Mohamed Aïssa rappelle l’ambassadeur d’Irak à l’ordre

77343.jpg

Dans un communiqué rendu public samedi, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs confirme la convocation de l’ambassadeur d’Irak par Mohamed Aïssa, suite à la diffusion par le site officiel de la chancellerie irakienne d’un avis incitant les Algériens à se rendre en pèlerinage aux lieux saints chiites le 16 juin dernier, avant d’être retiré. Le communiqué indique que le ministre des Affaires religieuses a réitéré devant son hôte la position «immuable» de l’Etat algérien quant à son souci de préserver sa «cohésion religieuse» et son attachement à «ses références authentiques» en la matière, tout en rejetant toute manœuvre visant à diviser le monde musulman «en communautés et en sectes». Le ministre, ajoute le communiqué, a cherchant avec l’ambassadeur irakien les moyens susceptibles d’approfondir la coopération entre les deux pays «loin de toute velléité de nuisance». Une mise en garde claire qui vient démonter les faux-fuyants de la chancellerie irakienne sur cette affaire. Pour rappel, l’ambassade d’Irak avait réagi à la polémique à travers un communiqué diffusé vendredi dernier, rendant compte de l’entrevue avec le ministre, et niant toute action de prosélytisme chiite dans notre pays. L’ambassadeur considère que sa chancellerie était «seulement concernée par la promotion des relations diplomatiques entre les deux pays» et que «la campagne médiatique montée de toutes pièces et fondée sur des mensonges invraisemblables ne saurait influer sur les relations algéro-irakiennes qui ont atteint un haut niveau de maturité», indique le communiqué de l’ambassade d’Irak, en réponse aux commentaires critiques des journalistes et internautes algériens sur cette affaire révélée par Algeriepatriotique, lesquelles voient à travers cette irruption du prosélytisme chiite en Algérie les relents d’une guerre larvée entre les promoteurs des deux rites musulmans : l’Iran et l’Arabie Saoudite, deux pays qui se livrent une guerre de positions sur tous les fronts.

R. Mahmoudi

Comment (4)

    Mohamed el maadi
    28 juin 2016 - 17 h 10 min

    C’est joli ! Et vous avec
    C’est joli ! Et vous avec votre ingérence dans la justice Irakiennes pour rapatrier les tangos ?
    Vous ne respectez pas les victimes irakiennes tué par vos compatriotes qui ne sont pas les miens.
    respectez les décisions de justice et cessez votre ingérence dans les affaires internes irakiennes.




    0



    0
    djalal okba
    26 juin 2016 - 18 h 09 min

    l’ARABE -ISLAM =O ET L’ISLAM
    l’ARABE -ISLAM =O ET L’ISLAM EST DANS UNE MARCHE IRREVERSIBLE VERS LE RENOUVEAU DES SOCIETES MUSULMANES DESINFECTEES DE TOUTE « ideologies mécréantes. » promues par les DICTATEURS A LA SOLDE DES SIONISTES QUI REGNENT ET ONT REGNE PAR LE FER ET LE FEU.!!!!!




    0



    0
    New kid
    26 juin 2016 - 15 h 39 min

    CES TIRAILLEMENTS NE FERONT
    CES TIRAILLEMENTS NE FERONT QU’ENVENIMER LE DEBAT !
    NOUS SAVONS QUE LES WAHABITTES SOUTIENNENT LES JUIFS ET DEPOSENT LEURS BUTIN CHEZ LES RICAINS.
    LES CHIITES DEVELOPPE LE NUCLEAIRE QUI FAIT PEUR A LEUR DEMI -FRERE !
    EN SUPPORTANT LE HADJ, AUTOMATIQUEMENT ON SUPPORTE LES JUIFS !
    SI LES ZARABES AVAIENT FERMER LES ROBINETS DE PETROLE, ISRAEL AURAI DE FACTO ACCEPTER UN ETAT PALESTINIEN.
    ALORS POUR QUI CE MINISTRE ROULE- T- IL ?




    0



    0
    New kid
    26 juin 2016 - 10 h 26 min

    VOILA QUE LA RELIGION DE L
    VOILA QUE LA RELIGION DE L’ISLAM EST REDUITE A DES SECTES ?
    EST-CE LE ROLE DU MINISTRE DE LA RELIGION DE METTRE DES ENTRAVES AU CHOIX DES ALGERIENS D’ALLER PASSER UNE SEMAINE CHEZ LES CHIITES D’IRAK OU ALLER FAIRE PEAU NEUVE CHEZ LES WAHABITES ?
    DE TOUTE FACON LES MILLIARDS QUE LES WAHABITES RAMASSENT NE SERONT QUE « SQUANDERED » DANS LA DEBAUCHE DANS LES HOTELS DE L’OUEST.
    CE MINISTRE VA-T-IL DECLENCHER LA SAINT BARTHELEMY ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.