par ailleurs, la lourde facture du médicament a poussé le gouvernement à revoir sa copie et tout porte à croire que le groupe Saidal sera appelé à améliorer sa productivité et à permettre au pays, ainsi, de réduire sa dépendance excessive envers les groupes pharmaceutiques mondiaux. S’agissant de l’ARPT, la raison invoquée par la source officieuse semble n’être qu’un prétexte, cette instance ayant depuis longtemps fait preuve d’une léthargie telle que le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication, malgré les nombreuses alertes lancées par les opérateurs et les experts, reste à la traîne.
Karim Bouali

Comment (9)

    Karim
    22 juin 2016 - 0 h 49 min

    En ce qui concerne l’ARPT il
    En ce qui concerne l’ARPT il y a longtemps que le secteur souffre. Plusieurs PMI/PMI ont coulé à cause de cette mauvaise gestion et de cette autorité qui a travaillé à sens unique. En ce qui concerne l’internet il est nécessaire de libérer cette activité pour éviter ces monopoles qui ne font que freiner l’économie nationale.




    0



    0
    salim
    21 juin 2016 - 22 h 47 min

    Est-ce à cause de ette note
    Est-ce à cause de ette note qu’il a été limogé des domaines.
    Car il y a beaucoup de pieds noirs qui veulent revenir et récupérer leurs biens.
    ======
    Une note de la direction générale du domaine national interdit aux
    Pieds-Noirs les actes de propriété

    18 août 2011
    La Direction générale du domaine national (DGDN) du ministère des Finances vient d’adresser une note à toutes les inspections du domaine national et les direction de la conservation foncière, leur interdisant de répondre aux demandes des étrangers, dont les Pieds-Noirs français, et les a ordonnés de les orienter vers la direction de la conservation foncière du ministère des finances.

    Cette note a été signée par le directeur général des domaine Mohamed Himour.

    Selon la même note, aucun document des archives, à l’exemple des actes de propriété et du certificat négatif, ne devrait être remis par les directions citées. En fait, la note du ministère des finances vient compléter la décision du Haut commissariat des Nations Unies, qui a refusé d’inscrire les requêtes déposées par un nombre des Pieds-Noirs pour obliger les autorités algériennes à leur restituer leurs prétendus biens ou bien de les rembourser la valeur de leurs biens laissés après la déclaration de l’indépendance.

    Suite à cette note, plusieurs Pieds-Noirs ont chargé des avocats pour leurs procurer les documents dont ils ont besoin. Il y a lieu de relever que des parties administratives algériennes véreuses ont eu l’audace de contacter certains Pieds-Noirs en leur promettant de pouvoir régler leurs affaires en Algérie, contre des sommes considérables.




    0



    0
    Karha
    21 juin 2016 - 22 h 20 min

    quand c’est nécessaire,
    quand c’est nécessaire, limoger la tête de l’organisme c’est bien !!! et les petits monstres affamés qu’elle laisse derrière qu’est ce qu’en on fait ? quel gachis!!!




    0



    0
    Laakibagloire
    21 juin 2016 - 20 h 14 min

    Silence ! On tourne.
    Silence ! On tourne.




    0



    0
    brobro
    21 juin 2016 - 19 h 52 min

    ya sellal c un probleme de
    ya sellal c un probleme de système. quant au personnel en place ,.ils se valent tous,ma3andk matkhayar




    0



    0
    anonyme
    21 juin 2016 - 18 h 07 min

    M. SELLAL, vous devez
    M. SELLAL, vous devez recruter une ELITE pour gérer ces entreprises sinon ça va être la même chose dans une année ou deux.
    Il y a beaucoup de compétences algérienne former dans de grande école, chiche…….si vous aimez ce pays…




    0



    0
    Abou Stroff
    21 juin 2016 - 16 h 43 min

    moua, je pense que les gus
    moua, je pense que les gus limogés pourraient être remplacés par haddad, benamor, tliba et djamaï et leurs semblables. en effet, ces gens là ont compris ce que « économie de marché » voulait dire en algérie et semblent avoir toutes les compétences pour mener à bien les tâches qui leur seront assignées




    0



    0
    No Boutef
    21 juin 2016 - 16 h 29 min

    Limoger veut dire installer
    Limoger veut dire installer des amis de S’aider sous les ordres de Said.c’est tout!il n’y a derrière ni compétence ni un souci d’amélioration.




    0



    0
    New kid
    21 juin 2016 - 16 h 18 min

    La gouvernance a décidé de
    La gouvernance a décidé de limoger des palefreniers.
    Cependant les hyènes et les vampires restent !




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.